Connect with us

Europe

Warren Buffett prépare sa succession à pas feutrés

Publié

le

A 87 ans, Warren Buffett, l’investisseur milliardaire américain considéré comme l’oracle des marchés, semble se préoccuper de sa succession, même s’il avance à pas feutrés.

Sa holding, Berkshire Hathaway, a annoncé mercredi la nomination à son conseil d’administration de deux dauphins éventuels, Gregory Abel et Ajit Jain.

Ni l’un ni l’autre ne sont des inconnus. Le premier, qui à 55 ans va désormais chapeauter toutes les activités ne relevant pas de l’assurance, a rejoint Berkshire Hathaway en 1992 au sein de sa division énergie dont il occupait jusqu’à maintenant les fonctions de PDG. Ajit Jain, un peu plus âgé, à 66 ans, a pour sa part rejoint Berkshire en 1986 au sein de la division assurances qu’il dirige actuellement.

Warren Buffett et son partenaire en affaires de longue date, Charles Munger, 94 ans, vont toutefois conserver leurs responsabilités à la tête du holding et la main sur leur légendaire politique d’investissement.

Même s’il assure être en “excellente santé”, Warren Buffett sait qu’il ne pourra rester indéfiniment à la tête de son empire dont la capitalisation boursière dépasse aujourd’hui 500 milliards de dollars.

Interrogé mercredi sur la chaîne de télévision CNBC, il a confirmé que ces nominations “faisaient partie de l’organisation de la succession à long terme” et que MM. Jain et Abel “avaient Berkshire dans le sang”.

Mais il s’est bien gardé de donner davantage de précisions sur le calendrier de sa succession. “C’est une période de transition qui pourrait durer longtemps, ou, si quelque chose m’arrivait, cela pourrait aussi intervenir très vite”, s’est-il borné à indiquer.

– Discrétion et prudence –

Cela caractérise bien la discrétion et la prudence qui ont fait en 50 ans de Berkshire et de Warren Buffett les symboles de la réussite d’une politique d’investissement à long-terme dans des valeurs sûres et souvent négligées des autres financiers.

Aujourd’hui, ses activités s’étendent des peintures aux chemins de fer en passant, entre autres, par les produits de consommation, l’énergie, l’habillement, l’assurance, la banque ou encore la restauration rapide, sans oublier une participation au sein du géant de l’internet Apple.

M. Buffett, qui ne cache pas ses sympathies démocrates, se plaint fréquemment de ne pas payer assez d’impôts compte tenu de sa richesse. Il s’est aussi engagé à donner l’essentiel de sa fortune à des oeuvres philanthropiques, déclenchant un mouvement suivi depuis par nombre de ses pairs.

Ses placements avisés sont surveillés à la loupe, tout comme les décisions de retirer son argent de telle ou telle entreprise. Mais il faut éplucher ses comptes annuels pour le savoir, le personnage se gardant bien de faire part de ses opinions à l’encan.

Il sait toutefois donner le la sur les sujets du jour: mercredi, il a fait part de son scepticisme sur les nouvelles monnaies virtuelles dont le bitcoin, assurant que son entreprise n’y investirait “jamais”.

“Je peux dire avec quasi-certitude que tout cela va mal finir”, a-t-il affirmé. “Nous n’en possédons aucune, nous ne parions pas sur leur baisse, nous n’investirons jamais” dans ces crypto-monnaies, a-t-il ajouté, tout en admettant avoir des connaissances limitées sur le sujet.

“J’ai déjà suffisamment de problèmes avec des choses que je pense maîtriser. Pourquoi irais-je parier à la hausse ou à la baisse sur quelque chose dont je ne connais rien?”, a-t-il demandé.

Il a aussi ironisé sur Apple lorsque interrogé sur les perspectives de développement du géant de l’internet et de ses smartphones, aujourd’hui première capitalisation boursière mondiale: “lorsque j’en achèterai un, alors on pourra dire que c’est fini car je serai le dernier client”, a-t-il lancé en révélant ne posséder qu’un téléphone mobile basique.

En attendant, la participation de Berkshire Hathaway au sein d’Apple “pèse” quand même 23 milliards de dollars.

Source: AFP

Europe

Belgique : une voiture fonce dans une course cycliste, 19 blessés

Published

on

By

Photo d’illustration – Tim de Waele/Getty Images

19 coureurs cyclistes ont été blessés ce dimanche après-midi alors qu’ils disputaient une course à Wasmes (Colfontaine, Belgique). Selon les premiers témoignages, une voiture aurait percuté des coureurs.

19 coureurs cyclistes ont été blessés à des degrés divers lors d’une course cycliste organisée ce dimanche après-midi à Wasmes, située à une petite vingtaine kilomètres de la frontière française.

Les compétiteurs couraient dans le cadre du championnat provincial hors-FCWB. Ils étaient à 3 km e l’arrivée quand une mère de famille a fait demi-tour avec sa voiture devant eux.

“Cet accident s’est produit par pure coïncidence”, indique le bourgmestre de Colfontaine Luciano D’Antonio à la RTBF.

3 enfants à bord du véhicule
“Le rue de la Louise est en forte pente et les coureurs y roulaient à une vitesse comprises entre 70 et 80 km/h”, indique le bourgmestre. “C’est alors qu’une mère de famille, qui était au volant de sa voiture avec ses trois enfants à bord, a fait demi-tour pour une raison inconnue.

Un premier coureur a percuté le véhicule, avant ses poursuivants. Trois coureurs, originaires respectivement de Flandre, des Pays-Bas et d’Allemagne, souffrent de fractures ouvertes. Quatre coureurs ont subi une commotion. Les autres souffrent de blessures légères.

La 3ème course annulée
Neuf véhicules médicalisés ont été dépêchés sur place et les blessés ont été répartis dans les hôpitaux de la région.

La troisième course du jour a été annulée par l’organisateur, et le parquet de Mons a été avisé des faits.

Lire la suite

Europe

Pays-Bas : une camionnette fauche des festivaliers, un mort et trois blessés

Published

on

By

Quatre piétons ont été fauchés par une camionnette à un festival de musique aux Pays-Bas tôt lundi matin.

Une camionnette a foncé sur des piétons au festival Pinkpop, dans le sud des Pays-Bas, dans la nuit de dimanche à lundi. Une personne est morte, trois autres ont été grièvement blessées, rapportent les secours.

Le conducteur en fuite
On connait peu de détails sur l’événement pour le moment. Le conducteur de la camionnette, qui a pris la fuite, est activement recherché. Dans un communiqué, la police précise qu’il s’agit d’une Fiat Doblo.

Un acte volontaire ?
Les autorités tentent de déterminer si son acte était volontaire ou non, s’il s’agit d’un accident ou d’un acte terroriste. Des prélèvements techniques sont effectués par la police sur la chaussée.

Un festival très populaire
L’incident a eu lieu vers 04h du matin, près du camping jouxtant le festival où de grands noms de la musique se sont produits, comme Pearl Jam, les Foo Fighters et Bruno Mars. Des dizaines de milliers de personnes ont assisté aux concerts depuis vendredi.

Lire la suite

Europe

Un taxi heurte des passants à Moscou : 7 blessés, le conducteur interpellé

AFP

Published

on

By

Un taxi a blessé samedi sept personnes dans le centre de Moscou, à deux pas de la place Rouge, le chauffeur, qui a été interpellé, ayant apparemment perdu le contrôle de son véhicule selon les autorités russes, dont le pays accueille la Coupe du Monde.

“Aujourd’hui, près de la rue Ilinka, au numéro 5/2, un chauffeur de taxi est monté sur le trottoir et a heurté les passants”, a indiqué le ministère russe de l’Intérieur dans un communiqué.

Après avoir annoncé d’abord huit blessés, le ministère a ensuite actualisé le bilan, indiquant que sept personnes seulement avaient été blessées. Parmi elles se trouve deux citoyens mexicains “légèrement blessés” selon l’ambassade du Mexique en Russie.

“Il s’agit d’un banal accident de la route, qui n’a pas causé de blessures graves”, a déclaré une source au sein des services médicaux cités par l’agence Interfax.

“La cause préliminaire de l’accident est la perte du contrôle du véhicule. Le chauffeur a été interpellé et amené au poste de police”, a indiqué le ministère russe des Affaires intérieures, précisant que ces informations “continuent à être vérifiées”.

L’acte “n’a pas été prémédité, d’après ce qu’a dit le conducteur”, a déclaré le Centre de surveillance du trafic routier à Moscou, sur Twitter.

Le chauffeur est de nationalité kirghize et a 28 ans, selon une photo de son permis de conduire publiée par le centre sur le réseau social.

D’autres photos de la même source montrait le taxi, une Honda Solaris de couleur jaune, sur le trottoir, le pare-choc tombé à terre.

Une vue aérienne montrait la scène d’accident, avec une demi-dizaine de voitures de police déployées et deux ambulances aux brancards vides.

La rue Ilinka, qui débouche sur la place Rouge et qui est très fréquentée, a été temporairement fermée avant d’être à nouveau ouverte à la circulation vers 17H00 GMT, a annoncé le centre sur Twitter.

La Russie accueille depuis jeudi et jusqu’au 15 juillet la Coupe du Monde de football dans 11 villes, dont Moscou. Des centaines de milliers de supporters venant du monde entier sont attendus en Russie.

La Russie reste l’un des premiers pays au monde pour la mortalité sur les routes, notamment en raison de l’alcoolisme, du mauvais état des infrastructures routières et du non respect des règles de la circulation.

En 2017, plus de 19.000 personnes sont mortes sur les routes russes.

Lire la suite

Facebook

Lettre d’information




cinéma