Voici pourquoi les femmes sont plus petites que les hommes ! - LaMinuteInfo

Voici pourquoi les femmes sont plus petites que les hommes !

Nora Bouazzouni, journaliste, signe “Faiminisme, quand le sexisme passe à table”. Et dans son livre, l’auteure explique notamment pourquoi les femmes sont plus petites que les hommes.

Et si les femmes étaient, en règle générale, plus petites que les hommes… à cause du plus ancien acte de sexisme du monde ? Le débat agite la toile. En effet, ces derniers jours, une vidéo signée Nora Bouazzouni vient remettre au goût du jour cette affirmation. La journaliste explique ainsi que “si les femmes sont plus petites que les hommes, en moyenne de 15 centimètres”, c’est parce qu’elles ont été privées de viande… et donc de fer, et ce depuis la nuit des temps !

Ce n’est pas tout. L’ethnologue Françoise Héritier, qui a dirigé la thèse de Priscille Touraille sur le sujet, était aussi de cet avis : “Depuis la préhistoire, les hommes se sont réservé les protéines, la viande, les graisses, tout ce qui était nécessaire pour fabriquer les os. Alors que les femmes recevaient les féculents et les bouillies qui donnaient les rondeurs”, avançait-elle.

La viande, un aliment masculin
La journaliste Nora Bouazzouni, auteure du livre “Faiminisme, quand le sexisme passe à table”, s’appuie d’ailleurs sur le travail de Priscille Touraille pour étayer ses dires. Cette privation de viande aurait donc poussé “les femmes les plus grandes” à disparaitre de l’évolution de l’être humain, tout simplement. Nora Bouazzouni explique encore que, même de nos jours, la viande est perçue comme un aliment masculin dans notre société. Une explication qui ne plaît toutefois pas du tout à certains :

L’anthropologue Alain Testart, dans l’Amazone et la cuisinière, avançait quant à lui une explication d’ordre cosmologique pour expliquer cette différence de taille, comme le souligne Slate. Les femmes n’auraient pas été privées de viande par la force mais bien à cause d’une croyance liée au sang des règles auxquelles elles adhéraient parfois elles-mêmes…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *