Trèbes : trois morts et trois blessés dans des attaques revendiquées par Daesh - LaMinuteInfo

Trèbes : trois morts et trois blessés dans des attaques revendiquées par Daesh

France- Un homme a semé la terreur dans une petite ville près de Carcassonne, ce vendredi matin, tuant trois personnes avant d’être abattu par la police.

Scènes de panique ce vendredi matin dans la petite ville de Trèbes, à une dizaine de kilomètres de Carcassonne (Aude). Redouane Lakdim, un homme de 26 ans, a tué trois personnes et blessé trois autres dans trois attaques distinctes.

Un automobiliste abattu
Selon les premiers éléments de l’enquête, il a d’abord abattu un automobiliste à Carcassonne, avant de lui prendre sa voiture. Il a ensuite ouvert le feu sur plusieurs CRS rentrant d’un footing à proximité de leur caserne, à Carcassonne. L’un d’entre eux, blessé à l’épaule, a été hospitalisé, mais ses jours ne sont pas en danger.

Prise d’otages au supermarché
L’homme a ensuite fait irruption au Super U de Trèbes en criant “Allah Akbar”, a rapporté un témoin. Il aurait ouvert le feu et tué au moins deux personnes. Une vingtaine de clients du supermarché aurait réussi à prendre la fuite quand d’autres ont été pris en otages.

Un important dispositif de gendarmerie a été mis en place. Des négociations avec le forcené ont notamment été menées. L’assaillant aurait notamment réclamé la libération de Salah Abdeslam, seul survivant des attaques du 13 novembre 2015 à Paris.

Un gendarme “gravement blessé”
Finalement, l’ensemble des otages a pu être évacué. L’un d’entre eux notamment a été échangé contre un membre des forces de l’ordre :

“Le lieutenant-colonel de gendarmerie qui était avec ses hommes s’est volontairement substitué à un otage que le terroriste tenait et il est resté avec lui (…) Le terroriste a tiré, le GIGN est intervenu et a abattu le terroriste”, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, saluant l’héroïsme” du lieutenant-colonel de gendarmerie “gravement blessé”.

Daesh revendique
Le groupe Etat islamique a revendiqué les attaques de Trèbes moins de deux heures après, dans un communiqué diffusé en ligne. Le groupe djihadiste n’a pas donné d’autres précisions et n’a pas fourni de preuves à l’appui.

Au total, trois personnes sont mortes et trois autres ont été blessées dans ces différentes attaques.

Le forcené avait séjourné en prison
Redouane L, d’origine marocaine, était connu pour radicalisation. Il était sorti de prison il y a un et demi où il avait été incarcéré pour des faits de droit commun.

“Il s’appellait Redouane Lakdim. Il avait 26 ans et était connu pour des faits de petite délinquance et nous l’avions suivi et nous pensions qu’il n’y avait pas de radicalisation, mais il est passé à l’acte brusquement”, a déclaré sur place Gérard Collomb.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *