Traité sur le Commerce des Armes (TCA): Les cadres juridiques des ministères clé rassemblés à Mbalmayo pour un séminaire de renforcement des capacités - LaMinuteInfo

Traité sur le Commerce des Armes (TCA): Les cadres juridiques des ministères clé rassemblés à Mbalmayo pour un séminaire de renforcement des capacités

En partenariat avec le Ministère des relations extérieures (MINREX), l’OSC Camyosfop a organisé les 11 et 12 mai 2018 dans la ville de Mbalmayo, un séminaire sur le thème « Renforcement des capacités à l’attention des cadres juridique des ministères clé sur le système international des transferts des armes et munitions, et le contrôle et gestion des armes ».

(De gauche à droite)Ngalim Eugine Nyuydine – Directeur Exécutif CAMYOSFOP, Ebenezer Mouandjo – MINREX et S.E Francis Ngantcha, Ex Ministre Conseiller, Mission du Cameroun à l’office des Nations-Unies à Genève en Suisse.

Sur le panel la première journée, des personnalités ressources dans le cadre du processus de mis en œuvre du TCA (Traité sur le Commerce des Armes) au Cameroun à l’instar de Ngalim Eugine Nyuydine, Directeur Exécutif de la Cameroon youths and students forum for peace (CAMYOSFOP), qui a prononcé le discours de bienvenue à cet évènement, suivi par un hôte de marque en la personne de l’ex Ministre conseiller S.E Francis Ngantcha en poste à la Mission permanente du Cameroun auprès de l’office des Nations Unies à Genève en Suisse jusqu’au mois de novembre dernier. Le troisième intervenant, Ebenezer Mouandjo Mouandjo, a prononcé le discours d’ouverture solennelle du présent séminaire en sa qualité de Sous directeur de la direction des Nations-Unies au MINREX, représentant par ailleurs son ministre de tutelle. Pour boucler le panel, un acteur de la société civile quasiment incontournable en matière d’ALPC au Cameroun, le Colonel (à la retraite) Jacques Didier Lavenir Mvom.

Ebenezer Mouandjo Mouandjo, Sous directeur de la direction des Nations-Unies, MINREX

48h durant, le Colonel Jacques Didier Lavenir Mvom (Coordonnateur de CPS-AVIP et expert en matière d’ALPC), Rodrigue Tchoffo (MINREX), Ngalim Eugine Nyuydine (Executive Director, CAMYOSFOP), l’ancien Ministre conseiller,  S.E Francis NGANTCHA, de la mission permanente du Cameroun à Genève, Moungui Medi Lasconi (Chef service, Département des Nations-Unies et de la Coopération, MINREX) et enfin le Colonel Njako Floribert, Conseiller Diplomatique au Ministère de la défense (MINDEF) ont entretenu les cadres juridiques des ministères et administrations clé sur de nombreuses thématiques pointues. Il a par exemple été question, lors de la première journée, des sujets tels que la « Présentation du Traité sur le Commerce des Armes (TCA), du « Rôle technique des missions étrangères dans l’élaboration du TCA comme instrument de transfert international d’armes et de gestion des stocks d’armes au niveau national », de « l’implication de la loi n ° 2016/015 du 14 décembre 2016 sur les armes et munitions pour la mise en place des Systèmes national de transferts d’armes dans la lutte contre la diversion »… ou encore de la « Considération pour la création et de fonctionnement d’une Commission Nationale pour le contrôle et la gestion des ALPC : Le cas du Cameroun ».

Ngalim Eugine Nyuydine, Secrétaire Exécutif CAMYOSFOP (à gauche) et l’ex Ministre conseiller S.E Francis Ngantcha (à droite)

« Le rôle de coordination du MINREX dans le mécanisme de reportage du TCA » et le partage d’expériences de la société civile, notamment le cas de la CAMYOSFOP, ont meublé la deuxième journée, qui s’est achevée comme lors de tous les séminaires, ateliers de cette OSC omniprésente dans le processus du TCA au Cameroun, par des travaux en commissions entre participants, lesquels ont abouti à des résolutions adopté démocratiquement après examen par tous et ceci en présence du représentant du MINREX venu clôturer l’évènement, en la personne de M. Mouandjo Mouandjo Ebenezer.

Quelques participants, au rang desquels le député Vincent de Paul Emah Etoundi

Les ministères et administrations clé hautement représentées

L’évènement qui s’est déroulé sur deux jours à l’hôtel Relais Saint André de Mbalmayo, à connu la partition effective des représentants des ministères et administrations clé, notamment : le Ministère des relations extérieures (MINREX), le Ministère en charge du contrôle supérieure de l’État (MINCONSUPE), le Ministère des forêts et de la faune (MINFOF), le Ministère du commerce (MINCOMMERCE), les Douanes camerounaises, le Ministère de la défense (MINDEF), la Délégation Générale à la Sureté Nationale (DGSN),  la Commission Nationale Anti-corruption (CONAC), le Ministère de la promotion de la femme et de la famille (MINPROFF), le Ministère des Finances (MINFI), pour ne citer que ceux-là. Aux côtés de ces fonctionnaires, quelques représentants de la société civile, notamment, Jean-Claude EDJO’O, Coordonnateur administratif et financier à la Fondation Paul ANGO ELA (FPAE) ; Martin Tsounkeu de Africa Development Interchange Network (ADIN) et Patrick DONGO, Coordonnateur du tout nouveau Réseau des journalistes Camerounais contre la prolifération illicite des armes (REALISE) mis en place à l’occasion du dernier séminaire organisé par la CAMYOSFOP et le MINREX les

Une vue partielle des participants au séminaire CAMYOSFOP-MINREX

Pour rappel, Cameroon youths and students forum for peace (CAMYOSFOP), l’OSC organisatrice de ce séminaire, le troisième du genre depuis le début de cette année après ceux de janvier et avril derniers, est à l’avant-garde du processus du TCA au Cameroun depuis 2005. C’est à cette date en effet que son Directeur Exécutif, Ngalim Eugine Nyuydine, a rejoint le Comité directeur de la Coalition Control Armes sur les principes globaux du TCA.

Patrick DONGO à Mbalmayo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *