Toulouse : 18 interpellations après de nouvelles échauffourées - LaMinuteInfo

Toulouse : 18 interpellations après de nouvelles échauffourées

A Toulouse, dix-huit personnes ont été arrêtées après une soirée de violences au Mirail.
Pour la deuxième soirée consécutive, des échauffourées ont éclaté dans un quartier sensible de Toulouse lundi soir, cette fois au Mirail :

“Les forces de l’ordre ont été prises à partie tout au long de la nuit et ont procédé à 18 interpellations “, déclare mardi matin dans un communiqué le préfet Pascal Mailhos.

Les personnes arrêtées ont été placées en garde à vue pour des faits de dégradation par incendie, outrage, rébellion, jets de projectiles et participation à un attroupement armé.

Des “guet-apens et mises à feu de véhicules”
Didier Martinez, le secrétaire régional du syndicat Unité SGP police-FO, évoque des scènes de “violences urbaines” avec “guet-apens et mises à feu de véhicules, containers à ordures, et caillassages copieux sur les intervenants”.

Déjà dimanche soir, des violences avaient opposé une centaine de jeunes aux forces de l’ordre dans deux autres quartiers toulousains, la Reynerie et Bellefontaine, des quartiers classés en zone de sécurité prioritaire (ZSP).

Des motifs flous
Ces violences pourraient avoir pour origine la mort d’un détenu originaire du quartier dans la prison de Seysses, au sud de Toulouse. Une rumeur accusant les gardiens de la prison d’être impliqués dans ce décès aurait rapidement circulé.

Le commissaire Arnaud Bavois aurait lui noté les premières tensions après le contrôle d’une femme voilée refusant de se soumettre aux vérifications de la police.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *