Connect with us

Une professeure d’arts plastiques a été agressée mercredi matin par un ancien élève au collège Beaumarchais de Meaux (Seine-et-Marne), a-t-on appris jeudi de sources concordantes, confirmant une information du Parisien.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’enseignante a été “saisie au cou”, alors qu’elle était seule dans sa salle de classe.

“Elle s’est débattue, a crié” et son agresseur a pris la fuite avant d’être interpellé et placé en garde à vue, a indiqué une source policière.

Les motivations de cet ancien élève âgé de 16 ans, désormais lycéen dans un autre établissement, restent obscures, a ajouté cette source.

Il devait être présenté vendredi à un juge des enfants.

La professeure “va physiquement bien mais est choquée”, a déclaré une source proche du dossier.

Ses collègues ont refusé de reprendre les cours jeudi, a indiqué le rectorat à l’AFP.

Le commissariat de Meaux est chargé de l’enquête.

AFP

Faits divers

France: une fillette retrouvée morte sur une plage à Mayotte

La fillette aurait traversé clandestinement le bras de mer séparant les Comores et le 101ème département français.

Published

on

By

Illustration gendarmerie – AFP

Macabre découverte à Mayotte. Le corps sans vie d’une fillette, âgée de 8 ans environ, a été retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche sur une plage du nord de l’île. Selon le témoignage des habitants, l’enfant serait arrivée en kwassa, l’embarcation de fortune qu’utilisent les clandestins, en provenance des Comores.

L’enfant était “probablement atteinte d’une infection” qui aurait motivé son voyage clandestin vers Mayotte, afin d’être prise en charge par le centre hospitalier. La gendarmerie suppose que le corps “a été déposé” sur la plage car “il n’y a pas eu de chavirage” et “pas d’autres corps” retrouvés.

Pression migratoire
Le 101ème département français subit une forte pression migratoire des îles voisines des Comores dont la plus proche, Anjouan, est située à 70 km de ses côtes. Chaque année, Mayotte effectue en moyenne entre 18.000 et 22.000 reconduites à la frontière, avait rappelé en mai dernier le préfet de l’île.

Lire la suite

Faits divers

France: accusé d’agression sexuelle sur une fillette, un prêtre se suicide dans son église

AFP

Published

on

By

Un prêtre de 38 ans, accusé par une femme de comportements indécents et d’avoir agressé sexuellement sa fille, s’est donné la mort mardi dans son église en Normandie, a-t-on appris mercredi auprès du parquet de Rouen.

“Ces éléments ont été évoqués au commencement de l’enquête ouverte à la suite du suicide du prêtre Jean-Baptiste Sèbe”, a déclaré à l’AFP Étienne Thieffry, procureur de la République adjoint à Rouen, dans le nord-ouest de la France.

“A ce stade, aucune plainte n’a été déposée”, a précisé le magistrat indiquant que l’enquête en cours devrait permettre d’en savoir plus “sur les motivations exactes de ce suicide”.

D’après une source policière, “une femme était venue se plaindre auprès de l’archevêque de Rouen de comportements indécents et d’agression sexuelle commis envers sa fille. Mais rien n’avait été porté à la connaissance de la police avant ce suicide”.

Les enquêteurs restent “très prudents à ce stade des investigations”, précise cette source.

Interrogé par l’AFP sur cette supposée dénonciation, Éric de la Bourdonnaye, directeur de la communication du diocèse de Rouen, a déclaré ne pouvoir “ni confirmer ni infirmer ces informations”.

“Nous sommes dans l’incompréhension d’un tel geste même si je savais qu’il connaissait un moment difficile”, a pour sa part écrit Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, dans un courrier adressé hier à l’ensemble des prêtres du diocèse de Rouen.

Mardi, une veillée de prière a été organisée en la basilique de Bonsecours, située près de Rouen, en hommage à Jean-Baptiste Sèbe.

Ordonné prêtre en 2005, il était curé de la paroisse Saint-Jean XXIII de Rouen Nord. Il était aussi directeur du centre théologique universitaire et du service de formation permanente, d’après les éléments rapportés sur le site internet du diocèse de Rouen.

Lire la suite

Faits divers

Un homme tué à coup de couteau dans la rue au nord de Londres

Ange Poireau

Published

on

Un homme est mort, poignardé à coup de couteau dans une rue du nord de Londres, a déclaré la police,

La victime, soupçonnée d’avoir une vingtaine d’années, a été retrouvée blessée après que la police ait été appelée à Corinne Road, à Tufnell Park, à 21h27 mardi.

Il a été secouru par des agents et des ambulanciers du service d’ambulance de Londres, mais il est mort sur les lieux à 22h07, a indiqué la police métropolitaine.

Les proches de l’homme doivent encore être informés et il n’a pas été formellement identifié.

Il n’y a eu aucune arrestation et les détectives de meurtres ont été prévenus, a ajouté la force.

Lire la suite