Saint-Etienne: Oscar Garcia pour faire oublier Galtier - LaMinuteInfo

Saint-Etienne: Oscar Garcia pour faire oublier Galtier

Saint-Etienne a pris le temps de la réflexion et fait passer de nombreux entretiens : l’Espagnol Oscar Garcia, méconnu, a été nommé nouvel entraîneur jeudi et devra relever le défi de faire oublier Christophe Galtier et de relancer un club en perte de vitesse.

“Nous entamons un nouveau cycle de développement avec ambition et enthousiasme”, s’est félicité Roland Romeyer, président du directoire, sur le site internet du club pour annoncer la nomination.

Mais qui est l’heureux élu ? “C’est un homme de caractère qui a grandi dans la culture de la victoire et du beau jeu”, a-t-il ajouté pour présenter le 3e Garcia en L1, après Rudi coach de Marseille et Jean-Louis, celui du promu Troyes.

Les Verts mettent en avant sa faculté à faire jouer ses équipes avec un style offensif, principale critique adressée à l’équipe sous l’ère Galtier.

Le statisticien Opta révèle qu’Oscar Garcia “a remporté 69% de ses matches” de championnat autrichien, soit le “meilleur ratio parmi les entraîneurs à au moins 50 matches”.

Mais tout dépendra également de la qualité du travail de la cellule de recrutement qui était tout autant pointée du doigt. Ce secteur a d’ailleurs lui aussi été renforcé.

“L’ASSE voulait un entraîneur de dimension internationale capable de produire du beau jeu”, a insisté, quant à lui, le président du conseil de surveillance Bernard Caïazzo, toujours sur le site de l’ASSE.

Agé de 44 ans, ancien joueur du FC Barcelone où il a débuté sa carrière de technicien en dirigeant les U19 catalans, Oscar Garcia s’est engagé pour deux ans et vient avec trois adjoints.

Avant de poser ses valises dans le Forez, il dirigeait depuis décembre 2015 le Red Bull Salzbourg, équipe avec laquelle il a signé deux fois le doublé championnat-coupe d’Autriche.

– Catalan francophone –

Le Catalan à la barbe naissante est marié à une Française et parle donc français, une condition impérative fixée par la direction stéphanoise.

Après les jeunes du Barça, son parcours, heurté, l’a mené au Maccabi Tel Aviv (2012-13 puis 2 matches en 2014), en Angleterre, en 2e division à Watford pour quatre rencontres (2014) et Brighton (2013-14).

Saint-Etienne, club qui reste mythique en France, constitue pour Garcia un beau défi à relever et un nouveau palier à franchir dans sa carrière.

C’est la première fois depuis 2006-07 et la courte expérience du Tchèque Ivan Hasek que l’AS Saint-Etienne engage un entraîneur étranger.

Il devra faire mieux que Galtier, qui avait manqué cette saison la qualification pour l’Europa League, avec une triste 8e place en championnat de France.

Malgré ça, le travail de Galtier, en poste depuis décembre 2009, était apprécié car durant sa longue mission, il aura tout de même redonné des couleurs aux Verts.

Il y eut notamment une Coupe de la Ligue en 2013, premier trophée du club depuis le dernier de ses dix titres de champion de France en 1981, et une belle 4e place en 2014. Et ces quatre dernières saisons, les Verts évoluaient en Europa League.

Source: AFP

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *