PSG: Neymar de retour à Paris vendredi - LaMinuteInfo

PSG: Neymar de retour à Paris vendredi

© AFP/Archives / Par Adrien DE CALAN | L’attaquant vedette du PSG Neymar lors d’un événement promotionnel, le 17 avril 2018 à Sao Paulo

Atterrissage imminent: l’attaquant vedette du PSG Neymar rentre à Paris vendredi matin selon la presse française, deux mois après son opération au pied droit, pour achever sa convalescence et au moins assister à la fin de saison de son club. A un peu plus de 40 jours du Mondial, son objectif.

D’après le journal L’Equipe, Neymar devrait atterrir à 07h35 à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaules. Le quotidien sportif multiplie les détails sur le “vol AF 443” que doit emprunter le Brésilien au départ de Rio, avec “une place de choix en business, au rang 1B”, preuve supplémentaire que Neymar a fait basculer le PSG dans l’ère du star-system, où les moindres faits et gestes de la vedette brésilienne sont scrutés à la loupe.

Joint par l’AFP, le club parisien n’a pas confirmé l’information jeudi matin, mais l’entraîneur Unai Emery pourrait le faire à la mi-journée lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, à la veille du déplacement des Parisiens à Amiens.

La poursuite de la convalescence de Neymar à Paris est un enjeu symbolique fort pour le PSG, qui veut prouver que le Brésilien est engagé à fond derrière Paris, après une première saison ternie par sa blessure, la déception de l’élimination dès les 8e de finale de Ligue des champions et la querelle entre le Brésilien et son coéquipier Edinson Cavani pour tirer les pénalties.

– Priorité à la Coupe du monde –

Neymar, 26 ans, s’est blessé le 25 février lors du choc contre l’Olympique de Marseille en Championnat (3-0) et a notamment manqué le 8e de finale retour de Ligue des champions perdu contre le Real Madrid (1-2) le 6 mars.

Il a été opéré d’une fracture d’un os du pied droit le 3 mars au Brésil par le médecin de la sélection Rodrigo Lasmar, qui estimait alors que la star serait indisponible entre “deux mois et demi et trois mois” et donc que sa saison avec le PSG était terminée. Depuis, l’attaquant se remettait de son opération dans sa luxueuse résidence sur le littoral de Rio de Janeiro, avec quelques sorties glamours ou parties de poker de temps à autre.

Selon L’Equipe, Neymar marche désormais sans béquille depuis une quinzaine de jours. Sera-t-il suffisamment remis pour réapparaître avec le maillot parisien d’ici à la fin de saison, alors que le dernier match du PSG se tiendra à Caen le 19 mai ?

Le Brésilien ne prendra en tout cas aucun risque. L’attaquant veut surtout retrouver tous ses moyens pour la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet) avec sa sélection.

– Message d’unité –

A Paris, il va donc poursuivre son “programme de reprise”, comme le disait le club il y a quelques jours. Il est attendu au Camp des Loges dans la journée de vendredi. Il devrait dans les jours qui viennent passer des tests médicaux et physiques, sous le contrôle du médecin du PSG Eric Rolland et de celui de la sélection brésilienne Rodrigo Lasmar.

Surtout, il est attendu en tribunes mardi pour soutenir ses coéquipiers en finale de la Coupe de France face aux Herbiers, une équipe de National 1, puis le 12 mai au Parc des Princes pour la célébration du titre de champion de France en marge de la réception de Rennes.

La Coupe de France est le dernier titre que peuvent glaner les Parisiens cette saison, après le trophée des champions, la Coupe de la Ligue et le championnat. Et c’est surtout l’ultime trophée pour l’entraîneur Unai Emery, qui quitte le club en fin de saison, avant la probable arrivée du technicien allemand Thomas Tuchel.

Pour Paris, le soutien de Neymar sert à délivrer un message d’unité. C’est d’ailleurs ce qu’a réclamé Edinson Cavani dans un long entretien mercredi soir sur RMC. Pour progresser en Ligue des champions, Cavani voudrait un PSG “plus uni”, comme “une famille”, a-t-il expliqué.

L’Uruguayen de 31 ans est aussi revenu sur la querelle avec Neymar pour tirer les penalties, le fameux “penaltygate” du début de saison. “C’est vrai qu’il y a eu un problème à ce moment-là avec Neymar. On a parlé ensemble. Je lui ai dit que j’étais le premier à vouloir qu’il gagne des distinctions personnelles. Mais à condition qu’il mette les objectifs collectifs avant.”

Par Adrien DE CALAN (AFP)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *