Connect with us

RFI et France 24 ont publié la liste des trois finalistes du Prix Marc-Vivien Foé 2018, du meilleur joueur africain de L1. Il s’agit du Tunisien Wahbi Khazri (Rennes), du Camerounais Karl Toko Ekambi (Angers) et du Burkinabè Bertrand Traoré (OL).

Ces trois joueurs aux parcours sont en lice pour succéder à l’Ivoirien de l’OGC Nice Jean Michael Seri, vainqueur du prix l’année dernière.

Le prix est décerné chaque année par RFI et France 24 au meilleur joueur africain de Ligue 1 ?

13 au départ, ils ne sont désormais plus que trois prétendants pour un trophée.

Nous vous présentons les trois derniers prétendants au titre de Joueur africain de l’année en Ligue 1.

  • Karl TOKO EKAMBI (Attaquant, 25 ans, SCO Angers, Cameroun)

Après une saison très appréciable avec Angers, Karl Toko Ekambi quittera le club à la fin de la saison. Conséquence, il sera plus là en 2018-2019. Angers avait d’ores et déjà annoncé que son attaquant-vedette quitterait le club cet été. Mais sans toutefois donner des détails sur la nouvelle destination du Camerounais. Auteur de 17 buts, le champion d’Afrique 2017 est enfin devenu un vrai renard des surfaces. Preuve : il a à chaque fois trouvé le chemin des filets face à des cadors comme Marseille, Lyon ou le PSG.

  • Wahbi KHAZRI (Attaquant, 27 ans, Stade Rennais, Tunisie)

Le Tunisien qui permute souvent entre milieu offensif et attaquant, séduit par sa finesse technique et son engagement physique. Souvent décisif avec Rennes, Wahbi KHAZRI né en Corse (France) espère désormais retourner en Angleterre. Lui qui était arrivé au Stade rennais sous forme de prêt en provenance de Sunderland. Le club anglais qui était descendu en championship la saison dernière, est  parti pour évoluer en 3e division la saison prochaine.

  • Bertrand TRAORÉ (Attaquant, 22 ans, Olympique Lyonnais, Burkina Faso)

Le Burkinabè a régulièrement fait admirer sa finesse technique, sa vitesse d’exécution et sa superbe frappe de balle. Il ne manque peut-être qu’un chouïa de régularité au Burkinabè pour devenir la nouvelle coqueluche du Parc OL, même si, avec 16 buts et 6 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison, il y est pour beaucoup dans la très grande forme de l’OL en Ligue 1.

Continue Reading
Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Ligue 1 : Lyon pris au piège à Reims

Les Lyonnais ont été battus par le nouveau promu, vendredi en ouverture de la 2e journée du championnat.

Published

on

AFP

Nouvellement promu en Ligue 1  de France, Reims a pris la tête du championnat vendredi  après sa victoire (1-0) face à Lyon en ouverture de la deuxième journée.  C’est la deuxième victoire consécutive du nouveau promu.

Le seul but du match a été inscrit par l’attaquant argentin Pablo Chavarria après 32 minutes.

Cela suffisait pour les trois points après que Reims ait entamé sa campagne le week-end dernier avec une victoire de 1-0 sur le Nice de Patrick Vieira.

C’est un début de rêve“, a déclaré le gardien de but de Reims, Edouard Mendy. “Nous avons travaillé toute la saison pour arriver ici et maintenant que nous sommes ici, nous voulons montrer ce que nous pouvons faire.

Après deux matches contre Nice et Lyon, peu de gens s’attendaient à ce que nous obtenions six points.

Depuis que je suis petit, je rêvais de jouer dans la ligue élite. Aujourd’hui, c’est une belle récompense, mais nous savons que ce sera un boulot de continuer chaque week-end.”

Une fois que Chavarria avait ouvert le score de la tête sur un centre de Ghislain Konan juste après la demi-heure de jeu, Reims s’est ensuite défendu pour conserver le score comme il l’avait fait la semaine dernière à Nice.

Lyon a manqué des occasions de prendre le point du nul en fin de match.

Nous étions pris au piège“, a déclaré le milieu de terrain lyonnais Lucas Tousart. “Ils ont bien défendu et nous ne savions pas comment trouver un moyen de défense“.

Lire la suite

Football

Bordeaux: Poyet mis à pied une semaine à titre conservatoire

L’entraîneur du club avait tenu des propos très durs contre sa direction la veille au soir.

AFP

Published

on

By

Le président de Bordeaux Stéphane Martin a annoncé vendredi la mise à pied à titre conservatoire pendant une semaine de son entraîneur Gustavo Poyet qui avait tenu des propos très durs contre sa direction la veille au soir.

“C’est un entretien préalable en vue d’un éventuel licenciement. On est dans une période d’une semaine durant laquelle il peut y avoir des échanges, donc techniquement tout est possible”, a déclaré le président girondin, après avoir reçu l’entraîneur uruguayen qu’il entendra à nouveau dans une semaine.

Lire la suite

Football

Droits TV: la LFP dénonce une diffusion pirate de la L1 par “beoutQ”

L’instance du football professionnel français “a alerté la Direction générale du Commerce de la Commission européenne du vol de ses droits”

AFP

Published

on

By

Un cameraman lors d'un match de Ligue 1 entre Toulouse et Bordeaux, le 20 août 2016 ©PASCAL PAVANI, AFP

La Ligue de football professionnel (LFP) a dénoncé jeudi “le piratage illégal de la première journée de Ligue 1 par la chaîne pirate +beoutQ+ basée en Arabie saoudite”, déjà mise en cause en amont de la Coupe du monde.

L’instance du football professionnel français “a alerté la Direction générale du Commerce de la Commission européenne du vol de ses droits”, assure-t-elle dans son communiqué.

Le réseau pirate connu sous le nom de “beoutQ”, qui détourne en la ridiculisant la marque “beIN”, utilise un signal d’Arabsat, opérateur majoritairement saoudien, pour retransmettre illégalement depuis octobre 2017 des programmes du groupe qatari. Ce, dans le contexte de vives tensions entre l’Arabie saoudite et le Qatar qui n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis plus d’un an.

La LFP dit avoir “écrit à Arabsat pour lui demander d’empêcher +beoutQ+ d’utiliser ses satellites pour diffuser du contenu volé” ainsi qu’à la Commission européenne “afin d’enquêter sur +beoutQ+ et de presser l’Arabie saoudite à agir et à fermer la chaîne pirate”.

Fin juin, Formula One Management (FOM), promoteur de la Formule 1, avait également indiqué que la catégorie reine du sport automobile était victime de piratage de la part de “beoutQ”. De son côté, beIN, chaîne basée à Doha, détient les droits particulièrement onéreux de retransmission de nombreux événements sportifs, dont la Coupe du monde en Russie par exemple.

Lire la suite