Connect with us

Manchester City n’a besoin que de trois points pour sécuriser le titre

Manchester City est sur le point de remporter le titre de Premier League après avoir mis fin à leur période trouble avec une victoire de 3-1 contre Tottenham Hotspur, samedi.

L’équipe de Pep Guardiola a porté son avance sur Manchester United à 16 points grâce à des buts de Gabriel Jesus, Ilkay Gundogan et Raheem Sterling à Wembley.

Christian Eriksen avait réduit le déficit à 2-1 en première période, mais City sera sacrée championne si United perdait contre West Bromwich Albion dimanche.

Même en cas de victoire dimanche United ne pourra pas finir premier, puisque City disposerait de 15 points d’avance, avec un maximum de 15 encore possible pour l’équipe de Jose Mourinho, qui a une différence de buts largement inférieure.

Une victoire de United permettrait de prolonger le suspense pour au moins quelques jours.

Le Tottenham, quatrième, n’a pas été en mesure d’arrêter le revival de City et une première défaite en 14 matches de championnat ne devrait pas ruiner leur tentative de qualification pour la Ligue des Champions.

Après avoir balayé la majeure partie de la saison de façon royale, City s’était effondrée sur terre au cours des 10 derniers jours.

Leur  sortie en quarts de finale de la Ligue des Champions contre Liverpool est venue soit de leur échec à décrocher le titre le week-end dernier, lorsque United remonté deux buts pour les battre.

En semaine, Guardiola avertissait ses joueurs que “tout peut arriver” alors qu’il se rappelait d’autres grands replis sportifs de positions apparemment invincibles.

Mais il devint vite évident que trois défaites successives ne pesaient pas sur City.

Leroy Sane a repris le centre de Sterling suite à une volée fulgurante, repoussé apr le poteau du gardien de Tottenham Hugo Lloris.

Tottenham ne parvenait pas à tenir City et, avec un retour de vitesse, les hommes de Guardiola prenaient les devants à la 22e minute.

La plupart de leurs buts cette saison sont venus avec un grand succès, mais pour une fois City a adopté une approche plus directe.

City sur la bonne voie 

La longue passe de Vincent Kompany a pris le défenseur de Tottenham Davinson Sanchez à plat et Jésus l’a fait payer comme il a couru pour tirer après Lloris.

Les problèmes de City étaient soudainement une chose du passé et ils sont allés plus loin trois minutes plus tard.

Lorsque Sterling s’est faufilé dans la défense  de Tottenham, Lloris a couru de sa ligne pour faire une faute brute.

Bien qu’il s’agisse d’une faute évidente, le contact semblait être fait juste à l’extérieur de la zone, mais, à la fureur de Tottenham, Jonathan Moss a accordé un pénalty que Gundogan a concrétisé de sang froid.

Au cours de la semaine, les clubs de Premier League ont voté contre l’introduction du système d’Arbitre Assistant Vidéo la saison prochaine.

Le défenseur de Tottenham, Ben Davies, a échappé d’une manière ou d’une autre à un carton rouge pour une horrible faute sur Kompany.

Alors que Eriksen était le meilleur attaquant des Spurs, Kane était discret, offrant peu de menace avec seulement 18 touches dans le match.  Eriksen a marqué à la 42e minute.

Le tir d’Eriksen a heurté la passe de Kane pour fendre la défense. Il a frappé Aymeric Laporte de City et a dévié sur le milieu de terrain de Tottenham en passant devant Ederson.

City  reprenait le contrôle après la mi-temps et aurait dû être hors de vue alors que Jésus manquait de précision et que Sterling ne s’en sortait pas mieux avec un manque à bout portant.

Mais ils se sont déplacés pour empreinter le chemin vers titre à la 72e minute.

Lloris a donné un coup de pied à Sterling et l’ailier a percuté le toit du filet pour laisser les fans de City chanter “nous allons gagner la ligue”.

Football

Au Cameroun, des joueurs d’un club boycottent une cérémonie de remerciement

Hugo Bossoken

Published

on

Comme vous pouvez le remarquer sur cette photo, les joueurs du Tonnerre de Yaoundé ont brillé par leur absence lors d’une cérémonie de remerciement organisée par les responsables du club.

Nous avons fait une saison difficile mais extraordinaire et Ceci grâce à la direction générale du club. Le président qui nous invite à cette cérémonie était distant pour ne pas dire absent et c’est inadmissible qu’on vienne nous associer à une fête et ignorer ceux qui nous ont assisté“, témoigne un  joueur que nous avons joint au téléphone.

Cette cérémonie qui avait pour but de fêter la remontée du club en première division et dire merci aux joueurs , s’est transformée en une assemblée générale.

Trois temps forts ont meublé ce moment. Une messe improvisée, la réaction de certains dirigeants, et une levée de fonds qui a produit une somme dérisoire de 189 000 frs.

189 000 frs collectés par des dirigeants d’une équipe légendaire comme le Tonnerre Kalara club? Il faut être un analphabète du management du football pour le faire.

C’est avec le fruit de cette collecte que les dirigeants de l’association TKC comptaient donner une prime relative au remerciement. Conclusion, si les joueurs étaient présents, ils allaient recevoir 5400 frs chacun en guise de prime annuelle.

Tonnerre a en son sein deux entités

L’association est dirigée par Achille Essomba.  Celui-ci gère le volet amateur. La société TKC SAOS est managée par Stéphane Semengue qui gère le football professionnel.

Depuis la remontée du club, le président de l’association fait des fausses manœuvres afin d’évincer le Directeur général Semengue et récupérer le résultat sportif de ce dernier.

Le staff technique et les joueurs se sont désolidarisés de ce projet machiavélique d’où le fiasco observé au cours de cette cérémonie qui à rassemblé a peine trente personnes.

Lire la suite

Football

Harry Kane rassure sur sa forme après sa longue Coupe du monde

L’attaquant de Tottenham et capitaine de l’Angleterre a rassuré sur sa forme après sa longue Coupe du monde, tout en reconnaissant avoir traversé une “mauvaise période” en ce début de saison

AFP

Published

on

By

L’attaquant de Tottenham et capitaine de l’Angleterre Harry Kane a rassuré sur sa forme après sa longue Coupe du monde, tout en reconnaissant avoir traversé une “mauvaise période” en ce début de saison, dans des propos rapportés lundi par la presse britannique.

“J’ai marqué trois buts cette saison, ce qui n’est pas terrible. Évidemment, lorsque vous fixez des standards les autres saisons (…), les gens vont parler si vous ne les atteignez plus,” a expliqué Kane (25 ans), auteur d’un penalty lors de la victoire à Brighton samedi en Premier League (2-1)

“Bien sûr, je pense que j’aurais pu faire mieux dans la plupart des matches cette saison. Brighton a probablement été le premier match où j’ai été vraiment satisfait de ma performance globale,” a-t-il continué, ajoutant qu’un attaquant passait parfois par “des bonnes et des mauvaises périodes.”

Celui qui a marqué 29 et 30 buts lors de ses deux dernières saisons de Premier League a estimé que la relative méforme de Tottenham (5e à six points de Liverpool) ne pouvait pas s’expliquer par la fatigue engendrée par la Coupe du monde, lors de laquelle l’Angleterre a atteint les demi-finales.

“Beaucoup d’entre nous ont disputé la Coupe du monde et beaucoup de gens en ont parlé, mais nous nous sentons tous en forme,” a-t-il insisté.

Lire la suite

Football

Ligue 1: Lyon corrige Marseille 4-2

AFP

Published

on

By

C’était la semaine de tous les dangers pour l’OL. Après sa piètre prestation à Caen la semaine dernière, Lyon devait enchaîner un déplacement à Machester pour affronter City avant de recevoir l’OM.

La première étape se passe merveilleusement bien et la seconde, encore mieux. Pourtant, c’est Marseille qui entame le mieux cette partie. Les Phocéens ont le ballon et s’installent dans le camp lyonnais, mais contre le court du jeu, Houssem Aouar vient ouvrir le score suite à une erreur de placement de Luiz Gustavo.

Lyon mène 1-0. Un but qui met un coup sur la tête des Marseillais qui subissent et Memphis rate le cadre alors qu’il n’a plus qu’à pousser le ballon au fond. Les hommes de Rudi Garcia ont eu chaud et marquent eux aussi contre le court du jeu.

Cheick Diop perd un ballon plein axe, Payet récupère et sert Thauvin sur le côté droit qui conclut du gauche. Un partout? Au retour des vestiaires, c’est Lyon qui est le plus incisif.

Traoré donne l’avantage à Lyon (2-1) et creuse l’écart dix minutes plus tard. Marseille est au fond du trou, encore plus quand Stootman concède un penalty après une faute sur Traoré encore lui. Fekir le frappe, poteau rentrant, Lyon a trois buts d’avance.

Le but de Njie ne changera rien, l’OM s’incline et n’y arrive décidément pas face à l’autre olympique, ils n’ont plus battus l’OL depuis onze matches en Ligue 1.

Lire la suite