Connect with us

© REUTERS/ Stringer

L’attaquant brésilien du Paris Saint-Germain, Neymar, blessé pour le le reste de la saison , regrette l’élimination en Ligue des champions de son club ccontre le Real Madrid.

Le Brésilien a raté la deuxième manche de la défaite 1-2 du PSG en huitièmes de finale au Parc des Princes mardi soir.

Je suis très triste de notre défaite aujourd’hui, mais ce qui m’attriste encore plus, c’est le fait que je n’étais pas là pour aider mes coéquipiers!“, Écrit Neymar sur Instagram.

“Je suis très fier que le PSG ait fait de son mieux dans ce match“, a-t-il ajouté.

Neymar faisait partie de l’équipe qui s’était inclinée 3-1 face au Real Madrid lors du match aller au Bernabeu, avant d’être victime d’une fracture au pied lors de la victoire 3-0 du PSG face à Marseille la semaine dernière.

Il s’est rendu dans son pays natal, le Brésil, pour subir une intervention chirurgicale et devrait reprendre l’entraînement dans environ six semaines.

Résumant les résultats de la confrontation de mardi, l’entraîneur-chef du PSG, Unai Emery, a déclaré que l’équipe avait eu de bonnes chances dans les deux matches, mais qu’elle ne les avait saisies.

“Dans le premier match, nos chances étaient de cinquante-cinquante, mais Real a réussi à faire mieux. Aujourd’hui, ils contrôlaient 60% du jeu. Nous avons eu nos chances, mais le deuxième but de Real a brisé nos espoirs. Ce fut une grande déception. Nous devrons analyser la situation avec des têtes plus fraîches. C’est important pour nous de remporter les trophées, qui sont encore en jeu », a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’il était confiant dans la capacité de l’équipe à faire un retour et passer à autre chose.

Un jour nous gagnerons la Champions League. Cela pourrait se produire la saison prochaine, peut-être après la prochaine », a déclaré Emery

Continue Reading
Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Coupe du monde 2018 : une journaliste harcelée en direct par un fan de foot

Published

on

Une journaliste en direct à la Coupe du monde a dénoncé le harcèlement des fans de sport.

La correspondante colombienne Julieth Gonzalez Theran travaillait pour DW Espanol à Moscou quand un homme lui a attrapé la poitrine et lui a embrassé la joue.

Elle a continué son reportage sans interruption mais a depuis évoqué l’incident en ligne.

Nous ne méritons pas ce traitement“, a déclaré Gonzalez Theran. “Nous sommes également valables et professionnels.”

Elle a dit à son employeur, Deutsche Welle, qu’elle était sur les lieux depuis deux heures pour préparer l’émission.

Quand nous sommes allés vivre, ce fan a profité de la situation“, a-t-elle dit. “Mais après, quand j’ai vérifié pour voir s’il était toujours là, il était parti.”

L’incident s’est produit la semaine dernière dans la ville de Saransk avant le match Russie-Arabie Saoudite. DW a posté les images sur les réseaux sociaux, les qualifiant d ‘”attaque” et de “harcèlement flagrant”.

De nombreux commentateurs en ligne ont toutefois minimisé l’incident. L’un a qualifié la critique d ‘«hystérie féministe» et d’autres ont suggéré que le baiser devrait être considéré comme un «accueil» ou un «compliment».

Gonzalez Theran a continué à parler de son traitement sur Twitter, retweetant les messages de soutien de ses collègues.

Ce n’est pas drôle“, a tweeté Cristina Cubas, présentatrice de DW. “Ce n’est pas un baiser, c’est une attaque non-consentante.

Mercredi, presque une semaine après l’incident, DW a publié un article sur la controverse, dans laquelle le premier arbitre féminin de la ligue nationale allemande a qualifié le comportement d ‘«inacceptable».

Pour moi, c’est un incident isolé“, a déclaré Gonzalez Theran. “Il y a toujours des fans qui vous complimentent et se comportent avec respect, celui-ci est allé trop loin.”

Le harcèlement des femmes journalistes n’est pas rare dans les reportages sportifs.

En mars, un groupe de 52 reporters brésiliens a lancé une campagne présentant des incidents d’être embrassés et tâtonnés par des fans et des athlètes, qu’ils ont appelé #DeixaElaTrabalhar – ou “Laissez-la travailler”.

L’année dernière, le joueur de tennis Maxime Hamou a été banni de Roland-Garros après avoir embrassé de force une journaliste lors d’une interview télévisée en direct.

Si je n’avais pas été en direct, je l’aurais frappé“, a déclaré plus tard le reporter, Maly Thomas.

D’autres femmes travaillant à la Coupe du Monde ont également été confrontées à des critiques ou à des abus hors caméra – et en particulier en ligne.

La commentatrice allemande de football Claudia Neumann a reçu de nombreuses critiques sur les médias sociaux pour son travail, que son employeur et ses collègues ont qualifié de sexiste.

Au Royaume-Uni, Vicki Sparks de la BBC a fait face à des abus similaires en ligne lorsqu’elle est entrée dans l’histoire en tant que première commentatrice de la Coupe du Monde féminine à la télévision britannique mercredi – mais elle a été largement bien accueillie.

Lire la suite

Football

Coupe du monde 2018: Salah et l’Egypte premiers à plier bagages

Published

on

Il semble que l’un des meilleurs joueurs du monde quittera tôt la Coupe du monde.

Mohamed Salah est revenu d’une blessure à l’épaule subie en finale de la Ligue des Champions, mais son penalty en seconde période n’a pas suffi à aider l’Egypte à éviter une défaite 3-1 contre la Russie, pays hôte.

L’utilisation de Video Assistant Referee a permis à Salah de bénéficier d’un penalty en seconde période. Au début, l’arbitre sifflait pour un coup franc juste au sommet de la surface de réparation, mais la VAR prouvait autre chose.

Salah a plombé le gardien russe Igor Akinfeev avec autorité:

La Russie a marqué ses trois buts dans les 17 premières minutes de la deuxième période, y compris un joli jeu de relance sur le deuxième qui a mené au troisième but du tournoi de Denis Cheryshev, le permettant de rejoindre  Cristiano Ronaldo en tête des buteurs avec trois buts.

En conséquence, les Russes ont presque décroché leur première place pour le deuxième tour depuis 1986, quand ils étaient l’Union soviétique.

Beaucoup de personnes pensaient avoir peu de chances de sortir de la phase de groupes, mais l’équipe a marqué huit buts et n’en a concédé qu’un seul, ce qui pourrait être plus important car il y avait de grosses questions sur la ligne arrière de l’équipe.

Les scènes à Saint-Pétersbourg ont été remarquables, et la Russie pourrait être la dernière équipe à recevoir le coup de pouce de sa terre à une Coupe du Monde.

Salah a regardé le rythme

Salah n’a pas joué depuis qu’il a subi une blessure à l’épaule lors de la finale de la Ligue des Champions il y a trois semaines. Il n’est donc pas surprenant qu’il soit devenu un joueur de première division cette année. Il était à peine mauvais, il y avait juste quelques cas où son contact l’a laissé tomber ou il s’est pris ses propres pieds enchevêtrés. Le service en lui n’était pas spectaculaire non plus. L’Egypte a essentiellement fait exploser le ballon dans sa direction toutes les chances qu’il a eu dans la première moitié du jeu, au lieu de s’installer et d’essayer de briser efficacement sur le compteur. En conséquence, les fans de football sont effectivement privés de l’éclat de Salah pour le reste de la Coupe du Monde.

 

Lire la suite

Football

Pologne vs Sénégal: le Sénégalais Mbaye Niang élu homme du match

Published

on

Buteur face à la Pologne et déclencheur du premier but des Lions, l’attaquant des Lions, Mbaye Niang, a été déterminant dans le succès du Sénégal. Il a été élu homme du match.

Lire la suite