Nadine Morano affirme avoir déjà été “opportunée” par des hommes - LaMinuteInfo

Nadine Morano affirme avoir déjà été “opportunée” par des hommes

Nadine Morano, n’apprécie pas le mouvement #balancetonporc et rejoint le point de vue d’une centaine de femmes signataires d’une tribune dans Le Monde. Elle affirme avoir déjà été “opportunée”, et que cela peut “aussi engendrer de belles histoires”.
Nadine Morano apporterait bien sa signature à la tribune signée par une centaine de femmes, publiée mardi 9 janvier par Le Monde, intitulée « Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle ».

L’eurodéputée a affirmé au micro de RMC ce mercredi soutenir les propos contenus dans cette tribune qui dit ceci « Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n’est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste. »

Nadine Morano dit être favorable au droit des femmes, mais ne supporte pas les dénonciations d’actes sexistes, comme ce fut le cas avec #balancetonporc.

« Au regard de mon grand âge, j’ai eu droit à tout : j’ai eu droit à la drague romantique, j’ai eu droit à des blagues lourdingues, j’ai eu droit à être opportunée (sic). J’ai eu droit à des agressions, pas jusqu’au niveau où il faudrait aller déposer plainte puisque j’ai remis la personne à sa place mais j’ai été, oui, opportunée (sic) mais opportunée (sic) d’une manière telle que, à un moment, ça peut aussi engendrer des belles histoires. »

Elle répète plusieurs fois « opportunée » au cours de l’interview avant de finalement se reprendre, pour employer le terme qui convient « importunée », comme l’a repéré le Lab.

« Vous pouvez très bien être importunée par quelqu’un de manière répétitive. Au final vous pouvez aller prendre un café avec et puis hop, une histoire commence. Donc toutes les situations sont différentes, toutes les personnes sont différentes. À la clé, au final, c’est le consentement la clé. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *