Connect with us

Les déclarations contradictoires du capitaine Thiago Silva et de Javier Pastore, rentré en retard de vacances, ont tendu la fin de semaine du Paris SG. Son entraîneur Unai Emery a assuré vendredi que son groupe était “fort”, même si certains tentent de “déstabiliser” le club parisien.

QUESTION: Comment avez-vous réagi aux propos de votre capitaine Thiago Silva, et est-il le mieux placé pour être le capitaine de l’équipe?

REPONSE: “Je suis content avec tous les joueurs. Tous les joueurs ont mérité le rôle qu’ils jouent dans le groupe, c’est pour cela qu’on continue ensemble avec le club, la direction sportive, le staff et les joueurs à être content du rôle que jouent les joueurs dans le groupe. Après les matches, les joueurs sortent pour parler avec les journalistes, ils parlent librement de ce qui est dans le groupe. Pour moi, c’est normal, on continue à travailler, à être positif, à être ensemble. Et concernant les choses qui passent sur le chemin, on travaille petit à petit pour les améliorer”.

Q: Y’a-t-il un problème au sein du groupe du PSG? Thiago Silva et d’autres sont-ils en rupture avec une autre partie du groupe aujourd’hui?

R: “Il a dit ce qu’il sentait à ce moment. Dans le groupe, avec ce qui se passe, on parle beaucoup avec la direction sportive et nous voulons maintenir la tranquillité, d’abord à l’intérieur et aussi à l’extérieur. Ce qui peut se passer, nous en parlons à l’intérieur pour améliorer (la situation). Pour moi et le groupe, le plus important ce sont les matches, ce que nous avons gagné et celui qu’il y a dimanche. Les choses comme par exemple les joueurs qui arrivent en retard, c’est 10% des choses qui se passent dans l’équipe.”

Q: Edinson Cavani et Javier Pastore, arrivés en retard, seront-ils dans le groupe dimanche pour le déplacement à Nantes?

R: “Le plus important est que (Cavani et Pastore) récupèrent les jours lors desquels ils ne se sont pas entraînés avec le groupe, et ensuite ils entreront et travailleront pour être sur le terrain et aider l’équipe. Cavani est entré lundi avec le groupe, on verra les entraînements avant de décider.”

Q: Pensez-vous que les médias en font trop sur ce sujet?

R: “C’est normal. Avec les grandes performances du PSG, tout ce qui se passe dans le groupe est le centre de tout le monde, avec l’équipe et les joueurs qui sont dans cet effectif. Il peut se passer que des choses à l’extérieur ne soient pas positives, mais c’est normal. C’est un groupe qui est ensemble. Ils sont 23, 24, 25 joueurs avec des (préoccupations) individuelles mais le groupe est supérieur aux choses individuelles.”

Q: Est-ce que cela peut vous déstabiliser avant les grosses échéances de 2018?

R: “Le groupe est fort, très concentré. Pour les matches de Coupe, pour celui de dimanche, pour toute la préparation des dates importantes contre le Real Madrid. Les joueurs sont intelligents, le club a plus d’expérience, j’ai aussi de l’expérience et je sais qu’à l’extérieur il peut y avoir quelqu’un, qui a des intérêts contre nous, qui peut nous déstabiliser. Par exemple aujourd’hui, dans le premier journal sportif d’Espagne, le titre est pour dire que Neymar va au Real Madrid. Mais cela ne nous perturbe pas, que ce soit les joueurs, le club ou le staff. Nous savons quel est notre chemin, qui veut nous déstabiliser, mais nous sommes forts. Nous nous protégeons bien. C’est vrai qu’à l’intérieur, il peut y avoir les petites choses qui se sont passées après les vacances, mais ce sont les 10% et on va retrouver la normalité. Je parle à tous les joueurs et avec la communication tout est plus facile.”

Propos recueillis en conférence de presse.

Source: AFP

Continue Reading
Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Ligue 1: Lyon corrige Marseille 4-2

AFP

Published

on

By

C’était la semaine de tous les dangers pour l’OL. Après sa piètre prestation à Caen la semaine dernière, Lyon devait enchaîner un déplacement à Machester pour affronter City avant de recevoir l’OM.

La première étape se passe merveilleusement bien et la seconde, encore mieux. Pourtant, c’est Marseille qui entame le mieux cette partie. Les Phocéens ont le ballon et s’installent dans le camp lyonnais, mais contre le court du jeu, Houssem Aouar vient ouvrir le score suite à une erreur de placement de Luiz Gustavo.

Lyon mène 1-0. Un but qui met un coup sur la tête des Marseillais qui subissent et Memphis rate le cadre alors qu’il n’a plus qu’à pousser le ballon au fond. Les hommes de Rudi Garcia ont eu chaud et marquent eux aussi contre le court du jeu.

Cheick Diop perd un ballon plein axe, Payet récupère et sert Thauvin sur le côté droit qui conclut du gauche. Un partout? Au retour des vestiaires, c’est Lyon qui est le plus incisif.

Traoré donne l’avantage à Lyon (2-1) et creuse l’écart dix minutes plus tard. Marseille est au fond du trou, encore plus quand Stootman concède un penalty après une faute sur Traoré encore lui. Fekir le frappe, poteau rentrant, Lyon a trois buts d’avance.

Le but de Njie ne changera rien, l’OM s’incline et n’y arrive décidément pas face à l’autre olympique, ils n’ont plus battus l’OL depuis onze matches en Ligue 1.

Lire la suite

Football

LaLiga: le Barça accroché à domicile par Gérone

Reuters

Published

on

By

Même sans Coutinho, Rakitic et Umtiti ménagés, le FC Barcelone espérait sans doute mieux qu’un match nul à domicile face à Gérone.

Problème, les Blaugranas se retrouvent rapidement réduits à 10 après l’exclusion de Clémént Lenglet à la demi-heure de jeu.

Dix minutes avant l’incident, Lionel Messi avait ouvert le score, ce qui promettait une soirée facile pour les Catalans.

Loin de là. Busquets redescendu en défense centrale est coupable d’une perte de balle, ce qui permet à Stuani d’égaliser juste avant la mi-temps.

Le Barça est en difficulté et va frôler la catastrophe lorsque Stuani vient s’offrir un doublé et mettre son équipe devant au tableau d’affichage.

Les entrées de Coutinho et Rakitic permettent à Barcelone de reprendre le contrôle du jeu et le changement est immédiat.

Piqué égalise et offre un point précieux pour un FC Barcelone qui pensera certainement en avoir perdu deux.

Lire la suite

Football

Serie A: Milan cale, CR7 sauve la Juve

Reuters

Published

on

By

En difficulté sur la pelouse luxembourgeoise de Dudelange cette semaine, Milan n’a pas montré un meilleur visage ce soir face à l’Atalanta.

Tout commence pourtant parfaitement avec l’ouverture du score de Gonzalo Higuain, qui avait inscrit le seul but du match au Luxembourg jeudi.

Mais les Rossoneri baissent la garde et Gomez en profite pour égaliser juste après la pause. Au courage, Bonaventura vient redonner l’avantage à Milan avant de craquer en toute fin de match et l’égalisation de Rigoni. Les Lombards restent englués en deuxième partie de tableau.

Les déplacements chez des promus sont toujours délicats et la Juventus le sait. Sur la pelouse de Frosinone les Bianconneri peinent à se créer des occasions en première période. Cristiano Ronaldo ne trouve pas le cadre à deux reprises et les gants de Sportiello ensuite.

Finalement, le Portugais trouvera le cadre à neuf minutes de la fin. Blaise Matuidi est lui entré quatre minutes plus tard et est à l’origine du deuxième but, inscrit par Bernardeschi dans les arrêts de jeu.

La Vieille dame s’est fait peur mais reste invaincue en championnat.

Lire la suite