Connect with us

Athlétisme

Les Françaises Zahi et Ombissa-Dzangue en finale du 100 m des Championnats d’Europe d’athlétisme

Ange Poireau

Publié

le

Les Françaises Carole Zahi et Orlann Ombissa-Dzanguese se sont qualifiées pour la finale du 100 m des Championnats d’Europe d’athlétisme, mardi soir à Berlin, en réalisant les 7e et 8e temps des demi-finales.

Zahi a bouclé la ligne droite en 11 sec 16/100, alors que Ombissa-Dzangue a terminé en 11 sec 20/100, 2e de sa demi-finale. En revanche, Orphee Neola ne s’est pas qualifiée pour la finale, avec un chrono de 11 sec 33/100.

Le meilleur temps des demi-finales a été réalisé par la Britannique Dina Asher-Smith en 10.93, toute proche de son record personnel (10.92). La Néerlandaise Daphne Schippers a terminé en 11.05, troisième temps derrière l’Allemande Gina Lückenkemper (10.98).

Athlétisme

Caster Semenya: Le champion olympique défiera la décision de l’IAAF sur la testostérone «injuste»

Published

on

La championne olympique et championne du monde du 800m, Caster Semenya, défiera les règles “injustes” qui touchent certaines athlètes féminines.

L’instance dirigeante d’athlétisme de l’IAAF a statué que certaines coureuses ayant des niveaux de testostérone naturellement élevés devront courir contre des hommes ou changer d’événement à moins de prendre des médicaments.

Semenya se battra contre la décision au Tribunal d’Arbitrage pour le Sport (Cas).

Ce n’est pas juste, je veux juste courir naturellement, comme je suis né”, a déclaré le Sud-Africain de 27 ans.

Je suis Mokgadi Caster Semenya, je suis une femme et je suis rapide.

La règle, qui entre en vigueur le 1er novembre, s’applique aux femmes qui participent à des épreuves sur piste de 400 m.

Semenya, deux fois championne olympique et triple championne du monde, a déjà été invitée à effectuer des tests de genre par des chefs d’athlétisme, mais aucun résultat n’a été officiellement rendu public.

La testostérone est une hormone qui augmente la masse musculaire, la force et l’hémoglobine, ce qui affecte l’endurance.

Avocats Norton Rose Fulbright mènent le défi juridique de Semenya à Lausanne.

Ils ont dit: “Mme Semenya, comme tous les athlètes, a le droit de rivaliser sur la façon dont elle est née sans être obligée de modifier son corps par n’importe quel moyen médical.”

Elle a dit qu’une procédure d’arbitrage a été ouverte et qu’une audience aura lieu à une date ultérieure.

L’IAAF a déclaré: “Nous attendons de plus amples informations et nous sommes prêts à défendre la nouvelle réglementation.”

Lire la suite

Facebook

Lettre d’information




cinéma

Advertisement