Le port d’Anvers intensifie sa coopération avec la côte de l’Afrique de l’Ouest - LaMinuteInfo

Le port d’Anvers intensifie sa coopération avec la côte de l’Afrique de l’Ouest

Les autorités portuaires d’Anvers  et de Dakar vont collaborer plus étroitement au cours des quelques prochaines années. Anvers, deuxième plus grand port d’Europe, cherche à renforcer sa position historique de leader sur la côte de l’Afrique de l’Ouest. Le port sénégalais de Dakar considère pour sa part cette collaboration comme un moyen de se positionner en tant que principal centre régional de fret.

Pour sceller officiellement cette future collaboration, les autorités portuaires concernées ont signé un protocole d’entente ce vendredi. M. Aboubacar Sedikh Beye a signé pour le Port Autonome de Dakar, et Kristof Waterschoot, PDG de deux filiales de l’Autorité portuaire d’Anvers (PAI and APEC), a quant à lui représenté le côté Anvers. Étaient présents à la cérémonie de signature Charles Michel, Premier Ministre belge, et Alexander De Croo, Vice-Premier Ministre et Ministre de la Coopération au développement, tous deux en visite professionnelle au Sénégal.

Le carrefour de Dakar

Avec un volume de fret annuel de 17 millions de tonnes, Dakar est l’un des ports les plus importants sur la côte de l’Afrique de l’Ouest. Cette ville portuaire occupe une position puissante unique sur la carte mondiale : elle se situe aux carrefours des voies de navigation entre l’Europe d’un côté, et l’Amérique du Nord et du Sud et l’Afrique australe de l’autre. Grâce son excellent accès maritime, Dakar est l’un des rares ports d’Afrique de l’Ouest capable d’accueillir à tout moment des navires de toutes les dimensions.

Désormais, Dakar a de plus grandes ambitions et envisage de construire un nouveau port à 50 km environ des installations existantes. La profondeur de quille de 18 mètres permettra d’accueillir sans difficulté la toute dernière génération de porte-conteneurs géants. Avec ce nouveau port, Dakar envisage aussi une zone économique et logistique de 600 hectares.

Le savoir-faire d’Anvers

« Nous utiliserons notre expérience et notre savoir-faire pour aider Dakar à réaliser ses ambitions », a déclaré Kristof Waterschoot après la signature. Un récent rapport de la Banque mondiale souligne le potentiel économique du continent, mais met également en avant un certain nombre de défis, tels que l’absence de personnel suffisamment formé. « Nous allons immédiatement veiller à combler cette lacune, en partageant notre savoir-faire et notre expérience. Notre centre de formation APEC reste le partenaire de choix pour la formation de nos professionnels maritimes, tandis que notre filiale de consultants PAI fournira à l’autorité portuaire le savoir-faire nécessaire pour développer un terminal polyvalent et approfondir les chenaux d’accès, de manière à optimiser la capacité du port de Dakar », a conclu M. Waterschoot.

Le protocole d’entente contient aussi un certain nombre d’engagements dans le domaine du marketing, dans le développement des relations commerciales, dans l’organisation d’événements commerciaux communs ainsi que dans l’échange d’informations sur des sujets tels que les douanes et les taxes d’accise, la sécurité et la durabilité. Cet accord a été signé pour une période de cinq ans.

Distribué par APO Group pour Antwerp Port Authority.

À propos du port d’Anvers

Le Port d’Anvers (www.PortOfAntwerp.com), situé en Belgique (ci-après “Le Port d’Anvers “), est en termes de taille, le numéro 1 en Belgique et le numéro 2 sur le plan européen. Il couvre une superficie de 130 kilomètres carrés et offre une longueur de quais de 160 kilomètres. Étant donné qu’il est en Europe le plus grand port pour les marchandises diverses, le Port d’Anvers peut se vanter d’être celui qui, parmi les ports européens, traite le plus grand volume d’acier, de produits aquatiques et de fruits. Il dispose de terminaux dédiés pour les conteneurs, le secteur automobile, l’acier, le charbon, les céréales, le bois, les engrais, etc. L’activité du secteur de la pétrochimie dans ce port est la plus grande qui existe en Europe. En 2017, le Port d’Anvers s’est chargé de la gestion de cargaisons représentant plus de 223 millions de tonnes et plus de 10 millions de conteneurs. Environ 900 entreprises se sont établies dans la zone portuaire.
Le port d’Anvers est depuis longue date le premier port en Europe en ce qui concerne les trafics avec le continent africain. Chaque année, plus de 15 million de tonnes sont échangées entre le port d’Anvers et l’Afrique.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *