Connect with us

Cameroun

Le plus grand centre commercial d’Afrique centrale sera construit à Douala

Publié

le

(c) droits réservés

Douala, la capitale économique du Cameroun, accueillera un centre commercial moderne, doté d’un centre de conventions et de cinémas, d’ici la fin de l’année 2019. Ce centre sera construit par spécialiste sud-africain Raubex Renovo.

Le Douala Grand Mall d’une valeur de 45 millions d’euros fait partie d’un développement plus important qui comprendra un hôtel cinq étoiles, des bureaux et des appartements résidentiels en construction dans un proche avenir.

«Le centre commercial et le centre des congrès signalent au monde que le Cameroun est en mouvement et attire davantage de visiteurs pour les affaires et les loisirs», explique Matthys Serfontein, directeur du développement chez Raubex Renovo. «Notre planification et nos méthodes modernes de construction se combinent avec une conception éco énergétique pour que le centre commercial se démarque nettement de ses concurrents locaux.

Sa taille, pour commencer, est significative; Il s’agirait du plus grand centre commercial d’Afrique centrale avec une surface construite de 25 600 m2, dont 18 732 m2 de commerces de détail locatifs sur ses deux niveaux. Surtout, le centre commercial se trouve à proximité immédiate de l’aéroport international avec une capacité primaire de 1,5 million de personnes.

Le rez-de-chaussée du complexe disposera de 14 160 m2 de surface commerciale tandis que le premier étage abritera 11 520 m2, comprenant un centre de conférence moderne, des cinémas, une aire de restauration et un espace commercial. Il y aura aussi un parking souterrain au sous-sol.

Les normes environnementales ont été suivies dans la conception et la construction, en conformité avec le système de certification des bâtiments écologiques EDGE développé par la Société financière internationale. En utilisant des panneaux revêtus isolés pour les murs extérieurs et le toit, y compris le double vitrage sur les puits de lumière et les devantures qui permettent la meilleure utilisation de la lumière naturelle, le bâtiment sera le premier centre commercial climatisé au Cameroun.

L’équipe de Raubex Renovo se concentre sur de grands projets d’hôtellerie et de vente au détail et possède 20 ans d’expérience dans la construction de projets en Afrique. Les capacités de l’entreprise comprennent le développement de projets complets, y compris l’ingénierie professionnelle, l’architecture et les services de conception, tous gérés par une équipe de construction et de développement professionnel.

La santé et la sécurité sont au cœur des préoccupations du groupe Raubex, en accordant une attention particulière à tous les aspects de la santé et de la sécurité ainsi qu’aux impacts environnementaux et sociaux sur le site des projets de Raubex Renovo. Une approche zéro préjudice fait partie intégrante de la stratégie d’exploitation de l’entreprise avec de solides programmes de sécurité mis en œuvre pour assurer le bien-être de toutes les parties prenantes.

L’efficacité et la fiabilité de notre travail sont renforcées par notre utilisation du Building Information Modeling (BIM), ce qui nous permet d’optimiser notre activité de conception, de construction et d’exploitation”, explique Ben Pretorius, directeur général de Raubex Renovo. »

Le BIM s’assure également que des informations à jour sur les progrès du projet peuvent être facilement partagées avec tous les intervenants et entrepreneurs.

Earthworks a commencé le Douala Grand Mall en Janvier 2018, et la livraison est prévue pour Novembre l’année prochaine.

« Le projet est un autre exemple de la capacité de notre équipe à planifier et à mettre en œuvre des programmes de construction accélérée à travers le continent », dit-il.

Le groupe Raubex dispose d’une base de référence solide de projets achevés en Afrique du Sud ainsi que dans la région SADC dans des pays comme le Botswana, la Namibie, le Mozambique, la Zambie, le Gabon, le Togo, le Zimbabwe et la RDC.

Pretorius souligne l’importance de la réputation et du soutien de la société mère Raubex Group, un groupe leader dans le développement des infrastructures avec 40 ans d’activité et une cotation à la bourse de Johannesburg.

Continue Reading
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Thierry

    18 juin 2018 at 12 h 34 min

    Ceci c’est vraiment l’exemple du journaliste qui fait son article depuis son bureau sans être allé sur le terrain.
    “premier centre commercial climatisé du Cameroun”. C’est tout simplement un mensonge et surenchérir ce programme qui est déjà bien enchéri.
    Des centres commerciaux climatisés existent déjà au Cameroun ayant même des locaux comme maitre d’ouvrage / promoteur.
    La moindre des choses avant d’informer le public s’est s’informer le plus possible à 360*

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cameroun

Cameroun: deux civils abattus à Buea

Published

on

Au moins deux personnes ont été abattues ce lundi à Buea, capitale de la région du Sud-Ouest du Cameroun, a-t-on appris des sources sécuritaires.

Les forces de sécurité camerounaises en patrouille dans cette zone auraient tiré sur les deux hommes autour de la rue de campagne Soppo, à Buea, selon des sources.

Un habitant de la rue 2 à Buea a déclaré qu’un camion militaire qui passait devant a tiré des coups de feu au milieu de la ville fantôme et que la population a plus tard découvert deux cadavres gisant dans les rues.

Un des civils tués a été identifié comme étant Emmanuel Ndam, les habitants étant encore sous le choc après l’incident. Buea reste dans son opération habituelle de ville fantôme, la plupart des entreprises étaient fermées lundi. Les rues étaient complètement désertes.

Dans un développement similaire, des sources affirment que le poste de gendarmerie de Bonjongo à Limbé, a été attaqué tard dans la nuit. Un élève gendarme a été blessé et les assaillants ont emporté  des armes.

Lire la suite

Cameroun

Cameroun: un «commandant» des forces séparatistes tué à Kumba

Published

on

Une tête forte du groupe des séparatistes d’Ambazonie a été tué vendredi par les forces de sécurité camerounaises à Kumba, ont indiqué des sources sécuritaire.

Le «commando» a été tué lors d’un raid militaire sur leur base vendredi.

Avec l’aide de sources d’information provenant de la population locale, les soldats ont lancé un assaut qui a conduit à de lourds échanges de tirs à Kossala, Kumba.

Plusieurs soldats de l’armée camerounaise auraient été blessés au cours de l’opération tandis que les combattants séparatistes ont pu s’enfuir avec le corps de leur «commandant» qui a ensuite été enterré dans un endroit secret.

Lire la suite

Cameroun

Au Cameroun, Elecam veut tenir «le pari d’un scrutin réussi»

Published

on

Elections Cameroon (ELECAM), l’organe chargé de la gestion et de l’organisation du processus électoral et référendaire, « tiendra le pari d’un scrutin réussi » à l’occasion de l’élection présidentielle du 7 octobre prochain a déclaré, dimanche à Douala, le président du conseil électoral Enow Abrams Egbé. Malgré l’insécurité dans les régions anglophones du Nord-Ouest et Sud-Ouest avec des milliers de déplacés dus aux revendications sécessionnistes, « l’élection présidentielle se tiendra sans anicroche», a assuré Enow Abrams Egbe.

Il a ajouté :«à deux semaines du scrutin, le niveau de préparatifs rapporté par la direction générale et à l’issue de nos descentes est d’autant plus rassurante qu’il ne serait pas superflue d’affirmer aujourd’hui avec force qu’Elections Cameroon tiendra  n’en point douter le pari d’un scrutin réussi ».

Dans l’optique d’assurer le bon déroulement des élections, ELECAM va « veiller au respect du droit fondamental de vote et dans le même temps, renforcer le dialogue démocratique tout en consolidant la coloration entre ELECAM et les autres acteurs du processus électoral », a-t-il souligné.

Pour preuve, a-t-il indiqué, les bureaux de vote au nombre de 25.000  sont maintenus « dans l’ensemble du territoire national » où les 6,5 millions de personnes qui constituent le fichier électoral devraient remplir leur devoir civique.

Comme ELECAM, le gouvernement a déjà rassuré sur le déroulement du scrutin dans « la paix et la sérénité », indépendamment de la crise sociopolitique qui secoue le Nord-ouest et le Sud-ouest et des attaques de la secte terroriste Boko-haram dans la région de l’Extrême-nord où l’on continue d’enregistrer des attentats suicides.

Pour ce scrutin présidentiel, neuf candidats sont en lice parmi lesquels le président sortant Paul Biya au pouvoir depuis 36 ans. Il est présenté par des observateurs comme le favori à sa propre succession.

Lire la suite

Facebook




cinéma

Advertisement