Le gouvernement américain soutient la lutte contre le VIH en Côte d’Ivoire à travers un investissement de 77 milliards de FCFA du Plan d’Urgence du Président Américain pour la Lutte contre le SIDA (PEPFAR) en 2018 - LaMinuteInfo

Le gouvernement américain soutient la lutte contre le VIH en Côte d’Ivoire à travers un investissement de 77 milliards de FCFA du Plan d’Urgence du Président Américain pour la Lutte contre le SIDA (PEPFAR) en 2018

La coordinatrice américaine de la lutte contre le SIDA dans le monde, Madame Deborah Birx, a procédé le 20 avril 2018 à Washington, DC à la signature du mémorandum d’approbation du Plan Opérationnel Pays 2018 (COP 2018) du Plan d’Urgence du Président Américain pour la Lutte contre le SIDA (PEPFAR) en Côte d’Ivoire.

Le COP 2018 élaboré par l'équipe pays de PEPFAR Côte d’Ivoire, en collaboration avec le gouvernement ivoirien et les autres partenaires, est estimé à $140 millions de dollars américains, soit environ 77 milliards de FCFA pour la période d’octobre 2018 à septembre 2019.  Ce plan permettra de renforcer les efforts du pays dans l’atteinte des objectifs 90-90-90 de l’ONUSIDA en vue de parvenir au contrôle du VIH d’ici à 2020, à savoir : 90% des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) connaissent leur statut; 90% des PVVIH qui connaissent leur statut sont sous traitement antirétroviral; 90% des PVVIH sous traitement ont un taux indétectable du virus dans leur corps.

Le COP 2018 vise à réduire radicalement l'infection par le VIH et à réduire les décès liés au VIH afin d'aider le gouvernement ivoirien à atteindre une génération sans VIH et sans SIDA.  Le Chargé d'Affaires de l’ambassade américaine, Katherine Brucker, s'est félicité de l'annonce, disant que « le VIH est évitable, et qu’il peut aussi être prise en charge.  Prenez des précautions pour éviter l'infection, mais faites votre test pour connaitre votre statut afin que vous puissiez commencer un traitement immédiat si vous êtes séropositif ».

Il est important de noter qu’en Côte d’Ivoire, depuis 2004, le gouvernement américain, à travers le PEPFAR, a investi environ 1,5 milliard de dollars (800 milliards de CFA) pour appuyer le gouvernement de la Côte d’Ivoire dans la riposte à l’épidémie de VIH/SIDA. Le financement américain est actuellement responsable de la moitié des tests de dépistage du VIH / SIDA en Côte d'Ivoire et plus d’un tiers (37%) de tous les traitements antirétroviraux.

Cet investissement substantiel a permis au cours de ces 14 dernières années de collaboration, de dépister 10 842 918 personnes, dont 4 480 510 femmes enceintes, de mettre sous traitement ARV à ce jour 221 990 personnes vivant avec le VIH, et d’offrir des services de soins et soutien à 323 541 Orphelins et Enfants rendus Vulnérables du fait du VIH (OEV).

La contribution susmentionnée fait partie d’une assistance globale par an d’un montant de $220 millions de dollars américains fournie par le gouvernement des États-Unis au cours de l’année budgétaire 2018. Cette assistance répond à quatre priorités: la bonne gouvernance, la croissance économique et inclusive, l’amélioration du système de santé et la réforme du secteur de sécurité.

Lancé à l’initiative du Président Georges W. Bush en 2003, PEPFAR célèbre cette année son 15ème anniversaire sous le thème : « 15 années à sauver des vies grâce à la générosité du peuple américain et aux partenariats ».

Distribué par APO Group pour Embassy of the United States of America in Abidjan, Côte d’Ivoire.

Source: APO

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *