Connect with us

Afrique

Le flottement de la devise devrait donner une impulsion au marché de l’immobilier marocain, déclare JLL

Publié

le

Au début de l’année 2018, la banque centrale marocaine (Bank Al-Maghrib) a adopté la flottation progressive du dirham marocain, permettant une flexibilité parmi les principaux opérateurs du secteur de l’immobilier qui prennent des décisions d’investissement et préparant la voie pour un marché de l’immobilier plus soutenu dans l’année à venir.

Selon le premier Aperçu du Marché de l’Immobilier au Maroc présenté par  JLL (www.JLL.com), la banque a élargi la fourchette officielle au sein de laquelle le dirham devrait fluctuer de 5 pourcent, avec une variation journalière maximale de 2,5 pourcent au-dessus ou en-dessous du taux officiel. Dans le cadre d’une plus vaste réforme monétaire, ce changement vise à renforcer la compétitivité de l’économie nationale et pourrait éventuellement positionner le Maroc comme un hub économique régional, et comme porte d’entrée pour l’Afrique.

L’économie marocaine devrait également afficher une croissance de 4% en 2018 essentiellement tirée par l’essor de la consommation intérieure et des investissements publics, souligne le rapport. L’économie a attiré des volumes croissants d’IDE annuellement depuis 2005 (à l’exception de 2015), l’immobilier attirant quasiment la moitié du total des IDE. 

L’importante augmentation des IDE est en phase avec la Vision 2020 établie par le gouvernement marocain, qui s’est fixé parmi ses objectifs de hisser le Maroc parmi les 20 destinations touristiques les plus en vogue à l’échelle internationale d’ici 2020. Environ 40% des investissements étrangers proviennent du CCG, et une part importante est investie dans le secteur de l’immobilier. « Les réformes adoptées par le gouvernement marocain auront un effet d’entrainement sur le marché de l’immobilier, car les investisseurs dans tous les secteurs peuvent désormais être plus flexibles dans leurs prises de décision, » déclare Craig Plumb, Directeur de la Recherche – MENA, JLL.

« Selon si la devise fluctue au-dessus ou en-dessous du taux officiel de 2,5%, le potentiel pour le secteur de l’immobilier d’attirer davantage d’IDE vers le pays est énorme, » ajoute-t-il. 

Le secteur immobilier commercial au Maroc devrait se développer avec les entreprises qui annoncent leurs intentions d’inscrire les actifs séparément en tant que SCPI. 

Bien qu’à l’heure actuelle aucune SCPI n’est cotée sur le marché boursier marocain, la fusion entre VLV et Petra en 2017 a donné naissance à une nouvelle plateforme d’immobilier commercial comprenant 27 actifs à travers 15 villes au Maroc et couvrant une superficie totale de 215 000 m2  en SCU.

Le groupe immobilier Grit (anciennement connu sous le nom de Mara Delta) a également annoncé au cours des années 2016 et 2017 son intention de coter les actifs marocains séparément en tant que SCPI (Anfa Place constituant l’actif de premier choix dans son portefeuille).

« Les SCPI contribueront au développement du marché de l’immobilier commercial au Maroc car celui-ci adopte de nouvelles plateformes d’investissement dans l’immobilier de manière positive. Casablanca est le centre économique du pays, et son marché d’immobilier de bureau est beaucoup plus important que celui de la capitale, Rabat. Avec un grand nombre d’entreprises nationales et multinationales installées dans la ville, il y a un besoin croissant pour des espaces bureaux modernes à Casablanca » a déclaré Craig Plumb, Directeur de la Recherche – JLL, MENA.

Le marché commercial à Casablanca est largement tributaire des magasins en ville, cependant les centres commerciaux sont de plus en plus convoités, au vu du fort taux de passage notamment dans les grands centres commerciaux tels que le Morocco Mall et Anfa Place Shopping Centre. 

Le marché hôtelier à Casablanca dépend en grande partie des voyageurs d’affaires, et l’offre en hôtels de luxe est relativement faible. Le taux d’occupation a grimpé de 4 points passant de 62% en 2016 à 66% en 2017, une hausse engendrée essentiellement par la tenue de conférences et expositions au sein d’hôtels 4 étoiles à travers la ville.

« Avec la vision 2020 définie par le gouvernement, ayant pour objectif de hisser le Maroc parmi les destinations touristiques les plus en vogue à l’horizon 2020, les taux d’occupation semblent se maintenir sur une tendance haussière. Nous nous réjouissons de voir des résultats positifs en ce qui concerne le marché hôtelier cette année étant donné que les performances indiquent une trajectoire ascendante », ajouta-t-il.

En raison de sa situation à la croisée des chemins entre l'Europe et l'Afrique, le Maroc a attiré un grand nombre d’équipementiers à savoir Renault Nissan qui ont investi dans des secteurs industriels clés. Le gouvernement a lancé un programme d’accélération industriel en 2014, qui a pour vocation de créer 500 000 emplois dans le secteur industriel qui aura un impact considérable sur le PIB national.

Pour plus d'informations, téléchargez le rapport complet ici (https://goo.gl/MeqzqM).

Distribué par APO Group pour JLL.

Contacts médias :
Kathryn Athreya  
+971 4 426 6999
Kathryn.Athreya@EU.JLL.com
 
Halima Islam
+971 55 985 3382
Halima.Islam@FourCommunications.com 

About JLL
JLL (NYSE: JLL) (www.JLL.com) is a leading professional services firm that specializes in real estate and investment management. A Fortune 500 company, JLL helps real estate owners, occupiers and investors achieve their business ambitions. In 2017, JLL had revenue of $7.9 billion and fee revenue of $6.7 billion; managed 4.6 billion square feet, or 423 million square meters; and completed investment sales, acquisitions and finance transactions of approximately $170 billion. 
At the end of 2017, JLL had nearly 300 corporate offices, operations in over 80 countries and a global workforce of 82,000. As of December 31, 2017, LaSalle had $58.1 billion of real estate assets under management. JLL is the brand name, and a registered trademark, of Jones Lang LaSalle Incorporated. For further information, visit www.JLL.com.

About JLL MEA
Across the Middle East and Africa (MEA) JLL (www.JLL-MENA.com) is a leading player in the real estate and hospitality services markets. The firm has worked in 35 countries across the region and employs over 600 internationally qualified professionals across its offices in Dubai, Abu Dhabi, Riyadh, Jeddah, Al Khobar, Cairo, Casablanca, Johannesburg, Lagos and Nairobi. www.JLL-MENA.com;
www.JLLvantagepoint.com

Source: APO

Afrique

Bobi Wine attaque le président ougandais sur les réseaux sociaux

AFP

Published

on

By

La pop star ougandaise et député MP Bobi Wine a fait une déclaration écrite à la presse quelques jours après son retour dans le pays, critiquant les “exécutions extrajudiciaires” et appelant à “ordonner à ceux qui torturent et mutilent nos citoyens”.

Il accuse également le président Yoweri Museveni d’avoir “tapoté des troupes sur le dos” pour “l’avoir torturé” ainsi que d’autres “à mort”. Il ajoute plus tard “J’espère que vous pourrez vous racheter”.

L’armée ougandaise a rejeté les allégations selon lesquelles le député aurait été torturé pendant sa détention.

Bobi Wine, de son vrai nom Robert Kyagulanyi, a été inculpé pour trahison aux côtés de 32 autres politiciens à la suite de violences lors d’une élection partielle en août. Ils nient les accusations.

Avant d’être arrêté, Bobi Wine a tweeté une photo macabre de son chauffeur Yasin Kawuma, qui selon lui aurait été abattu par la police en pensant qu’il était le député.

Certains voient la popularité de Bobi Wine comme un signe d’un fossé générationnel entre la jeune population ougandaise et le président Museveni, au pouvoir depuis 1986.

La déclaration de Bobi Wine, qu’il a partagée sur son compte twitter, appelle à embrasser ce qu’il appelle le “pouvoir du peuple”:

« Beaucoup viendront prétendre être des leaders du pouvoir du peuple. Certains l’utilisent déjà pour obtenir de l’argent de l’État et provoquer ensuite des perturbations. Ignorez ces personnes et restez concentré sur la cause. Vous les connaîtrez par leurs fruits. Le pouvoir des gens est en chacun de nous. ”

« Beaucoup viendront prétendre être des leaders du pouvoir du peuple. Certains l’utilisent déjà pour obtenir de l’argent de l’État et provoquer ensuite des perturbations. Ignorez ces personnes et restez concentré sur la cause. Vous les connaîtrez par leurs fruits. Le pouvoir des gens est en chacun de nous. “

Lire la suite

Cameroun

Cameroun: deux civils abattus à Buea

Published

on

Au moins deux personnes ont été abattues ce lundi à Buea, capitale de la région du Sud-Ouest du Cameroun, a-t-on appris des sources sécuritaires.

Les forces de sécurité camerounaises en patrouille dans cette zone auraient tiré sur les deux hommes autour de la rue de campagne Soppo, à Buea, selon des sources.

Un habitant de la rue 2 à Buea a déclaré qu’un camion militaire qui passait devant a tiré des coups de feu au milieu de la ville fantôme et que la population a plus tard découvert deux cadavres gisant dans les rues.

Un des civils tués a été identifié comme étant Emmanuel Ndam, les habitants étant encore sous le choc après l’incident. Buea reste dans son opération habituelle de ville fantôme, la plupart des entreprises étaient fermées lundi. Les rues étaient complètement désertes.

Dans un développement similaire, des sources affirment que le poste de gendarmerie de Bonjongo à Limbé, a été attaqué tard dans la nuit. Un élève gendarme a été blessé et les assaillants ont emporté  des armes.

Lire la suite

Cameroun

Cameroun: un «commandant» des forces séparatistes tué à Kumba

Published

on

Une tête forte du groupe des séparatistes d’Ambazonie a été tué vendredi par les forces de sécurité camerounaises à Kumba, ont indiqué des sources sécuritaire.

Le «commando» a été tué lors d’un raid militaire sur leur base vendredi.

Avec l’aide de sources d’information provenant de la population locale, les soldats ont lancé un assaut qui a conduit à de lourds échanges de tirs à Kossala, Kumba.

Plusieurs soldats de l’armée camerounaise auraient été blessés au cours de l’opération tandis que les combattants séparatistes ont pu s’enfuir avec le corps de leur «commandant» qui a ensuite été enterré dans un endroit secret.

Lire la suite

Facebook




cinéma

Advertisement