Connect with us

Démarrage du championnat camerounais mtn elite one

Le championnat de football MTN Elite one dit « professionnelle » a eu du mal à démarrer à cause d’un manque de financement pour la subvention des clubs et les frais de fonctionnement de la Ligue de football professionnelle du Cameroun (LFPC), organe chargé de l’organisation dudit championnat.

Pour cette nouvelle saison 2017/18 qui début 4 mois après la fin de la dernière, la LFPC a reçu une avance de subvention de 100 million de FCFA de l’Etat du Cameroun.

Chaque club de la MTN Elite One recevra 4 million de FCFA, et 2 million de FCFA pour chaque club de l’Elite two.

Il est à noter que depuis sa création en 2011, la LFPC avait pour mission de :

  • S’assurer, voire, faciliter la mutation des clubs existants à ce jour en associations sportives, en sociétés commerciales à objet sportif eu égard la modicité de leurs moyens actuels.
  • Œuvrer pour la modernisation des méthodes de gestion des clubs.
  • Œuvrer pour l’amélioration du traitement des joueurs et encadreurs en les érigeant aux standards internationaux.
  • Œuvrer pour la construction d’ouvrages infrastructurels (centres sportifs modernes, stades de compétition, siège social …) des clubs.
  •  Œuvrer à la mise sur pied des centres spécialisés de médecine sportive.
  • Rechercher des sources de financement pérennes du football professionnel au Cameroun.
  • Rechercher et négocier des partenariats solides et crédibles pour l’implémentation du professionnalisme et l’accompagnement des clubs professionnels.
  • Mettre sur pied un cadre de contrôle de gestion des fonds des clubs, transparent et crédible à même d’attirer les partenaires et potentiels investisseurs.

Le Général d’armée en deuxième section Pierre SEMENGUE sera ainsi porté à sa tête pour la réalisation de ces missions; Malheureusement, il a été confronté à la dure réalité du football camerounais qui se joue beaucoup plus dans les bureaux et loin des stades de football. Plombé par les luttes intestines, la recherche effrénée du pouvoir, des procédures administratifs et lois sans fin, les dirigeants et administrateurs des clubs du football sont devenus plus populaire que les footballeurs censés être des vedettes. Ils hument les plateaux de débats et autres émissions sportifs sur les ondes des radios et télévisions; Sont les premiers à déposer plainte à la Chambre de Conciliation et d’arbitrage (CCA) et au tribunal Arbitral de Sports (TAS) à Lausanne, Suisse.

Le général Pierre Semengue à la Recherche des financements 

Pour le démarrage des championnats de premier et deuxième division de football, en occurrence la MTN Elite One et Mtn Elite two, le président de la LFPC est obligé d’aller toquer des portes de l’Etat à la recherche des financements pour le fonctionnement du championnat. Les clubs censé se transformer en société sont géré comme des épiceries pour des clubs dites mythique devenu plus que mystique. L’exemple du canon de Yaoundé et du Tonnerre de Yaoundé sont des belles illustrations des clubs historique qui ne vivent que grâce aux subventions de la LFPC.  La « querelle des pauvres » à la tête de ces « institutions footballistique » a pour seul objectif, la gestion de ces financements; pas de véritable projet ou de vision pour ces club.

Des subventions qui tuent le football local

Cela a été l’une des causes de la descente en 2e division du Canon de Yaoundé, miné tout au long de la saison passée par des luttes pour la gestion du club. En début de saison, on se retrouvait avec 2 à 3 équipes tous se réclamant être la véritable équipe du Canon de Yaoundé. Le Tonnerre n’est pas en reste car de deux factions à une la saison dernière, nous nous tirons vers deux nouvelles Tonnerre cette année. A qui reviendra le chèque de subvention destiné au Tonnerre de Yaoundé? Just wait and see…

Les clubs unipersonnel à la mode

A la différence des clubs « mythique » devenu « mystique », les clubs unipersonnels font leur bonhomme de chemin au sein de l’Elite. Eding FC de la Lekie, champion du Cameroun 2017 est l’œuvre d’un homme – St Fabien Mvogo alias le Buffle d’AfriqueNew Stars de Yaoundé, vainqueur de la coupe du Cameroun 2017 appartient à Faustin Domkeu, dit le RusseL’Union des Mouvements Sportif de Loum – UMS, finaliste de la coupe du Cameroun est dirigé d’une main de fer par son créateur Mr Kwemo qui limoge les entraîneurs selon ses humeurs.

St Fabien Mvogo, le buffle d’Afrique, président fondateur d’Eding FC de la Lekie, champion du Cameroun 2017

Les clubs unipersonnel sont donc à la mode au Cameroun mais ont un inconvénient majeur – Elles ne vivent qu’au dépend de la santé financière de l’humeur de son créateur et promoteur car elles peuvent sombrer ou disparaître du jour au lendemain à l’instar de Djalla Quan FC qui a presque disparu après la disparition de son créateur Henry Djalla Quan.

Il est temps que les dirigeants des clubs camerounais deviennent sérieux et recherchent par leurs propres moyens, des partenaires et autres sponsors pour leur club. La dépendance des clubs vis à vis la LFPC et celle-ci vis à vis l’Etat et le sponsor principal MTN n’avance pas le football camerounais sur le plan local.

Ce dimanche 11 février 2018 à 15h30 au Centinary stadium de Limbe, Feutcheu FC de Djiko et APEJES deMfou auront l’honneur de lancer la nouvelle saison du championnat.  Le reste des matches de la 1e journée se joueront le lundi 12 février 2018.

Vivement que le football camerounais quitte les bureaux pour revenir sur l’aire de jeu.

Par NKEDE Lawrence

Totalfoot24

Continue Reading
Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Ligue 1 : Lyon pris au piège à Reims

Les Lyonnais ont été battus par le nouveau promu, vendredi en ouverture de la 2e journée du championnat.

Published

on

AFP

Nouvellement promu en Ligue 1  de France, Reims a pris la tête du championnat vendredi  après sa victoire (1-0) face à Lyon en ouverture de la deuxième journée.  C’est la deuxième victoire consécutive du nouveau promu.

Le seul but du match a été inscrit par l’attaquant argentin Pablo Chavarria après 32 minutes.

Cela suffisait pour les trois points après que Reims ait entamé sa campagne le week-end dernier avec une victoire de 1-0 sur le Nice de Patrick Vieira.

C’est un début de rêve“, a déclaré le gardien de but de Reims, Edouard Mendy. “Nous avons travaillé toute la saison pour arriver ici et maintenant que nous sommes ici, nous voulons montrer ce que nous pouvons faire.

Après deux matches contre Nice et Lyon, peu de gens s’attendaient à ce que nous obtenions six points.

Depuis que je suis petit, je rêvais de jouer dans la ligue élite. Aujourd’hui, c’est une belle récompense, mais nous savons que ce sera un boulot de continuer chaque week-end.”

Une fois que Chavarria avait ouvert le score de la tête sur un centre de Ghislain Konan juste après la demi-heure de jeu, Reims s’est ensuite défendu pour conserver le score comme il l’avait fait la semaine dernière à Nice.

Lyon a manqué des occasions de prendre le point du nul en fin de match.

Nous étions pris au piège“, a déclaré le milieu de terrain lyonnais Lucas Tousart. “Ils ont bien défendu et nous ne savions pas comment trouver un moyen de défense“.

Lire la suite

Football

Bordeaux: Poyet mis à pied une semaine à titre conservatoire

L’entraîneur du club avait tenu des propos très durs contre sa direction la veille au soir.

AFP

Published

on

By

Le président de Bordeaux Stéphane Martin a annoncé vendredi la mise à pied à titre conservatoire pendant une semaine de son entraîneur Gustavo Poyet qui avait tenu des propos très durs contre sa direction la veille au soir.

“C’est un entretien préalable en vue d’un éventuel licenciement. On est dans une période d’une semaine durant laquelle il peut y avoir des échanges, donc techniquement tout est possible”, a déclaré le président girondin, après avoir reçu l’entraîneur uruguayen qu’il entendra à nouveau dans une semaine.

Lire la suite

Football

Droits TV: la LFP dénonce une diffusion pirate de la L1 par “beoutQ”

L’instance du football professionnel français “a alerté la Direction générale du Commerce de la Commission européenne du vol de ses droits”

AFP

Published

on

By

Un cameraman lors d'un match de Ligue 1 entre Toulouse et Bordeaux, le 20 août 2016 ©PASCAL PAVANI, AFP

La Ligue de football professionnel (LFP) a dénoncé jeudi “le piratage illégal de la première journée de Ligue 1 par la chaîne pirate +beoutQ+ basée en Arabie saoudite”, déjà mise en cause en amont de la Coupe du monde.

L’instance du football professionnel français “a alerté la Direction générale du Commerce de la Commission européenne du vol de ses droits”, assure-t-elle dans son communiqué.

Le réseau pirate connu sous le nom de “beoutQ”, qui détourne en la ridiculisant la marque “beIN”, utilise un signal d’Arabsat, opérateur majoritairement saoudien, pour retransmettre illégalement depuis octobre 2017 des programmes du groupe qatari. Ce, dans le contexte de vives tensions entre l’Arabie saoudite et le Qatar qui n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis plus d’un an.

La LFP dit avoir “écrit à Arabsat pour lui demander d’empêcher +beoutQ+ d’utiliser ses satellites pour diffuser du contenu volé” ainsi qu’à la Commission européenne “afin d’enquêter sur +beoutQ+ et de presser l’Arabie saoudite à agir et à fermer la chaîne pirate”.

Fin juin, Formula One Management (FOM), promoteur de la Formule 1, avait également indiqué que la catégorie reine du sport automobile était victime de piratage de la part de “beoutQ”. De son côté, beIN, chaîne basée à Doha, détient les droits particulièrement onéreux de retransmission de nombreux événements sportifs, dont la Coupe du monde en Russie par exemple.

Lire la suite