Le Cameroun libère des otages européens enlevés dans la zone anglophone - LaMinuteInfo

Le Cameroun libère des otages européens enlevés dans la zone anglophone

Dix-huit otages, enlevés dans le sud-ouest du Cameroun ont été libérés lors d’une opération militaire.

Un communiqué du gouvernement a indiqué que 12 Européens et six Camerounais avaient été enlevés saisis par des sécessionnistes présumés.

L’enlèvement a eu lieu  dans une région anglophone où les manifestants se disent marginalisés par la majorité francophone du pays.

Le gouvernement a déclaré que les sept Suisses et les cinq Italiens se rendaient sur un site touristique lorsqu’ils ont été enlevés.

Au cours des derniers mois, les séparatistes des deux régions essentiellement anglophones du Cameroun (les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, ndlr) réclament l’indépendance de l’Etat virtuel de l’Ambazonie.

Aucun groupe n’avait revendiqué l’enlèvement, un mois après la mort d’un ingénieur tunisien, tué par ses ravisseurs dans la même région.

Cependant, fraction liée au principal groupe sécessionniste anglophone – la Force de défense d’Ambazonian (ADF), qui a lutté contre les forces de sécurité, a nié avoir participé à l’enlèvement, rapporte l’agence Reuters.

Il cite Cho Ayaba, un des dirigeants du Conseil de gouvernement d’Ambazonian, qui a déclaré: “L’ADF ne prend pas d’otages, le FDA arrête les facilitateurs et les collaborateurs et n’arrête pas les ressortissants étrangers.”

Les troubles récents dans la région anglophone sont le résultat de plusieurs mois d’affrontements entre résidents et forces de sécurité au sujet d’une prétendue marginalisation de la majorité française.

Les enseignants et les avocats des régions anglophones se sont opposés à l’embauche des professeurs d’expression française  dans les écoles techniques.

Les avocats s’opposent également à l’utilisation du français dans les audiences en zone anglophone.

Le Cameroun a été colonisé par l’Allemagne, puis divisé en zones britanniques et françaises après la Première Guerre mondiale.

À la suite d’un référendum, le Cameroun du Sud dirigé par les Britanniques a rejoint la République française du Cameroun en 1961, tandis que le Cameroun du Nord a voté pour rejoindre le Nigeria anglophone.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *