Connect with us

Afrique

L’Afrique: la nouvelle frontière passionnée du rugby

Publié

le

Le Conseil exécutif de World Rugby s’est ouvert ce lundi à Londres et votera mercredi pour désigner le pays organisateur de la Coupe du monde 2023. L’Afrique du Sud est favorite.

Où trouve-t-on les fans de rugby les plus passionnés ? On aura tendance à croire qu’ils sont dans les grandes nations où le rugby est bien installé comme l’Angleterre, la Nouvelle-Zélande ou l’Afrique du Sud. Attention de ne pas sous-estimer la passion et l’énergie du rugby africain. 

Dans un continent connu pour ses grandes nations de football, le rugby est discrètement en train de se faire une place au soleil. L’an passé, le nombre de joueurs licenciés a bondi de 770.000 à plus d’un million. En 2013 l’initiative “Get Into Rugby” de World Rugby a attiré 22.000 joueurs. En 2017 ils étaient 384.000.

Il est à noter que le nombre de joueuses de rugby a bondi de 50% entre 2016 et 2017. Cette année, 20% des pratiquants de ce sport en Afrique sont des femmes et des jeunes filles.

Ces chiffres sont le reflet de la passion et de l’engouement des Africains fans de rugby dans tout le continent. Madagascar est la parfaite illustration de cette passion. Le rugby y est le sport national et il y a plus de clubs par habitant qu’aucun autre pays au monde. 160 clubs de rugby rien que dans la capitale Antananarivo. Leur équipe nationale, composée de joueurs amateurs, est sûre à chaque match de remplir le Stade Municipal de Mahamasina de supporters passionnés. 

En Afrique, 22.000 écoles offrent désormais le rugby dans leur programme d’étude. Elles étaient 20.000 en 2016. L’Afrique est en train de devenir le premier vivier de fans potentiels au monde avec 60% de la population âgée de moins de 24 ans, une proportion qui devrait encore s’accroître. 

Des équipes toute nouvelles viennent renforcer les rangs. L’Algérie a lancé sa fédération de rugby en 2015 et a participé en 2017 à sa première Africa Bronze Cup. Après un parcours qui a surpris tout le monde l’équipe nationale algérienne est arrivée en finale contre la redoutable Zambie, invaincue depuis 2002. Les Algériens ont gagné la finale seulement deux ans après la fondation de leur fédération.

Avec l’Afrique du Sud sur le point d’être confirmée cette semaine comme hôte de la Coupe du Monde 2023 et de la Gold Cup en 2018 le rugby africain n’a jamais été aussi en vue et les responsables du rugby sur le continent sont décidés à jouer tout leur rôle.

Poussé par cette dynamique et l’immense potentiel de l’Afrique pour le sport en général, l’association africaine de World Rugby, Rugby Africa, a signé un partenariat avec APO Group, le leader en relations presse en Afrique et au Moyen-Orient. Le partenariat a été officialisé par le PDG du groupe APO, Nicolas Pompigne-Mognard, et le président de Rugby Africa, Abdelaziz Bougja, lors de la réunion annuelle du Conseil exécutif de World Rugby à Londres le 12 novembre 2017.

APO compte parmi ses nombreux clients Facebook, DHL, Uber, General Electric et Société Générale. La richesse de l'expérience d'APO Group, à l'échelle mondiale et panafricaine, sera un atout inestimable pour rehausser le profil du rugby africain à l'échelle mondiale et promouvoir le sport à travers le continent.

“Nous allons consacrer tous nos efforts à donner une nouvelle dimension à cette discipline en Afrique et au-delà”, explique Nicolas Pompigne-Mognard, le PDG du groupe APO.

“Au-delà des initiatives que nous allons prendre pour renforcer cette dynamique et pour séduire et inspirer de nouvelles audiences, nous allons utiliser notre savoir-faire en termes de relation avec les médias pour braquer le projecteur sur le rugby africain et atteindre des milliers de fans potentiels”.

Cet enthousiasme est partagé par le président de Rugby Africa, Abdelaziz Bougia : « Nous sommes ravis d’avoir pour partenaire officiel le groupe APO. Il était important pour nous de faire équipe avec cet interlocuteur idéal, une compagnie qui partage les valeurs d’intégrité, de respect, de tolérance, de discipline et la passion habituellement associée au rugby.

Ce partenariat incarne parfaitement l’avenir du rugby africain, un avenir qui s’appuie à la fois sur un immense vivier de jeunes joueurs et sur le potentiel économique que représente pour l’Afrique et pour le monde ce sport en plein boom. Cette initiative qui s’inscrit dans un paysage économique et démographique idéal annonce à qui veut l’entendre qu’il faudra sans aucun doute et pour longtemps compter avec le rugby africain.

Distribué par APO Group pour AFP Services.

Media files
AFP Services
Télécharger le logo

Contenu multimédia

Source: APO

Afrique

Le Rugby Club Okapi de Goma (province du Nord-Kivu) invité à prendre part au tournoi international du mémorial de Génocide du Rwanda édition 2018 à Kigali

Published

on

Le Rugby Club Okapi de Goma est invité à prendre part au tournoi international du mémorial de Génocide du Rwanda édition 2018 qui aura lieu ce samedi 23 juin au stade Amahoro de Kigali à partir de 9 heures du matin.

Compte tenu de sa proximité géographique avec le Rwanda, le club du Nord-Kivu est régulièrement invité à participer à des compétitions dans ce pays. Leur participation successive à ce genre de compétition permet aux jeunes joueurs congolais d’acquérir de l’expérience et de grandir tactiquement.

La Fécorugby suit de près les activités rugbystiques dans ce coin du pays où un tournoi Get Into Rugby est prévu au mi – juillet 2018. On y reviendra.

Distribué par APO Group pour Fédération Congolaise de Rugby (FECORUGBY).

Contact presse : rugby@apo-opa.org

Source: APO

Lire la suite

Afrique

Ethiopie : explosion meurtrière dans le centre d’Addis Abeba

Ange Poireau

Published

on

Le nouveau Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a déclaré que plusieurs personnes avaient été tuées dans une explosion qui avait frappé un rassemblement samedi dernier.

Il l’a décrit comme une “tentative infructueuse par des forces qui ne veulent pas voir l’Ethiopie unie”.

Abiy a été emmené immédiatement après l’explosion, probablement à partir d’une grenade lancée au milieu de milliers de personnes sur la place Meskel de la capitale.

L’Éthiopie a été déchirée par des années de manifestations parfois violentes.

Abiy n’est devenu Premier ministre qu’après la démission inattendue de son prédécesseur, Hailemariam Desalegn, en février.

Il est le premier dirigeant du groupe ethnique Oromo, qui a été au centre de près de trois années de manifestations antigouvernementales qui ont fait des centaines de morts.

L’une de leurs principales plaintes est qu’ils ont été politiquement, économiquement et culturellement marginalisés pendant des années, bien qu’ils soient le groupe le plus important du pays.

Le gouvernement éthiopien a été accusé de violations des droits de l’homme, notamment de torture et de meurtre extrajudiciaire de dissidents politiques.

Cependant, depuis qu’il a pris le pouvoir, M. Abiy a entamé des réformes pour relâcher l’emprise de l’État sur le pouvoir. Ceux-ci ont inclus débloquer des centaines de sites Web et de chaînes de télévision.

Vendredi, un groupe rebelle éthiopien a suspendu sa résistance armée contre le gouvernement.

Ginbot 7, basé en Érythrée voisine, a déclaré que les réformes de M. Abiy lui avaient donné l’espoir qu’une «véritable démocratie» pourrait être «une possibilité réelle».

Qui est Abiy Ahmed?

Abiy aurait un énorme soutien parmi la jeunesse Oromo ainsi que d’autres groupes ethniques.

Il est le chef de l’Organisation démocratique du peuple oromo (OPDO), l’un des quatre partis ethniques qui composent le gouvernement du Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (EPRDF).

Agé de 42 ans, né à Agaro, dans la ville d’Oromia et issu d’une famille mixte chrétienne-musulmane, il a rejoint l’OPDO à la fin des années 1980.

Il a servi dans l’armée, a fondé l’Agence du réseau et de la sécurité de l’information du pays, responsable de la cybersécurité dans un pays où le gouvernement exerce un contrôle étroit sur Internet, avant de devenir ministre des sciences et de la technologie.

Lire la suite

Maroc

“L’Ordre Lafayette” présent au Maroc

Published

on

Le 20 juin 2018, la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc à Rabat a abrité la cérémonie de présentation de “l’Ordre Lafayette” au Maroc et de son conseil d’administration, composé de personnalités littéraires, académiques, artistiques et associatives.

Cet événement a été co-présidė par M. Gerard Charpentier Grand Croix, Grand Commandeur et Président de “l’Ordre Lafayette aux Etats Unis et au Canada , et par Monsieur M’Hammed Hakim, Président de “l’Ordre Lafayette” au Maroc et Chevalier de “l’Ordre Lafayette” aux Etats Unis et au Canada. Ce même événement a eu lieu le 21 juin au centre de la Légation Américaine de Tanger .

Monsieur M’hammed Hakim, ayant déjà investi le champ associatif au Maroc depuis plusieurs décennies, a accompli des actions remarquables tant au niveau humanitaire qu’artistique, il lui appartiendra, aujourd’hui, de poursuivre dans cette voie et de mettre son réseau à la disposition de “l’Ordre Lafayette”.

De plus, en tant que Président de l’Association pour la Promotion et l’Accompagnement des Marocains Résidant à l’Etranger et du Forum Al Bayati pour la créativité artistique, Monsieur Hakim est, très certainement, le personnage tout indiqué pour porter le flambeau de “l’Ordre Lafayette” au Maroc.​

Gerard Charpentier, éminent psychanalyste et spécialiste de l’histoire d’Amérique française, a présenté au cours de cette cérémonie “l’Ordre Lafayette” ainsi que la figure historique du Marquis de Lafayette, héros de l’indépendance américaine et de l’Amérique française ; un humaniste qui a largement contribué au rayonnement de la langue française en Amérique et qui fut un chantre de la lutte contre l’esclavagisme.​

Ces valeurs universelles se sont transmises de génération en génération, et la mise en place de “l’Ordre Lafayette” au Maroc s’inscrit dans le cadre de la politique d’ouverture de cette vénérable institution sur d’autres composantes de la francophonie.​

Monsieur Ismail Harrakat, Ambassadeur et Chevalier de “l’Ordre Lafayette” aux Etats Unis et au Canada et Conseiller du Président d’un parti politique canadien, outre son rôle de maître de cérémonie lors de cet événement, a présenté une conférence sur l’histoire des relations maroco-américaines.

De nombreuses personnalités politiques et diplomatiques ont rehaussé de leur présence cet événement qui constitue, bel et bien, une première pour l’Afrique.​ N’est-ce pas là, la première fois que “l’Ordre Lafayette” s’implante en terre africaine et arabe à un tel niveau ? Bien sûr que oui !​

Pour rappel, il ne faut pas confondre l’Ordre maçonnique de Lafayette avec son presque homonyme “Ordre Lafayette”, totalement distinct et non maçonnique.​

Lire la suite

Facebook

Lettre d’information




cinéma