La Banque cantonale de Zurich portée par ses activités de gestion en 2017 - LaMinuteInfo

La Banque cantonale de Zurich portée par ses activités de gestion en 2017

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) a renforcé bénéfice et rentabilité en 2017, malgré une stagnation des recettes. La croissance est venue principalement des activités de gestion, alors que les crédits affichent une progression modeste. Un résultat “solide” est attendu en 2018.

L’année dernière, le bénéfice net a atteint 782 mio CHF, soit une hausse de 2,8% sur un an, indique vendredi la ZKB. “Cette nouvelle hausse des bénéfices représente pour moi la confirmation que nous sommes sur la bonne voie avec notre modèle d’affaires diversifié”, explique le directeur général Martin Scholl, cité dans le communiqué.

La distribution au canton et aux communes a progressé de 3% pour se chiffrer à un total de 363 mio CHF.

Le résultat opérationnel a gonflé de 4,3% à 784 mio CHF. Le produit d’exploitation s’est inscrit à 2,34 mrd CHF, ce qui représente une hausse de 0,5%. Principale source de revenus, les opérations d’intérêts ont généré un résultat net enrobé de 1,2%.

La plus forte hausse est enregistrée dans la gestion, dont les recettes se sont étoffées de 5,8%. Les opérations de négoce ont plongé (-12,1%). Ce recul reflète la dynamique en net ralentissement sur les marchés, notamment au deuxième semestre, précise le communiqué.

Les charges opérationnelles se sont contractées de 0,5% à 1,43 mrd. Les frais de personnel n’ont quasiment pas bougé, alors que les charges générales enregistrent une baisse de 1,5%. A fin décembre, l’effectif s’élevait à 5117 équivalents plein temps, plus bas que les 5173 comptabilité douze mois auparavant.

Baromètre de la rentabilité des banques, le ratio coûts/revenus a été amélioré de 0,6 point à 61,1%.

Au bilan, les créances hypothécaires ont grappillé 2,3% à 79,09 mrd CHF, alors que les dépôts clientèle ont fait du surplace (+0,6%) à 81,38 mrd. La somme au bilan a passé le cap de 160 mrd.

La masse sous gestion s’est étoffée de 9,1% à 288,80 mrd CHF.

Le ratio de fonds propres durs (CET1) a été renforcé de 0,9 point à 16,5%. La ZKB fait partie des banques systémiques.

Pour 2018, la direction table sur un résultat solide, sans apporter des précisions chiffrées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *