Connect with us

Europe

JO-2018: une reconversion en hangar à poissons? Le casse-tête de l'avenir des sites oympiques

Publié

le

Des milliers d’amateurs de patinage de vitesse sont attendus le mois prochain à l’Ovale de Gangneung pour les jeux Olympiques en Corée du Sud. Mais une fois les athlètes partis, la structure futuriste servira-t-elle à stocker du poisson congelé?

Aucun projet définitif n’a été arrêté pour l’avenir de cette installation à 120 millions de dollars sur la côte orientale. Elle figure parmi plusieurs sites dont l’héritage, ou l’absence d’héritage, menace de ternir l’image des Jeux.

Une équipe de hockey sur glace aurait dû prendre en charge une arène avoisinante de 10.000 places mais ce projet a volé en éclats dans le sillage du scandale de corruption qui a coûté son poste à l’ex-présidente de la Corée du Sud Park Guen-Hye.

Le Comité international olympique lui-même est inquiet. Gunilla Lindberg, présidente de la commission internationale de coordination du CIO, a déclaré que la succession des JO devait être “une priorité”.

La province de Gangwon, où se trouvent Pyeongchang (épreuves alpines) et Gangneung (épreuves sur glace), est l’une des plus pauvres et des moins peuplées de Corée du Sud.

Mais la province, qui a obtenu les Jeux après deux tentatives malheureuses, fut le moteur de la candidature de Pyeongchang.

Gangwon et les organisateurs ont construit six lieux spécialement dédiés aux JO et rénové six installations existantes, pour un total de 800 millions de dollars (670 M EUR).

– ‘coup médiatique’ –

Parallèlement, les pouvoirs publics ont déboursé plus de 10 milliards de dollars (8,4 milliards d’euros) pour des infrastructures comme des liaisons ferroviaires et routières.

“Ils y sont allés à l’aveugle et ont remporté le morceau”, commente Yu Tae-Ho, professeur de sciences du sport à l’Université Korea. “Mais il n’ont aucun projet concret pour l’après Jeux”.

S’agissant de l’Ovale, d’aucuns ont proposé qu’il soit transformé en centre de conventions, en parc à thème ou en terrain de football. Le projet d’en faire un centre d’entraînement au patinage de vitesse est tombé à l’eau à cause de la grande distance qui le sépare d’une infrastructure similaire à Séoul.

L’Ovale menaçant de se muer en éléphant blanc, une société d’entreposage a suggéré qu’il serve au stockage de conteneurs à poisson congelé pêché en mer du Japon.

“C’était un coup médiatique et nous n’avons pas pris cette proposition au sérieux”, dit cependant à l’AFP Park Chul-Sin, membre des autorités provinciales chargé de la gestion de l’héritage olympique.

La descente de ski alpin de Jeongseon a été construite tout exprès dans une forêt jusqu’alors préservée, au grand dam des écologistes. Aucune des stations de ski existantes n’offraient le dénivelé de 800 mètres obligatoire pour tester les qualités des skieurs les plus rapides du monde.

La piste sera rasée et rendue à son état naturel. Mais on ignore si le gouvernement acceptera de payer la facture de 40 millions de dollars (33,5 M EUR) nécessaires à la réhabilitation de l’endroit.

Les organisateurs sont sûrs en revanche du sort qui sera réservé au Stade Olympique de 35.000 places flambant neuf de Pyeongchang.

– sports d’hiver pas populaires-

La structure pentagonale à 100 millions de dollars (83,7 M EUR) ne servira que quatre fois, aux cérémonies d’ouverture et de clôture des JO et des jeux Paralympiques. La tribune principale sera transformée en musée des Jeux, le reste démantelé pour créer un parc public.

Les problèmes post-olympiques sont une tradition, de Montréal en 1976, qui avait mis 30 ans à rembourser sa dette jusqu’à Rio en 2016. La note des derniers jeux d’hiver, à Sotchi en Russie, atteignait 50 milliards de dollars (41,8 milliards d’euros).

Ce genre de coût dissuade bien des candidats de se porter volontaires. Il ne restait que deux villes en lice, Pékin et Almaty, au moment de choisir le site des Jeux d’hiver 2022.

D’après You Ji-Gon, chercheur à l’Institut Corée pour les sciences du sport, la partie sera spécialement ardue pour Gangwon “à cause de son éloignement des zones peuplées et du faible nombre d’amateurs de sports d’hiver en Corée du Sud”.

La province s’exposerait à des pertes annuelles minimum de 10 millions de dollars (8,4 M EUR) pour maintenir ouverts l’ovale de patinage de vitesse, la patinoire de hockey sur glace ou celle de patinage artistique, qui doit être transformée en centre de loisirs.

On aussi ignore aussi si les installations de saut à ski ou de bobsleigh continueront d’exister compte tenu du manque d’entrain local.

“Quels que soient ceux qui reprendront ces installations, il sera difficile de les rentabiliser” reconnaît M. Park, appelant Séoul à couvrir les frais. “Les sports d’hiver ne sont pas très populaires dans ce pays”.

Source: AFP

Europe

Belgique : une voiture fonce dans une course cycliste, 19 blessés

Published

on

By

Photo d’illustration – Tim de Waele/Getty Images

19 coureurs cyclistes ont été blessés ce dimanche après-midi alors qu’ils disputaient une course à Wasmes (Colfontaine, Belgique). Selon les premiers témoignages, une voiture aurait percuté des coureurs.

19 coureurs cyclistes ont été blessés à des degrés divers lors d’une course cycliste organisée ce dimanche après-midi à Wasmes, située à une petite vingtaine kilomètres de la frontière française.

Les compétiteurs couraient dans le cadre du championnat provincial hors-FCWB. Ils étaient à 3 km e l’arrivée quand une mère de famille a fait demi-tour avec sa voiture devant eux.

“Cet accident s’est produit par pure coïncidence”, indique le bourgmestre de Colfontaine Luciano D’Antonio à la RTBF.

3 enfants à bord du véhicule
“Le rue de la Louise est en forte pente et les coureurs y roulaient à une vitesse comprises entre 70 et 80 km/h”, indique le bourgmestre. “C’est alors qu’une mère de famille, qui était au volant de sa voiture avec ses trois enfants à bord, a fait demi-tour pour une raison inconnue.

Un premier coureur a percuté le véhicule, avant ses poursuivants. Trois coureurs, originaires respectivement de Flandre, des Pays-Bas et d’Allemagne, souffrent de fractures ouvertes. Quatre coureurs ont subi une commotion. Les autres souffrent de blessures légères.

La 3ème course annulée
Neuf véhicules médicalisés ont été dépêchés sur place et les blessés ont été répartis dans les hôpitaux de la région.

La troisième course du jour a été annulée par l’organisateur, et le parquet de Mons a été avisé des faits.

Lire la suite

Europe

Pays-Bas : une camionnette fauche des festivaliers, un mort et trois blessés

Published

on

By

Quatre piétons ont été fauchés par une camionnette à un festival de musique aux Pays-Bas tôt lundi matin.

Une camionnette a foncé sur des piétons au festival Pinkpop, dans le sud des Pays-Bas, dans la nuit de dimanche à lundi. Une personne est morte, trois autres ont été grièvement blessées, rapportent les secours.

Le conducteur en fuite
On connait peu de détails sur l’événement pour le moment. Le conducteur de la camionnette, qui a pris la fuite, est activement recherché. Dans un communiqué, la police précise qu’il s’agit d’une Fiat Doblo.

Un acte volontaire ?
Les autorités tentent de déterminer si son acte était volontaire ou non, s’il s’agit d’un accident ou d’un acte terroriste. Des prélèvements techniques sont effectués par la police sur la chaussée.

Un festival très populaire
L’incident a eu lieu vers 04h du matin, près du camping jouxtant le festival où de grands noms de la musique se sont produits, comme Pearl Jam, les Foo Fighters et Bruno Mars. Des dizaines de milliers de personnes ont assisté aux concerts depuis vendredi.

Lire la suite

Europe

Un taxi heurte des passants à Moscou : 7 blessés, le conducteur interpellé

AFP

Published

on

By

Un taxi a blessé samedi sept personnes dans le centre de Moscou, à deux pas de la place Rouge, le chauffeur, qui a été interpellé, ayant apparemment perdu le contrôle de son véhicule selon les autorités russes, dont le pays accueille la Coupe du Monde.

“Aujourd’hui, près de la rue Ilinka, au numéro 5/2, un chauffeur de taxi est monté sur le trottoir et a heurté les passants”, a indiqué le ministère russe de l’Intérieur dans un communiqué.

Après avoir annoncé d’abord huit blessés, le ministère a ensuite actualisé le bilan, indiquant que sept personnes seulement avaient été blessées. Parmi elles se trouve deux citoyens mexicains “légèrement blessés” selon l’ambassade du Mexique en Russie.

“Il s’agit d’un banal accident de la route, qui n’a pas causé de blessures graves”, a déclaré une source au sein des services médicaux cités par l’agence Interfax.

“La cause préliminaire de l’accident est la perte du contrôle du véhicule. Le chauffeur a été interpellé et amené au poste de police”, a indiqué le ministère russe des Affaires intérieures, précisant que ces informations “continuent à être vérifiées”.

L’acte “n’a pas été prémédité, d’après ce qu’a dit le conducteur”, a déclaré le Centre de surveillance du trafic routier à Moscou, sur Twitter.

Le chauffeur est de nationalité kirghize et a 28 ans, selon une photo de son permis de conduire publiée par le centre sur le réseau social.

D’autres photos de la même source montrait le taxi, une Honda Solaris de couleur jaune, sur le trottoir, le pare-choc tombé à terre.

Une vue aérienne montrait la scène d’accident, avec une demi-dizaine de voitures de police déployées et deux ambulances aux brancards vides.

La rue Ilinka, qui débouche sur la place Rouge et qui est très fréquentée, a été temporairement fermée avant d’être à nouveau ouverte à la circulation vers 17H00 GMT, a annoncé le centre sur Twitter.

La Russie accueille depuis jeudi et jusqu’au 15 juillet la Coupe du Monde de football dans 11 villes, dont Moscou. Des centaines de milliers de supporters venant du monde entier sont attendus en Russie.

La Russie reste l’un des premiers pays au monde pour la mortalité sur les routes, notamment en raison de l’alcoolisme, du mauvais état des infrastructures routières et du non respect des règles de la circulation.

En 2017, plus de 19.000 personnes sont mortes sur les routes russes.

Lire la suite

Facebook

Lettre d’information




cinéma