Connect with us

Caster Semenya, de l’équipe sud-africaine, a fait fi de la controverse entourant son droit de concourir après avoir complété un doublé des Jeux du Commonwealth avec une victoire au 800 mètres féminin vendredi.

L’athlète de 27 ans, qui s’identifie comme une femme mais a des niveaux élevés de testostérone, a dédié sa médaille d’or à la feu Winnie Mandela après sa victoire.

Ailleurs sur la Gold Coast, le tabloïd anglais Tom Daley a capturé l’or avant de se pencher sur les droits des homosexuels, tandis que le tireur de 15 ans Anish Bhanwala est devenu le plus jeune champion du Commonwealth de l’Inde.

À l’athlétisme, l’Anglaise Katarina Johnson-Thompson a remporté l’or de l’heptathlon, mais Valerie Adams de la Nouvelle-Zélande n’a pas réussi à prendre une quatrième couronne au lancer du poids, le puissant Kiwi se contentant de l’argent.

Semenya, qui a remporté le titre du 1500 m plus tôt cette semaine, a encore une fois battu ses rivales pour atteindre un record des Jeux d’une minute, 56,68 secondes.

Après la course, elle a révélé comment le héros anti-apartheid Mandela, mort il y a deux semaines après une longue maladie, l’avait aidée dans l’adversité.

Elle était une amie et m’a toujours dit d’être moi-même, de m’aimer – ne pas écouter le bruit, ne pas avoir de bêtises“, a déclaré Semenya. “Pour sortir et montrer au monde ce que je peux faire.

Semenya a dévancé la Kenyane Margaret Nyairera Wambui, deuxième, alors que la Jamaïcaine Natoya Goule a remporté le bronze.

Cependant, des questions subsistent quant à savoir si Semenya devrait être autorisé à rivaliser en raison de son hyper androgénie, ce qui, selon certains, lui donne un avantage injuste.

Je comprends comment gérer les émotions, comment gérer la négativité et la transformer en positivité“, a déclaré le champion du monde.

J’ai dû apprendre à gérer ça moi-même, à faire face au monde, pas à ce que les autres pensent de moi, mais à la façon dont je pense à moi-même.”

Johnson-Thompson a obtenu la deuxième place de ce qu’elle espère être un triplé d’or.

L’athlète de 25 ans, qui a remporté l’or du pentathlon lors des championnats du monde en salle le mois dernier, s’est effondrée sur la piste en serrant le mollet après avoir terminé quatrième de sa série de 800 m, soit 6 255 points.

“Ce fut un jour très émouvant pour moi”, a déclaré Johnson-Thompson. “Je viens de parler à ma mère – elle pleurait comme toujours.”

Le double champion olympique Adams a été stupéfait par Danniel Thomas-Dodd dans le lancer du poids féminin alors que le Jamaïcain a remporté l’or avec une poussée de 19,36 mètres.

Le champion olympique et champion du monde de steeplechase Conseslus Kipruto a dominé le 3000 m steeple avec un record des Jeux de 8: 10.08, alors que le médaillé d’argent Joshua Cheptegei a remporté le 10 000m masculin dans un meilleur Commonwealth 27: 19.62 pour compléter une longue distance.

Pendant ce temps, Alysha Newman du Canada a surpris la médaillée de bronze olympique de Nouvelle-Zélande, Eliza McCartney, pour remporter le saut à la perche féminin.

Il y avait une médaille d’or surprise pour Tobiloba Amusan du Nigeria au 100m haies féminin, en l’absence de la championne du monde australienne Sally Pearson en raison d’une blessure.

La médaille d’or de Daley dans la plongée synchronisée de 10 mètres avec Daniel Goodfellow a été suivie d’un plaidoyer passionné pour que plusieurs pays du Commonwealth assouplissent leur position anti-gay.

“Il y a 37 pays dans le Commonwealth où il est actuellement illégal d’être ce que je suis”, a-t-il dit, appelant à ce que ce nombre soit abaissé avant les Jeux de 2022 à Birmingham.

L’Inde a remporté deux des trois finales de tir de vendredi, Tejaswini Sawant remportant le fusil 50m féminin alors que l’écolier Anish a remporté l’or dans le pistolet à réaction rapide masculin de 25m.

Feng Tianwei et Yu Mengyu de Singapour ont ajouté à leur liste de titres de tennis de table avec la victoire dans le double féminin deux jours après que Singapour a manqué l’or de l’équipe féminine pour la première fois depuis que le sport a rejoint les Jeux en 2002.

Continue Reading
Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres Sports

L’Indonésie candidate à l’organisation des Jeux olympiques 2032

AFP

Published

on

By

L’Indonésie, qui accueille actuellement les Jeux asiatiques, s’est portée candidate pour organiser les Jeux olympiques d’été en 2032, a annoncé samedi le président Joko Widodo.

“Avec notre expérience emmagasinée grâce à l’organisation de ces 18es Jeux asiatiques, le pays a les capacités d’organiser un événement sportif de plus grande ampleur”, a estimé M. Widodo.

“L’Indonésie va immédiatement s’inscrire comme candidate pour accueillir les Jeux olympiques de 2032”, a-t-il ajouté.

Cette annonce est intervenue après une rencontre entre le président indonésien, le président du Comité international olympique Thomas Bach et le président du Comité olympique asiatique (COA), le Cheickh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah.

“Je veux féliciter le président (Widodo) pour le grand succès qu’ont été ces Jeux asiatiques, ce qui est très impressionnant, a noté Thomas Bach. De ce fait le CIO est très sensible à la candidature de l’Indonésie pour les Jeux olympiques de 2032”.

Les Jeux asiatiques, qui ont commencé le 18 août avec une cérémonie d’ouverture spectaculaire, n’ont toutefois pas été sans anicroches. Le principal problème a été le système de billetterie chaotique et beaucoup de fans n’ont pas pu assister à des épreuves malgré un nombre important de sièges vides dans les tribunes.

Le problème a atteint une telle ampleur que le COA a envoyé une remontrance aux organisateurs, leur demandant notamment de réduire le nombre de places réservées aux invités et aux VIP, qui atteignait parfois jusqu’à 40% des places dans certaines enceintes.

Les JO de 2020 se disputeront à Tokyo, avant d’être organisés à Paris en 2024, puis à Los Angeles en 2028.

Lire la suite

Autres Sports

Golf: Koepka rejoint Lovemark en tête au 2e tour du Northern Trust

AFP

Published

on

By

L’Américain Brooks Koepka a rejoint son compatriote Jamie Lovemark en tête du Northern Trust, première épreuve des play-offs de fin de saison du circuit professionnel américain de golf (PGA) après le 2e tour vendredi.

Koepka, vainqueur cette année de l’US Open et du Championnat PGA, a rendu une carte de 65, soit six coups sous le par, pour un total de 132 (-10).

Lovemark a lui rallié le club-house avec une carte de 66 et tous deux ne comptent qu’un seul coup d’avance sur leur premier poursuivant, l’Australien Adam Scott (133).

Le N.1 mondial Dustin Johnson occupe la 4e place, à deux longueurs de la tête (134), tandis que Tiger Woods a franchi de justesse le cut.

Pour sa première participation aux play-offs depuis 2013, le “Tigre” est pour l’instant très discret avec deux cartes consécutives de 71 et un score de 142 (par), synonyme de 67e place.

L’ancien N.1 mondial restait sur une 2e place dans le Championnat PGA, 4e et dernier tournoi du Grand Chelem de l’année.

Le Northern Trust est la première des quatre épreuves des play-offs de fin de saison qui est ouverte aux 125 meilleurs joueurs du classement mondial annuel.

La 2e épreuve, le Dell Technologies Championship, opposera la semaine prochaine les 100 meilleurs joueurs de l’année, champ réduit à 70 joueurs pour le BMW Championship le week-end suivant. La saison sur le circuit PGA se terminera par le Tour Championship où les 30 meilleurs joueurs de l’année sont en concurrence pour une prime mirobolante de 10 millions de dollars pour le vainqueur.

Classement du Northern Trust (après la 2e journée, par 71):

  1. Jamie Lovemark (USA) 132 (66-66)

. Brooks Koepka (USA) 132 (67-65)

  1. Adam Scott (AUS) 133 (69-64)
  2. Dustin Johnson (USA) 134 (67-67)

. Bryson DeChambeau (USA) 134 (68-66)

  1. Sean O?Hair (USA) 135 (66-69)

. Kevin Tway (USA) 135 (66-69)

. Tommy Fleetwood (ENG) 135 (67-68)

. Ryan Palmer (USA) 135 (68-67)

. Jhonattan Vegas (VEN) 135 (67-68)

  1. Peter Uihein (USA) 136 (68-68)

. Adam Hadwin (CAN) 136 (71-65)

. Phil Mickelson (USA) 136 (68-68)

. Patrick Cantlay (USA) 136 (69-67)

. Tony Finau (USA) 136 (69-67)

. Justin Thomas (USA) 136 (69-67)

  1. Jordan Spieth (USA) 140 (70-70)

. Patrick Reed (USA) 140 (69-71)

  1. Tiger Woods (USA) 142 (71-71)

© 2018 AFP

Lire la suite

Autres Sports

La Fédération Béninoise de Rugby a organisé son Championnat National de Rugby à VII dénommé BENIN SEVEN TROPHY

Published

on

La Fédération Béninoise de Rugby (https://goo.gl/8C3Mvc) a organisé son Championnat National de Rugby à VII dénommé BENIN SEVEN TROPHY en deux phase du 14 au 27 mai 2018.

Les préliminaires ont eu lieu les samedi 14 et dimanche 15 avril, à Parakou, Porto-Novo et Calavi :

Zone sud (Porto-Novo)
111 RC de Porto-Novo
Dinosaure RC de Porto-Novo
Bulldozers RC de Missérété
Racing Tigers RC de Porto-Novo

Zone méridionale (Calavi)
Margouillat Percuteur de Cotonou
Dauphins de l’ Atlantique
Hirondelles de Cotonou
Alligators de Tankpè
Najas de Comé
Étoiles de l’UAC
229 Rugby Team de Calavi

Zone nord (Parakou)
Buffles de Parakou
Béliers de Parakou

Quatre équipes ont décroché leur ticket pour a phase finale. Il s’agit de :

Hirondelles du Doskaar de Cotonou
Margouillats percuteurs de Cotonou
111 RC de Porto-Novo
Buffles RC de Parakou

Qui s’est déroulé le dimanche 27 mai à Setto (commune de Djidja), département du ZOU. Cela entre dans la vision du bureau du président Faustin DAHITO qui veut amener le Rugby vers la population. C’est une très bonne chose aux vues de la réticence des populations africaines qui n’ont pas souvent une bonne image de ce sport. C’est sous les yeux du maire de cette localité monsieur DAKO Théophile, du Président du Comité National Olympique et Sportif du Bénin Julien MINAVOA et des habitants du venus très nombreux.

Au soir du 27 mai, c’est l’équipe des Hirondelles du Doskaar de Cotonou, le club le plus en vue au Bénin depuis quelques années qui est sacré vainqueur.

Demi – finale
Hirondelles    19  –  05    Buffles RC
Margouillats   00  –  17    111 RC

Finale
111 RC  05   –   14   Hirondelles

La FEBERUGBY, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, elle veut continuer sur cette lancée afin que d’ici peu de temps, le Rugby soit pratiqué dans tous les coins et recoins du Bénin.

 

Lire la suite