Grande-Bretagne: Carillion lutte pour sa survie, Londres suit la situation - LaMinuteInfo

Grande-Bretagne: Carillion lutte pour sa survie, Londres suit la situation

Le gouvernement britannique a dit dimanche surveiller “très attentivement” la situation de Carillion, le géant britannique du BTP lourdement endetté qui lutte pour sa survie.

Carillion, en négociation avec ses créanciers pour éviter un dépôt de bilan, est engagé dans de gros contrats de travaux publics au Royaume-Uni et dans le reste du monde, où il emploie au total 43.000 personnes, dont 19.500 outre-Manche.

“C’est une activité viable. Nous espérons qu’ils seront capables de travailler avec leurs partenaires pour trouver les capitaux dont ils ont besoin afin de continuer à fournir d’importants services”, a déclaré sur la BBC Brandon Lewis, président du Parti conservateur au pouvoir et secrétaire d’Etat sans portefeuille dans le gouvernement de Theresa May.

“Bien sûr les ministres et mon collègue le ministre de l’Economie surveillent très attentivement” cette situation “très sensible”, a-t-il ajouté.

Grand bâtisseur public, qui fournit également des services de support aux écoles et à l’armée britanniques, Carillion se débat depuis plusieurs mois avec une situation financière difficile, fruit notamment de reports de chantiers et de difficultés dans l’exécution de contrats.

Il affiche une dette de quelque 900 millions de livres (un milliard d’euros), hors engagements de retraite.

Selon la BBC et le Financial Times, des négociations cruciales étaient programmées dimanche entre Carillion et l’exécutif britannique, le quotidien économique précisant que les banques avaient conditionné tout renflouement à une intervention directe des autorités publiques.

Le gouvernement n’y serait pas favorable, ce qui “rend de plus en plus probable que (le groupe) puisse déposer le bilan dès lundi”, a affirmé le FT, tandis que la BBC a souligné qu’il s’agirait d’une “question de jours”, citant des sources non identifiées.

– Augmentation de capital ? –

Contactés par une journaliste de l’AFP, ni Carillion ni le gouvernement n’ont confirmé la tenue de ces discussions dimanche.

“Carillion est un fournisseur important du gouvernement. Nous continuons donc à suivre attentivement la situation tout en veillant à ce que nos plans d’urgence soient solides”, s’est contentée de déclarer une porte-parole de l’exécutif.

“L’entreprise nous tient informés des mesures prises pour restructurer son activité”, a-t-elle ajouté.

Le groupe, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 5,2 milliards de livres (5,9 milliards d’euros) en 2016, a émis trois avertissements sur résultats depuis juillet 2017. Son directeur général Richard Howson a démissionné durant l’été, Keith Cochrane assurant l’intérim depuis.

Début janvier, Carillion avait annoncé qu’il faisait l’objet d’une enquête du gendarme boursier britannique, la Financial Conduct Authority (FCA), sur les annonces faites par le groupe sur sa situation, entre le 7 décembre 2016 et le 10 juillet 2017.

Dans un communiqué publié vendredi, le groupe avait fait état d’une réunion avec ses créanciers deux jours plus tôt, le mercredi 10 janvier. Mais il avait démenti des informations de presse selon lesquelles ceux-ci avaient rejeté le plan de sauvetage proposé, estimant “prématuré de prédire l’issue de ces discussions”.

L’action avait chuté de 28,95% à 14,20 pence vendredi à la Bourse de Londres, valorisant la société à 61,1 millions de livres (68,8 millions d’euros), soit près de 17 fois moins qu’un an plus tôt.

“Carillion continue à s’engager dans un dialogue constructif avec une série de parties prenantes, financières et autres, concernant les options possibles pour réduire la dette et renforcer le bilan du groupe”, a ajouté ce dernier.

Un accord pourrait, selon lui, impliquer une augmentation de capital ou une conversion de la dette en actions, “ce qui aboutirait à une dilution importante des actionnaires actuels”.

Source: AFP

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *