Connect with us

Afrique

flydubai confirme son expansion africaine avec son premier vol à destination de Kinshasa

Publié

le

  • L'opérateur basé à Dubaï propose désormais des vols quotidiens vers Kinshasa, avec une escale à Entebbe
  • flydubai étend son réseau en Afrique, avec désormais 13 destinations desservies dans 10 pays

Le vol inaugural de flydubai (www.flydubai.com), compagnie aérienne basée à Dubaï, s'est posé aujourd'hui à l'aéroport de Ndjili (aéroport international de Kinshasa – FIH). flydubai exploitera des vols quotidiens vers l'aéroport de Ndjili, avec une escale à Entebbe.

flydubai est le premier transporteur national des Émirats arabes unis à proposer des liaisons aériennes directes vers Kinshasa, la capitale congolaise. Avec le lancement de ce nouveau service, la compagnie développe son réseau global sur le continent africain, avec désormais 13 destinations desservies dans 10 pays.

Le lancement de ces vols vers Kinshasa ouvre une nouvelle passerelle pour les passagers en provenance de la région CCG, de Russie et du sous-continent indien vers l'Afrique centrale. Les voyageurs en partance de Kinshasa ont accès à plus de 90 destinations sur le réseau de flydubai. De plus, grâce à son partenariat en partage de code avec Emirates (www.Emirates.com), ils peuvent poursuivre leur itinéraire, de façon simple et pratique, vers les destinations desservies par Emirates, dans plus de 80 pays sur les six continents.

Le vol inaugural a touché la piste à 14 h 20 (heure locale). Il transportait à son bord une délégation menée par Sudhir Sreedharan, Vice-président senior des opérations commerciales (EAU, GCC, Sous-continent indien et Afrique) de flydubai. À son arrivée, la délégation a été reçue par M. Tshiumba Pmunga Jean, Directeur général de l'Autorité de l'Aviation Civile, M. Kufula Makila Rex, Directeur de Cabinet du Ministère des Transports et Mr. Bilenge Abdala – General Director RVA- (Régie des Voies Aériennes).

Ghaith Al Ghaith, Président-directeur général (PDG) de flydubai, commente le lancement des vols vers Kinshasa : « Kinshasa est l'une des villes les plus étendues et les plus peuplées d'Afrique. C'est donc un hub clé à la fois pour le tourisme et pour le commerce. L'Afrique fait partie des partenaires commerciaux émergents des Émirats arabes unis. Or, l'ouverture de cette nouvelle liaison aérienne vers l'un des aéroports les plus fréquentés en République démocratique du Congo décuple les opportunités de consolider nos liens commerciaux sur un continent voisin si riche en ressources naturelles. »

En raison de leur croissance économique rapide, les pays d'Afrique représentent des marchés importants pour les Émirats Arabes Unis. Leur prospérité grandissante contribuera également à augmenter fortement le nombre de voyageurs à destination de Dubaï.

Sudhir Sreedharan, Vice-président senior des opérations commerciales (EAU, CCG, Sous-continent indien et Afrique) de flydubai, qui était à la tête de la délégation inaugurale, ajoute : « L'Afrique est un marché important pour flydubai depuis le lancement de la compagnie aérienne en 2009. Nous continuons d'observer une forte demande pour les liaisons directes et, l'année dernière, flydubai a contribué à hauteur de 13 % à la croissance totale de Dubai Airports pour le marché africain. Je suis heureux de voir, avec le lancement des vols vers Kinshasa aujourd'hui, l'expansion de notre réseau en Afrique, avec désormais 13 destinations desservies dans 10 pays. Grâce aux liaisons quotidiennes entre le hub aérien de Dubaï et l'un des plus grands pays d'Afrique, les voyageurs auront accès à davantage de possibilités de connexions ».

Tous les vols à destination et en provenance de Kinshasa proposeront à leurs passagers l'expérience à bord de flydubai : services prioritaires, espace supplémentaire et intimité en Classe Affaires, ou flexibilité et commodité en Classe Économique.

flydubai proposera des vols en partage de code sur cet itinéraire avec Emirates. Grâce à ce partenariat, les voyageurs peuvent poursuivre leur itinéraire, de façon simple et pratique, vers plus de 90 destinations proposées par flydubai, en plus du réseau de liaisons d'Emirates, dans plus de 80 pays sur les six continents.

Pour les réservations réalisées dans le cadre du partage de code, les passagers d'Emirates bénéficieront de repas gratuits et de la franchise de bagages enregistrés auprès d'Emirates sur des vols opérés par flydubai, tant en Classe Affaires qu'en Classe Économique.

En moins de 10 ans, flydubai a développé un réseau étendu sur l'ensemble du continent africain. La compagnie propose actuellement des vols vers Addis-Abeba, Alexandrie, Asmara, Djibouti, Entebbe, Hargeisa, Djouba, Khartoum et Port-Soudan, ainsi que Dar es Salam, le Kilimandjaro et Zanzibar.

Les heures des vols sont indiquées en heure locale

Numéro de vol

Fréquence

Aéroport de départ

Heure de départ

Aéroport d'arrivée

Heure d'arrivée

FZ617

Quotidienne

Aéroport international de Dubaï Terminal 2

8:00

Aéroport international d'Entebbe

12:20

FZ617

Quotidienne

Aéroport international d'Entebbe

13:20

Aéroport international de Kinshasa

14:20

FZ618

Quotidienne

Aéroport international de Kinshasa

15:20

Aéroport international d'Entebbe

20:15

FZ618

Quotidienne

Aéroport international d'Entebbe

21:15

Aéroport international de Dubaï Terminal 2

03:45

Les tarifs aller-retour en Classe Affaires commenceront à 6 000 AED (1580 USD) et comprennent toutes les taxes ainsi que 40 kg de bagages enregistrés. Les tarifs aller-retour en Classe Économique commenceront à 2 700 AED (521 USD) et comprennent 20 kg de bagages enregistrés.

Vous pouvez réserver vos vols sur le site Web de flydubai (www.flydubai.com), sur l'application officielle de flydubai, au bureau de Dubaï au (971) 600 54 44 45, dans les agences de voyage flydubai ou chez nos partenaires commerciaux.

Pour plus d'informations sur Holidays by flydubai, visitez : https://Holidays.flydubai.com/en

Pour consulter l'ensemble des horaires et tarifs, visitez : www.flydubai.com/en/plan/timetable

Distribué par APO Group pour flydubai.

Coordonnées du Bureau de presse : 
Houda Al Kaissi, Responsable des relations publiques
Contact mondial : +971 4 603 3073, tél. mobile : +971 56 683 0336 ; Adresse électronique : Houda.AlKaissi@flydubai.com

À propos de flydubai
Depuis Dubaï où elle est basée, la compagnie aérienne flydubai (www.flydubai.com) a développé un réseau de plus de 100 destinations. Au cours des dix prochaines années, elle devrait enrichir sa flotte de 296 appareils supplémentaires. Depuis le lancement de ses opérations en juin 2009, flydubai s’efforce d'éliminer les obstacles en matière de voyage, de fluidifier les échanges et le tourisme et d’améliorer la connectivité entre les différentes cultures à travers son réseau en constante expansion.

L'histoire de flydubai est jalonnée de records, qui illustrent l'ambition de la compagnie :
• Un réseau en pleine expansion : développement d'un réseau de plus de 100 destinations dans 46 pays en Afrique, en Asie centrale, dans le Caucase, en Europe de l'Est, dans la région CCG et au Moyen-Orient, ainsi que sur le sous-continent indien.
• Liaisons vers des marchés mal desservis : ouverture de plus de 70 nouvelles destinations qui étaient auparavant dépourvues de liaisons aériennes directes avec Dubaï ou qui n’étaient pas desservies par un transporteur des Émirats arabes unis à partir de Dubaï.
• Un type de flotte unique et efficace : exploitation d'une flotte de type unique composée de 61 appareils, notamment des Boeing 737 MAX 8 et des Boeing 737-800 de nouvelle génération.
• Record du nombre de commandes : plus grandes commandes d'appareils monocouloirs dans la région lors des éditions 2013 et 2017 du Salon aérien de Dubaï.
• Meilleure connectivité : 10,9 millions de voyageurs sur l'ensemble de son réseau en 2017. 

Pour connaître les dernières actualités de flydubai, visitez la rubrique Newsroom (https://news.flydubai.com). 
Facebook – www.Facebook.com/flydubai 
LinkedIn – www.LinkedIn.com/company/384917 
YouTube – www.YouTube.com/user/theflydubaichannel 
Instagram – www.Instagram.com/flydubai 
 

Source: APO

Afrique

Promouvoir un environnement juridique favorable à la protection des droits en matière de VIH

Published

on

Le PNUD, Amsher et HEARD mettent en œuvre conjointement un projet régional : Lier les politiques à la programmation, visant à réduire les risques d’infections par le VIH et à améliorer la santé sexuelle et reproductive des jeunes populations clés[1] de la Communauté de Développement de l’Afrique australe (SADC).  Ce projet, soutenu par le Ministère Néerlandais des Affaires Etrangères, couvre Madagascar, l’Angola, le Mozambique, la Zambie et le Zimbabwe pour une durée de quatre ans (2017 -2020).

A Madagascar, le Secrétariat Exécutif du Comité National de Lutte contre le SIDA (CNLS) assure le leadership de la mise en œuvre avec l’appui d’Amsher pour la prise en charge des jeunes populations clés, l’expertise de HEARD pour les aspects liés à la recherche et au suivi évaluation, et l’implication du PNUD pour les questions programmatiques et opérationnelles. C’est dans ce cadre qu’a été entamé ce jour, au sein de la Maison Commune des Nations Unies, un atelier de validation de l’environnement juridique de protection des droits en matière de VIH (Legal Environment Assessment) qui prendra fin le vendredi 21 septembre 2018. Cet atelier se tient avec l’appui du Bureau régional du PNUD présent dans la capitale pour l’occasion.

Les résultats et les recommandations qui découleront de cet atelier vont permettre de définir et valider de manière inclusive un plan d’action qui sera porté par tous les acteurs nationaux impliqués dans la réduction des risques de contamination, la stigmatisation ainsi que la discrimination liées au VIH/SIDA.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Monsieur Andriamandranto Razafimandimby, Chef d’Unité du CNLS, a insisté sur le caractère multisectoriel du projet, l’inclusivité ainsi que la complémentarité entre toutes les parties prenantes pour la mise en œuvre du prochain plan d’action. Pour Monsieur Jude Lunez Padayachy, Directeur Pays de l’ONUSIDA, les populations clés ne doivent pas être mises à l’écart car les conséquences seraient néfastes pour elles, mais aussi pour la population générale.

 

Lire la suite

Maroc

Le chanteur marocain Saad Lamjarred, soupçonné de viol, écroué

AFP

Published

on

By

Le chanteur marocain Saad Lamjarred, inculpé fin août en France de viol, a été placé mardi en détention provisoire, sur décision de la cour d’appel d’Aix-en-Provence (sud) après un appel du parquet contre son placement initial sous contrôle judiciaire.

Interpellée le 26 août à Saint-Tropez, sur la Côte d’Azur, après la plainte d’une jeune femme pour “faits caractérisés de viol” selon le parquet de Draguignan, et inculpée deux jours plus tard, la pop star avait été placée sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire français et moyennant une caution de 150.000 euros.

Le parquet, qui avait requis son placement en détention provisoire, avait fait appel en septembre de la décision du juge des libertés et de la détention.

Costume bleu marine et chemise blanche, Saad Lamajarred, assisté d’une interprète en langue arabe, a quitté mardi la salle de la chambre de l’instruction de la cour d’appel, par le box des détenus à l’issue d’une audience à huis clos. Quelques proches l’attendaient devant la porte.

“C’est une décision très décevante. M. Lamjarred conteste les faits et l’intégralité des accusations portées à son encontre. Il a démontré par le passé qu’il honore toujours les rendez-vous judiciaires”, a réagi son avocat Me Jean-Marc Fedida.

“Nous allons reprendre notre bâton de berger, a ajouté Me Fedida, pour que dans un premier temps il retrouve la liberté puis pour démontrer qu’il est innocent”.

La star marocaine, dont les clips ont été visionnés des millions de fois sur internet, est visée par plusieurs enquêtes pour des faits similaires.

Il a déjà été inculpé en octobre 2016 à Paris de “viol aggravé” et de “violences volontaires aggravées” et écroué. A la veille d’un concert qu’il devait donner, une femme de 20 ans avait porté plainte, affirmant avoir été agressée par le chanteur dans la chambre d’hôtel de ce dernier.

Saad Lamjarred avait été remis en liberté en avril 2017, sous bracelet électronique, à la suite d’une décision de la cour d’appel de Paris. Le roi du Maroc Mohammed VI avait annoncé qu’il prenait en charge les frais liés à la défense du chanteur.

Toujours en avril 2017, il est inculpé de “viol” dans une enquête ouverte après la plainte d’une jeune Franco-Marocaine affirmant avoir été agressée et frappée par le chanteur à Casablanca en 2015.

De source judiciaire, les deux enquêtes ouvertes à Paris sont terminées. Le parquet doit encore présenter ses réquisitions, avant la décision des juges d’instruction de le renvoyer ou non en procès.

Saad Lamjarred avait également été mis en cause aux États-Unis dans une affaire de viol présumé datant de 2010, mais les poursuites avaient été abandonnées.

Malgré ses démêlés judiciaires, le chanteur est resté très populaire au Maroc.

Lire la suite

Madagascar

L’Afrique du Sud salue et soutient l’évolution de la démocratie à Madagascar

Published

on

A l’instar de nombreux autres diplomates, l’ambassadeur de l’Afrique du Sud, Maud Dlomo, a rendu une visite de courtoisie au Président de la République p.i, Rivo Rakotovao dans l’aprèsmidi de ce 18 septembre, au Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra.

Elle a notamment salué l’évolution de la démocratie à Madagascar, suite à la démission du Président élu, par respect de la Constitution, et a aussi encouragé le Chef de l’Etat dans ses responsabilités. Elle a rappelé l’intérim présidentiel qui avait eu lieu en Afrique du Sud en 2008, pour déclarer que tout s’était bien déroulé.

Par ailleurs, elle a évoqué le soutien que Madagascar avait apporté lors de la lutte contre l’apartheid, et a réitéré la volonté d’accompagnement de l’Afrique du Sud dans tout ce qui sera entrepris en faveur de la démocratie.

 

Lire la suite

Facebook




cinéma

Advertisement