Émeutes du 1er mai à Paris: 109 en garde à vu - LaMinuteInfo

Émeutes du 1er mai à Paris: 109 en garde à vu

La police française détient 109 personnes – un jour après que des manifestants masqués ont brisé des vitrines et incendié des voitures lors des manifestations du 1er mai.

Des groupes anarchistes d’extrême gauche, connus sous le nom de Black Blocs, ont détourné un rassemblement pacifique contre les réformes du travail du secteur public du président Emmanuel Macron.

Selon la police, environ 1 200 manifestants masqués et encagoulés ont participé à la manifestation annuelle du 1er mai organisée par les syndicats.

Quatre personnes, dont un policier, ont été légèrement blessées.

La police a corrigé mercredi un chiffre antérieur de plus de 200 personnes arrêtées annoncé par le ministre de l’Intérieur, Gerard Collomb.

Les manifestants ont été submergés de gaz lacrymogène et aspergés d’un canon à eau dans le but de les disperser.

Les manifestants vêtus de noir ont tenté de retarder la manifestation, avant de casser des vitrines le long de la route et d’incendier un McDonald près de la gare d’Austerlitz.

Divers véhicules et un concessionnaire automobile ont également été incendiés et des graffitis ont été gribouillés sur les murs.

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a critiqué les manifestants pour avoir couvert leurs visages.

Quand vous avez des convictions sincères, vous démontrez avec votre visage démasqué“, at-il dit. “Ceux qui portent des cagoules sont les ennemis de la démocratie“.

Le mécontentement des syndicats à l’égard des réformes de Macron est très répandu. Le personnel des chemins de fer a entamé trois mois de grèves à l’échelle nationale au cours d’une révision planifiée de la SNCF.

Des dizaines de milliers d’enseignants, d’infirmières et d’autres travailleurs ont rejoint le personnel des chemins de fer en grève en mars. Le président a dit qu’il ne reculera pas sur son agenda.

Les syndicats ont déclaré que le nombre de manifestants pacifiques lors de la manifestation principale de mardi était d’environ 55 000. La police a réduit le nombre à environ 20 000.

La manifestation était faible comparée aux 223 000 personnes qui se sont rassemblées à Paris en septembre pour protester contre les réformes prévues.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *