Connect with us

Afrique

DP World remporte une concession de 30 ans pour le nouveau port de Banana dans la République Démocratique du Congo

Publié

le

  • Une Installation polyvalente servant de premier port en eau profonde dans le pays
  • Un premier Investissement de 350 millions de dollars dans la première phase sur une période de 24 mois.

DP World (http://web.DPWorld.com) a remporté une concession de 30 ans avec la possibilité de prolongation de 20 ans pour la gestion et le développement d'un tout nouveau projet portuaire polyvalent à Banana, République Démocratique du Congo (RDC). Le port de Banana sera le premier port en eau profonde  du pays le long de la petite côte de 37 kilomètres, qui dispose actuellement seulement du port fluvial de Matadi.

DP World créera une coentreprise avec un contrôle de 70% conjointement avec le gouvernement de la RDC détenant une part de 30% pour gérer et investir dans le port de Banana. La première phase du nouveau projet estimée d’un investissement initial de 350 millions de dollars, comprendra un quai de 600 mètres et des terres pleins  de 25 hectares d'une capacité de conteneur de 350,000 EVP (unités équivalent vingt pieds) et de 1.5 million de tonnes pour les marchandises générales. La construction devrait être entamée en 2018 et elle s’étalera sur environ 24 mois.

L'investissement initial de 350 millions de dollars sur 24 mois et tout autre investissement supplémentaire dépendra de la demande du marché pour les infrastructures portuaires ainsi que les zones industrielles et logistiques. Ce port permettra à la République Démocratique du Congo d'être connectée aux voies commerciales mondiales et d'avoir accès à un large éventail de marchés dans le monde et de réduire la dépendance du pays vis-à-vis des ports des pays voisins.

Sultan Ahmed Bin Sulayem, PDG de DP World, a déclaré : « Nous sommes ravis d'étendre notre portée africaine par un investissement majeur dans la République Démocratique du Congo, qui est le troisième pays le plus peuplé d'Afrique, mais qui n'a pas de port sur la façade atlantique. Les investissements dans ce port en eau profonde représentent un changement majeur pour le commerce du pays avec une économie considérable de coûts et de temps, attirant plus de demandes directes de grands navires d'Asie et d'Europe, et agissant en fin de compte comme catalyseur pour la croissance du pays et de l'économie de la région. »

« DP World est devenu un acteur clé en Afrique et le port de Banana contribuera à notre réseau mondial et à la croissance continue dans les marchés en développement. Nous sommes confiants que cet investissement aura un retour attractif aux actionnaires sur le long terme et nous sommes impatient d'apporter à la République Démocratique du Congo les meilleures pratiques de classe mondiale de DP World en matière d’amélioration de productivité, de sécurité, et les meilleurs pratiques environnementales en termes du développement et d'exploitation de terminaux à conteneurs ».

Son excellence José Makila Sumanda, Vice-Premier Ministre et Ministre des Transports et des Communications a déclaré : « Nous sommes ravis de collaborer avec DP World dans ce projet phare. Le port de Banana offrira le premier port en eau profonde à la République Démocratique du Congo, ce qui améliorera considérablement le coût et la durée du commerce, car la majorité du fret est traitée par les pays voisins. »

Le projet nous fournira une infrastructure marine de première classe comparable à celle des autres pays africains en termes de capacité, de tirant d’eau  et de la capacité à opérer  la dernière génération de navires de transport de marchandises. »

« Le pays attendait ce projet stratégique et structurel depuis longtemps. Nous sommes confiants qu'avec DP World en tant que partenaire dans ce projet, nous serons en mesure de répondre aux attentes des gens, des commerçants et des exportateurs en ouvrant l’accès à plus de marchés et d'apporter plus d'efficacité et de rentabilité à notre commerce international. »

Distribué par APO Group pour DP World.

Pour les renseignements médias de DP World, veuillez contacter :
Sanaa Maadad
Responsable des Communications d'entreprise
DP World 
Tel : +971 505522610
Sana.Maadad@DPWorld.com

Mike Vertigans
Directeur Principal des Communications d'entreprise
DP World 
Tel: +971 566769324
Michael.Vertigans@DPWorld.com

Suivez DP World sur:
Twitter: https://Twitter.com/DP_World
LinkedIn: www.LinkedIn.com/company/dp-world

A propos de DP World
DP World (http://web.DPWorld.com) est un acteur clé du commerce mondial et fait partie intégrante de la chaîne d'approvisionnement. 

Nous exploitons des entreprises multiples mais connexes – allant des terminaux maritimes et intérieurs, des services maritimes, logistiques et auxiliaires, aux solutions commerciales axées sur la technologie.

Nous disposons d’un portefeuille de 78 terminaux maritimes et intérieurs opérationnels soutenus par plus de 50 entreprises liées dans 40 pays sur les six continents, avec une empreinte significative sur les marchés matures et à forte croissance. Notre objectif est d’être un port indispensable à l'avenir prometteur du commerce mondial, en veillant à ce que toutes nos opérations aient un impact positif durable sur les économies et la société.
 
A travers l’Afrique, les opérations de DP World sont présentes au Sénégal, en Égypte, au Mozambique, à Djibouti, en Algérie et au Somaliland où nous développons un projet portuaire polyvalent à Berbera. Nous avons également obtenu une concession de 25 ans pour développer et exploiter un nouveau centre logistique à Kigali, au Rwanda, début 2016.

Notre équipe dévouée comptant plus de 36 000 employés de 103 pays, et entretient des relations de longue date avec les gouvernements, les sociétés maritimes, les importateurs et les exportateurs, avec les communautés et de nombreux autres éléments importants de la chaîne d'approvisionnement mondiale, pour ajouter de la valeur et fournir des services de qualité aujourd'hui et demain.
 
La manutention de conteneurs est le cœur des affaires de l'entreprise elle génère plus des trois quarts de ses revenus. En 2016, DP World a traité 64 millions d'EVP (unités équivalent vingt pieds) dans l'ensemble de notre portefeuille. Grâce à son pipeline de développements et d'expansions, la capacité brute actuelle de 84,6 millions d'EVP devrait atteindre plus de 100 millions d'EVP d'ici 2020, conformément à la demande du marché.
 
En anticipant, prévoyant le changement et en innovant, nous visons à créer les solutions commerciales les plus productives, efficaces et sûres à l’échelle mondiale.

Source: APO

Afrique

Bobi Wine attaque le président ougandais sur les réseaux sociaux

AFP

Published

on

By

La pop star ougandaise et député MP Bobi Wine a fait une déclaration écrite à la presse quelques jours après son retour dans le pays, critiquant les “exécutions extrajudiciaires” et appelant à “ordonner à ceux qui torturent et mutilent nos citoyens”.

Il accuse également le président Yoweri Museveni d’avoir “tapoté des troupes sur le dos” pour “l’avoir torturé” ainsi que d’autres “à mort”. Il ajoute plus tard “J’espère que vous pourrez vous racheter”.

L’armée ougandaise a rejeté les allégations selon lesquelles le député aurait été torturé pendant sa détention.

Bobi Wine, de son vrai nom Robert Kyagulanyi, a été inculpé pour trahison aux côtés de 32 autres politiciens à la suite de violences lors d’une élection partielle en août. Ils nient les accusations.

Avant d’être arrêté, Bobi Wine a tweeté une photo macabre de son chauffeur Yasin Kawuma, qui selon lui aurait été abattu par la police en pensant qu’il était le député.

Certains voient la popularité de Bobi Wine comme un signe d’un fossé générationnel entre la jeune population ougandaise et le président Museveni, au pouvoir depuis 1986.

La déclaration de Bobi Wine, qu’il a partagée sur son compte twitter, appelle à embrasser ce qu’il appelle le “pouvoir du peuple”:

« Beaucoup viendront prétendre être des leaders du pouvoir du peuple. Certains l’utilisent déjà pour obtenir de l’argent de l’État et provoquer ensuite des perturbations. Ignorez ces personnes et restez concentré sur la cause. Vous les connaîtrez par leurs fruits. Le pouvoir des gens est en chacun de nous. ”

« Beaucoup viendront prétendre être des leaders du pouvoir du peuple. Certains l’utilisent déjà pour obtenir de l’argent de l’État et provoquer ensuite des perturbations. Ignorez ces personnes et restez concentré sur la cause. Vous les connaîtrez par leurs fruits. Le pouvoir des gens est en chacun de nous. “

Lire la suite

Cameroun

Cameroun: deux civils abattus à Buea

Published

on

Au moins deux personnes ont été abattues ce lundi à Buea, capitale de la région du Sud-Ouest du Cameroun, a-t-on appris des sources sécuritaires.

Les forces de sécurité camerounaises en patrouille dans cette zone auraient tiré sur les deux hommes autour de la rue de campagne Soppo, à Buea, selon des sources.

Un habitant de la rue 2 à Buea a déclaré qu’un camion militaire qui passait devant a tiré des coups de feu au milieu de la ville fantôme et que la population a plus tard découvert deux cadavres gisant dans les rues.

Un des civils tués a été identifié comme étant Emmanuel Ndam, les habitants étant encore sous le choc après l’incident. Buea reste dans son opération habituelle de ville fantôme, la plupart des entreprises étaient fermées lundi. Les rues étaient complètement désertes.

Dans un développement similaire, des sources affirment que le poste de gendarmerie de Bonjongo à Limbé, a été attaqué tard dans la nuit. Un élève gendarme a été blessé et les assaillants ont emporté  des armes.

Lire la suite

Cameroun

Cameroun: un «commandant» des forces séparatistes tué à Kumba

Published

on

Une tête forte du groupe des séparatistes d’Ambazonie a été tué vendredi par les forces de sécurité camerounaises à Kumba, ont indiqué des sources sécuritaire.

Le «commando» a été tué lors d’un raid militaire sur leur base vendredi.

Avec l’aide de sources d’information provenant de la population locale, les soldats ont lancé un assaut qui a conduit à de lourds échanges de tirs à Kossala, Kumba.

Plusieurs soldats de l’armée camerounaise auraient été blessés au cours de l’opération tandis que les combattants séparatistes ont pu s’enfuir avec le corps de leur «commandant» qui a ensuite été enterré dans un endroit secret.

Lire la suite

Facebook




cinéma

Advertisement