Connect with us

La Fifa se penche sur des allégations d’abus racistes dirigés contre des joueurs français lors de leur victoire 3-1 contre la Russie.

L’instance dirigeante du football mondial a déclaré dans un communiqué qu’elle “collectait les différents rapports de match et les preuves potentielles” de la discrimination.

Paul Pogba, de Manchester United, et Ousmane Dembele, de Barcelone, seraient parmi ceux qui ont fait l’objet de railleries.

Le match a été joué au stade Krestovsky à Saint-Pétersbourg, un stade qui accueillera la Coupe du monde cet été.

La ministre française des sports, Laura Flessel, a déclaré: “Le racisme n’a pas sa place sur le terrain de football, nous devons agir à l’unisson au niveau européen et international pour mettre fin à ces actions inadmissibles.

Le problème a été rapporté pour la première fois par des photographes de l’agence de presse AFP, qui ont déclaré avoir entendu des chants lorsque les joueurs allaient dans les vestiaires.

C’est le dernier d’un certain nombre d’incidents de discrimination liés à la Russie.

En octobre, l’Uefa a inculpé le Spartak Moscou pour scandale raciste lors d’une rencontre de la Ligue de la jeunesse de l’UEFA contre Liverpool. Le club a ensuite été critiqué pour un tweet «raciste» sur ses propres joueurs.

Le réseau FARE (Football contre le racisme en Europe) surveille la discrimination dans le football à l’échelle nationale et détaille près de 90 incidents de racisme dans la ligue russe la saison dernière.

Piara Powar, responsable de l’organisation, estime que les actions qui ont entaché la victoire de la France soulèvent des inquiétudes quant à la sécurité des supporters et des joueurs pendant la Coupe du Monde.

“Pour nous, la question clé est que le match a eu lieu dans un stade qui accueillera l’un des plus grands matches de la Coupe du Monde, une demi-finale sera disputée, ainsi que de nombreux matches de groupe”, a-t-il déclaré à BBC Sport.

A bien des égards, ce match était un test des protocoles que la fédération russe a mis en place, c’était un match régi par la fédération russe.

“C’est une cause d’inquiétude, un peu plus de deux mois avant le tournoi, sans aucune réponse des autorités du stade après ce qui semblait être un incident majeur.”

La Fifa a déclaré qu’elle tenait compte des éléments de preuve fournis par “l’observateur FARE qui était présent au match“.

Alexei Smertin, le chef de la lutte contre la discrimination dans le football russe, a insisté sur le fait que les minorités se sentiraient “en sécurité et à l’aise”, et a qualifié les craintes de “propagande”.

L’entraîneur de la Russie, Stanislav Cherchesov, a ajouté: “Je ne pense pas que nous ayons du racisme sur une échelle qui doit être combattue” plus tôt ce mois-ci.

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a déclaré que les officiels peuvent arrêter ou même abandonner les matches de la Coupe du monde si le racisme se produit.

Cependant, Powar s’inquiète de l’absence de l’arbitre lituanien Gediminas Mazeika mardi.

L’arbitre aura été un arbitre désigné par la Fifa, clairement qu’il n’a pas initié les protocoles qui existent, bien que ce ne soit pas sa responsabilité première, il a des pouvoirs que d’autres n’ont pas.

“C’était un échec des protocoles et les actions auraient dû prendre place dans le match.”

Football

Au Cameroun, des joueurs d’un club boycottent une cérémonie de remerciement

Hugo Bossoken

Published

on

Comme vous pouvez le remarquer sur cette photo, les joueurs du Tonnerre de Yaoundé ont brillé par leur absence lors d’une cérémonie de remerciement organisée par les responsables du club.

Nous avons fait une saison difficile mais extraordinaire et Ceci grâce à la direction générale du club. Le président qui nous invite à cette cérémonie était distant pour ne pas dire absent et c’est inadmissible qu’on vienne nous associer à une fête et ignorer ceux qui nous ont assisté“, témoigne un  joueur que nous avons joint au téléphone.

Cette cérémonie qui avait pour but de fêter la remontée du club en première division et dire merci aux joueurs , s’est transformée en une assemblée générale.

Trois temps forts ont meublé ce moment. Une messe improvisée, la réaction de certains dirigeants, et une levée de fonds qui a produit une somme dérisoire de 189 000 frs.

189 000 frs collectés par des dirigeants d’une équipe légendaire comme le Tonnerre Kalara club? Il faut être un analphabète du management du football pour le faire.

C’est avec le fruit de cette collecte que les dirigeants de l’association TKC comptaient donner une prime relative au remerciement. Conclusion, si les joueurs étaient présents, ils allaient recevoir 5400 frs chacun en guise de prime annuelle.

Tonnerre a en son sein deux entités

L’association est dirigée par Achille Essomba.  Celui-ci gère le volet amateur. La société TKC SAOS est managée par Stéphane Semengue qui gère le football professionnel.

Depuis la remontée du club, le président de l’association fait des fausses manœuvres afin d’évincer le Directeur général Semengue et récupérer le résultat sportif de ce dernier.

Le staff technique et les joueurs se sont désolidarisés de ce projet machiavélique d’où le fiasco observé au cours de cette cérémonie qui à rassemblé a peine trente personnes.

Lire la suite

Football

Harry Kane rassure sur sa forme après sa longue Coupe du monde

L’attaquant de Tottenham et capitaine de l’Angleterre a rassuré sur sa forme après sa longue Coupe du monde, tout en reconnaissant avoir traversé une “mauvaise période” en ce début de saison

AFP

Published

on

By

L’attaquant de Tottenham et capitaine de l’Angleterre Harry Kane a rassuré sur sa forme après sa longue Coupe du monde, tout en reconnaissant avoir traversé une “mauvaise période” en ce début de saison, dans des propos rapportés lundi par la presse britannique.

“J’ai marqué trois buts cette saison, ce qui n’est pas terrible. Évidemment, lorsque vous fixez des standards les autres saisons (…), les gens vont parler si vous ne les atteignez plus,” a expliqué Kane (25 ans), auteur d’un penalty lors de la victoire à Brighton samedi en Premier League (2-1)

“Bien sûr, je pense que j’aurais pu faire mieux dans la plupart des matches cette saison. Brighton a probablement été le premier match où j’ai été vraiment satisfait de ma performance globale,” a-t-il continué, ajoutant qu’un attaquant passait parfois par “des bonnes et des mauvaises périodes.”

Celui qui a marqué 29 et 30 buts lors de ses deux dernières saisons de Premier League a estimé que la relative méforme de Tottenham (5e à six points de Liverpool) ne pouvait pas s’expliquer par la fatigue engendrée par la Coupe du monde, lors de laquelle l’Angleterre a atteint les demi-finales.

“Beaucoup d’entre nous ont disputé la Coupe du monde et beaucoup de gens en ont parlé, mais nous nous sentons tous en forme,” a-t-il insisté.

Lire la suite

Football

Ligue 1: Lyon corrige Marseille 4-2

AFP

Published

on

By

C’était la semaine de tous les dangers pour l’OL. Après sa piètre prestation à Caen la semaine dernière, Lyon devait enchaîner un déplacement à Machester pour affronter City avant de recevoir l’OM.

La première étape se passe merveilleusement bien et la seconde, encore mieux. Pourtant, c’est Marseille qui entame le mieux cette partie. Les Phocéens ont le ballon et s’installent dans le camp lyonnais, mais contre le court du jeu, Houssem Aouar vient ouvrir le score suite à une erreur de placement de Luiz Gustavo.

Lyon mène 1-0. Un but qui met un coup sur la tête des Marseillais qui subissent et Memphis rate le cadre alors qu’il n’a plus qu’à pousser le ballon au fond. Les hommes de Rudi Garcia ont eu chaud et marquent eux aussi contre le court du jeu.

Cheick Diop perd un ballon plein axe, Payet récupère et sert Thauvin sur le côté droit qui conclut du gauche. Un partout? Au retour des vestiaires, c’est Lyon qui est le plus incisif.

Traoré donne l’avantage à Lyon (2-1) et creuse l’écart dix minutes plus tard. Marseille est au fond du trou, encore plus quand Stootman concède un penalty après une faute sur Traoré encore lui. Fekir le frappe, poteau rentrant, Lyon a trois buts d’avance.

Le but de Njie ne changera rien, l’OM s’incline et n’y arrive décidément pas face à l’autre olympique, ils n’ont plus battus l’OL depuis onze matches en Ligue 1.

Lire la suite