Connect with us

Afrique

Compagnie Financière Africaine (COFINA) finance sa croissance avec le soutien de Mediterrania Capital Partners

Publié

le

Le Groupe Compagnie Financière Africaine (COFINA) (www.GroupeCOFINA.com), première institution africaine de mésofinance, annonce la signature d’un partenariat stratégique avec Mediterrania Capital Partners (www.MCapitalP.com), fonds de capital-investissement privé dédié à la croissance des entreprises en Afrique. Cette prise de participation minoritaire, assortie d’une assistance technique, permettra au Groupe COFINA de lever jusqu’à 50 millions d’euros sous forme de capital et de dette au cours des trois prochaines années.

Grâce à ce financement, COFINA renforce ses capacités de financement auprès de ses clients et accélère son développement régional, avec quatre nouvelles implantations prévues en Afrique de l’Ouest et Centrale d’ici à 2021. L’arrivée de Mediterrania Capital Partners dans le tour de table de COFINA est gage à la fois de consolidation pour le Groupe et d’augmentation de ses fonds disponibles pour financer les entrepreneurs.

COFINA se positionne sur le « chaînon manquant », notamment les TPE et PME qui accèdent difficilement à des financements de moyen/long terme (soit plus de 70% des entreprises en Afrique selon la Banque africaine de développement). Un grand nombre d’institutions financières existantes ne disposent pas de connaissances ni de systèmes adéquats pour évaluer et suivre les projets des PME, ce qu’elles compensent en exigeant des garanties très onéreuses.

La mésofinance consiste à accompagner des entrepreneurs ou des dirigeants de PME dont les besoins de financement sont devenus trop importants pour les institutions de microfinance, mais dont la structure entrepreneuriale reste encore considérée comme insuffisamment formelle pour les banques commerciales traditionnelles. Seulement 6,4 % des PME d’Afrique subsaharienne déclarent avoir eu un accès à un financement, contre 27 % en Asie du sud-est.

« Après une première phase d’expansion, la signature de ce partenariat avec Mediterrania Capital marque une nouvelle étape pour le développement de notre groupe sur un marché toujours aussi prometteur. En Afrique, les crédits au secteur privé représentent moins de 20 % du PIB, contre 30 % en Asie du Sud et 40 % en Amérique latine. Malgré leur immense potentiel, les marchés sur lesquels nous opérons, bien qu’extrêmement fertiles en entrepreneurs, sont très mal desservis par les banques traditionnelles », déclare Jean-Luc Konan, fondateur de COFINA.

« Mediterrania est fier de contribuer à la success story COFINA. Cette pépite africaine a réussi à s’imposer dans un secteur clé et à revendiquer une place de leader dans cinq pays africains. Nous espérons que la nouvelle phase d’expansion dans laquelle nous allons nous engager permettra d’augmenter la rentabilité de COFINA et de l’imposer comme un modèle pour tous les autres acteurs du secteur », déclare Albert Alsina, CEO de Mediterrania Capital Partners.

Télécharger le dossier de presse : https://goo.gl/WemMQn

Distribué par APO Group pour Groupe COFINA.

Contacts presse
Agence de relations presse 35°Nord
Nicolas Teisserenc
+33 6 18 09 66 90
NT@35Nord.com

COFINA
Yalis Sané
Directeur Marketing, Communication & Customer Experience
+225 78 37 37 53
Yalis.Sane@COFINACorp.com

Mediterrania Capital Partners
Montserrat Petit
Responsable Marketing 
+356 9914 7237
MPetit@MCapitalP.com

À propos de Groupe COFINA
Fondé en 2013, le Groupe COFINA (www.GroupeCOFINA.com) est la première institution financière africaine dédiée à la mésofinance, le « chaînon manquant » entre la microfinance et la banque traditionnelle qui offre la possibilité pour les PME africaines (90 % des sociétés privées du continent) d’accéder plus facilement au crédit. Présent dans six pays d’Afrique francophone (Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Conakry, Mali, Sénégal), COFINA a déjà financé plus de 40 000 projets dont 52% portés par des femmes entrepreneures. COFINA a su s’imposer ces dernières années comme la référence en matière de financement des petites et moyennes entreprises en Afrique francophone. COFINA s’est donné pour défi de réduire la fracture financière dont est victime une importante partie de la nouvelle classe moyenne africaine.
Fort de plus de 1000 collaborateurs, COFINA gère un portefeuille de plus de 108 000 clients, répartis sur ses six filiales. L’Institution affiche un total de bilan de 96 milliards de francs CFA.
Pour en savoir plus : www.GroupeCOFINA.com

À propos de MEDITERRANIA CAPITAL PARTNERS
Dirigé par Monsieur Albert Alsina, CEO et Fondateur, Mediterrania Capital Partners (www.MCapitalP.com) est un fonds de capital-développement privé dédié à la croissance des petites et moyennes entreprises (PME) en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne.
Avec des bureaux à Barcelone, Abidjan, Alger, Le Caire, Casablanca et Malte, Mediterrania Capital Partners adopte une approche proactive afin d'implémenter sa stratégie de croissance en renforçant la gouvernance et en pilotant le process de création de valeur des sociétés.
Mediterrania Capital Partners est une société de gestion régulée et agréée par l'Autorité des Services Financiers de Malte (MFSA) et la Commission des Services Financiers (FSC) de Maurice.

Source: APO

Afrique

Bobi Wine attaque le président ougandais sur les réseaux sociaux

AFP

Published

on

By

La pop star ougandaise et député MP Bobi Wine a fait une déclaration écrite à la presse quelques jours après son retour dans le pays, critiquant les “exécutions extrajudiciaires” et appelant à “ordonner à ceux qui torturent et mutilent nos citoyens”.

Il accuse également le président Yoweri Museveni d’avoir “tapoté des troupes sur le dos” pour “l’avoir torturé” ainsi que d’autres “à mort”. Il ajoute plus tard “J’espère que vous pourrez vous racheter”.

L’armée ougandaise a rejeté les allégations selon lesquelles le député aurait été torturé pendant sa détention.

Bobi Wine, de son vrai nom Robert Kyagulanyi, a été inculpé pour trahison aux côtés de 32 autres politiciens à la suite de violences lors d’une élection partielle en août. Ils nient les accusations.

Avant d’être arrêté, Bobi Wine a tweeté une photo macabre de son chauffeur Yasin Kawuma, qui selon lui aurait été abattu par la police en pensant qu’il était le député.

Certains voient la popularité de Bobi Wine comme un signe d’un fossé générationnel entre la jeune population ougandaise et le président Museveni, au pouvoir depuis 1986.

La déclaration de Bobi Wine, qu’il a partagée sur son compte twitter, appelle à embrasser ce qu’il appelle le “pouvoir du peuple”:

« Beaucoup viendront prétendre être des leaders du pouvoir du peuple. Certains l’utilisent déjà pour obtenir de l’argent de l’État et provoquer ensuite des perturbations. Ignorez ces personnes et restez concentré sur la cause. Vous les connaîtrez par leurs fruits. Le pouvoir des gens est en chacun de nous. ”

« Beaucoup viendront prétendre être des leaders du pouvoir du peuple. Certains l’utilisent déjà pour obtenir de l’argent de l’État et provoquer ensuite des perturbations. Ignorez ces personnes et restez concentré sur la cause. Vous les connaîtrez par leurs fruits. Le pouvoir des gens est en chacun de nous. “

Lire la suite

Cameroun

Cameroun: deux civils abattus à Buea

Published

on

Au moins deux personnes ont été abattues ce lundi à Buea, capitale de la région du Sud-Ouest du Cameroun, a-t-on appris des sources sécuritaires.

Les forces de sécurité camerounaises en patrouille dans cette zone auraient tiré sur les deux hommes autour de la rue de campagne Soppo, à Buea, selon des sources.

Un habitant de la rue 2 à Buea a déclaré qu’un camion militaire qui passait devant a tiré des coups de feu au milieu de la ville fantôme et que la population a plus tard découvert deux cadavres gisant dans les rues.

Un des civils tués a été identifié comme étant Emmanuel Ndam, les habitants étant encore sous le choc après l’incident. Buea reste dans son opération habituelle de ville fantôme, la plupart des entreprises étaient fermées lundi. Les rues étaient complètement désertes.

Dans un développement similaire, des sources affirment que le poste de gendarmerie de Bonjongo à Limbé, a été attaqué tard dans la nuit. Un élève gendarme a été blessé et les assaillants ont emporté  des armes.

Lire la suite

Cameroun

Cameroun: un «commandant» des forces séparatistes tué à Kumba

Published

on

Une tête forte du groupe des séparatistes d’Ambazonie a été tué vendredi par les forces de sécurité camerounaises à Kumba, ont indiqué des sources sécuritaire.

Le «commando» a été tué lors d’un raid militaire sur leur base vendredi.

Avec l’aide de sources d’information provenant de la population locale, les soldats ont lancé un assaut qui a conduit à de lourds échanges de tirs à Kossala, Kumba.

Plusieurs soldats de l’armée camerounaise auraient été blessés au cours de l’opération tandis que les combattants séparatistes ont pu s’enfuir avec le corps de leur «commandant» qui a ensuite été enterré dans un endroit secret.

Lire la suite

Facebook




cinéma

Advertisement