Cinq soldats camerounais tués dans une attaque de Boko Haram - LaMinuteInfo

Cinq soldats camerounais tués dans une attaque de Boko Haram

Cinq soldats camerounais du 41ème bataillon d’infanterie motorisée ont, selon un bilan provisoire, trouvé la mort au cours d’une attaque perpétrée lundi en début de soirée à Sagme/Fotokol (Extrême-Nord) par de présumés membres de la secte islamiste Boko Haram, a appris APA de source sécuritaire.

Trois autres éléments de la Force multinationale mixte (FMM) de l’Union africaine (UA), venus en renfort depuis Ngoulma, ont également été blessés, en même temps que le poste de combat était incendié pendant cette attaque, perpétrée par des hommes opérant à bord d’un pick-up.

Quasiment inactif depuis quelques semaines, le mouvement jihadiste semble reprendre du poil de la bête dans l’Extrême-Nord du pays frontalier avec le Nigeria.

Dans la nuit de dimanche à lundi, en effet, deux kamikazes ont été tués et un soldat était blessé à Amtalia, pendant un assaut sur un poste tenu par la FMM. Dans le même temps, une autre incursion terroriste coûtait la vie à un civil à Mogberé, village situé à un jet de pierre d’Amtalia, soit trois attaques insurgées en trois jours.

Évoquant le sujet le 10 février dernier, à l’occasion de son traditionnel message à la veille de la Fête de la jeunesse, le président Paul Biya avait déclaré que «la capacité de nuisance de Boko Haram a été considérablement réduite, grâce à l’action conjuguée des forces de défense et des populations camerounaises».

Il avait ajouté que des mesures d’accompagnement ont permis à de nombreux déplacés et réfugiés des régions septentrionales de rentrer chez eux.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *