Connect with us

Europe

CES: les robots "compagnons" sont des vedettes mais sont-ils plus que des gadgets ?

Publié

le

Robots et assistants virtuels ne sont plus seulement “intelligents”: ils veulent devenir votre ami en mimant des émotions ou en engageant la conversation pour mieux se faire adopter dans les foyers mais ces coûteux compagnons doivent encore faire la preuve de leur utilité.

Jibo, Aibo, ElliQ, Buddy, CLOi: fixes ou mobiles, ces “robots” parlants bourrés d’intelligence artificielle, parfois au look de dessin animé, sont très nombreux dans les allées du CES de Las Vegas, le salon de l’électronique grand-public, où ils créent immanquablement l’attraction.

Pour l’essentiel, ils font la même chose que les enceintes connectées à commande vocale, comme l’Echo d’Amazon ou le Home de Google: activés à la voix, ils peuvent commander le repas du soir, surveiller la maison, contrôler tous les différents appareils connectés du foyer, de la porte d’entrée à la machine à café…

Mais, sur ce marché hyper concurrentiel des assistants virtuels, ces petites créatures ont quelques chose en plus. Elles miment les émotions avec des lumières, des mouvements, des “yeux”, des sons, à la manière d’Eve dans le dessin animé Wall-E. Ce qui est censé les rendre sympathiques et attachants.

Plusieurs sont déjà sur le marché ou le seront sous peu.

“Ces robots visent à créer un lien émotionnel avec l’utilisateur (…), les entreprises pensent que le fait de les animer et de leur donner des expressions peut conduire à un lien plus fort qu’avec, disons, une enceinte connectée”, résume J.P. Gownder, analyste du cabinet Forrester.

– Caresses –

Le petit robot blanc mobile Buddy (“copain” en anglais), du français Blue Frog, dispose d’un écran avec une bouche et des yeux en guise de “visage”, qui expriment, selon les circonstances, la joie ou la tristesse. L’écran peut aussi servir de plateforme de jeux éducatifs, comme une tablette.

Destiné à être le robot de la famille, voire un animal de compagnie d’un nouveau genre, il est sensible aux caresses, grâce à des capteurs, et comme ses congénères, l’intelligence artificielle lui permet de s’adapter à ses propriétaires et de devenir “personnalisé”, l’une des grandes tendances de l’électronique actuelle.

“On travaille très dur pour avoir un robot avec des émotions (…). Il peut demander une caresse ou se fâcher si on lui met le doigt dans l??il”, explique Jean-Michel Mourier, directeur technique de la jeune pousse. “C’est un robot avec de l’empathie”, insiste la responsable marketing Maud Verraes.

ElliQ, de la startup israélienne Intuition Robotics, avec sa partie supérieure articulée, peut “engager la conversation” spontanément avec son propriétaire, selon le patron de l’entreprise Dor Skuler, grâce à sa caméra qui filme en permanence (sans enregistrer).

Les personnes âgées, qui se sentent souvent seules, –marché visé par ElliQ– “peuvent avoir l’impression de partager un moment avec, sinon quelqu’un, du moins quelque chose”, assure le chef d’entreprise, tandis qu’ElliQ décrit oralement une photo apparaissant sur un écran.

Les robots compagnons, “cela peut sembler un peu effrayant mais (…) si vous n’avez pas d’amis, un ami robot, ça peut être pas mal”, pense l’analyste Patrick Moorhead, du cabinet Moor, Insights and Strategy.

– Lessive ? –

Reste à savoir si les consommateurs trouveront ces usages assez utiles pour dépenser des centaines d’euros: Jibo coûte 900 dollars hors taxes, soit au moins 750 euros, Buddy 1.300 euros. Aibo, le robot-chien de Sony, est vendu environ 1.700 dollars (1.400 euros). A titre de comparaison, le modèle le plus courant d’enceinte connectée Echo (Amazon) coûte environ 100 dollars (environ 84 euros).

“La frontière entre un robot +expressif+ et un +jouet+ est difficile à définir”, estime l’analyste J.P. Gownder.

D’où le besoin de choisir certains positionnements marketing selon les marques, pour tenter d’attirer les consommateurs. Personnes âgées pour ElliQ, la famille pour Buddy ou Jibo…

Le groupe sud-coréen LG, également fabricant d’électroménager, a mis, lui, l’accent sur les fonctions domestiques. Programmer la machine à laver, vérifier ce qui manque dans le réfrigérateur, des tâches que les utilisateurs seraient certainement ravis de laisser à des robots intelligents.

Démonstration manquée en ce qui concerne LG: son robot aux yeux expressifs, CHLOi, a cessé de répondre aux questions de son interlocuteur, qui lui demandait lundi lors d’une démonstration devant journalistes et analystes, si sa lessive était prête.

Source: AFP

Europe

Belgique : une voiture fonce dans une course cycliste, 19 blessés

Published

on

By

Photo d’illustration – Tim de Waele/Getty Images

19 coureurs cyclistes ont été blessés ce dimanche après-midi alors qu’ils disputaient une course à Wasmes (Colfontaine, Belgique). Selon les premiers témoignages, une voiture aurait percuté des coureurs.

19 coureurs cyclistes ont été blessés à des degrés divers lors d’une course cycliste organisée ce dimanche après-midi à Wasmes, située à une petite vingtaine kilomètres de la frontière française.

Les compétiteurs couraient dans le cadre du championnat provincial hors-FCWB. Ils étaient à 3 km e l’arrivée quand une mère de famille a fait demi-tour avec sa voiture devant eux.

“Cet accident s’est produit par pure coïncidence”, indique le bourgmestre de Colfontaine Luciano D’Antonio à la RTBF.

3 enfants à bord du véhicule
“Le rue de la Louise est en forte pente et les coureurs y roulaient à une vitesse comprises entre 70 et 80 km/h”, indique le bourgmestre. “C’est alors qu’une mère de famille, qui était au volant de sa voiture avec ses trois enfants à bord, a fait demi-tour pour une raison inconnue.

Un premier coureur a percuté le véhicule, avant ses poursuivants. Trois coureurs, originaires respectivement de Flandre, des Pays-Bas et d’Allemagne, souffrent de fractures ouvertes. Quatre coureurs ont subi une commotion. Les autres souffrent de blessures légères.

La 3ème course annulée
Neuf véhicules médicalisés ont été dépêchés sur place et les blessés ont été répartis dans les hôpitaux de la région.

La troisième course du jour a été annulée par l’organisateur, et le parquet de Mons a été avisé des faits.

Lire la suite

Europe

Pays-Bas : une camionnette fauche des festivaliers, un mort et trois blessés

Published

on

By

Quatre piétons ont été fauchés par une camionnette à un festival de musique aux Pays-Bas tôt lundi matin.

Une camionnette a foncé sur des piétons au festival Pinkpop, dans le sud des Pays-Bas, dans la nuit de dimanche à lundi. Une personne est morte, trois autres ont été grièvement blessées, rapportent les secours.

Le conducteur en fuite
On connait peu de détails sur l’événement pour le moment. Le conducteur de la camionnette, qui a pris la fuite, est activement recherché. Dans un communiqué, la police précise qu’il s’agit d’une Fiat Doblo.

Un acte volontaire ?
Les autorités tentent de déterminer si son acte était volontaire ou non, s’il s’agit d’un accident ou d’un acte terroriste. Des prélèvements techniques sont effectués par la police sur la chaussée.

Un festival très populaire
L’incident a eu lieu vers 04h du matin, près du camping jouxtant le festival où de grands noms de la musique se sont produits, comme Pearl Jam, les Foo Fighters et Bruno Mars. Des dizaines de milliers de personnes ont assisté aux concerts depuis vendredi.

Lire la suite

Europe

Un taxi heurte des passants à Moscou : 7 blessés, le conducteur interpellé

AFP

Published

on

By

Un taxi a blessé samedi sept personnes dans le centre de Moscou, à deux pas de la place Rouge, le chauffeur, qui a été interpellé, ayant apparemment perdu le contrôle de son véhicule selon les autorités russes, dont le pays accueille la Coupe du Monde.

“Aujourd’hui, près de la rue Ilinka, au numéro 5/2, un chauffeur de taxi est monté sur le trottoir et a heurté les passants”, a indiqué le ministère russe de l’Intérieur dans un communiqué.

Après avoir annoncé d’abord huit blessés, le ministère a ensuite actualisé le bilan, indiquant que sept personnes seulement avaient été blessées. Parmi elles se trouve deux citoyens mexicains “légèrement blessés” selon l’ambassade du Mexique en Russie.

“Il s’agit d’un banal accident de la route, qui n’a pas causé de blessures graves”, a déclaré une source au sein des services médicaux cités par l’agence Interfax.

“La cause préliminaire de l’accident est la perte du contrôle du véhicule. Le chauffeur a été interpellé et amené au poste de police”, a indiqué le ministère russe des Affaires intérieures, précisant que ces informations “continuent à être vérifiées”.

L’acte “n’a pas été prémédité, d’après ce qu’a dit le conducteur”, a déclaré le Centre de surveillance du trafic routier à Moscou, sur Twitter.

Le chauffeur est de nationalité kirghize et a 28 ans, selon une photo de son permis de conduire publiée par le centre sur le réseau social.

D’autres photos de la même source montrait le taxi, une Honda Solaris de couleur jaune, sur le trottoir, le pare-choc tombé à terre.

Une vue aérienne montrait la scène d’accident, avec une demi-dizaine de voitures de police déployées et deux ambulances aux brancards vides.

La rue Ilinka, qui débouche sur la place Rouge et qui est très fréquentée, a été temporairement fermée avant d’être à nouveau ouverte à la circulation vers 17H00 GMT, a annoncé le centre sur Twitter.

La Russie accueille depuis jeudi et jusqu’au 15 juillet la Coupe du Monde de football dans 11 villes, dont Moscou. Des centaines de milliers de supporters venant du monde entier sont attendus en Russie.

La Russie reste l’un des premiers pays au monde pour la mortalité sur les routes, notamment en raison de l’alcoolisme, du mauvais état des infrastructures routières et du non respect des règles de la circulation.

En 2017, plus de 19.000 personnes sont mortes sur les routes russes.

Lire la suite

Facebook

Lettre d’information




cinéma