Canicule: quelques coups de pouce pour éviter le coup de chaud - LaMinuteInfo

Canicule: quelques coups de pouce pour éviter le coup de chaud

Que faut-il faire, et ne pas faire, quand il fait très chaud? Alors que la canicule s’installe en France, les autorités sanitaires et les professionnels de santé rappellent les principales précautions à prendre, à moduler selon l’âge et l’état de santé.

– Comment se protéger en cas de canicule? –

Il faut maintenir les volets et fenêtres fermés, tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure et éviter de sortir aux heures les plus chaudes. On doit aussi se rafraîchir régulièrement en se mouillant la peau (visage, avant-bras…) avec un gant humide ou un brumisateur. Autre conseil: se désaltérer régulièrement sans attendre d’avoir soif, en buvant 1,5 à 2 litres d’eau par jour, éviter l’alcool et les boissons à forte teneur en caféine qui ont un effet diurétique, selon les autorités sanitaires.

Les personnes travaillant en extérieur doivent boire un verre d’eau toutes les 15 à 20 minutes, se protéger la tête du soleil, et si possible aménager leurs plages de travail pour éviter les périodes les plus chaudes.

Canicule-Info Service 0800.06.66.66 (appel gratuit d’un poste fixe, ouvert tous les jours de 9h00 à 19h00) offre des conseils pour soi ou pour quelqu’un de fragile dans l’entourage.

– Et pour les personnes âgées? –

Certaines personnes âgées ne ressentent pas la soif. Il leur est conseillé de boire au minimum l’équivalent de 8 verres par jour (soit 800 ml), l’idéal étant 13 à 14 verres (1,5 l), à adapter selon son poids. En cas de besoin, demander au médecin traitant la quantité adéquate. Penser à varier les apports (jus de fruit, eau gélifiée, sirop léger, soupes froides, yaourts…).

Si leur habitation ne peut être rafraîchie, il leur est conseillé de passer deux à trois heures par jour dans un endroit frais repéré à l’avance.

Les signaux d’alerte sont une grande fatigue, des crampes, des maux de tête, des difficultés inhabituelles à se déplacer, des étourdissements.

– Que faire avec les nourrissons et les jeunes enfants? –

Ils s’exposent au risque de déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau, et rester le moins possible exposés à la chaleur.

Les nourrissons “ne doivent jamais être laissés en plein soleil ni être laissés seuls dans un véhicule”, rappellent les autorités sanitaires après que plusieurs jeunes enfants sont morts ces dernières années dans des automobiles surchauffées.

– Et pour les personnes souffrant de maladies chroniques? –

Le danger est plus grand chez les personnes qui prennent régulièrement des médicaments car certains traitements peuvent augmenter les effets de la chaleur (déshydratation ou coup de chaleur), informe l’agence du médicament ANSM. Les patients ne doivent pas prendre de médicament sans avis médical et les médecins sont invités à réévaluer l’intérêt des médicaments prescrits, notamment ceux susceptibles d’altérer la fonction rénale.

– Quelles erreurs courantes observe-t-on? –

“Noyer” les personnes âgées en les faisant trop boire. Au-delà d’1,5 à 2 litres, cela ne sert rigoureusement à rien, c’est même dangereux, dit le professeur Jean-Louis San Marco, professeur de médecine à l’Université de Marseille, car leurs glandes sudoripares ne fonctionnent pas correctement et elles risquent de faire des complications cérébrales (oedèmes) potentiellement fatales. Il faut les refroidir en mouillant leur peau et en accélérant l’évaporation avec par exemple un petit ventilateur. Le même conseil vaut pour les insuffisants cardiaques pour qui transpirer nécessite trop d’énergie.

Que risque le sportif amateur qui fait de l’exercice malgré de fortes chaleurs, sous prétexte de maintenir sa forme? “Pas de sport en période de canicule”, répond le spécialiste “sinon il risque un pépin”.

Source: AFP

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *