Cameroun: révélations sur l’arrestation des leaders anglophones au Nigéria - LaMinuteInfo

Cameroun: révélations sur l’arrestation des leaders anglophones au Nigéria

Des langues se délient progressivement sur les probables raisons de l’arrestation le vendredi 05 janvier à Abuja par le gouvernement nigérian.

Selon un responsable du Département des services de l’Etat (DSS), l’agence de renseignement du Nigeria, qui s’est confié à l’AFP dans un article repris  par  Sunday Times, un camp d’entrainement de combattants luttant pour l’indépendance de l’Ambazonie aurait été démantelé par les forces de sécurité dans l’Est de l’Etat de Taraba, frontalier avec le Cameroun, le 31 décembre dernier.

D’après nos sources, lors de ce raid, 34 individus (dont 32 camerounais et 02 nigérians) auraient été interpellés. Ces derniers, membres de milices crées opportunément dans la région du Sud Ouest, auraient déclaré reconnaitre Sisiku AYUK TABE comme leader de leur mouvement. L’arrestation de ce dernier et ses 08 comparses viseraient donc à permettre des confrontations avec les éléments interpellés.

Selon les médias nigérians, les sécessionnistes auraient été placés en détention par le Département des services de l’Etat (DSS). Cependant, cette information est démentie par les responsables des services de renseignement nigérian.

Si des informations non vérifiées font état de ce que le groupe D’ayuk Tabe aurait été expulsé vers le Cameroun, des sources crédibles confirment plutôt leur maintien en détention à Abuja.

Pour défendre leur cause, les sécessionnistes auraient sollicité les services d’un ténor du Barreau nigérian et activiste des droits de l’Homme, l’avocat Femi FALANA.

Par Thierry Ngogang

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *