Connect with us

Europe

Bras de fer en Allemagne pour former un gouvernment

Publié

le

Angela Merkel et les sociaux-démocrates bataillaient jeudi soir afin de surmonter leurs divergences pour former un gouvernement en Allemagne, lors de négociations de la dernière chance où la chancelière conservatrice joue sa survie politique.

Après quinze heures de tractations à Berlin, aucun accord n’était en vue vers 22H00 GMT. Selon plusieurs médias allemands, les discussions patinent notamment sur des questions fiscales et un report à vendredi n’est pas exclu.

“Ce sera une dure journée”, avait averti d’emblée Angela Merkel en entamant la dernière séance de pourparlers, parlant de “gros obstacles” à surmonter.

Après avoir d’abord échoué en novembre à s’entendre sur une coalition majoritaire avec les écologistes et les libéraux, elle n’a plus le droit à l’erreur.

La chancelière de 63 ans s’est dite prête à “trouver des compromis constructifs” entre son camp démocrate-chrétien (CDU et CSU) et les sociaux-démocrates du SPD, mais sans dépasser certaines lignes rouges.

Le président du SPD Martin Schulz a lui aussi parlé de “gros obstacles” à franchir. “Les négociations sont difficiles”, et ce “dans tous les domaines pour être honnête”, lui a fait écho un de ses négociateurs, Karl Lauterbach.

Face au risque de blocage, le président allemand Frank-Walter Steinmeier, social-démocrate, a appelé les deux camps à surmonter leurs différends au nom de l’intérêt national.

La tâche de former un gouvernement “constitue une responsabilité vis-à-vis de l’Europe”, a-t-il dit. Il en va de la réputation de “fiabilité” de l’Allemagne “sur la scène internationale”, a ajouté le chef de l’Etat.

– “Coalition des perdants” –

Les tractations se déroulent toutefois dans un contexte politique défavorable tant pour les démocrates-chrétiens que pour les sociaux-démocrates.

Certains médias ont déjà qualifié leur possible alliance de “coalition des perdants” car les deux camps ont été sanctionnés par les électeurs lors du scrutin législatif, marqué par la percée de l’extrême droite.

A eux deux, ils ne représentent qu’une courte majorité des suffrages. Angela Merkel, au pouvoir depuis douze ans, a emporté une victoire à la Pyrrhus avec un score historiquement bas et le SPD a subi une humiliation en septembre.

Une majorité d’Allemands (56%) pensent que la chancelière quittera ses fonctions avant la fin de son éventuelle prochaine mandature, selon un sondage publié jeudi par le quotidien Handelsblatt.

Sur le fond, les divergences restent importantes. Les conservateurs, en particulier la CSU qui est déjà en campagne pour des élections régionales cet automne, exigent un durcissement de la politique migratoire et une réduction limitée des impôts pour tous.

Le SPD plaide, lui, en faveur d’un assouplissement du regroupement familial pour les réfugiés, d’importants investissements dans l’éducation et les infrastructures et d’un soutien pour les classes moyennes et défavorisées.

Il veut aussi à tout prix imposer une hausse du taux d’imposition pour les gros salaires de 42 à 45%, une exigence que la CSU rejette catégoriquement jeudi soir.

– Inconnue SPD –

Les partenaires potentiels ont pu toutefois avancer sur certains dossiers, comme sur une loi concernant l’immigration qualifiée, essentielle pour la première économie européenne à la population vieillissante.

Les sociaux-démocrates ne devraient dévoiler que vendredi s’ils recommandent une nouvelle coalition.

Ensuite il reviendra aux délégués du parti, réunis en congrès extraordinaire le 21 janvier, de dire s’ils approuvent ou non des négociations détaillées. Et en fin de parcours, les militants devront approuver le contrat de gouvernement.

Si tout va bien, un nouvel exécutif ne sera donc en place que fin mars, alors que toute l’Europe s’impatiente. La France en particulier, qui attend une réponse à ses propositions de réformes de la zone euro.

C’est l’une des exigences du SPD: “si nous acceptions de rentrer au gouvernement, ce ne serait qu’à la condition de renforcer l’Europe”, a insisté M. Schulz jeudi.

Même en cas d’accord jeudi soir, la base du SPD, qui aura le dernier mot, peut tout faire capoter au bout du compte. Et elle reste très sceptique à l’idée de servir à nouveau d’appoint aux conservateurs.

“Pour la base du parti, l’idée d’une nouvelle coalition reste catastrophique”, a déclaré le chef des jeunes sociaux-démocrates Kevin Kühnert, annonçant vouloir faire un tour d’Allemagne afin de rencontrer tous les délégués et les convaincre de voter contre le 21 janvier.

Source: AFP

Europe

Belgique : une voiture fonce dans une course cycliste, 19 blessés

Published

on

By

Photo d’illustration – Tim de Waele/Getty Images

19 coureurs cyclistes ont été blessés ce dimanche après-midi alors qu’ils disputaient une course à Wasmes (Colfontaine, Belgique). Selon les premiers témoignages, une voiture aurait percuté des coureurs.

19 coureurs cyclistes ont été blessés à des degrés divers lors d’une course cycliste organisée ce dimanche après-midi à Wasmes, située à une petite vingtaine kilomètres de la frontière française.

Les compétiteurs couraient dans le cadre du championnat provincial hors-FCWB. Ils étaient à 3 km e l’arrivée quand une mère de famille a fait demi-tour avec sa voiture devant eux.

“Cet accident s’est produit par pure coïncidence”, indique le bourgmestre de Colfontaine Luciano D’Antonio à la RTBF.

3 enfants à bord du véhicule
“Le rue de la Louise est en forte pente et les coureurs y roulaient à une vitesse comprises entre 70 et 80 km/h”, indique le bourgmestre. “C’est alors qu’une mère de famille, qui était au volant de sa voiture avec ses trois enfants à bord, a fait demi-tour pour une raison inconnue.

Un premier coureur a percuté le véhicule, avant ses poursuivants. Trois coureurs, originaires respectivement de Flandre, des Pays-Bas et d’Allemagne, souffrent de fractures ouvertes. Quatre coureurs ont subi une commotion. Les autres souffrent de blessures légères.

La 3ème course annulée
Neuf véhicules médicalisés ont été dépêchés sur place et les blessés ont été répartis dans les hôpitaux de la région.

La troisième course du jour a été annulée par l’organisateur, et le parquet de Mons a été avisé des faits.

Lire la suite

Europe

Pays-Bas : une camionnette fauche des festivaliers, un mort et trois blessés

Published

on

By

Quatre piétons ont été fauchés par une camionnette à un festival de musique aux Pays-Bas tôt lundi matin.

Une camionnette a foncé sur des piétons au festival Pinkpop, dans le sud des Pays-Bas, dans la nuit de dimanche à lundi. Une personne est morte, trois autres ont été grièvement blessées, rapportent les secours.

Le conducteur en fuite
On connait peu de détails sur l’événement pour le moment. Le conducteur de la camionnette, qui a pris la fuite, est activement recherché. Dans un communiqué, la police précise qu’il s’agit d’une Fiat Doblo.

Un acte volontaire ?
Les autorités tentent de déterminer si son acte était volontaire ou non, s’il s’agit d’un accident ou d’un acte terroriste. Des prélèvements techniques sont effectués par la police sur la chaussée.

Un festival très populaire
L’incident a eu lieu vers 04h du matin, près du camping jouxtant le festival où de grands noms de la musique se sont produits, comme Pearl Jam, les Foo Fighters et Bruno Mars. Des dizaines de milliers de personnes ont assisté aux concerts depuis vendredi.

Lire la suite

Europe

Un taxi heurte des passants à Moscou : 7 blessés, le conducteur interpellé

AFP

Published

on

By

Un taxi a blessé samedi sept personnes dans le centre de Moscou, à deux pas de la place Rouge, le chauffeur, qui a été interpellé, ayant apparemment perdu le contrôle de son véhicule selon les autorités russes, dont le pays accueille la Coupe du Monde.

“Aujourd’hui, près de la rue Ilinka, au numéro 5/2, un chauffeur de taxi est monté sur le trottoir et a heurté les passants”, a indiqué le ministère russe de l’Intérieur dans un communiqué.

Après avoir annoncé d’abord huit blessés, le ministère a ensuite actualisé le bilan, indiquant que sept personnes seulement avaient été blessées. Parmi elles se trouve deux citoyens mexicains “légèrement blessés” selon l’ambassade du Mexique en Russie.

“Il s’agit d’un banal accident de la route, qui n’a pas causé de blessures graves”, a déclaré une source au sein des services médicaux cités par l’agence Interfax.

“La cause préliminaire de l’accident est la perte du contrôle du véhicule. Le chauffeur a été interpellé et amené au poste de police”, a indiqué le ministère russe des Affaires intérieures, précisant que ces informations “continuent à être vérifiées”.

L’acte “n’a pas été prémédité, d’après ce qu’a dit le conducteur”, a déclaré le Centre de surveillance du trafic routier à Moscou, sur Twitter.

Le chauffeur est de nationalité kirghize et a 28 ans, selon une photo de son permis de conduire publiée par le centre sur le réseau social.

D’autres photos de la même source montrait le taxi, une Honda Solaris de couleur jaune, sur le trottoir, le pare-choc tombé à terre.

Une vue aérienne montrait la scène d’accident, avec une demi-dizaine de voitures de police déployées et deux ambulances aux brancards vides.

La rue Ilinka, qui débouche sur la place Rouge et qui est très fréquentée, a été temporairement fermée avant d’être à nouveau ouverte à la circulation vers 17H00 GMT, a annoncé le centre sur Twitter.

La Russie accueille depuis jeudi et jusqu’au 15 juillet la Coupe du Monde de football dans 11 villes, dont Moscou. Des centaines de milliers de supporters venant du monde entier sont attendus en Russie.

La Russie reste l’un des premiers pays au monde pour la mortalité sur les routes, notamment en raison de l’alcoolisme, du mauvais état des infrastructures routières et du non respect des règles de la circulation.

En 2017, plus de 19.000 personnes sont mortes sur les routes russes.

Lire la suite

Facebook

Lettre d’information




cinéma