Connect with us

Football

Ballon d'Or: sur gazon, sable ou béton, les Portugais rois du football

Publié

le

Dans l’ombre de Cristiano Ronaldo, promis jeudi à un cinquième Ballon d’Or, le Portugal multiplie les enfants de la balle: ce petit pays a vu naître deux autres phénomènes mondiaux, Ricardinho et Madjer, déclinaisons en futsal et beach soccer d’une domination tout-terrain.

Si la nation ibérique de 10 millions d’habitants a produit les meilleurs joueurs de ces trois disciplines alors qu’elle ne compte que 170.000 licenciés toutes variantes confondues, “c’est parce que nous avons su associer notre talent à une ambition pour laquelle nous sommes prêts à tous les sacrifices”, explique Madjer à l’AFP.

“C’est une question de caractère, de savoir apprendre et d’avoir le courage de dire : je veux être le meilleur”, abonde son ami Ricardinho qui peut prochainement rafler, comme “CR7”, un cinquième titre de meilleur joueur du monde, cette fois en futsal.

Lui aussi N.7 de l’équipe nationale et en club, Madjer est un monstre sacré du beach soccer qui collectionne les records du monde: plus de 1.000 buts en sélection, meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du monde et cinq titres de meilleur joueur FIFA, même s’il vient de céder sa couronne au profit du Brésilien Mauricinho.

Écarté du football traditionnel après un accident de moto, Joao Victor Saraiva, dit Madjer, s’est parfaitement adapté à son nouveau sport, encore amateur à l’époque, quand un ami lui a recommandé d’abandonner les pelouses pour les terrains de sable il y a 20 ans.

– Style façonné dans la rue –

A 40 ans, Madjer est toujours titulaire en sélection comme au Sporting Portugal mais il se fait à l’idée de prendre un jour sa retraite, “peut-être en 2018”.

Pour l’heure, le longiligne (1,94 m) gaucher prend toujours du plaisir à s’entraîner pieds nus sur le sable d’un terrain entouré de barres HLM d’un quartier populaire de Lisbonne. Moins explosif que ses jeunes coéquipiers, le vétéran né en Angola en impose toujours grâce à ses frappes aussi précises que puissantes.

Ricardinho Filipe da Silva Braga (32 ans) a lui été poussé vers le futsal après avoir été recalé en football en raison de son petit gabarit (1,64 m). Aujourd’hui, le feu-follet de l’Inter Movistar évolue à Madrid, comme Ronaldo, et affole le sites de partage de vidéos, entre dribbles virevoltants et buts spectaculaires.

Vainqueur en 2017 de sa deuxième Coupe d’Europe de futsal, le joueur formé au Benfica Lisbonne confie à l’AFP que son style de jeu a été façonné au fil de matches improvisés “dans la rue” à une période où le pays disposait de très peu moyens et d’infrastructures.

Responsable du futsal et du beach soccer à la Fédération portugaise de football (FPF), Pedro Dias se félicite aujourd’hui de récolter les fruits des politiques lancées au tournant des années 2010.

– Ne plus penser ‘comme un petit’ –

Vécue comme un “cauchemar”, la non-qualification pour le Mondial-2013 de beach soccer a poussé l’instance à mettre en oeuvre une série de mesures qui ont culminé avec l’organisation de l’édition 2015 sur les plages portugaises, récompensée par le sacre à domicile de la bande à Madjer.

“En 2012, nous avons reformulé les compétitions, les catégories d’âge et investi fortement dans la formation des joueurs et des entraîneurs” des deux disciplines, précise le dirigeant, tout en soulignant la popularité grandissante du futsal, aujourd’hui fort de plus de 30.000 licenciés.

Au-delà des “logiques de formation”, le succès des Cristiano Ronaldo, Ricardinho et Madjer, découle surtout d’un “changement de mentalité”, estime le commentateur sportif Luis Freitas Lobo.

“Le Portugal avait déjà eu des joueurs talentueux par le passé, mais ils pensaient n’avoir aucune chance face à ceux des grandes nations comme le Brésil ou l’Allemagne. Ceux d’aujourd’hui se disent qu’ils peuvent gagner: ils ne pensent plus comme un petit pays”, ajoute-t-il.

“L’avantage du Portugal, conclut Madjer, c’est que nous sommes un peuple qui a la culture du football, quelle que soit la variante…”

Source: AFP

Continue Reading
Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Usain Bolt a trouvé un club en Australie pour lancer sa carrière de footballeur

Ange Poireau

Published

on

Le Jamaïcan va participer à un essai de six semaines à partir du mois d’août avec les Mariners, basés à Gosford

Usain Bolt est sur le point de s’engager avec le club australien des Central Coast Mariners, pour accomplir son rêve de devenir footballeur professionnel.

Agé de 31 ans, le recordman du monde des 100 mètres et 200 mètres s’est entraîné en juin avec le club norvégien Stromsgodset et en mars avec la formation de allemande du Borussia Dortmund.

D’après les conditions préalables conclues avec le club australien, le multiple médaillé d’or sur 100 mètres et jeune retraité de l’athlétisme, va participer à un essai de six semaines à partir du mois d’août avec les Mariners, basés à Gosford, à environ 75 kilomètres au nord de Sydney, a précisé le patron du club, Shaun Mielekamp.

Cet essai pourrait être suivi d’un contrat avec le club pour une saison, a déclaré M. Mielekamp à la chaîne de télévision Channel Seven.

Un accord “de principe soumis à quelques conditions”

Des pourparlers avec le club sont en cours depuis quatre ou cinq mois et il y a encore “du travail à faire. Si tout va bien, qui sait, il va peut-être jouer en Ligue A cette saison”, a-t-il ajouté.

Un accord “de principe soumis à quelques conditions” a été trouvé, a indiqué de son côté l’agent Tony Rallis, impliqué dans l’opération.

Une fois que la Fédération australienne de football (FFA) reviendra (vers nous) et dira qu’elle participe au processus, nous ferons l’essai. Ce gars est un athlète ambitieux. La Ligue A avait besoin d’un héros et nous avons un superman”, a déclaré M. Rallis à la radio Sky Sports.

Les retours sur les performances de Bolt avec les clubs européens où il a fait des essais sont “assez bons”, et “à chaque fois qu’il s’entraîne il s’améliore”, a souligné M. Mielekamp.

“Il a un très bon pied gauche et le temps va nous dire à quel niveau il se situe et s’il fait l’affaire en Ligue A (…). S’il vient et qu’il n’est pas au niveau, cela pourrait avoir un effet préjudiciable”, a toutefois observé le patron du club australien.

Avec AFP

Lire la suite

Football

Cristiano Ronaldo: la nouvelle recrue de la Juventus affirme que les joueurs de son âge vont généralement au Qatar ou en Chine

Published

on

Cristiano Ronaldo se dit «reconnaissant de l’opportunité» que lui a donnée la Juventus, car les joueurs de son âge «vont habituellement au Qatar ou en Chine».

L’attaquant portugais de 33 ans a rejoint les champions d’Italie pour environ 100 millions d’euros après neuf ans au Real Madrid.

” Rejoindre ce club à ce stade de ma carrière, je suis très heureux”, a-t-il déclaré lors de sa présentation à Turin.

Ronaldo a également déclaré qu’il espérait être la “bonne étoile” alors que les Italiens tenteront de remporter la Champions League l’année prochaine.

Il a ajouté qu’il n’avait reçu aucune autre offre.

Ronaldo a marqué 450 buts pour le Real. Il a remporté deux fois la Champions League et la Liga deux fois, après avoir quitté Manchester United en 2009.

Cinq fois vainqueur du Ballon d’Or – y compris l’année dernière – il a mené le Portugal à la victoire au Championnat d’Europe 2016.

“Je veux gagner”, a-t-il déclaré. “Je veux être le meilleur, qui sait, peut-être que je vais recevoir à nouveau le Ballon d’Or, mais les choses vont se passer naturellement.

“C’était difficile de gagner à Manchester et au Real Madrid, mais peut-être ici? Nous verrons.”

Ronaldo a dit qu’il y avait “beaucoup de choses importantes” qui ont contribué à sa décision.

“Je vais bien – physiquement, mentalement et émotionnellement”, a-t-il dit.

“C’est pourquoi je suis si fier d’être ici et de la façon dont je suis venu ici.

“Je suis différent de tous les autres joueurs qui pensent que leur carrière est terminée à mon âge, mais je veux montrer aux autres que je suis différent, c’est très émouvant pour moi au club maintenant parce que je n’ai pas 23 ans.

“Cela me donne tellement d’élan pour l’avenir.”

Porter la Juventus à un niveau encore plus élevé

La Juventus est le club le plus titré d’Italie, ayant remporté 34 fois la Série A – y compris les sept dernières d’affilée – et la Coppa Italia à 13 reprises.

Cependant, ils n’ont pas gagné la Ligue des Champions depuis 1996, perdant sur leurs cinq dernières apparitions en finale.

Ronaldo a déclaré: “Je sais que la Champions League est un trophée que chaque club voudrait gagner, c’est une option, nous allons nous battre non seulement pour la Champions League, mais pour le titre de Serie A.

“Nous savons que la compétition sera dure, mais nous devons rester concentrés, j’espère pouvoir aider la Juventus à gagner, j’espère que je pourrai être la bonne étoile de ce club, mais nous verrons ce qui se passera.

“La Juventus m’a donné une merveilleuse opportunité, je suis très reconnaissante, elle a donné de la valeur à mon style de football, c’est un pas en avant, la Juventus a beaucoup de succès, elle a gagné des coupes nationales et atteint les finales de Champions League.

“Je suis tellement fier qu’ils ont été intéressés par moi et j’espère pouvoir porter la Juventus à un niveau encore plus élevé.”

Lire la suite

Football

Luka Modric élu meilleur joueur de la Coupe du monde 2018

Published

on

Laurence Griffiths/Getty Images

Le Craotae Luka Modric, malheureux finaliste de la Coupe du monde 2018 qui s’est achevée dimanche avec la victoire de la France (4-2), a été élu ballon d’or Addidas.

Si la Croatie est arrivée en finale, elle le doit en grande partie à son génial numéro 10. Ses deux buts et sa passe décisive semblent presque anecdotiques comparés à son activité incessante au milieu de terrain pour orienter, temporiser ou ouvrir des brèches grâce à sa vivacité et son coup d’œil exceptionnel.

En finale, il a été le métronome de la domination croate du début de rencontre.

Avant de voir la France soulever le Trophée de la Coupe du Monde de la FIFA, le Stade Loujniki de Moscou a pris le temps d’applaudir d’autres performances individuelles avec la remise des prix décernés dans quatre autres catégories principales par le Groupe d’Etude Technique de la FIFA (TSG).

Gant d’Or adidas : Thibaut Courtois

La Belgique doit autant sa troisième place historique à son attaque de feu qu’à sa défense intraitable avec un Courtois impérial sur sa ligne. Avec son envergure, son physique imposant et ses réflexes hors du commun, il a plusieurs fois sorti la Belgique de situation périlleuses. Face à la France en demi-finale, il n’a cédé qu’une seule fois, de peu et a ensuite été impérial contre l’Angleterre dans le match pour le bronze.

Jeune Joueur de la FIFA : Kylian Mbappé

Matthias Hangst/Getty Images

Ce monstre de précocité a répondu présent pour sa première Coupe du Monde. À seulement 19 ans, il a mis la planète foot à ses pieds avec ses accélérations foudroyantes et ses fulgurances. Avec ses deux buts en huitième contre l’Argentine, il est devenu le plus jeune joueur à inscrire un doublé dans un match à élimination directe depuis… Pelé en 1958. Son but en finale a permis aux Bleus d’enfoncer le clou et de filer vers le sacre.

Ballon d’Argent adidas : Eden Hazard

Si la Belgique a terminé meilleure attaque du tournoi avec 16 buts inscrits, elle le doit en grande partie à Eden Hazard. Insaisissable, le numéro 10 des Diables Rouges a mis la pagaille dans les défenses adverses avec ses accélérations et sa conduite de balle exceptionnelle. Avec deux passes décisives et trois buts, dont un lors du match pour la troisième place contre l’Angleterre, il a été le grand artisan du podium historique de la Belgique.

Ballon de Bronze / Soulier d’Argent adidas : Antoine Griezmann (4 buts)

Laurence Griffiths/Getty Images

Le joueur de l’Atlético de Madrid a pleinement joué son rôle de leader en étant impliqué dans six buts tricolores en Russie avec quatre réalisations et deux passes décisives, la meilleure performance en équipe de France depuis les 13 buts de Just Fontaine en 1958 ! “Mon rôle a changé, si je marque tant mieux mais ce n’est pas le plus important”, relativisait le gaucher avant la finale, où son habileté sur coups de pied arrêtés a permis à la France de l’emporter.

Soulier d’Or adidas : Harry Kane (6 buts)

(R.Martin/L’Equipe)

Harry Kane confirmé si besoin était qu’il faisait partie des meilleurs buteurs de la planète en portant l’Angleterre vers sa meilleure performance depuis Italie 1990. L’attaquant de Tottenham a démarré sur les chapeaux de roues avec un doublé contre la Tunisie et un coup du chapeau face au Panama avant de parachever son oeuvre avec un penalty contre la Colombie en huitième de finale.

Soulier de Bronze adidas : Romelu Lukaku (4 buts)

Avec un doublé contre le Panama lors de l’entrée en lice de la Belgique puis un autre lors du match suivant contre la Tunisie, Romelu Lukaku a connu un début de compétition de rêve avant de tomber en panne d’efficacité lors de la phase à élimination directe.

Prix du Fair Play de la FIFA : Espagne

Si l’Espagne a connu une Coupe du Monde décevante avec une élimination dès les huitièmes de finale contre la Russie, elle peut se satisfaire d’avoir montré un comportement exemplaire sur le terrain avec seulement deux cartons jaunes en quatre rencontres et un total de 34 fautes commises.

Lire la suite

Facebook

Lettre d’information




cinéma