Assises de la coopération internationale des collectivités malagasy et françaises - LaMinuteInfo

Assises de la coopération internationale des collectivités malagasy et françaises

Douze ans après la première édition, les deuxièmes Assises de la Coopération internationale des collectivités malagasy et françaises ont débuté ce 5 mars 2018, à Antananarivo. Pendant trois jours, élus et techniciens, acteurs gouvernementaux, organisations de la société civile, chercheurs, et partenaires techniques et financiers procèderont à des échanges sur des projets de coopération décentralisés, et aborderont les orientations à donner pour les prochaines années. Le Président de la République a ouvert les assises, en formulant le souhait que de nouvelles formes de coopérations seront profilées à l’issue des travaux, et cela pour toutes les régions de Madagascar. Il faut relever en effet que, jusqu’ici, seules 13 des 22 régions de Madagascar ont pu bénéficier de cette coopération. 
La coopération décentralisée se présente comme une relation de territoire à territoire, et se traduit par 250 projets portés par 200 collectivités malagasy et françaises. Ces deuxièmes assises vont permettre un partage d’expériences et une capitalisation de compétences. Ce sera aussi l’occasion de revenir sur la dernière décennie de coopération décentralisée, et d’aborder lors d’ateliers thématiques les grands enjeux et défis à relever à l’échelle locale, régionale et globale. La plus emblématique et la plus ancienne de ces coopérations décentralisées a été signée en 1989, entre les maires de Paris et d’Antananarivo, Jacques Chirac et feu Guy Razanamasy. Depuis, d’autres collectivités ont noué des relations, comme le Grand Lyon et la région Haute Matsiatra, l’Aquitaine et l’Itasy, la Haute Normandie et la Région Antsinanana et bien d’autres, comme l’a relevé le Chef d’Etat. 
Pour le Président Hery Rajaonarimampianina, l’ensemble des politiques engagées par le Gouvernement malagasy inclut la politique de décentralisation et celle de la politique extérieure. A cet effet, il a notamment rappelé les principes de la vision de Fisandratana qui doit débuter au niveau de chaque collectivité. « Les collectivités doivent avoir une vision à long terme, basée sur les réalités et les besoins de chaque territoire, de chaque région, de chaque localité » a-t-il souligné. Par ailleurs, il a invité les acteurs de ces assises à définir ensemble les perspectives des futures pistes de coopération afin de raffermir et consolider les relations de territoire à territoire. Parmi les thématiques proposées par le Chef de l’Etat figurent la jeunesse, la création d’emploi, la formation professionnelle, les enjeux climatiques et la transition énergétique, l’adduction d’eau potable et les problèmes d’assainissement urbain, le développement économique local, et surtout la gouvernance locale, pour asseoir une décentralisation effective, et contribuer aux objectifs de développement durable. 
En marge des assises, une exposition sur les particularités des 22 régions de Madagascar se tient au Toit de Tana, au Carlton Anosy, et que le Président de la République a visité après avoir ouvert les travaux. Ont été présents à la cérémonie d’ouverture des deuxièmes assises de la coopération internationale des collectivités malagasy et françaises, le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier et des membres du gouvernement, le Président du Sénat, Rivo Rakotovao, le Maire de la Commune urbaine d’Antananarivo, Lalao Ravalomanana, le Président de l’Association des Maires  
des Communes Rurales de Madagascar, Rado Razafinddratsima. Côté collectivités françaises, il y avait notamment la Présidente du Groupe pays Madagascar des Cités Unies France et Vice Présidente du Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine, Isabelle Boudineau, le Premier VicePrésident du Conseil Régional de l’Île de France, Jérôme Chartier, et l’Ambassadrice de France, Véronique Vouland-Anéini.

Distribué par APO Group pour Présidence de la République de Madagascar.

Source: APO

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *