Connect with us

Europe

Allemagne: Paris met les pieds dans le plat sur l'économie

Publié

le

Le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, s’est immiscé mercredi à sa manière dans les difficiles négociations gouvernementales en cours en Allemagne en réclamant que le pays desserre les cordons de la bourse.

La France a entrepris des efforts pour réformer son économie et réduire les dépenses publiques et “nous attendons de la part de l’Allemagne qu’elle se joigne au mouvement, en menant une politique salariale plus offensive et en investissant plus”, a déclaré Bruno Le Maire dans une interview diffusée mercredi par l’hebdomadaire allemand Die Zeit.

“Nous devons aller l’un vers l’autre”, a-t-il ajouté.

Le message n’est sur le fond pas nouveau. La France se plaint de longue date que l’Allemagne, première économie européenne qui accumule les excédents commerciaux et budgétaires, ne soutienne pas davantage à ses yeux la croissance de l’ensemble du continent en dépensant plus.

Mais le moment choisi par le ministre français, très bon connaisseur de l’Allemagne, est particulier.

M. Le Maire s’est exprimé alors que conservateurs et sociaux-démocrates sont engagés dans la dernière ligne droite de leurs tractations pour tenter de forger un nouveau gouvernement. Elles doivent s’achever jeudi soir.

Plus de trois mois après les élections législatives marquées par la poussée de l’extrême droite et le repli des formations traditionnelles, la chancelière au pouvoir depuis 12 ans n’est toujours pas parvenue à trouver une majorité à la chambre des députés pour un nouveau mandat.

Surtout, le sujet de l’investissement public est au c?ur des divergences entre les deux camps. Le SPD exige pour prix de son alliance des gages dans ce domaine ainsi qu’en matière de justice sociale.

Les démocrates-chrétiens sont réservés. Très attachés à l’équilibre des comptes publics, ils jugent la marge de man?uvre financière limitée. Les deux camps ont certes trouvé un accord intermédiaire mardi pour maintenir “au moins à leur niveau actuel” les investissements dans les transports, mais sans citer aucun chiffre.

A présent, “nous attendons davantage d’investissements dans les grands projets, dans l’innovation, la recherche et les infrastructures”, a souligné M. Le Maire dans son interview.

– Réformes de l’Europe –

Ses déclarations sur la politique salariale plus “offensive” interviennent aussi dans un contexte social chargé.

Le syndicat de la métallurgie IG Metall a entamé cette semaine une série d’arrêts de travail pour réclamer entre autres une hausse de salaires de 6%, que refuse le patronat.

Les appétits dans le pays sont aiguisés par la bonne santé de l’économie. Le gouvernement allemand doit publier vendredi les chiffres de son excédent budgétaire fédéral en 2017, qui devrait dépasser 10 milliards d’euros au total, selon la presse. La croissance est au beau fixe et le taux de chômage au plus bas depuis près de 20 ans.

M. Le Maire a en outre confirmé l’impatience de Paris face à la paralysie politique en Allemagne. “Plus vite on aura un gouvernement allemand solide, mieux ce sera pour la France”, a-t-il dit.

L’élan pour des réformes en Europe qu’a tenté d’impulser le président français, Emmanuel Macron, fin septembre, juste après les élections allemandes, est aujourd’hui freiné par le vide à Berlin, où la chancelière se borne à gérer les affaires courantes.

Si son camp conservateur et les sociaux-démocrates sont d’accord de manière générale pour renforcer l’Europe, le SPD soutient explicitement les projets de M. Macron de réforme de la zone euro (budget, ministre, Parlement) alors que la CDU est beaucoup plus réservée, y voyant un danger de mutualisation des dettes.

“Il y a de grandes divergences”, a reconnu dimanche le chef de la diplomatie allemande, le social-démocrate Sigmar Gabriel, appelant à ce “que nous soutenions enfin les Français dans leurs efforts de réforme”.

M. Le Maire a tenté sur ce point de rassurer Mme Merkel en soulignant que l’idée d’un budget ou d’un Parlement de la zone euro ne seraient discutées qu’au bout du processus de réforme, après l’harmonisation fiscale et l’union bancaire.

Source: AFP

Europe

Belgique : une voiture fonce dans une course cycliste, 19 blessés

Published

on

By

Photo d’illustration – Tim de Waele/Getty Images

19 coureurs cyclistes ont été blessés ce dimanche après-midi alors qu’ils disputaient une course à Wasmes (Colfontaine, Belgique). Selon les premiers témoignages, une voiture aurait percuté des coureurs.

19 coureurs cyclistes ont été blessés à des degrés divers lors d’une course cycliste organisée ce dimanche après-midi à Wasmes, située à une petite vingtaine kilomètres de la frontière française.

Les compétiteurs couraient dans le cadre du championnat provincial hors-FCWB. Ils étaient à 3 km e l’arrivée quand une mère de famille a fait demi-tour avec sa voiture devant eux.

“Cet accident s’est produit par pure coïncidence”, indique le bourgmestre de Colfontaine Luciano D’Antonio à la RTBF.

3 enfants à bord du véhicule
“Le rue de la Louise est en forte pente et les coureurs y roulaient à une vitesse comprises entre 70 et 80 km/h”, indique le bourgmestre. “C’est alors qu’une mère de famille, qui était au volant de sa voiture avec ses trois enfants à bord, a fait demi-tour pour une raison inconnue.

Un premier coureur a percuté le véhicule, avant ses poursuivants. Trois coureurs, originaires respectivement de Flandre, des Pays-Bas et d’Allemagne, souffrent de fractures ouvertes. Quatre coureurs ont subi une commotion. Les autres souffrent de blessures légères.

La 3ème course annulée
Neuf véhicules médicalisés ont été dépêchés sur place et les blessés ont été répartis dans les hôpitaux de la région.

La troisième course du jour a été annulée par l’organisateur, et le parquet de Mons a été avisé des faits.

Lire la suite

Europe

Pays-Bas : une camionnette fauche des festivaliers, un mort et trois blessés

Published

on

By

Quatre piétons ont été fauchés par une camionnette à un festival de musique aux Pays-Bas tôt lundi matin.

Une camionnette a foncé sur des piétons au festival Pinkpop, dans le sud des Pays-Bas, dans la nuit de dimanche à lundi. Une personne est morte, trois autres ont été grièvement blessées, rapportent les secours.

Le conducteur en fuite
On connait peu de détails sur l’événement pour le moment. Le conducteur de la camionnette, qui a pris la fuite, est activement recherché. Dans un communiqué, la police précise qu’il s’agit d’une Fiat Doblo.

Un acte volontaire ?
Les autorités tentent de déterminer si son acte était volontaire ou non, s’il s’agit d’un accident ou d’un acte terroriste. Des prélèvements techniques sont effectués par la police sur la chaussée.

Un festival très populaire
L’incident a eu lieu vers 04h du matin, près du camping jouxtant le festival où de grands noms de la musique se sont produits, comme Pearl Jam, les Foo Fighters et Bruno Mars. Des dizaines de milliers de personnes ont assisté aux concerts depuis vendredi.

Lire la suite

Europe

Un taxi heurte des passants à Moscou : 7 blessés, le conducteur interpellé

AFP

Published

on

By

Un taxi a blessé samedi sept personnes dans le centre de Moscou, à deux pas de la place Rouge, le chauffeur, qui a été interpellé, ayant apparemment perdu le contrôle de son véhicule selon les autorités russes, dont le pays accueille la Coupe du Monde.

“Aujourd’hui, près de la rue Ilinka, au numéro 5/2, un chauffeur de taxi est monté sur le trottoir et a heurté les passants”, a indiqué le ministère russe de l’Intérieur dans un communiqué.

Après avoir annoncé d’abord huit blessés, le ministère a ensuite actualisé le bilan, indiquant que sept personnes seulement avaient été blessées. Parmi elles se trouve deux citoyens mexicains “légèrement blessés” selon l’ambassade du Mexique en Russie.

“Il s’agit d’un banal accident de la route, qui n’a pas causé de blessures graves”, a déclaré une source au sein des services médicaux cités par l’agence Interfax.

“La cause préliminaire de l’accident est la perte du contrôle du véhicule. Le chauffeur a été interpellé et amené au poste de police”, a indiqué le ministère russe des Affaires intérieures, précisant que ces informations “continuent à être vérifiées”.

L’acte “n’a pas été prémédité, d’après ce qu’a dit le conducteur”, a déclaré le Centre de surveillance du trafic routier à Moscou, sur Twitter.

Le chauffeur est de nationalité kirghize et a 28 ans, selon une photo de son permis de conduire publiée par le centre sur le réseau social.

D’autres photos de la même source montrait le taxi, une Honda Solaris de couleur jaune, sur le trottoir, le pare-choc tombé à terre.

Une vue aérienne montrait la scène d’accident, avec une demi-dizaine de voitures de police déployées et deux ambulances aux brancards vides.

La rue Ilinka, qui débouche sur la place Rouge et qui est très fréquentée, a été temporairement fermée avant d’être à nouveau ouverte à la circulation vers 17H00 GMT, a annoncé le centre sur Twitter.

La Russie accueille depuis jeudi et jusqu’au 15 juillet la Coupe du Monde de football dans 11 villes, dont Moscou. Des centaines de milliers de supporters venant du monde entier sont attendus en Russie.

La Russie reste l’un des premiers pays au monde pour la mortalité sur les routes, notamment en raison de l’alcoolisme, du mauvais état des infrastructures routières et du non respect des règles de la circulation.

En 2017, plus de 19.000 personnes sont mortes sur les routes russes.

Lire la suite

Facebook

Lettre d’information




cinéma