Connect with us

France

“Gilets jaunes”: 11 morts, des récupérations et beaucoup d’incompréhension

AFP

Publié le

C’est sans précédent pour un mouvement social: en six mois, 11 personnes ont trouvé la mort en marge de mobilisations des “gilets jaunes”, donnant lieu à des tentatives de récupération venant des manifestants comme du gouvernement.

Nadia Bègue en a fait l’expérience. Mi-janvier, lors de l’acte 10 dédié aux “gilets jaunes” disparus, elle voit des manifestants brandir un cercueil en carton avec la date et le lieu du décès de son fils Thibaut, dont la voiture a percuté un camion bloqué par un barrage à Arles le 2 décembre.

“Comment osez-vous l’associer à ce cortège?”, s’indigne-t-elle sur Facebook, accusant les “gilets jaunes” d’avoir “provoqué” la mort de son fils de 27 ans avec leurs “barrages meurtriers”.

Sandrine Ditta n’a elle, non plus, pas “compris” l’hommage rendu à son frère Frédéric, un automobiliste tué dans une collision avec un camion à l’arrêt aux abords d’une manifestation de “gilets jaunes” à Perpignan (Pyrénées-Orientales)

Quelques jours après la mort du jeune homme en décembre, des “gilets jaunes” avaient défilé dans son village en sa mémoire.

“Frédéric n’était pas du tout sympathisant des +gilets jaunes+, dit-elle à l’AFP. Il était plutôt du genre à râler parce que tout était bloqué.”

De leur côté, les autorités n’ont pas manqué de mettre en avant ce lourd bilan humain pour tenter de discréditer le mouvement et éteindre la contestation.

“Connaissez-vous un autre contentieux social sur ces trente dernières années qui a tué autant de personnes?”, déclarait mi-décembre le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, alors que le bilan était de 8 morts. “Je le dis clairement: +Ça suffit!”

L’appel n’a guère été entendu par Carole Dieux. Après le choc du décès de son ami “gilet jaune”, renversé le 20 décembre par un poids lourd en marge d’un rassemblement près d’Agen (Lot-et-Garonne), elle a au contraire intensifié son engagement. “On a encore plus envie de se battre pour qu’il ne soit pas mort pour rien”, déclare-t-elle à l’AFP.

L’exécutif est par ailleurs parfois accusé d’avoir gonflé le bilan humain du mouvement en y intégrant deux “gilets jaunes” morts de malaise cardiaque. Cédric Ragot, ami de l’un d’entre eux, considère que “son décès n’est pas lié aux +gilets jaunes+. “Cela aurait pu arriver n’importe où” affirme-t-il à l’AFP.

– Enquêtes –

Au-delà de ces controverses, une même interrogation traverse les proches des victimes: qui est responsable de ces décès, éclipsés au fil des manifestations par le débat sur les violences policières?

Des enquêtes restent ouvertes pour déterminer les causes de 9 des 11 décès et trois conducteurs ont été mis en examen pour homicide involontaire.

Mais sans attendre la fin des investigations, certains proches se sont empressés de désigner des responsables, au sommet de l’Etat ou chez les “gilets jaunes”.

Alexandrine, dont la mère Chantal Mazet a été renversée par une automobiliste en Savoie lors de l’acte 1 du mouvement, avait aussitôt accusé le gouvernement de porter une responsabilité “indirecte” dans ce décès.

Si la situation du pays était différente, “il n’y aurait pas les +gilets jaunes+ dehors et ma mère ne serait pas morte”, déclarait-elle le jour du drame au Dauphiné Libéré.

De son côté, Dominique Cayre, père d’Aurore, automobiliste décédée le 10 décembre en Corrèze, pointe du doigt la responsabilité les manifestants.

S’il dénonce le manque de réactivité des forces de l’ordre pour empêcher une “manifestation non autorisée”, il fait toutefois du barrage des “gilets jaunes” la “cause première” du décès de sa fille. “S’il n’y avait pas eu de barrage, il n’y aurait pas eu d’accident”, dit-il à l’AFP.

L’enquête sans doute la plus épineuse concerne toutefois Zineb Redouane, seul décès du mouvement où les proches de la victime mettent en cause la responsabilité des forces de l’ordre.

Cette Algérienne de 80 ans est morte à l’hôpital le 2 décembre après avoir été atteinte par une grenade lacrymogène alors qu’elle était dans son appartement à Marseille, où de violents affrontements opposaient manifestants et forces de l’ordre.

Peu après les faits, le procureur de la République avait attribué le décès à un “arrêt cardiaque sur la table d’opération” mais la famille a contesté cette version et porté plainte le 15 avril pour “violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.”

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

France

Vincent Lambert : les traitements ont repris, les parents demandent son transfert

Avatar

Published

on

Les traitements pour maintenir en vie Vincent Lambert, en état végétatif depuis dix ans, ont repris mardi, conformément à la décision surprise de la cour d’appel de Paris, les parents demandant une nouvelle fois le transfert de leur fils dans un établissement spécialisé.

A lire aussi : Scènes de liesse et “remontada” : les avocats des parents de Vincent Lambert suscitent l’indignation

“Nous avons le plaisir de vous annoncer que le Dr Sanchez et le CHU ont remis en place l’alimentation et l’hydratation de Vincent Lambert et ont arrêté sa sédation continue“, s’est félicité Me Jean Paillot devant la presse à la sortie de l’hôpital Sébastopol de Reims.

L’hôpital s’est ainsi conformé à la décision prise lundi soir par la cour d’appel de Paris ordonnant “à l’État français (…) de prendre toutes mesures aux fins de faire respecter les mesures provisoires demandées par le Comité international des droits des personnes handicapées le 3 mai 2019 tendant au maintien de l’alimentation et l’hydratation” de Vincent Lambert.

“Grande victoire” ou “sadisme pur”

Le CDPH, comité de l’ONU, avait demandé à la France de surseoir à l’arrêt des traitements dans l’attente d’un examen du dossier sur le fond, mais la France considérait que cette préconisation était “dépourvue de caractère contraignant”, mettant en avant le “droit du patient à ne pas subir d’obstination déraisonnable“.

“Le combat, à partir d’aujourd’hui, c’est le transfert de Vincent dans une unité spécialisée où il sera pris en charge de manière bienveillante par des spécialistes et non plus par ce CHU qui n’a fait de lui qu’un mort en sursis”, a également déclaré l’autre avocat des parents, Me Jérôme Triomphe, reprenant une position maintes fois affirmée.

Ce énième coup de théâtre dans une affaire qui a connu de multiples rebondissements judiciaires depuis 2013, symbole du débat en France sur la fin de vie, a été fêté par la mère de Vincent Lambert, Viviane, y voyant “une très grande victoire”. Tandis que son neveu François, favorable à l’arrêt des traitements, a dénoncé du “sadisme pur”.

La nouvelle est tombée lundi soir en pleine marche parisienne réunissant plusieurs centaines de personnes réclamant “la vie pour Vincent”. Une énorme clameur a retenti quand l’autre avocat des parents, Me Jérôme Triomphe, a lancé à la foule, en apprenant leur victoire par téléphone : “On a gagné ! C’est la remontada !”

“Je trouve que c’est vraiment abject”, a réagi François Lambert sur Europe 1 concernant cette scène. “La douleur des parents de Vincent, je n’y crois plus. Je pense que c’est du militantisme qui a pris le dessus depuis de nombreuses années. Ils sont dans un déni absolu”, a-t-il dénoncé. Son avocat, Gérard Chemla, compte demander à l’État de former un pourvoi en cassation.

Décision valable six mois

L’interruption des traitements, couplée à une “sédation profonde et continue”, avait débuté lundi matin. Jusqu’à présent, tous les recours déposés par les avocats des parents avaient échoué. La famille est coupée en deux camps, d’un côté autour de ses parents, fervents catholiques opposés à l’arrêt des traitements qui considèrent leur fils comme lourdement handicapé, de l’autre autour de son épouse Rachel et son neveu François, qui entendent mettre fin à cet “acharnement thérapeutique”. 

En état végétatif depuis un accident de la route en 2008, l’ex-infirmier psychiatrique âgé de 42 ans n’a pas laissé de directive anticipée écrite.

Selon les avocats des parents, la décision de la cour d’appel est “provisoire” d’une “durée de six mois, permettant au comité de l’ONU d’étudier le dossier”. Le président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), Jean-François Delfraissy a souhaité que “ce répit judiciaire” permette de “retrouver un peu de sérénité”.

Lire la suite

France

Stand LBGT dégradé en Vendée : des étudiants d’un établissement catholique impliqués

Avatar

Published

on

Deux interpellations devaient avoir lieu mardi après des dégradations commises samedi sur un stand LGBT en Vendée, a indiqué le parquet de La-Roche-sur-Yon, et plusieurs étudiants d’un institut catholique sont impliqués, a indiqué la direction de l’établissement. “Les actes d’enquête sont toujours en cours, deux interpellations et des auditions menées en parallèle sont prévues aujourd’hui”, a déclaré le parquet.

Dans plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, un groupe de jeunes hommes est aperçu en train de commettre des dégradations sur un stand du centre LGBT de Vendée, installé samedi sur la place Napoléon de La Roche-sur-Yon, à l’occasion d’une “journée de lutte contre l’homophobie et la transphobie”. Certains portent un drapeau ou un sweat à l’effigie de La Manif pour tous et scandent “Homo-folie ça suffit !”. 

“Nous sommes empoisonnés par cette minorité”

Au moins dix étudiants actuellement en licence à l’Institut catholique d’études supérieures (Ices) faisaient partie de ce groupe, a indiqué lundi la direction de l’établissement universitaire en conférence de presse. Deux autres n’ont pas encore été formellement identifiés mais sont soupçonnés d’appartenir également à cette école. “Nous sommes empoisonnés par cette minorité” qui est “radicalisée, très politisée”, a déclaré Eric de Labarre, le président de l’Ices qui compte 1 300 étudiants.

“Il y a dans cet établissement une poignée de militants engagés à droite ou très à droite et qui par moments pèsent sur l’établissement”, a-t-il ajouté. Un conseil de discipline aura lieu le 28 mai pour chacun des étudiants concernés, qui risquent l’exclusion définitive.

“Un discours de haine”

“On vendait des gâteaux, on vendait des petites licornes, on interpellait les gens avec des petits quizz pour répondre à des questions pour les sensibiliser à l’homophobie, on avait des affiches… et j’ai besoin d’être protégée parce que je fais ça ?”, a réagi Sophie Proquin Salacroup, présidente du centre LGBT Vendée.

La Ligue des droits de l’homme, AIDES, le Planning familial 85, Trans Inter action et le centre LGBT Vendée ont porté plainte dimanche, selon cette militante qui dénonce “un discours de haine” prôné “tous les ans par la Manif pour tous” à l’occasion de cette manifestation.

La Manif pour tous avait toutefois condamné ces actes “inqualifiables et odieux” et affirmé n’avoir “aucun lien” avec ces jeunes. Un rassemblement aura lieu vendredi à La-Roche-sur-Yon pour “dénoncer les actes homophobes et plus largement toutes les discriminations”, a écrit mardi le maire Luc Bouard sur Twitter. 

Lire la suite

France

Faillite des restaurants du célèbre chef britannique Jamie Oliver

AFP

Published

on

By

Le célèbre chef britannique Jamie Oliver, qui a contribué à populariser la gastronomie anglaise dans le monde, a annoncé mardi la faillite de ses restaurants au Royaume-Uni, ce qui menace 1.300 emplois.

La plupart des établissements concernés appartiennent à sa chaîne Jamie’s Italian lancée en 2008. D’après la BBC, un total de 25 restaurants du cuisinier vedette devenu homme d’affaires sont concernés.

“Je suis dévasté par la faillite de nos restaurants au Royaume-Uni”, a déclaré le chef sur Twitter.

“Je suis très attristé par ce qui arrive et je voudrais remercier nos employés et nos fournisseurs qui se sont donnés corps et âmes dans cette activité depuis plus de dix ans”, a renchéri Jamie Oliver dans un communiqué.

Les médias britanniques ont rapporté que ces restaurants ont été placés sous l’administration judiciaire du cabinet KPMG, qui va désormais chercher un ou des repreneurs pour tout ou partie de l’activité. A défaut de repreneurs les établissements seraient purement et simplement fermés.

Cette annonce constitue un choc pour le public au Royaume-Uni où Jamie Oliver est une personnalité du monde de la cuisine, connue pour avoir publié de nombreux livres et être apparue dans de nombreuses émissions télévisées.

Avec ses faux airs de “rock star”, il a aidé à dépoussiérer l’image de la gastronomie britannique, secteur devenu ultra-concurrentiel.

Au début 2017, le célèbre chef avait déjà dû annoncer la fermeture de six établissements de sa chaîne Jamie’s Italian au Royaume-Uni, blâmant à l’époque le Brexit qui a renchéri le prix des ingrédients utilisés pour concocter ses plats italiens.

Lire la suite




Derniers articles

Suisse47 minutes ago

Suisse: Un ex-ministre démissionne du PDC Jura

Suisse 21 mai 2019 15:17; Act: 21.05.2019 15:17 L’ancien ministre jurassien Philippe Receveur a démissionné avec effet immédiat du parti,...

France52 minutes ago

Vincent Lambert : les traitements ont repris, les parents demandent son transfert

Les traitements pour maintenir en vie Vincent Lambert, en état végétatif depuis dix ans, ont repris mardi, conformément à la...

France52 minutes ago

Stand LBGT dégradé en Vendée : des étudiants d’un établissement catholique impliqués

Deux interpellations devaient avoir lieu mardi après des dégradations commises samedi sur un stand LGBT en Vendée, a indiqué le...

Divertissement57 minutes ago

Elie Kakou, 20 ans déjà ! Documentaire produit par Matthieu Delormeau et Guillaume Frisquet (sur C8).

En juin 1999, l’humoriste et comédien Elie Kakou nous quittait, à l’âge de 39 ans. 20 ans après, programmation d’un...

Divertissement57 minutes ago

Les inédits de NCIS et NCIS Los Angeles dès les 8 et 14 juin sur M6.

Divertissement57 minutes ago

Touche pas à mon poste, en Tunisie : Prime le 13 juin sur C8.

21 Mai 2019 Publié par 21/05/2019 15H20 #C8 Plan C avec Camille Combal dès le vendredi 14 juin sur TF1....

Divertissement57 minutes ago

Plan C avec Camille Combal dès le vendredi 14 juin sur TF1.

La nouveauté Plan C, avec Camille Combal, est à découvrir le vendredi 14 juin vers 23h15 sur tF1. “Le meilleur...

Business57 minutes ago

Les drones chinois peuvent être utilisés pour espionner, selon Washington

Les Etats-Unis ont averti que les drones fabriqués en Chine pouvaient présenter des risques d’espionnage et donner à Pékin un...

Business57 minutes ago

La Bourse de Paris se ressaisit (+0,51%) grâce au répit accordé à Huawei

La Bourse de Paris gagnait du terrain mardi à la mi-journée (+0,51%) après le répit obtenu par le géant chinois...

Sports57 minutes ago

Lenglet, Dubois et Maignan convoqués pour la première fois en équipe de France (liste Deschamps)

Le défenseur de Barcelone Clément Lenglet, le latéral droit de Lyon Léo Dubois et le gardien de Lille Mike Maignan...

Advertisement

Nous suivre sur facebook




Cinéma