Connect with us

Technologie

Coup dur pour Samsung, qui repousse le lancement de son smartphone pliable

AFP

Publié le

Samsung a dû se résoudre lundi à repousser le lancement de son smartphone pliable Fold pour des problèmes d’écrans défectueux, nouveau coup dur pour le groupe, trois ans après le fiasco des batteries explosives du Galaxy Note 7.

Le lancement de cet appareil, présenté comme une prouesse technologique et proposé à près de 2.000 dollars aux Etats-Unis, était attendu vendredi.

Des utilisateurs “nous ont fait part du fait que l’appareil avait besoin d’améliorations (…). Pour étudier entièrement ces retours, et réaliser des tests approfondis, nous avons décidé de reporter le lancement du Galaxy Fold”, a affirmé le leader mondial des smartphones.

“Nous prévoyons de donner une date de sortie dans les semaines qui viennent”, a ajouté le Sud-coréen, promettant des “mesures pour renforcer la protection de l’écran”.

Certains journalistes et analystes qui avaient reçu le Fold en test aux Etats-Unis avaient fait état de problèmes ces derniers jours, notamment des écrans brisés ou présentant un affichage défectueux.

Samsung, actuellement dans une passe compliquée financièrement, avait alors indiqué qu’il inspecterait ses Galaxy Fold mais sans parler de report.

Selon le communiqué de lundi, l’écran semble bel et bien présenter des fragilités, en particulier au niveau de la charnière, où des “impacts” peuvent se former. Le groupe évoque aussi un cas où des “substances trouvées à l’intérieur de l’appareil ont affecté la performance de l’écran”.

“Après seulement deux jours, l’écran du Galaxy Fold (…) est totalement cassé et inutilisable”, avait notamment tweeté le journaliste Mark Gunman, de l’agence Bloomberg.

Fermé, le Fold est un smartphone classique. Ouvert, il devient une petite tablette.

– Couches –

Il semble que certains testeurs avaient ôté, à tort, une couche transparente appliquée sur l’écran : elle ressemblait furieusement au film plastique amovible de protection que l’on doit retirer lorsque l’on déballe un nouveau smartphone.

Samsung a d’ailleurs précisé lundi qu’il indiquerait davantage de précautions d’utilisation et de soin de l’écran, notamment à propos de “cette couche protectrice”.

Carolina Milanesi, analyste chez Creative Strategies, n’a quant à elle pas eu de problème en testant le Fold, a-t-elle expliqué à l’AFP, évoquant en revanche l’hypothèse de poussière ou d’humidité susceptibles de s’immiscer sous l’écran à travers les charnières, où se trouvent de minuscules ouvertures.

“Peut-être que certains tests en conditions réelles n’ont pas été menés”, a-t-elle ajouté, tout en estimant que le retard ne devrait pas avoir un impact majeur sur Samsung, car le Fold, vu son prix et le temps nécessaire pour que systèmes et applications soient pleinement compatibles, n’était pas destiné à être un best-seller.

Pour autant, ce fiasco semble donner raison à certains analystes, qui estimaient déjà que la technologie des écrans pliables reste rudimentaire et les prix trop élevés.

Samsung avait présenté son appareil en grande pompe à San Francisco en février, prenant alors une longueur d’avance sur ses rivaux, Apple en particulier, en devenant le premier fabricant majeur à lancer un smartphone à écran pliable.

D’autres avaient suivi, comme le chinois Huawei.

C’est un nouveau revers pour Samsung, dont la réputation avait pris un sérieux coup en 2016 avec le rappel mondial du Galaxy Note 7 à cause de batteries qui explosaient. Il avait dû procéder à un humiliant rappel planétaire.

Une affaire qui lui a coûté des milliards de dollars et entamé son image, à l’instar de la condamnation de l’héritier de l’empire Samsung Lee Jae-yong dans un énorme scandale de corruption.

Le groupe semblait toutefois remonter la pente en terme de réputation et avait présenté en février, outre le Fold, le Galaxy S10 5G, le premier smartphone au monde fonctionnant avec l’internet mobile ultra-rapide.

Le groupe prévoit un plongeon de 60% de son bénéfice d’exploitation au premier trimestre, en raison du ralentissement de son activité de puces mémoire, plombée par une demande en berne.

Le marché mondial du smartphone a nettement calé en 2018, poussant les fabricants à se lancer dans une course aux innovations pour le redynamiser.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Technologie

Epic Games Store: Comptes bloqués si trop de jeux achetés en soldes

Avatar

Published

on

Epic Games Store

23 mai 2019 11:29;
Act: 23.05.2019 11:29

Les comptes de plusieurs joueurs ont été bloqués par Epic Games en raison d’un système anti-fraude de sa boutique en ligne.

Les Mega Soldes d’Epic Games, qui propose actuellement des rabais importants sur le catalogue de jeux vidéo proposé dans sa boutique Epic Games Store, ont laissé un petit goût amer chez certains joueurs. Des personnes ayant acheté plusieurs jeux soldés à la suite ont vu leur compte bloqué au moment de passer à la caisse. Parmi eux, le streamer québécois Patrick Boivin de la chaîne AngriestPat sur la plateforme Twitch a critiqué le service sur Twitter.

«HAHAHA Oh mon Dieu cette foutue boutique est tellement mauvaise», a-t-il écrit sur le réseau social.

Nick Chester, directeur des relations publiques d’Epic Games, a déclaré à Game Revolution que le problème résultait des «règles agressives contre la fraude». Il ajoute que les personnes affectées doivent contacter le service client pour qu’il puisse enquêter.

A noter que la boutique ne propose pas de panier d’achat qui permet de commander plusieurs jeux en même temps. Les joueurs sont obligés de faire leur achat l’un après l’autre. Autre problème: plusieurs titres ont disparu de la boutique en ligne peu après le lancement des soldes. C’est la cas du jeu «Vampire: The Masquerade – Bloodlines 2» de Paradox Interactive, ou «Oxgen Not Included». Malgré son exclusivité sur la plateforme concurrente de Steam, le jeu «Borderlands 3» est aussi devenu indisponible dans la boutique en ligne, son éditeur 2K Games ayant refusé de participer à la baisse de prix.

(man)

Lire la suite

Technologie

Google: Mots de passe stockés en clair depuis 2005

Avatar

Published

on

Google

23 mai 2019 09:19;
Act: 23.05.2019 09:19

Le géant du web a reconnu qu’un certain nombre de mots de passe de comptes entreprises G Suite n’avaient pas été chiffrés.

Dans une note de blog, Google a révélé une faille de sécurité présente depuis 14 ans mais découverte que récemment. «Nous avons récemment informé un sous-ensemble de nos clients en entreprise utilisant G Suite que certains mots de passe avaient été stockés, en clair, dans nos systèmes internes cryptés», a écrit Suzanne Frey, vice-présidente de l’ingénierie de Google Cloud Trust.

La cause du problème réside dans un outil qui permettait aux administrateurs de télécharger ou de définir manuellement des mots de passe pour les utilisateurs de leur entreprise. Il stockait une copie du mot de passe non haché, explique Google. Le groupe a en outre découvert qu’à partir de janvier 2019, il a «stocké par inadvertance un sous-ensemble de mots de passe non hachés dans son infrastructure chiffrée». Ils ont pu rester en clair pendant 14 jours maximum. Ces problèmes ont depuis été corrigés.

La responsable du géant du web, qui précise qu’aucun compte client gratuit n’a été affecté dans les deux cas, ajoute que Google a mené une enquête approfondie qui n’a montré aucune preuve d’un accès non autorisé sur ses serveurs.

(man)

Lire la suite

Technologie

La défection de grands groupes met Huawei sous pression

AFP

Published

on

By

Le géant japonais de l’électronique Panasonic a rejoint jeudi la liste des groupes qui ont annoncé couper certains liens avec le fabricant chinois de smartphones, prenant acte de la décision de Washington de placer Huawei sur liste noire.

La nouvelle est tombée au lendemain de l’annonce par quatre grands opérateurs nippons et britanniques du report du lancement de nouveaux modèles Huawei, ces appareils pouvant perdre une grande partie de leur intérêt sans l’apport de technologies américaines.

Le japonais Toshiba va pour sa part “suspendre” temporairement ses livraisons à Huawei, le temps de procéder aux vérifications nécessaires, selon un porte-parole. “Nous les reprendrons au cas par cas quand nous aurons confirmé que nos produits n’utilisent pas de pièces produites sur le sol américain”, selon un porte-parole, parlant là aussi “d’impact peu important”.

L’onde de choc n’en finit pas de s’étendre depuis que le président américain Donald Trump a décidé la semaine dernière de bannir les exportations de produits technologiques américains vers certaines entreprises jugées “à risque”.

Cette nouvelle étape dans l’offensive tous azimuts engagée contre la Chine, en pleine guerre commerciale, cible particulièrement Huawei. Washington estime que le géant des télécoms, présent dans 170 pays, menace sa sécurité nationale en raison de ses liens étroits avec le gouvernement chinois, des accusations d’espionnage que le groupe rejette.

Pékin a vivement réagi, dénonçant, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, un “harcèlement économique” par les Etats-Unis destiné à “entraver le processus de développement” de la Chine, et promettant de “se battre jusqu’au bout”.

– “Stopper les commandes” –

Un délai de 90 jours a été accordé par Washington, mais plusieurs groupes ont préféré prendre les devants face aux incertitudes planant désormais sur les produits Huawei.

Panasonic va ainsi cesser de fournir des composants à Huawei et ses 68 sociétés affiliées soumises à l’interdiction du gouvernement américain. Il s’agit des produits fabriqués complètement ou partiellement aux Etats-Unis, mais le volume est faible et l’impact limité, a précisé à l’AFP une source proche du groupe.

Panasonic ne stoppe toutefois pas toutes ses transactions avec Huawei, maintenant celles qui ne sont pas affectées par la mesure américaine.

Mercredi, les opérateurs nippons KDDI et SoftBank Corp avaient dit reporter le lancement de nouveaux modèles. Le pionnier NTT Docomo a également indiqué “stopper les commandes” d’un téléphone Huawei qu’il prévoyait de lancer cet été.

Le colosse chinois des télécommunications – premier fournisseur mondial de réseaux et deuxième fabricant de smartphones au monde (206 millions d’appareils écoulés en 2018)- a également connu des déboires au Royaume-Uni mercredi: les opérateurs EE et Vodafone ont exclu les smartphones Huawei compatibles 5G de leurs précommandes en amont du lancement de leurs réseaux respectifs dans les semaines à venir.

La commercialisation ne reprendra pas “jusqu’à ce que nous ayons l’assurance à long terme que nos consommateurs qui achètent ces produits seront soutenus tout au long de la durée de vie de l’appareil”, a affirmé le directeur général d’EE, Marc Allera.

Un porte-parole de Vodafone a expliqué qu’il s’agissait d'”une mesure temporaire tant que des incertitudes entourent les nouveaux modèles 5G de Huawei”.

– “Pression” –

Ces annonces représentent de nouveaux coups durs pour Huawei après l’annonce dimanche de Google: le mastodonte américain a fait savoir que son système Android, qui équipe l’immense majorité des téléphones dans le monde, n’équiperait plus les futurs smartphones du groupe chinois.

Du côté des réseaux, EE a confirmé de surcroît qu’il allait se séparer progressivement des équipements Huawei. Le groupe chinois a néanmoins souligné auprès de l’AFP que cet abandon par EE ne concernait que la partie la plus sensible des infrastructures 4G.

Pourrait s’ajouter à la liste le britannique ARM. Le groupe, qui conçoit des semi-conducteurs utilisés par l’ensemble de l’industrie des télécoms, risque de cesser lui aussi de travailler avec le géant chinois, selon la BBC, qui se base sur des documents internes à l’entreprise.

Huawei a reconnu mercredi “la pression” pesant sur ses fournisseurs, mais s’est dit “confiant dans la résolution de cette situation regrettable”.

“Il est difficile d’évaluer précisément à ce stade l’ampleur de l’impact de l’interdiction américaine sur l’activité de Huawei”, a commenté pour l’AFP Hiroyuki Kubota, analyste financier indépendant spécialiste des tensions commerciales sino-américaines. “Mais ce qui est clair, c’est que ses ventes vont être affectées négativement”.

Toutefois, “si Huawei accélère le développement de son propre système d’exploitation, vu la taille conséquente du marché chinois”, il pourrait s’en sortir, souligne-t-il, à la différence des fabricants japonais de smartphones qui ont été balayés par la vague Apple.

Cette recrudescence des tensions commerciales affectait jeudi les marchés: à la Bourse de Tokyo, l’indice vedette Nikkei a fini en repli de 0,62%, tandis que les places chinoises évoluaient en nette baisse.

nf-kh-anb-js/uh/mra

Lire la suite




Derniers articles

Divertissement52 minutes ago

3ème édition des OUT d’or pour célébrer la visibilité des personnes LGBTI : la liste des nominations.

L’Association des Journalistes LGBTI (lesbiennes, gays, bi·e·s, trans et intersexes), organise la troisième édition des OUT d’or pour célébrer la visibilité...

Divertissement52 minutes ago

3ème édition des OUT d’or pour célébrer la visibilité des personnes LGBTI : la liste des nominations.

L’Association des Journalistes LGBTI (lesbiennes, gays, bi·e·s, trans et intersexes), organise la troisième édition des OUT d’or pour célébrer la visibilité...

Divertissement52 minutes ago

Le business de vos émotions : enquête inédite diffusée dans Envoyé spécial ce soir.

Imaginez : vous regardez une publicité et la moindre de vos réactions est filmée et décortiquée. Vous poussez un caddie...

Divertissement52 minutes ago

Le business de vos émotions : enquête inédite diffusée dans Envoyé spécial ce soir.

Imaginez : vous regardez une publicité et la moindre de vos réactions est filmée et décortiquée. Vous poussez un caddie...

France52 minutes ago

Face au manque de marins, les métiers de la pêche soignent leur image

Comment recruter 1 200 à 2 000 marins en cinq ans ? Les besoins de main d’oeuvre dans les métiers de...

People52 minutes ago

“Ice on Fire”: DiCaprio liste des solutions contre le réchauffement

Une parole optimiste dans le débat sur le changement climatique: dans “Ice on Fire”, Leonardo DiCaprio, qui produit et prête...

Divertissement52 minutes ago

Bande-annonce du film d’animation Abominable (version française).

Dans les salles dès le 23 octobre prochain, la production Dreamworks “Abominable”, réalisée par Jill Culton. Avec, pour le doublage...

Business57 minutes ago

Les six mois qui vont changer la face de l’UE

L’élection des eurodéputés, entamée jeudi au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, premiers des 28 Etats membres de l’UE à voter, est...

Business57 minutes ago

L’immobilier ancien au plus haut, la perspective d’un ralentissement s’éloigne

Des prix qui montent, des transactions à un niveau record et une flambée qui persiste à Paris: la donne n’a...

Faits divers57 minutes ago

Diffamation: L’acteur Geoffrey Rush obtient un dédommagement record d’un tabloïd australien

L’acteur australien Geoffrey Rush a obtenu jeudi la somme record de 2,9 millions de dollars australiens (1,7 million d’euros) du...

Advertisement

Nous suivre sur facebook




Cinéma