Connect with us

Asie

Nucléaire: Pyongyang menace d’arrêter les négociations, Washington veut continuer

AFP

Publié le

Les Etats-Unis se sont efforcés vendredi de minimiser la menace nord-coréenne de suspension des négociations sur le désarmement nucléaire, un des dossiers fétiches de Donald Trump déjà mis à mal par l’échec de son dernier sommet avec Kim Jong Un.

“Cette administration souhaite continuer ces discussions”, “nous avons bon espoir de pouvoir continuer à discuter, à négocier”, a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo à Washington.

Le président des Etats-Unis Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un n’ont pas réussi, lors de leur deuxième sommet fin février à Hanoï, à conclure un accord même partiel sur le désarmement atomique du pays reclus. Ils avaient toutefois fait mine de se quitter bons amis et de vouloir reprendre les tractations.

Mais plus de deux semaines plus tard, malgré les nombreux appels du pied américains, aucun nouveau rendez-vous n’a été fixé entre les négociateurs.

Et vendredi, la vice-ministre nord-coréenne des Affaires étrangères Choe Son Hui a déclaré à des journalistes et des diplomates étrangers à Pyongyang que la Corée du Nord n’avait “aucune intention de céder aux demandes des Etats-Unis, d’aucune manière”, et n’était “pas non plus disposée” à s’engager “dans des négociations de ce type”.

Selon des propos rapportés par l’agence russe TASS, elle a directement accusé Mike Pompeo et le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, d’avoir “créé une atmosphère d’hostilité et de défiance” et “fait obstruction” aux “efforts constructifs” de Kim Jong Un et Donald Trump. “Résultat, le sommet s’est achevé sans aucun résultat significatif”, a poursuivi la diplomate, qui était présente à Hanoi.

“Ce n’est pas vrai”, a protesté le secrétaire d’Etat américain, assurant avoir au contraire une “relation professionnelle” avec ses interlocuteurs.

– Prochaine déclaration de Kim –

Il a souligné que ce n’était “pas la première fois” qu’il subissait de telles attaques. “Je me souviens d’avoir été traité de gangster” par les Nord-Coréens à l’issue d’un voyage à Pyongyang l’été dernier, a-t-il ajouté. “Et ensuite nous avons continué à avoir des discussions très professionnelles”.

“J’ai bon espoir que nous pourrons continuer”, a-t-il insisté.

Il a aussi dit s’attendre à ce que l’héritier de la dynastie des Kim qui dirige la Corée du Nord respecte son engagement à ne pas reprendre les essais nucléaires et de missiles.

De fait, depuis le rapprochement spectaculaire engagé l’an dernier par les dirigeants des deux pays ennemis, après des mois d’insultes et de menaces atomiques, les relations ont connu des hauts et des bas et ont semblé à plusieurs reprises au bord de la rupture.

A chaque fois, un échange de lettres entre le locataire de la Maison Blanche et le jeune homme fort de Pyongyang, qui affichent une étonnante bonne entente, a permis de remettre le dialogue sur les rails, même si aucune percée concrète n’a encore été enregistrée en matière nucléaire.

L’avertissement nord-coréen intervient alors que des signes d’activité ont été détectés sur un site de lancement de fusées, suscitant des spéculations sur l’imminence d’un test de missile ou de fusée de la part de Pyongyang.

Selon la vice-ministre, Kim Jong Un fera bientôt une déclaration officielle sur ses intentions.

A Séoul, la présidence a aussi tenté de relativiser la portée de ces déclarations, estimant qu’il était “prématuré d’évaluer la situation actuelle uniquement avec les propos de Choe”, ajoutant que la Corée du Sud continuerait à oeuvrer pour la reprise des pourparlers.

Pour Bruce Klingner, de la fondation conservatrice Heritage, “Pyongyang est en train d’essayer de faire pression sur les Etats-Unis pour qu’ils acceptent un accord limité impliquant de seulement arrêter la production nucléaire sur le complexe de Yongbyon”.

“Kim a maintenant remis la balle dans le camp du président Trump”, estime-t-il.

Après le fiasco de Hanoï, Washington a précisé sa stratégie en réclamant un “grand accord” rapide qui permette d’un coup la “dénucléarisation définitive et entièrement vérifiée de la Corée du Nord” en échange de la levée des sanctions qui étranglent l’économie de ce pays.

Malgré les demandes nord-coréennes, l’administration Trump a repoussé tout désarmement progressif où, pas à pas, l’abandon d’une partie du programme nucléaire serait récompensé par la levée d’une partie des sanctions.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Asie

La France n’a pas renforcé ses patrouilles dans le golfe Persique malgré les tensions iraniennes

Avatar

Published

on

© AP Photo / Fars News Agency, Ebrahim Norouzi

La déclaration intervient alors que des photos de missiles iraniens sur de petits bateaux dans le golfe Persique ont fait surface, suscitant l’inquiétude que le corps des gardes de la révolution islamique les tire sur des navires de la marine américaine.

Un porte-parole de l’actuel chef d’état-major de l’armée française a déclaré que Paris n’avait pas accru la surveillance dans le golfe Persique à sa connaissance.

Un peu plus tôt dans la journée, trois responsables de la Maison Blanche ont été cités par le New York Times, affirmant que les images suspendues montrant des missiles entièrement assemblés avaient incité Washington à intensifier sa rhétorique contre Téhéran.

Le porte-parole, le colonel Patrick Steiger, a déclaré lors d’une conférence de presse au ministère de la Défense qu’aucune conclusion n’avait été tirée concernant les prétendues opérations de sabotage contre des navires saoudiens et émiriens dans le Golfe.

Selon Steiger, des experts français sont actuellement impliqués dans une enquête sur les opérations présumées.

Lire la suite

Asie

Au moins 20 personnes piégées dans l’effondrement d’un immeuble à Shanghai

Avatar

Published

on

L’incident s’est produit dans le district de Changning à Shanghai jeudi matin. À l’heure actuelle, il n’existe aucune information officielle sur les raisons possibles de l’effondrement du bâtiment.

Selon le portail chinois d’informations ECNS, environ 20 personnes se sont retrouvées coincées sous des débris après l’effondrement d’un bâtiment commercial en cours de rénovation à Shanghai.

Dans le même temps, le journal The Paper a signalé que près de 10 personnes avaient été bloquées après l’incident, ajoutant que la surface effondrée avait été estimée à 1 000 mètres carrés, soit un tiers de l’immeuble.

Une opération de recherche est en cours. Selon les pompiers de Shanghai, 11 personnes ont été sauvées du site pour le moment.

Lire la suite

Asie

Attaque au Pakistan: des hommes armés assaillent un hôtel cinq étoiles au Baloutchistan

Avatar

Published

on

AFP

Trois hommes armés ont pris d’assaut un hôtel cinq étoiles dans la province pakistanaise agitée du Baloutchistan, faisant au moins un mort, ont annoncé des responsables.

L’attaque visait l’hôtel Zaver Pearl-Continental de la ville portuaire stratégique de Gwadar, pièce maîtresse d’un projet chinois de plusieurs milliards de dollars.

Un porte-parole de l’hôtel a déclaré qu’il n’y avait pas d’invités et peu de personnel en raison du Ramadan.

L’armée séparatiste de libération du Baloutchistan a déclaré avoir lancé l’attaque contre des investisseurs chinois et autres.

“Attendez-vous à plus d’attaques en Chine et au Pakistan”, a déclaré un compte Twitter qui prétendait être lié au groupe.

Les militants du Baloutchistan s’opposent aux investissements chinois, affirmant qu’ils ne profitent guère aux populations locales.

Que savons-nous de l’attaque?

Les hommes armés ont pris d’assaut l’hôtel, généralement populaire auprès des hauts responsables du gouvernement et des visiteurs étrangers, vers 16h50 heure locale (11h50 GMT), tuant un agent de sécurité qui avait tenté de les arrêter à l’entrée.

Les forces de sécurité sont entrées dans l’hôtel et ont pris part à une fusillade avec les militants.

En raison du mois sacré musulman du ramadan, l’hôtel n’a pas de clients et son personnel est très limité, a déclaré un porte-parole de Zaver Pearl-Continental à la BBC.

Cependant, des rapports antérieurs suggéraient que les clients de l’hôtel avaient été évacués en toute sécurité.

L’hôtel est situé sur une colline surplombant le port de Gwadar sur la mer d’Arabie, développé par la Chine dans le cadre du Corridor économique Chine-Pakistan (CPEC), un réseau de routes, de voies ferrées et de pipelines reliant les deux pays.

Sur Twitter, l’ambassade de Chine au Pakistan a condamné l’attaque, qui intervient quelques semaines à peine après le massacre de 14 personnes, dont 11 militaires, dans la région.

Où est situé l’hôtel à Baloutchistan?

Berceau d’une insurrection de longue date, le Baloutchistan est la province la plus pauvre et la moins développée du Pakistan.

Il partage une frontière large et poreuse avec l’Afghanistan et l’Iran.

Son économie est dominée par les ressources naturelles, notamment le gaz naturel, et est transformée par les grands projets d’infrastructure chinois du CPEC, qui font partie de l’ambitieuse initiative Belt and Road.

Plusieurs groupes militants opèrent dans la région, notamment les talibans pakistanais, la BLA et le groupe extrémiste sunnite Lashkar-e-Jhangvi.

Lire la suite




Derniers articles

Faits divers25 minutes ago

Haute-Savoie (F): Un skieur emporté par une avalanche

Haute-Savoie (F) 19 mai 2019 13:29; Act: 19.05.2019 13:44 Un homme de 33 ans a perdu la vie, alors qu’il...

Faits divers25 minutes ago

Haute-Savoie (F): Un skieur emporté par une avalanche

Haute-Savoie (F) 19 mai 2019 13:29; Act: 19.05.2019 13:44 Un homme de 33 ans a perdu la vie, alors qu’il...

Faits divers25 minutes ago

Haute-Savoie (F): Un skieur emporté par une avalanche

Haute-Savoie (F) 19 mai 2019 13:29; Act: 19.05.2019 13:44 Un homme de 33 ans a perdu la vie, alors qu’il...

Faits divers25 minutes ago

Kreuzlingen (TG): Une BMW s’embrase sur l’autoroute A7

Kreuzlingen (TG) 19 mai 2019 13:08; Act: 19.05.2019 13:40 Un conducteur en a été quitte pour une belle frayeur, samedi...

France25 minutes ago

Vincent Lambert : ses parents vont déposer de “nouveaux recours” contre l’arrêt des soins

Les parents de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, vont déposer de “nouveaux recours”...

Faits divers25 minutes ago

Enquête après la dégradation d’un stand LGBT en Vendée

Le parquet de La Roche-sur-Yon a ouvert une enquête après des dégradations commises samedi à l’encontre d’un stand LGBT en...

Monde25 minutes ago

Frappée par le scandale, l’Autriche se prépare à un marathon électoral

La brutale débâcle de la coalition autrichienne entre les conservateurs et l’extrême droite, dont une sulfureuse vidéo a précipité la...

France30 minutes ago

Avortement: Trump dit être “pro-vie” mais favorable à des exceptions

Le président américain Donald Trump s’est déclaré samedi “profondément pro-vie” tout en se disant favorable à des exceptions pour les...

France30 minutes ago

Les Suisses approuvent un durcissement de leur législation sur les armes

Les Suisses ont approuvé dimanche par référendum une loi découlant de mesures antiterroristes de l’UE, visant à durcir les conditions...

France30 minutes ago

“Nouveaux recours” des parents de Vincent Lambert contre l’arrêt programmé des soins

Les parents de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, vont déposer de “nouveaux recours”...

Advertisement

Nous suivre sur facebook




Cinéma