Connect with us

Non classé

La « grève de l’école pour le climat » commence en Nouvelle-Zélande

AFP

Publié le

Des centaines d’étudiants rassemblés en Nouvelle-Zélande ont lancé la journée de « grève de l’école pour le climat » vendredi destinée à sensibiliser les responsables politique au changement climatique, et pour laquelle les organisateurs tablent sur plus de mille manifestations dans une centaine de pays à travers la planète.

Les étudiants manifestaient à Wellington vendredi avec des pancartes clamant par exemple « Le temps est en train de fondre » ou « Agir maintenant ou nager ».

Cette mobilisation est inspirée par l’adolescente Greta Thunberg, une Suédoise de 16 ans qui brandissait seule tous les vendredis depuis l’été sa pancarte « grève de l’école pour le climat » devant le Parlement de Stockholm. Elle a été suivie dans quelques pays, notamment en Belgique ou en Allemagne, où les jeunes ont manifesté par milliers.

La « grève mondiale pour l’avenir » de ce vendredi est prévue « dans 1.769 endroits et 112 pays », a tweeté Greta Thunberg. La liste affichée sur le site internet de son mouvement, FridaysforFuture, avait dépassé 2.000 lieux, avec l’Italie, la France et l’Allemagne en tête de peloton.

« Nous faisons grève pour dire à nos gouvernements de faire leurs devoirs et de nous montrer des preuves! », dit l’appel publié sur Facebook. A savoir des preuves que le monde prend les mesures nécessaires pour limiter le réchauffement à un maximum de +2°C par rapport à l’ère pré-industrielle, comme prévu par l’Accord de Paris.

« Nous n’en sommes qu’au début », a tweeté la jeune fille, qui a été proposée pour le prix Nobel de la paix 2019. « Je crois que le changement est à l’horizon et que la population va se lever pour son avenir ».

En Nouvelle-Zélande, l’initiative des jeunes n’a pas été du goût de certains enseignants et politiques. Le président de l’Association des principaux du secondaire, Michael Williams, a estimé que l’incidence de cette action sur le climat serait « probablement de zéro ». « Nous craignons que les étudiants ne perdent du temps qui devrait être consacré à un bon apprentissage », a-t-il avancé.

Mais les jeunes manifestants ont reçu le soutien de la Première ministre, Jacinda Ardern. « Ne sous-estimez pas le pouvoir de votre voix », a dit la travailliste de 38 ans à des étudiants cette semaine au Parlement. « Trop souvent, nous affirmons qu’il faut être en âge de voter pour avoir une influence. Ce n’est pas le cas », a-t-elle assuré.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Non classé

Cyclisme: le groupe de chimie Ineos se porte acquéreur de l’équipe Sky

AFP

Published

on

By

Le groupe Ineos (chimie) va devenir propriétaire et nouveau sponsor de l’équipe cycliste Sky à partir de début mai, a annoncé cette dernière dans un communiqué mardi.

Ineos, dont le siège se trouve en Grande-Bretagne, deviendra le seul propriétaire et continuera à financer l’équipe actuelle qui portera désormais le nom de Team Ineos et fera sa première apparition dans les pelotons le 2 mai au Tour du Yorkshire. Le groupe honorera tous les contrats actuels des coureurs.

« Le cyclisme est un grand sport dont l’aspect tactique est important et qui gagne en popularité à travers le monde », a déclaré Jim Ratcliffe, propriétaire d’Ineos et homme le plus riche de Grande-Bretagne avec une fortune estimée à 24,5 milliards d’euros.

« Ineos est enchanté de prendre la responsabilité de gérer une telle équipe professionnelle », a-t-il ajouté.

L’équipe Sky, dirigée par David Brailsford, a remporté six des derniers sept Tours de France.

Figure emblématique de Sky avec laquelle il est sous contrat jusqu’à fin 2020, Chris Froome, vainqueur de quatre éditions du Tour de France, s’est dit enchanté de poursuivre son aventure avec cette équipe.

« Très fier que nous en tant que coureurs et le personnel allons pouvoir continuer ensemble pour 2020 et au-delà. Je me réjouis du succès ininterrompu en tant qu’équipe INEOS », a écrit Froome sur son compte Twitter.

Autres coureurs de Sky, le Britannique Geraint Thomas, vainqueur de la Grande Boucle en 2018, est sous contrat avec Sky jusqu’à fin 2021 et le Colombien Egan Bernal jusqu’en 2023.

Lire la suite

Non classé

Nouvelle étape du tour du monde du bateau laboratoire Energy Observer

AFP

Published

on

By

Le bateau laboratoire Energy Observer, premier navire capable de produire son propre hydrogène, est reparti dans la nuit de lundi à mardi de Saint-Malo pour la deuxième étape de son tour du monde destiné à tester de nouvelles technologies énergétiques, a-t-on appris auprès des organisateurs.

Lors de sa première expédition commencée en juin 2017, ce laboratoire énergétique couvert de panneaux photovoltaïques (168 m2 désormais) a parcouru plus de 10.000 milles marins en France et en Méditerranée, utilisant principalement l’énergie solaire, mais aussi de l’hydrogène produit par électrolyse à partir de l’eau de mer.

Mais la partie éolienne de ce mix d’énergies renouvelables n’a pas été concluante, les deux éoliennes à axe vertical et l’aile de traction (kite) ne fonctionnant pas comme espéré, a expliqué à l’AFP le chef d’expédition Jérôme Delafosse.

Pour cette nouvelle étape qui les conduira vers la mer du Nord et la Baltique, le navire sera donc équipé mi-avril à Amsterdam d’ailes de 12 mètres d’envergure baptisées « Oceanwings », conçues par le cabinet d’architecture navale VPLP en s’inspirant des voiles des navires de la Coupe de l’America.

Ce sont des « ailes rigides, comme des ailes d’avion à la verticale » et « beaucoup plus simples d’utilisation qu’un kite », a indiqué M. Delafosse.

Ces ailes entièrement automatisées, rotatives à 360° et pouvant s’affaler devraient permettre d’augmenter la vitesse du navire et de soulager les moteurs, permettant ainsi la production d’hydrogène en mer.

« On utilise le vent, on soulage notre production et l’énergie solaire qu’on va recevoir, au lieu de la mobiliser pour propulser le bateau, on va l’envoyer dans l’électrolyseur, la chaine de production d’hydrogène », a précisé M. Delafosse.

Si cela devrait ainsi permettre au navire d’atteindre son objectif d’autonomie énergétique pour traverser ensuite l’Atlantique et le Pacifique pour terminer son tour du monde d’ici 2022, les porteurs du projet espèrent aussi que cette technologie puisse être adaptée aux cargos de transport maritime ou aux navires de croisières.

« Je crois profondément que ces ailes peuvent constituer une véritable rupture technologique dans la réduction des dépenses énergétiques des navires de commerce », insiste dans un communiqué Victorien Erussard, fondateur et capitaine d’Energy Observer. « Associées à l’hydrogène, c’est le combo gagnant pour un transport maritime propre. »

L’hydrogène contient jusqu’à trois fois plus d’énergie par unité de masse que le gazole et 2,5 fois plus que le gaz naturel. De plus, sa combustion ne rejette ni CO2 ni particules fines, mais il est aujourd’hui produit principalement à partir d’énergies fossiles.

L’objectif d’Energy Observer est de montrer qu’il peut être produit à partir d’énergies renouvelables.

L’ancien catamaran de 30,5 m de long pour 12,80 m de large, était à l’origine un voilier de course construit en 1983 au Canada.

Lire la suite

Non classé

Tariq Ramadan s’invite à une conférence sur les violences faites aux femmes

AFP

Published

on

By

L’islamologue suisse Tariq Ramadan, mis en examen pour viols, s’est invité dans le public d’une conférence contre les violences faites aux femmes lundi soir à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), suscitant l’indignation de la municipalité devant une « provocation inacceptable ».

Quelque 70 personnes assistaient à cette réunion publique organisée à la mairie sur le thème « lutter contre les violences envers les femmes au quotidien », a expliqué à l’AFP Madjid Messaoudene, conseiller municipal en charge notamment de l’égalité femme-homme et de la lutte contre les discriminations.

Tariq Ramadan, domicilié à Saint-Denis depuis sa libération conditionnelle mi-novembre, s’est installé dans le public. « Il lui a été dit à plusieurs reprises que sa présence n’était pas souhaitée », a expliqué l’élu. Face à son refus de quitter la salle, plusieurs personnes ont décidé de partir, a-t-il ajouté.

Sa venue « comme spectateur du débat est une provocation inacceptable », a dénoncé la mairie (PCF) mardi dans un communiqué. « Ni la municipalité ni les participant.e.s n’avaient invité monsieur Ramadan à venir ni même souhaité sa présence », a-t-elle ajouté, rappelant qu’il n’est cependant « pas possible de faire sortir par la contrainte physique un participant à une réunion publique ».

« Ses provocations ignobles doivent s’arrêter », a encore dit la mairie, appelant l’intellectuel suisse à « respecter un minimum de décence en laissant en paix celles et ceux qui se battent contre les violences faites aux femmes ».

Parmi les intervenantes invitées à débattre figuraient la député LFI Danièle Obono et la politologue Françoise Vergès.

« Nous espérions qu’il partirait de lui-même à défaut de pouvoir le faire sortir », a raconté à l’AFP l’une des intervenantes, Anaïs Bourdet, qui a créé le site participatif « Paye ta shnek » pour dénoncer le harcèlement de rue. Si plusieurs personnes ont quitté la salle, « j’ai pour ma part fait le choix de rester car je refusais que ce temps de parole nous soit confisqué par sa présence », a-t-elle dit.

Tariq Ramadan, 56 ans, est mis en examen depuis février 2018 pour deux viols, dont un sur personne vulnérable, des accusations qu’il conteste. Après près de dix mois en détention, il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire mi-novembre.

Lire la suite




Derniers articles

Sports5 heures ago

Bleus: gardien buteur, VAR et soleil au menu de l’entraînement

Les 23 joueurs de l’équipe de France se sont entraînés dans la bonne humeur et sous le soleil de Clairefontaine...

Monde6 heures ago

Venezuela: à Maracaibo, la pêche et la chasse pour survivre

Les poissons qu’il attrape dans le lac de Maracaïbo sont tellement minuscules qu’il termineront en friture. Acculé à la débrouille...

Sports6 heures ago

Boxe: Wilder confirme qu’il défendra sa couronne WBC contre Breazeale

Deontay Wilder, champion du monde des lourds, défendra bien sa couronne WBC contre son challengeur officiel son compatriote Dominic Breazeale...

Monde7 heures ago

En Syrie, les derniers jihadistes de l’EI acculés au bord du fleuve Euphrate

Les jihadistes jusqu’au-boutistes du groupe Etat islamique (EI), désormais acculés dans un tout petit secteur au bord de l’Euphrate aux...

France7 heures ago

Le pape accorde un sursis à Barbarin, qui se met en retrait pour « tourner une page »

Le pape François a accordé un répit au cardinal Philippe Barbarin en refusant sa démission dans l’attente de son procès...

Sports7 heures ago

XV de France: côte fracturée pour Guirado, forfait 3 à 4 semaines avec Toulon

Info Mise à jour 19.03.2019 à 21:00 AFP ...

Monde8 heures ago

Trump et Bolsonaro mettent en scène leur complicité à Washington

Unis dans la dénonciation des « Fake News », Donald Trump et Jair Bolsonaro, l’un de ses plus fervents admirateurs, ont affiché...

France8 heures ago

Décès de Georges Courtois, preneur d’otages aux assises de Nantes

Auteur d’une spectaculaire prise d’otages en 1985 à la cour d’assises de Nantes, Georges Courtois qui se définissait comme un...

Sports8 heures ago

Rugby: plaquage à la taille et interdiction de plaquer à deux testés en France dès septembre

L’obligation de plaquer sous la poitrine et l’interdiction du plaquage à deux seront testées dans les compétitions amateurs françaises, jeunes...

Technologie8 heures ago

Facebook va changer sa gestion des publicités ciblant les minorités

Facebook a annoncé mardi qu’il allait changer sa gestion des publicités ciblant les minorités et les populations économiquement fragiles dans...

Advertisement

Nous suivre sur facebook