Connect with us

Football

Real Madrid: Zidane rappelé en sauveur pour vivre « un plus gros défi »

AFP

Publié le

Un départ au sommet, un retour en sauveur! Neuf mois après sa démission surprise, Zinédine Zidane a signé lundi un retour retentissant au Real Madrid pour remplacer Santiago Solari, entraîneur discrédité. Avec un contrat jusqu’en 2022 et « un plus gros défi »: rebâtir la « Maison blanche ».

Quel incroyable retournement de situation! En maître du contre-pied, l’icône du football français (46 ans) revient sur le théâtre de ses récents exploits d’entraîneur pour ramener un Real en fin de cycle sur la voie du succès.

« C’est un plus gros défi, bien sûr, c’est une deuxième fois, a reconnu lors d’une conférence de presse Zidane, vêtu d’une veste grise et d’un jean savamment usé au stade Santiago-Bernabeu. Je suis animé par autre chose, c’est un deuxième projet pour moi, pour le club. Je vais relever le défi, parce que j’en ai envie profondément, j’ai envie d’entraîner à nouveau. »

Pourtant, en démissionnant en mai dernier après la conquête de sa troisième Ligue des champions consécutive, performance inédite pour un technicien, Zidane semblait avoir fait le tour de la question sur le banc merengue (2016-2018). On parlait même de lui pour prendre les rênes de la Juventus Turin, l’équipe de France championne du monde paraissant hors d’atteinte dans l’immédiat.

Mais sa fidélité au club madrilène et son amitié pour le président Florentino Pérez ont convaincu « ZZ » d’écourter son année sabbatique pour venir au chevet d’une équipe en pleine déliquescence ces dernières semaines: deux clasicos perdus face au FC Barcelone et une humiliation européenne contre l’Ajax Amsterdam en 8e de finale de C1 (2-1, 1-4).

Zidane a été nommé « avec effet immédiat » pour la fin de cette saison et les trois suivantes, a annoncé le club, signe que ce nouveau mandat doit s’inscrire dans la durée. Avec un gros risque: celui de gâcher son bilan d’entraîneur, jusque-là impeccable.

« Si je pensais au fait de remettre ça en cause, je ne reviendrais pas. Je n’ai jamais pensé comme ça. Je pense à ce que mon coeur m’a dit: +tu t’es bien reposé maintenant, il y a le président et Madrid qui t’appellent+. J’ai envie de revenir, point », a lancé Zidane.

– Des garanties pour le mercato ? –

On peut imaginer que l’ancien capitaine de l’équipe de France, qui avait opéré un come-back similaire sous le maillot des Bleus en 2005 après avoir annoncé sa retraite internationale, a obtenu de Pérez des garanties, notamment pour le mercato, lui qui avait appelé de ses voeux « du changement » en mai dernier.

« Là maintenant, non, je ne pense pas du tout à ça », a évacué Zidane.

La presse rapporte que l’une des raisons de sa démission était liée à sa volonté de bouleverser l’effectif pour continuer à gagner, notamment en laissant partir certaines stars comme Gareth Bale, et en faisant venir des joueurs comme le Belge Eden Hazard (Chelsea).

Pérez n’avait pas pu le convaincre de rester et son absence s’est lourdement ressentie.

Après avoir remporté neuf trophées sur treize possibles avec le Français, le Real a laissé partir son meilleur buteur historique Cristiano Ronaldo l’été dernier et sombré avec son nouveau technicien Julen Lopetegui, limogé fin octobre au lendemain d’une déroute 5-1 dans le clasico à Barcelone.

– Défi à sa mesure –

D’abord intérimaire, Solari a certes remporté en décembre le Mondial des clubs. Mais entre ses conflits avec les joueurs (Bale, Isco, Marcelo) et sa semaine noire, l’Argentin trouvait le costume de Zidane sans doute un peu large.

Ce qui a ouvert la voie au retour de « ZZ », « heureux de revenir à la maison » dans le club des quartiers nords de Madrid, où il vit toujours. Trois de ses quatre fils jouent d’ailleurs au Real.

A « Zizou » de relancer l’équipe sur la durée, un défi à sa mesure, même si la fin de cette saison s’annonce délicate.

Après la 27e journée ce week-end et à 11 matches de la fin de la Liga, le Real (3e, 51 pts) est confronté à un incroyable défi, à la hauteur des prouesses de l’entraîneur Zidane: tenter de refaire son retard de 12 points sur le leader Barcelone (1er, 63 pts) pour sauver sa saison. A condition de remobiliser un effectif en plein doute.

En 2016, lorsque « Zizou » avait été nommé en cours de saison, son Real affichait un retard de douze points sur le leader Barcelone après 27 journées. Mais il avait progressivement grignoté son retard pour échouer à une petite longueur du Barça. On appelle cela un « come-back » retentissant.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Deschamps: « Il faut être méfiant » contre la Moldavie

AFP

Published

on

By

« Il faut être méfiant », car ce n’est « jamais simple » d’affronter une équipe regroupée en défense comme devrait l’être la Moldavie, a prévenu lundi le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, avant le déplacement à Chisinau vendredi, pour lancer les qualifications à l’Euro-2020.

Q: La Moldavie, est-ce l’adversaire idéal ou un match piège?

R: « Il faut être méfiant, il n’y a pas de match idéal. On sait très bien que ça dépendra beaucoup de nous, mais cette équipe moldave chez elle va jouer ses chances à fond. Il y aura probablement un bloc bas avec peu d’espace (…). On a déjà été confronté à ces situations-là, ce n’est pas les plus simples, ça passe par beaucoup de précision, de justesse, de mouvements, une animation qui doit être variée aussi. Ce n’est jamais simple mais on sait à quoi s’attendre ».

Q: Kingsley Coman revient en sélection. En quoi a-t-il fait évoluer son jeu ?

R: « Il a eu une grosse blessure, un enchaînement de blessures à répétition qui l’ont freiné. Il a toujours ces qualités-là de dribbles, de vitesse pour débloquer des situations. Il gagne aussi en maturité, arrive à avoir une efficacité plus importante, de pouvoir conclure au lieu de faire une bonne passe. Depuis le début de la saison, c’est un joueur important du Bayern Munich, souvent décisif avec eux. Il a été malheureux avant la Coupe du monde parce qu’il a eu cette grave blessure mais Kingsley, ça fait un moment qu’il vient avec nous. Il a prouvé pendant l’Euro aussi tout ce qu’il était capable de faire ».

Q: Comment garder Mbappé dans un bon état d’esprit quand tout est démesuré autour de lui?

R: « Je n’ai pas de souci (avec lui). Ca se fait naturellement parce que Kylian est comme ça. Il peut avoir lui aussi des périodes un peu plus difficiles où il a été amené à prendre un carton rouge, à être absent quelques matches, mais naturellement il est comme il est. Il s’inscrit dans un collectif, il le sait bien. Il dépend aussi des autres, c’est souvent le cas des joueurs offensifs, des attaquants, et ça se fait normalement, en toute tranquillité… »

Q: Pourquoi rappeler Kurt Zouma ? Quelles sont ses qualités ?

R: « Il a un gros potentiel athlétique bien évidemment, mais il dégage beaucoup de sérénité. C’est la force tranquille, j’espère que les pépins physiques vont l’épargner pour continuer à emmagasiner du temps de jeu. On parle d’un jeune joueur qui a débuté très très tôt et qui malheureusement a eu cette grave blessure au genou qui l’a freiné dans sa progression ».

Q: Avec du recul, la défaite aux Pays-Bas est-elle un avertissement pour la suite? Faut-il régénérer l’effectif ?

R : « C’était il y a quatre mois, c’est un mauvais souvenir puisqu’on a raté notre match, on est tombé face à une très belle équipe des Pays-Bas. La sanction au haut-niveau, elle est immédiate. Je suis toujours dans la réflexion. Il y a une évolution qui est positive pour certains moins positives pour d’autres. Régénérer, il n’y a pas d’obligations. Ca se passe toujours comme ça, vous l’avez vu, entre la finale de l’Euro 2016 et ceux qui ont été à la Coupe du monde en Russie, ils sont 13. Certains sont venus depuis septembre après notre titre de champion du monde, et il y en aura certainement d’autres. S’il n’y a pas de fermeture, je vais pas non plus ouvrir pour ouvrir ».

Propos recueillis en conférence de presse

Lire la suite

Football

Naples: le gardien David Ospina est sorti de l’hôpital

AFP

Published

on

By

Le gardien de but colombien de Naples, David Ospina, qui s’était écroulé sur le terrain lors du match face à l’Udinese dimanche après un choc à la tête, est sorti de l’hôpital et va « beaucoup mieux », a annoncé sa femme lundi.

« David va beaucoup mieux, nous sommes déjà chez nous un peu plus au calme et attendons que le choc soit complètement passé », a écrit Jesy Sterling sur Instagram, réseau social sur lequel elle a publié une photo du joueur assis sur un lit, entouré de ses deux enfants, un pansement sur le front.

Dimanche soir, le footballeur s’est blessé à la 10e minute du match entre Naples et l’Udinese lors d’un choc avec l’attaquant Ignacio Pussetto. Soigné au bord du terrain, il a d’abord repris le jeu avec des bandages autour du crâne.

Mais à la 41e minute, il s’est écroulé. Les soigneurs sont intervenus rapidement et des images de la chaîne Sky montrent un médecin se saisir de la langue du joueur, qui pourrait donc avoir perdu connaissance. Il a ensuite été transporté à l’hôpital.

Des informations font par ailleurs état du fait que Naples aurait diligenté une enquête pour comprendre les décisions prises par les médecins au bord du terrain, qui avaient initialement permis au gardien de continuer à jouer, et l’auraient ensuite transféré à l’hôpital voisin de San Paolo qui ne dispose pas de service de neurologie.

Selon le diagnostic communiqué dimanche par le club napolitain, Ospina aurait été victime d’une « crise hypotensive résultant d’un choc à la tête », c’est-à-dire une brusque chute de la pression sanguine à même de provoquer des étourdissements et des pertes de connaissance.

Selon son père, Hernan Ospina, le gardien napolitain devrait rester à l’écart des terrains pendant « une quinzaine de jours ».

Lire la suite

Football

Euro-2020: Balotelli pas suffisamment en forme pour le sélectionneur italien

AFP

Published

on

By

Mario Balotelli, qui a déjà marqué cinq buts en sept matches pour Marseille depuis son arrivée, n’a pas été retenu avec l’Italie pour les matches de qualifications à l’Euro-2020 face à la Finlande et au Liechtenstein, le sélectionneur Roberto Mancini ayant estimé que l’attaquant n’avait pas encore retrouvé sa forme optimale.

« Mario n’a pas encore atteint sa forme optimale pour jouer en équipe nationale. Il s’est beaucoup amélioré physiquement par rapport à septembre, mais peut encore faire mieux », a expliqué Mancini lors de l’annonce de sa liste lundi.

« J’attends beaucoup de lui, il a presque 29 ans et se trouve au sommet (de sa carrière), et il doit donner le maximum en équipe nationale », a ajouté le sélectionneur qui n’a pas non plus retenu l’attaquant Andrea Belotti, 25 ans, auteur de 10 buts en Serie A pour le Torino.

En revanche, le vétéran Fabio Quagliarella, âgé de 36 ans, a été rappelé, l’attaquant de la Sampdoria Gênes étant en tête du classement des buteurs (21 unités) devant Cristiano Ronaldo (19).

Deux jeunes talents, le milieu de terrain Nicolo Zaniolo (AS Rome) et l’attaquant Moise Kean (Juventus), âgés tous deux de 19 ans, ont été retenus pour la première fois.

L’Italie, privée de la phase finale du Mondial-2018 en Russie, une première en 60 ans, affrontera la Finlande, samedi à Udine, et le Liechtenstein, le 26 mars à Parme, en qualifications pour l’Euro-2020.

La Squadra, qui n’a remporté qu’un seul Euro en 1968, a été deux fois finaliste en 2000 et 2012.

Lire la suite




Derniers articles

Sports40 minutes ago

Indian Wells: Thiem entre dans la cour des grands

L’Autrichien Dominic Thiem a décroché à 25 ans le titre le plus important de sa carrière dimanche à Indian Wells,...

Monde1 heure ago

Le prince héritier saoudien a approuvé une campagne contre des dissidents, selon le New York Times

Plus d’un an avant l’assassinat du journaliste critique du pouvoir saoudien Jamal Khashoggi, le prince héritier, Mohammed ben Salmane, a...

France1 heure ago

Le pape François va devoir trancher sur l’avenir du cardinal Barbarin

Le pape François a reçu lundi au Vatican le cardinal Philippe Barbarin, plus haut dignitaire catholique français, venu lui présenter...

Sports2 heures ago

Nadia Nadim, de la fuite des talibans au sommet du foot féminin

Elle a choisi le ballon rond pour transpercer les filets de l’adversité, qu’elle prenne la forme du tissu grillagé d’une...

Monde2 heures ago

Israël: une attaque palestinienne surgit au coeur de la campagne électorale

Un deuxième Israélien a succombé à ses blessures lundi au lendemain d’une attaque imputée à un Palestinien en Cisjordanie occupée,...

France2 heures ago

« Boues rouges »: deux juges marseillais vont enquêter sur les rejets d’Alteo

Nouveau coup dur pour l’usine d’alumine du groupe Alteo à Gardanne: deux juges marseillais vont enquêter sur ses rejets, régulièrement...

Cameroun3 heures ago

Cameroun: Maurice Kamto veut-il négocier sa libération ?

Maurice Kamto se dit favorable à un apaisement du climat politique au Cameroun. Le leader du Mouvement...

Sports3 heures ago

Bleus: coup d’envoi à Clairefontaine de la campagne pour l’Euro-2020

Le rassemblement, c’est maintenant: les Bleus ont retrouvé Clairefontaine après une coupure de quatre mois, lundi pour le coup d’envoi...

Cameroun3 heures ago

Cameroun: Yaoundé dans l’attente de la reprise des activités de la Police municipale

Au terme d’un mois de suspension prescrit par le préfet du Mfoundi, les agents ne sont pas...

Business3 heures ago

La Bourse de Paris hésite sur la marche à suivre (+0,01%) à mi-séance

La Bourse de Paris hésitait sur la marche à suivre (+0,01%) lundi à la mi-journée, les investisseurs temporisant à quelques...

Advertisement

Nous suivre sur facebook