Connect with us

Europe

Espagne: Mariano Rajoy, témoin-clé au procès des indépendantistes catalans

AFP

Publié le

L’ancien chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy sera entendu mercredi comme témoin au procès des ex-dirigeants indépendantistes catalans: une audition ultra-sensible à deux mois d’élections centrées sur la question catalane.

Le témoignage du conservateur de 63 ans devant la Cour suprême est attendu à 16H00 locales (15H00 GMT).

“Sa comparution est très importante parce qu’il était à la tête du pays” avant, pendant et après la tentative de sécession de la Catalogne de 2017 et “en tant que témoin, il est tenu de dire la vérité”, souligne Paloma Roman, politologue à l’Université Complutense de Madrid.

“Ce qu’il va dire ne va laisser personne indifférent”, dit-elle, le débat étant plus virulent que jamais à l’approche des élections législatives anticipées d’avril et des européennes, municipales et régionales de mai.

Mariano Rajoy a dirigé l’Espagne de 2011 jusqu’au renversement de son gouvernement lors d’une motion de censure en juin dernier, après la condamnation de son Parti populaire (PP) dans un méga procès pour corruption.

Il avait assuré lors de ce procès ne rien savoir des finances du parti qu’il présidait mais les juges avaient ensuite mis en doute la crédibilité de son témoignage.

– Cité par Vox –

Ironie de l’histoire: M. Rajoy est aujourd’hui cité à comparaître par le petit parti d’extrême droite Vox qui a notamment exploité la crise catalane pour prospérer et joue un rôle d'”accusation populaire” controversé lors du procès, en raison d’une singularité pénale espagnole.

M. Rajoy va être d’emblée soumis à une batterie de questions du représentant de Vox avant celles de la défense.

L’audition de l’ex-dirigeant “peut être un moment clé et dramatique du procès, au sens théâtral”, juge Joan Botella, professeur de sciences politiques à l’Université autonome de Barcelone. Il “essaiera de décliner toute responsabilité” mais “devra répondre à la question: pourquoi ne s’est-il jamais assis pour parler” avec les indépendantistes?

“Rajoy n’a pas fait de la politique, il a fait du droit”, tranche Fernando Vallespin, professeur de sciences politiques à l’Université autonome de Madrid, rappelant qu'”il recourait toujours au Tribunal constitutionnel pour freiner les initiatives des indépendantistes”.

“La gauche lui reproche de ne pas avoir essayé de résoudre politiquement le problème” et “la droite de ne pas avoir agi plus tôt”, résume M. Vallespin.

Mariano Rajoy a souvent été accusé d’avoir attisé l’indépendantisme alors qu’entre les élections régionales de 2010, avant le début de son mandat, et celles de 2017, les partis sécessionnistes sont passés de 10% des voix à 47,5% en Catalogne.

Dès 2006, alors dans l’opposition, il avait joué un rôle important dans le dossier catalan en menant bataille contre le nouveau Statut d’autonomie de la région qui lui conférait des compétences élargies et la définissait comme “nation” au sein de l’Etat espagnol.

Le Tribunal constitutionnel avait partiellement retoqué ce statut en 2012, faisant descendre des centaines de milliers de Catalans dans les rues.

– Indépendantisme “décapité” –

Le parquet réclame de 7 à 25 ans de prison contre les douze anciens dirigeants indépendantistes, jugés pour la tenue d’un référendum d’autodétermination interdit – et émaillé de violences policières – le 1er octobre 2017 et la proclamation d’une “république catalane indépendante” le 27 octobre.

M. Rajoy avait aussitôt placé la région sous tutelle, destitué le gouvernement catalan de Carles Puigdemont et dissous le parlement régional.

Et fin 2017, après les incarcérations d’indépendantistes et la fuite à l’étranger de M. Puigdemont, son parti s’était vanté d’avoir “décapité” le mouvement séparatiste, selon les mots de son ex-vice-présidente Soraya Saenz de Santamaria, elle aussi citée à comparaître comme témoin mercredi.

En décembre 2017, cependant, les élections régionales convoquées en Catalogne par Mariano Rajoy avaient été remportées par les indépendantistes.

Depuis l’abandon “définitif” de la politique par M. Rajoy en juin, Pablo Casado, 38 ans, préside le PP qu’il positionne nettement plus à droite.

Fustigeant les séparatistes comme des “putschistes”, M. Casado réclame la mise sous tutelle immédiate de la Catalogne. Et envisage d’étendre au niveau national l’alliance scellée pour gouverner l’Andalousie avec les libéraux de Ciudadanos et l’extrême droite de Vox.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Europe

Facebook arrête une annonce des libéraux suédois montrant deux hommes barbus entrain de s’embrasser

Avatar

Published

on

Le film met en scène deux hommes barbus tenant la main et s’embrassant pour illustrer l’idée des libéraux de “débarrasser l’extrémisme et le nationalisme et de défendre l’amour”.

Facebook a mis fin à la promotion de la nouvelle publicité des libéraux suédois, qui fait partie de leur campagne électorale dans l’UE. Son contenu, destiné à afficher des “valeurs libérales classiques” telles que la liberté, l’ouverture et la tolérance “, présente un étalage d’amour homoérotique masculin et a été jugé” suggestif sexuellement “.

Les règles de Facebook relatives aux contenus sexuellement suggestifs interdisent la nudité implicite ou implicite, des images de peau visible ou de clivage ou des images qui se concentrent sur certaines parties du corps.

“Cela ressemble à une défaite démocratique”, a déclaré au quotidien local Sydöstran, Emanuel Norén, vice-président du groupe libéral à Karlshamn. “Tout est possible sur Facebook, un peu bel amour d’un couple de même sexe est évidemment tabou”, a-t-il ajouté.

Emanuel Norén ne sait pas si Facebook aurait arrêté un film mettant en scène un baiser entre un couple hétérosexuel.

“Probablement pas. L’hétéronorm n’est pas controversé ni tabou”, s’est-il risqué.

Malgré la controverse, le parti a décidé de rester sur ses positions et de ne pas changer le film.

“Absolument pas. Nous refusons que Facebook dicte les conditions pour lesquelles nous voulons communiquer les messages”, a déclaré Norén.

La même idée d’hommes qui s’embrassent a été reprise dans une série d’affiches électorales des libéraux.

Sur le front intérieur, le discours électoral des libéraux a suscité des réactions mitigées. Tandis que les sympathisants du parti trouvaient la publicité “incroyablement chaleureuse et visionnaire”, d’autres étaient beaucoup moins impressionnés par l’aspect visuel et le message lui-même.

“Comment croyez-vous que vous allez réussir? Pensez-vous vraiment que c’est la nouvelle? Nous avons vu des gays se faire biner à la télévision pendant 30 ans, personne ne s’en souciait. Cela n’a aucun sens de se lasser de l’orientation, personne ne s’en soucie”, a répondu un utilisateur les libéraux.

“Les libéraux ont vraiment hâte de quitter le Parlement”, a-t-on raillé, en se moquant de la spirale descendante des libéraux lors des derniers sondages, plaçant le parti sous le seuil des élections.

Une fausse pub qui se moque de la nouvelle présentation du parti met en scène deux hommes arabes s’embrassant, suivie de la lettre L du logo des libéraux qui se lève de manière phallique.

Alors que les libéraux eux-mêmes ont crié au scandale de l’interruption de la campagne, beaucoup ont également souligné que l’interdiction leur avait été bénéfique.

“Pour moi, c’est toujours hystériquement drôle de voir se modifier soi-même la partie du paysage politique qui favorise la censure contre les autres”, a déclaré un utilisateur.

“A combien de ceux qui ont été suspendus de Twitter, Facebook, etc. avez-vous déjà pris la peine? Zéro, je crois. Maintenant, vous allez faire l’expérience de ce traitement, alors félicitations et bienvenue dans la réalité. Maintenant, on passe à autre chose”, songea une autre.

Le parti libéral au Parlement suédois occupe actuellement le septième rang et apporte un soutien extérieur au gouvernement dirigé par le parti socialiste démocrate. Auparavant connu sous le nom de Parti populaire, il s’est rebaptisé de manière libérale et plaide pour une économie de marché et encourage la Suède à adhérer à l’OTAN et à la zone euro.

Lire la suite

Europe

La reine des armes de la FDI montre ses atouts et loue les lois américaines sur les armes à feu

Ange Poireau

Published

on

Orin Julie, également connue sur les réseaux sociaux sous le nom de «La reine des armes à feu», est une ancienne combattante des Forces de défense israéliennes (IDF) et estime que les États-Unis disposent des meilleures lois sur les armes à feu du monde.

Julie s’est ouverte au Daily Caller sur son amour des armes à feu et le caractère unique du 2e amendement, affirmant qu’elle était «jalouse» des lois américaines sur les armes à feu.

Julie, qui compte plus d’un demi-million d’adeptes sur Instagram, a publié une vidéo sur son amour pour les armes à feu, dans laquelle elle a partagé des séquences de ses propres pratiques de tir et expliqué comment l’adrénaline l’aidait à rester en forme.

Elle a également noté qu’en Israël, il est beaucoup plus difficile d’obtenir une arme à feu, même si vous avez servi dans l’armée pendant trois ans comme elle l’a fait.

Lire la suite

Europe

Le lutteur Silver King meurt lors du combat contre la Camden Roundhouse

Avatar

Published

on

Un lutteur et acteur professionnel est décédé après s’être effondré lors d’un combat à Londres.

César Barron, connu sous le nom de Silver King, était une star dans son Mexique natal et a joué aux côtés de l’acteur de bande dessinée Jack Black dans le film Nacho Libre de 2005.

Âgé de 51 ans, il se produisait à la Roundhouse de Camden quand il serait tombé sur la toile.

Un camarade lutteur mexicain a rendu hommage à son “grand rival” en disant: “Il y est allé comme il voulait: se battre!”

El Hijo del Santo, alias Jorge Rodriguez, a tweeté son “profond regret” après la mort de son “partenaire dans tant de batailles”.

Barron était au milieu d’un match samedi lors du plus grand spectacle de Lucha Libre.

Selon les médias mexicains, il aurait peut-être subi une crise cardiaque.

La vidéo mise en ligne montre l’arbitre et plusieurs autres hommes qui se précipitent à son aide après son effondrement.

Le lieu a confirmé qu’il y avait eu un “incident” pendant le spectacle mais a déclaré qu’il était incapable de commenter davantage.

Lucha Libre met en scène des concurrents masqués, ou Luchadors, qui s’affrontent dans des combats acrobatiques et chorégraphiés.

Barron a grandi dans une famille de lutteurs mexicains et son père était un combattant populaire de lucha libre.

En tant que Silver King, Barron a connu un succès mondial, apparaissant au World Championship Wrestling (WCW) des États-Unis de 1997 à 2000.

En 2005, il a joué le rôle du méchant Ramses dans la comédie hollywoodienne Nacho Libre aux côtés de Jack Black.

Les hommages ont afflué du monde de la lutte, avec la société américaine WWE parmi ceux qui pleurent la star.

Lire la suite




Derniers articles

Suisse10 minutes ago

Loterie: Pas de grand gagnant au tirage du Swiss Loto

Loterie 22 mai 2019 20:50; Act: 22.05.2019 20:50 Personne n’est parvenu à deviner la bonne combinaison lors du tirage de...

Cinéma10 minutes ago

Festival de Cannes: Le roi Leo DiCaprio se sait chanceux

Festival de Cannes 22 mai 2019 21:06; Act: 22.05.2019 21:06 par Laurent Vidal, Cannes – Après la projection triomphale, mardi...

Faits divers10 minutes ago

Etats-Unis: Le veuf étreint son bébé pour la première fois

Etats-Unis 22 mai 2019 21:04; Act: 22.05.2019 21:04 Le mari de la jeune fille de 19 ans, tuée fin avril...

Divertissement10 minutes ago

Dans Quotidien, Valentine Oberti révèle avoir elle aussi été convoquée à la DGSI (Vidéo).

22 Mai 2019 Publié par François 22/05/2019 20H45 Sur le plateau de l’émission Quotidien, sur TMC,  la journaliste Valentine Oberti est...

Business15 minutes ago

Mode : Prada renonce à son tour à la fourrure animale

Le premier groupe de luxe italien, Prada, a annoncé mercredi qu’il n’utiliserait plus de fourrure animale dans ses collections, s’ajoutant...

Faits divers15 minutes ago

Une femme de 102 ans soupçonnée du meurtre de sa voisine de chambre

Une enquête a été ouverte après le meurtre samedi d’une nonagénaire dans une maison de retraite de l’Aisne et sa...

Sports15 minutes ago

JO Tokyo-2020: la boxe maintenue, l’AIBA va être exclue

La boxe sera bien présente aux JO de Tokyo mais le tournoi ne sera pas organisé par l’association internationale de...

Sports15 minutes ago

Tour d’Italie: Ewan sprinte avant la montagne

Dernier sprint avant la montagne: l’Australien Caleb Ewan s’est adjugé devant Arnaud Démare la 11e étape du Giro, mercredi, à...

Sports15 minutes ago

Roland-Garros: Federer et la terre battue, je t’aime, moi non plus

Après trois éditions manquées, Roger Federer s’apprête à faire son retour sur la terre battue de Roland-Garros, la surface qui...

France20 minutes ago

Européennes: Steve Bannon doit être décompté dans le temps de parole du RN (CSA)

Les déclarations de l’ex-stratège de Donald Trump, Steve Bannon, sur les élections européennes doivent être décomptées dans le temps de...

Advertisement

Nous suivre sur facebook




Cinéma