Connect with us

Cinéma

“Green Book”, l’histoire vraie d’une amitié improbable, sacré aux Oscars

AFP

Publié le

C’est l’histoire d’une amitié improbable entre un pianiste noir raffiné et un gros bras d’origine italienne volontiers xénophobe. “Green Book”, un road movie adapté d’une histoire vraie, a décroché dimanche l’Oscar très convoité du meilleur film.

Le long métrage, qui se déroule dans l’Amérique ségrégationniste des années 1960, avait été nommé dans cinq catégories, dont celle du meilleur acteur dans un second rôle pour Mahershala Ali qui a été couronné pour son interprétation de l’artiste Don Shirley.

Viggo Mortensen, qui a pris 20 kg pour camper le rôle de Tony “Lip” Vallelonga, un chauffeur et garde du corps à la langue bien pendue, était lui en lice pour la statuette du meilleur acteur mais est rentré bredouille.

“Green Book” a raflé la distinction suprême au détriment de sept autres films, dont “Roma” du Mexicain Alfonso Cuaron, produit par Netflix, et “La Favorite” du Grec Yorgos Lanthimos, qui avaient dominé les nominations.

Le film de Peter Farrelly avait déjà été récompensé en janvier du Golden Globe de la meilleure comédie et de celui du meilleur acteur dans un second rôle pour Mahershala Ali.

Co-écrit par le fils de Tony “Lip”, Nick Vallelonga, “Green Book” raconte la naissance, sur les routes du Sud des Etats-Unis au début des années 1960, de l’amitié entre l’Italo-Américain aux mauvaises manières et le beaucoup plus fin Don Shirley, brillant pianiste classique.

Une amitié qui a perduré jusqu’à la mort des deux hommes en 2013.

Le nom du film fait référence au “Negro Motorist Green Book”, un guide destiné aux automobilistes noirs à une époque où ces derniers n’étaient pas acceptés dans de nombreux hôtels ou restaurants.

– “Sauveur blanc” –

Malgré son succès dans les salles, “Green Book” n’a pas été épargné par les polémiques.

Les proches de Donald Shirley, dont son frère et sa nièce, ont critiqué le scénario, pour lequel ils affirment n’avoir jamais été consultés, et dénoncé une “symphonie de mensonges” et “le point de vue d’un homme blanc sur la vie d’un Noir”.

Nick Vallelonga a défendu son travail, disant s’être appuyé sur les histoires racontées par son père, Tony, à propos de cette tournée dans le Sud raciste. Il affirme également que Don Shirley lui aurait conseillé avant sa mort de ne parler à personne d’autre de son projet.

Au-delà des critiques familiales, le film a fait l’objet d’un débat plus large aux Etats-Unis sur la représentation du racisme et la figure du “sauveur blanc” incarnée par Tony Vallelonga.

“Le +Green Book+ fait partie de l’histoire des Noirs, et il est inacceptable qu’un Blanc vole cet héritage et ce nom pour un film qui a très peu, si ce n’est rien, à voir avec le +Green Book+”, a dénoncé sur Facebook le réalisateur oscarisé Roger Ross Williams.

“Nos histoires et notre Histoire nous ont toujours été volées et racontées à travers une optique blanche, et ce film en est le dernier exemple en date d’Hollywood”, a-t-il ajouté.

Le réalisateur, Peter Farrelly, a défendu son oeuvre en affirmant que son film tournait “autour de l’amour, du fait de nous aimer les uns les autres malgré nos différences”.

“Le message, c’est de se parler, et l’on découvrira alors que nous avons beaucoup de choses en commun (…). Je sais que ça semble mièvre, mais c’est la vérité. La seule manière de résoudre les problèmes, c’est de parler”, a-t-il dit dimanche.

Nick Vallelonga et Peter Farrelly avaient eux-mêmes contribué à alimenter la controverse à l’approche des Oscars.

M. Vallelonga s’est publiquement excusé pour un tweet islamophobe datant de 2015, dans lequel il affirmait, à tort, que des musulmans s’étaient réjouis près de New York lors des attentats meurtriers du 11 septembre 2001.

Quelques jours plus tôt, M. Farrelly avait lui été contraint de s’excuser après que des médias eurent retrouvé des interviews de 1998 faisant état de son habitude d’exhiber son sexe pour, selon lui, faire des “farces”.

“Ce sont des choses que j’ai dites il y a 20 ans, des choses que je pensais drôles et qui évidemment ne l’étaient pas. Je me suis excusé”, a déclaré M. Farrelly sur le tapis rouge dimanche soir.

Sept autres films étaient nommés pour l’Oscar du meilleur film: “Roma,” “La Favorite”, “A Star Is Born,” “BlacKkKlansman”, “Bohemian Rhapsody”, “Vice” et “Black Panther”.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cinéma

«Game of Thrones»: Qui va s’asseoir sur le Trône de fer?

Avatar

Published

on

«Game of Thrones»

19 mai 2019 08:47;
Act: 19.05.2019 08:58

Huit ans et huit saisons plus tard, la série culte «Game of Thrones» s’achève dimanche après avoir obsédé des millions de fans à travers le monde et cumulé les records.

Le 73e et dernier épisode sera diffusé dimanche soir aux Etats-Unis – lundi soir en Suisse -, et devrait sceller le sort de Daenerys Targaryen, Jon Snow, Tyrion Lannister, Sansa et Arya Stark entre autres, autant de noms qui font désormais partie de la culture populaire.

La fin de cette série médiévalo-fantastique au succès planétaire, qui raconte l’histoire de familles se battant pour le Trône de fer, devrait laisser un grand vide chez de nombreux fans. Certains en dehors des Etats-Unis mettaient leur réveil en plein milieu de la nuit pour regarder les épisodes en même temps que les Américains, afin d’éviter l’horreur d’un «spoiler» sur les réseaux sociaux le matin.

Et selon un sondage réalisé pour The Workforce Institute, quelque 27 millions d’Américains prévoient que le visionnage du dernier épisode aura un impact sur leur travail le lendemain: productivité en baisse, télé-travail, absence ou retard.

Polémique

«Nous voulons que les gens aiment» l’épisode final. «Ça compte beaucoup pour nous, nous avons passé 11 ans» à travailler sur cette série, a dit Dan Weiss, créateur de «GoT» avec David Benioff, à Entertainment Weekly.

«Nous savons aussi que quoi que nous fassions, même si c’est la version optimale, un certain nombre de personnes vont détester la meilleure des versions possibles…», a-t-il ajouté.

Et en effet, avant même qu’elle se termine, l’ultime saison a fait polémique, des téléspectateurs la jugeant «bâclée» et regrettant que l’évolution de certains personnages ait été trop rapide, que certaines scènes cruciales se soient déroulées en quelques secondes après des années d’attente.

Au point de réclamer une nouvelle version: une pétition lancée sur le site Change.org avait recueilli samedi près d’un million de signatures pour refaire la saison 8 «avec des auteurs compétents».

«Arrêtons de pinailler! Sommes-nous en train de regarder la même série?» s’est agacé le journaliste Luke Holland dans le Guardian. «La saison 8 avait la mission herculéenne de rassembler un incroyable enchevêtrement de personnages et d’intrigues», poursuit-il.

«Oui, elle est trop courte (…). Mais jusqu’ici, elle se termine de la manière adéquate pour une série dont le dénouement, quel qu’il soit, allait sans aucun doute décevoir ou rendre furieux une grande partie de ses fans», ajoute-t-il, en évoquant «de formidables performances d’acteurs, des scènes impressionnantes et une écriture qui, même si elle n’est pas au niveau des premières saisons, a réussi à créer des moments de choc et de stupeur».

Passion

Arya va-t-elle tuer Daenerys? Jaime et Cersei seraient-ils toujours vivants? Bran Stark va-t-il finir sur le Trône de fer?

Signe de la passion suscitée par la série, fans et médias continuaient à quelques heures de sa fin à décortiquer les derniers épisodes et à échafauder des théories sur son dénouement.

L’épisode 5 (l’avant-dernier de la saison) a rassemblé 12,5 millions de téléspectateurs en direct (18,4 millions avec le différé) aux Etats-Unis.

«GoT», adaptée des romans fantastiques de George R.R. Martin, était devenue la série la plus regardée de HBO en 2014, détrônant «Les Sopranos».

Ce n’était pourtant pas gagné d’avance: très sombre, violente, complexe, elle n’avait pas le profil type d’une série grand public, mais elle a réussi à attirer bien au-delà de la niche des «geeks».

Elle s’est même retrouvée à plusieurs reprises détournée par le président américain Donald Trump, notamment quand il a parodié une célèbre phrase de la série («L’hiver vient») pour assurer que le mur anti-immigration qu’il veut à la frontière avec le Mexique allait bien être construit. «Le mur vient», avait-il lancé sur Twitter.

Mauvaise pioche: le mur réputé inexpugnable dans «GoT» a été méthodiquement détruit par un dragon mort-vivant.

(afp)

Lire la suite

Cinéma

Les potins de Cannes: Une invitée non désirée et Banderas ingérable

Avatar

Published

on

Les potins de Cannes

19 mai 2019 07:13;
Act: 19.05.2019 07:13

Retour sur une cinquième journée mouillée. Prêts pour les nouveaux cancans? Nous aussi. Voici les «Cannes-Cannes»…

Une invitée que personne ne souhaitait voir débarquer

Samedi noir pour les organisateurs du festival: la pluie s’est invitée à la fête. Si faire la queue est déjà compliqué par temps ensoleillé en raison des différentes files, la forêt de parapluies a rendu l’exercice encore plus compliqué. Mais même si on a vu quelques visages agacés par cette averse, aucun incident n’est à déplorer. Avouez-le, vous êtes presque déçus… Allez, consolez-vous en regardant Nick Jonas et Priyanka Chopra roucouler devant les photographes…

[embedded content]

Le rôle de Cléopâtre manque à Monica Bellucci

Habituée à porter du noir, Monica Bellucci a osé le bleu marine en cette cinquième journée du festival. Mais les fans du film «Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre» auront noté que l’actrice italienne a habillé son cou d’un magnifique collier en forme de crocodile. Petit clin d’oeil à son rôle de reine d’Egypte, qui lui a valu la gloire en 2002?

Antonio Banderas ne répond plus de lui-même

En pleine séance de photocall, Antonio Banderas a prouvé qu’il possédait une vraie souplesse de félin. Hilare pendant la conférence de presse de «Douleur et Gloire», contrairement au personnage dépressif qu’il incarne, l’Espagnol s’est amusé avec les photographes et a multiplié les poses acrobatiques sur la terrasse du Palais. Bravo, Antonio, t’as fait le show… Mais attention aux lombaires! Faut-il te rappeler que tu n’as plus 20 ans?

Tarantino n’a pas pu s’empêcher de se pointer

On ne l’attendait pas avant mardi pour la projection de son film, le très attendu «Once upon a time… in Hollywood». Quentin Tarantino a crée la surprise ce samedi, en faisant une apparition sur le tapis rouge, avec son épouse, la chanteuse israélienne Danielle Pick. Officiellement, le couple voulait assister à la projection du film chinois «Le lac aux oies sauvages» de Diao Yinan. Mais nous, on pense qu’ils voulaient tout simplement se montrer…

Jessica Hausner enfonce des portes ouvertes

«Le bonheur, c’est une idée, ce n’est pas quelque chose de tangible.» Cette phrase, lâchée par la réalisatrice autrichienne Jessica Hausner lors de la conférence de presse du film «Little Joe», est criante de vérité. Heureusement que l’Autrichienne est là pour nous rappeler les choses essentielles de la vie. Merci.

Et pendant ce temps, Marie S’Infiltre se fait refouler comme une malpropre…

(szu/afp)

Lire la suite

Cinéma

«Cry Baby, cry»…: «Brad Pitt était trop beau pour jouer dans mon film»

Avatar

Published

on

«Cry Baby, cry»…

18 mai 2019 13:54;
Act: 18.05.2019 14:27

L’acteur américain avait auditionné pour jouer dans «Cry baby». John Waters a confié dans ses mémoires qu’il ne l’avait pas embauché, car il était trop séduisant.

Brad Pitt n’a pas eu de rôle dans le film culte de John Waters, «Cry Baby», car il était trop beau. Il avait passé une audition pour jouer le camarade de Johnny Depp, Milton Hackett, mais a finalement perdu face à Darren E. Burrows.

[embedded content]

John Waters a admis dans sa récente autobiographie, qui sortira sous peu, que même s’il savait que Brad Pitt deviendrait une grande star, il a préféré ne pas le caster. «Je suis peut-être le seul réalisateur à avoir refusé Brad Pitt lors d’un casting. Il était totalement inconnu à l’époque, et a auditionné pour le rôle de Milton dans «Cry Baby». On savait que quelqu’un de si beau ne pouvait jouer le sidekick comique de Johnny Depp, il nous fallait quelqu’un de différent. Quand Brad est sorti sans avoir été embauché, on savait tous qu’il allait néanmoins devenir une star», a-t-il dévoilé.

Et Brad Pitt est beau joueur: il n’en a jamais voulu à John Waters. «Les quelques fois où j’ai revu Brad depuis, il a toujours été adorable avec moi. Peut-être parce que je suis le seul réalisateur à avoir dit non à Brad Pitt», ajoute-t-il.

Le succès est arrivé l’année suivante pour Brad Pitt, avec son rôle dans «Thelma et Louise», et il n’a pas quitté le feu des projecteurs depuis.

[embedded content]

(CoverMedia)

Lire la suite




Derniers articles

Faits divers29 minutes ago

Haute-Savoie (F): Un skieur emporté par une avalanche

Haute-Savoie (F) 19 mai 2019 13:29; Act: 19.05.2019 13:44 Un homme de 33 ans a perdu la vie, alors qu’il...

Faits divers29 minutes ago

Haute-Savoie (F): Un skieur emporté par une avalanche

Haute-Savoie (F) 19 mai 2019 13:29; Act: 19.05.2019 13:44 Un homme de 33 ans a perdu la vie, alors qu’il...

Faits divers29 minutes ago

Haute-Savoie (F): Un skieur emporté par une avalanche

Haute-Savoie (F) 19 mai 2019 13:29; Act: 19.05.2019 13:44 Un homme de 33 ans a perdu la vie, alors qu’il...

Faits divers29 minutes ago

Kreuzlingen (TG): Une BMW s’embrase sur l’autoroute A7

Kreuzlingen (TG) 19 mai 2019 13:08; Act: 19.05.2019 13:40 Un conducteur en a été quitte pour une belle frayeur, samedi...

France29 minutes ago

Vincent Lambert : ses parents vont déposer de “nouveaux recours” contre l’arrêt des soins

Les parents de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, vont déposer de “nouveaux recours”...

Faits divers29 minutes ago

Enquête après la dégradation d’un stand LGBT en Vendée

Le parquet de La Roche-sur-Yon a ouvert une enquête après des dégradations commises samedi à l’encontre d’un stand LGBT en...

Monde29 minutes ago

Frappée par le scandale, l’Autriche se prépare à un marathon électoral

La brutale débâcle de la coalition autrichienne entre les conservateurs et l’extrême droite, dont une sulfureuse vidéo a précipité la...

France34 minutes ago

Avortement: Trump dit être “pro-vie” mais favorable à des exceptions

Le président américain Donald Trump s’est déclaré samedi “profondément pro-vie” tout en se disant favorable à des exceptions pour les...

France34 minutes ago

Les Suisses approuvent un durcissement de leur législation sur les armes

Les Suisses ont approuvé dimanche par référendum une loi découlant de mesures antiterroristes de l’UE, visant à durcir les conditions...

France34 minutes ago

“Nouveaux recours” des parents de Vincent Lambert contre l’arrêt programmé des soins

Les parents de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, vont déposer de “nouveaux recours”...

Advertisement

Nous suivre sur facebook




Cinéma