Connect with us

France

Les Français débattent, la sortie encore inconnue

AFP

Publié le

Paris (AFP) – “Succès incontestable” pour le gouvernement, “campagne électorale déguisée” pour les oppositions: le grand débat lancé il y a un mois par Emmanuel Macron entre dans sa deuxième phase et l’exécutif va devoir lui trouver une sortie à la hauteur des attentes des Français.

Un débat jusque ici porté par les interventions-marathons du chef de l’État devant les maires, les jeunes, quelques “gilets jaunes” ou de simples citoyens.

  • Parenthèse inédite –

Dans une actualité dominée par les violences sociales, “policières” ou encore à l’encontre des élus, le débat a ouvert une parenthèse inédite pour tenter de trouver une issue à la crise des “gilets jaunes”.

Près de 6.500 réunions, dont la moitié a déjà eu lieu, ont été programmées dans toute la France et 210.000 personnes ont déposé un total de 900.000 contributions en ligne, selon les chiffres du collège des “garants”.

La fiscalité, les dépenses publiques et le pouvoir d’achat concentrent un tiers des propositions formulées sur le site officiel (34%), devant la transition écologique (25%), l’organisation de l’État et des services publics (21%) et les questions de “démocratie et citoyenneté” (19%).

Les débats ont jusqu’à présent surtout eu lieu en milieu rural, avec un public souvent composé de retraités et de gens déjà engagés dans la vie publique, malgré les tentatives de rajeunir l’audience.

  • Fracture villes/campagnes –

Emmanuel Macron a su mobiliser les maires qui jouent globalement le jeu, organisent les réunions et font remonter les attentes des habitants.

L’inégalité devant l’impôt, l’accès aux services public, à la santé, à l’emploi, à internet, à la téléphonie mobile, sont revenus en boucle lors des débats. “Les Français veulent savoir ce qu’on fait de leur argent”, martèlent les élus reçus régulièrement au ministère de la Cohésion des territoires.

Fortes demandes également pour l’instauration du Référendum d’initiative citoyenne (RIC), la restauration de l’ISF ou l’abandon de la limitation de la vitesse à 80 km/h.

Les débats révèlent en fait une fracture entre une France des villes où la population dispose de l’essentiel et une France rurale qui se considère abandonnée. Ils ont mis en avant la profonde détresse de retraités, de familles monoparentales et de populations fragilisées. L’immigration est en revanche restée un sujet marginal et les quartiers défavorisés sont largement indifférents au débat.

  • Quelle sortie ? –

Que faire de cette masse de propositions parfois contradictoires, avec une demande de plus de protection, de services publics, et de baisse des taxes ?

Le gouvernement a précisé mercredi les modalités de restitution des débats. Des conférences nationales sur chacun des quatre thèmes retenus – avec les organisations syndicales, patronales, des élus… – seront organisées dans la première quinzaine de mars.

Les réunions elles-mêmes se poursuivront jusqu’à mi-mars et 18 Conférences citoyennes régionales se tiendront ensuite en métropole et outremer avec la participation de citoyens tirés au sort.

Les données recueillies seront alors analysées jusqu’à mi-avril. “Certes il y a un défi, la masse de données est impressionnante, mais il y a un savoir-faire pour les traiter”, estime Pascal Perrineau, membre du collège des “garants”.

L’institut OpinionWay analysera les contributions en ligne et devra faire émerger les “15 ou 18 thèmes que les Français ont en tête” ainsi que les pistes qu’ils ont ébauchées, précise le politologue.

  • Exposition médiatique –

Emmanuel Macron assure vouloir tirer “des conséquences profondes” du débat. L’idée d’un référendum organisé le même jour que les élections européennes, le 26 mai, a circulé, mais l’exécutif a renvoyé toute décision à l’issue de la consultation.

“Entendons bien les sujets qui sont sur la table. Je ne crois pas que ce soit la réforme constitutionnelle”, prévient Thibaut Guignard, élu des Côtes-d’Amor, qui incite comme ses collègues le gouvernement à ne pas de tromper dans la réponse qu’il apportera aux Français.

Le chef de l’État enchaîne quant à lui les débats en province. Une exposition médiatique dénoncée par les oppositions qui y voient un président en campagne pour les européennes. Critique partagée par 66% des Français qui estiment qu’il profite du débat pour faire campagne, selon un sondage Odoxa diffusé jeudi.

Effet grand débat ? Après la dégringolade de décembre, la popularité d’Emmanuel Macron est repartie à la hausse, de 2 à 6 points, dans les dernières enquêtes.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

France

Appel aux dons pour l’épouse de Vincent Lambert, les parents soutenus par la fondation Lejeune

AFP

Published

on

By

Un ami de Vincent Lambert lance “un appel national aux dons pour aider son épouse Rachel, qui n’a pas les mêmes moyens financiers que les parents de Vincent Lambert”, aidés par la Fondation Lejeune à hauteur d’environ “100.000 euros” par an.

“Je l’ai eue au téléphone. Elle est effondrée physiquement et psychologiquement”, a affirmé mardi à la presse Vincent Caruel, qui a fait l’école d’infirmiers de Laon (Aisne) avec Vincent Lambert, tétraplégique dans un état végétatif après un accident de la route en 2008.

“Le souhait de Vincent n’est pas respecté. Il nous l’avait oralement dit lors des séances de débriefing que nous faisions au retour de nos stages hospitaliers”, a-t-il affirmé.

Porte-parole du collectif 55 de soutien à Rachel Lambert, qui dénonce un acharnement thérapeutique, il a lancé un appel pour “payer les avocats de Rachel Lambert pour les procédures passées, présentes et malheureusement futures”, peut-on lire sur la cagnotte déjà en ligne “Laissons partir Vincent Lambert”.



“Depuis le début de l’affaire Vincent Lambert, la fondation Jérôme Lejeune a payé quasiment l’intégralité des frais d’avocat des parents de Vincent”, a précisé lundi la Fondation Lejeune dans un communiqué dans lequel son président Jean-Marie Le Mené s’insurgeait de “la mise à mort de Vincent Lambert”.

La fondation Lejeune prend en charge “une grosse partie” des frais d’avocat, soit environ “100.000 euros” annuels des parents de Vincent Lambert, Viviane, 73 ans, et Pierre, 90 ans, ancien médecin gynécologue, proches de longue date de son président Jean-Marie Le Mené, a indiqué à l’AFP cette fondation opposée à l’IVG et à l’euthanasie.

Drame familial devenu bataille judiciaire, la question de l’arrêt des traitements prodigués à Vincent Lambert, a connu un nouveau rebondissement lundi : la cour d’appel de Paris, saisie par les parents opposés à l’arrêt des traitements débuté le matin, a ordonné dans la soirée leur reprise, effective mardi matin.

Lire la suite

France

De nombreux travailleurs exposés à la silice cristalline, cancérogène

AFP

Published

on

By

Des milliers de travailleurs de la construction et du BTP notamment, en contact avec la silice cristalline, un minéral, sont particulièrement exposés au risque de développer une maladie respiratoire comme le cancer broncho-pulmonaire, selon une étude publiée mercredi par l’Anses.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail “estime entre 23.000 et 30.000 le nombre de travailleurs exposés à des niveaux excédant la valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP) de 0,1 mg/m3 actuellement en vigueur”, avec “l’existence d’un risque sanitaire particulièrement élevé” sur près de 365.000 travailleurs exposés par inhalation à la silice cristalline, en particulier au quartz”.

Ce minéral, “à l’état naturel dans le sable, le granit, la roche, partout à la surface du globe, compte parmi les cinq facteurs cancérogènes auxquels les travailleurs sont les plus exposés en France, dans plus d’une cinquantaine de secteurs d’activité”, explique à l’AFP Guillaume Boulanger, de l’unité d’évolution des risques liés à l’air à l’Anses.

“Classé cancérogène depuis 1997 par l’OMS, il vient de l’être au niveau européen”, fin 2018, et est “à l’origine de nombreuses maladies respiratoires dont le cancer broncho-pulmonaire”, ajoute-t-il.

Outre le lien direct établi entre l’inhalation des poussières de silice cristalline et ce type de cancer, l’étude confirme “le risque de développer une maladie auto-immune comme la sclérodermie systémique, le lupus systémique et la polyarthrite rhumatoïde”.

“Plus de 60.000 travailleurs” seraient également exposés à des “niveaux excédant la VLEP la plus basse proposée au niveau international, établie à 0,025 mg/m3”, selon l’Anses, qui estime que “plus de deux tiers de ces niveaux d’exposition concernent le secteur de la construction, suivi de celui de la fabrication de produits minéraux non métalliques, de la métallurgie et des industries extractives”.

– Plans de cuisine –



Les cas graves de silicose, réservés pendant des décennies aux mineurs, touchent aujourd’hui aussi bien les travailleurs des industries extractives (minéraux industriels, matériaux de construction, ressources minérales océaniques, minerais et métaux), que ceux de la construction avec un effectif de 170.414 travailleurs exposés à la silice cristalline en 2017 (contre 156.800 en 2010), soit 12,3% de ceux du secteur.

Suivent les “autres industries manufacturières: réparation et installation de machines et d’équipements (9,3% en 2017 contre 3,5% en 2010), la métallurgie et la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique ainsi que d’autres produits minéraux non métalliques (6,8% contre 5,5%)”.

En Israël, Espagne, Italie ainsi qu’aux Etats-Unis sont concernés les travailleurs exposés à l’usage de pierres reconstituées (quartz + résine) utilisées pour la fabrication de plans de cuisine ou de revêtements de salles de bain, selon l’étude, qui précise que ces matériaux ne sont pas fabriqués en France mais “importés en tranches”.

La silice industrielle, ainsi que les matières minérales et matériaux contenant de la silice sont utilisés en tant que matière première, additif ou auxiliaire technologique dans “une multitude d’applications (verrerie, fonderie, chimie, caoutchoucs, peintures, construction avec béton, parements funéraires…), une grande variété de produits de consommation courante pouvant être à l’origine d’une exposition de la population générale”, ajoute l’Anses.

Cependant, selon M. Boulanger, sont surtout concernés les “bricoleurs, en contact avec des matériaux spécifiques qu’ils poncent ou qui percent du béton” et qui “doivent être sensibilisés à travailler en milieu aéré avec un masque de protection”.

Des tests pratiqués par ailleurs sur la litière pour chat, constituée parfois de granulés contenant de la silice cristalline, “n’ont cependant montré que des niveaux très faibles d’émission de poussières”, sans conséquences pour la santé, selon M. Boulanger.

Parmi ses recommandations, l’Anses insiste sur la nécessité de transposer rapidement la récente législation européenne en droit français et de “réviser les VLEP jugées insuffisamment protectrices”.

Lire la suite

France

Sainte-Pazanne: les contours de l’enquête sur les cancers pédiatriques fixés

AFP

Published

on

By

Le premier comité de suivi sur les cancers pédiatriques à Sainte-Pazanne et alentours a défini mardi à Nantes le périmètre et les étapes de l’enquête épidémiologique lancée pour tenter de définir la cause du nombre anormalement élevé d’enfants malades dans ce secteur.

“On a le sentiment d’avoir été entendus. (…) C’était un échange constructif”, a déclaré, après la réunion, Johann Pailloux, membre du collectif Stop aux cancers de nos enfants, qui avait alerté les autorités sanitaires sur la présence de plusieurs cas de cancers pédiatriques dans cette commune de 6.500 habitants et ses environs.

Treize cas, dont trois mortels, ont été recensés par le collectif. Mais ces chiffres ne sont pas encore stabilisés ni confirmés par les autorités de santé, qui ont cependant reconnu “un excès de cas” entre 2015 et 2017, sans en définir la cause.

Pour essayer de l’identifier, les investigations seront déclinées en deux axes: d’abord une enquête sur le terrain auprès des familles signalées, diligentée par l’Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire et la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), puis une enquête épidémiologique approfondie, menée par Santé Publique France.



Lors de la première phase, des bureaux d’études réaliseront des prélèvements d’eau et d’air, étudieront plusieurs paramètres comme les champs magnétiques, analyseront d’anciens sites industriels et les principaux lieux de vie des enfants, a indiqué l’ARS.

“C’est ce qu’on appelle des levées de doutes sur un certain nombre de sites sur lesquels nous avons eu des signalements”, a déclaré Nicolas Durand, directeur général adjoint de l’ARS Pays de la Loire.

Une multitude de facteurs potentiels sont dans le viseur: les lignes à haute tension, les ondes des téléphones, les pesticides, le stress, une pollution des nappes phréatiques, le radon, ce gaz naturel présent dans la région…

La seconde phase dédiée à l’enquête s’accompagnera d’un questionnaire élaboré d’ici la fin du mois à destination des familles concernées et incluses dans le périmètre des sept communes retenues.

“Nous allons investiguer les cas de cancers pédiatriques diagnostiqués sur une période de temps allant de 2015 à 2019 sur la commune de Sainte-Pazanne et les communes limitrophes”, à savoir Port-Saint-Père, Saint-Mars-de-Coutais, Machecoul-Saint-Même, Villeneuve-en-Retz, Saint-Hilaire-de-Chaléons et Rouans, a listé Lisa King, de Santé publique France.

Le comité de suivi se réunira tous les mois jusqu’à la rentrée scolaire de septembre, échéance fixée à Santé Publique France pour remettre les conclusions de son enquête.

Lire la suite




Derniers articles

Faits divers2 minutes ago

Toulouse : une caissière brandit une machette en pleine dispute avec une cliente

Une violente dispute a éclaté lundi soir entre une hôtesse de caisse d’une supérette de Toulouse et une cliente, rapporte...

Cuisine2 minutes ago

Tarte aux fraises

Voici une délicieuse tarte aux fraises, bon j’ai eu la flemme de faire ma pâte, du coup j’ai pris ce...

Divertissement2 minutes ago

Ce mercredi soir sur la chaîne L’Équipe : Emiliano Sala, les secrets d’un destin brisé.

En première partie de soirée ce mercredi 22 mai sur la chaine L’Équipe, un documentaire consacré à Emiliano Sala, décédé...

Business2 minutes ago

L’ancienne centrale d’achat de Casino et Intermarché dans le collimateur de Bruxelles

Les autorités européennes de la concurrence ont effectué mardi des visites-saisies aux sièges de Casino à Paris et Saint-Etienne, a...

France2 minutes ago

Appel aux dons pour l’épouse de Vincent Lambert, les parents soutenus par la fondation Lejeune

Un ami de Vincent Lambert lance “un appel national aux dons pour aider son épouse Rachel, qui n’a pas les...

France2 minutes ago

De nombreux travailleurs exposés à la silice cristalline, cancérogène

Des milliers de travailleurs de la construction et du BTP notamment, en contact avec la silice cristalline, un minéral, sont...

France2 minutes ago

Sainte-Pazanne: les contours de l’enquête sur les cancers pédiatriques fixés

Le premier comité de suivi sur les cancers pédiatriques à Sainte-Pazanne et alentours a défini mardi à Nantes le périmètre...

Suisse57 minutes ago

Sondage Tamedia: Pour quel parti politique voteriez-vous?

Sondage Tamedia 22 mai 2019 07:03; Act: 22.05.2019 07:04 Cet automne auront lieu les prochaines élections fédérales. Quel est votre...

Divertissement1 heure ago

La bande-annonce alléchante de La belle époque, le nouveau film de Nicolas Bedos.

Bande-annonce de La belle époque, film de Nicolas Bedos présenté hors-compétition à Cannes. Dans les salles le 6 novembre 2019....

Sports1 heure ago

Play-offs NHL: Saint-Louis rejoint Boston en finale

Saint-Louis s’est qualifié pour sa première finale de la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL) depuis 1970 et défiera...

Advertisement

Nous suivre sur facebook




Cinéma