Connect with us

Tennis

Open d’Australie: Djokovic surclasse Nadal et remporte son 15e Grand Chelem

AFP

Publié le

Le N.1 mondial Novak Djokovic s’est offert un septième sacre record à l’Open d’Australie, son quinzième au total en Grand Chelem, en surclassant Rafael Nadal (N.2) en trois sets 6-3, 6-2, 6-3 en seulement 2h04 min, dimanche à Melbourne.

Après Wimbledon et l’US Open la saison dernière, Djokovic (31 ans) remporte son troisième titre d’affilée en Grand Chelem. Le compteur de Nadal reste lui bloqué à dix-sept trophées majeurs, à trois longueurs du record détenu par Roger Federer. Jamais auparavant l’Espagnol ne s’était incliné en trois sets en finale de Grand Chelem.

Avec une quinzième couronne, Djokovic dépasse l’Américain Pete Sampras et s’installe seul au troisième rang des joueurs les plus titrés en Grand Chelem.

Le Serbe devient aussi le premier à répéter trois fois une série d’au moins trois triomphes d’affilée en tournois majeurs (déjà 3 de suite entre 2011 et 2012, 4 de suite entre 2015 et 2016).

Le chemin parcouru par Djokovic est colossal. Il y a douze mois, il était sur le point de se faire opérer du coude droit dans la foulée de son élimination en huitièmes de finale de l’Open d’Australie (par Chung), et avait le moral en berne, entre crise de confiance et de motivation.

Mais depuis qu’il a recouvré ses esprits et sa plénitude physique au début de l’été dernier, peu après avoir renoué avec l’entraîneur de tous ses succès, le Slovaque Marian Vajda, après deux ans de vicissitudes, il s’est montré irrésistible dans les grandes occasions, à Londres, New York, puis Melbourne.

Sur la Rod Laver Arena dimanche, même Nadal n’a pu que surnager. Breaké d’entrée, l’Espagnol de 32 ans n’avait marqué qu’un seul point après trois jeux. Jamais il n’est parvenu à installer un combat avec Djokovic. Etouffé par la régularité sans faille de son adversaire –seulement neuf fautes directes !–, et K.O. face au mur serbe, coupable de fautes plus nombreuses qu’à l’accoutumée.

Sa seule balle de break du match n’est arrivée qu’après 1h45 min de jeu.

Le Majorquin avait pourtant impressionné tout au long de la quinzaine australienne, porté par un service remodelé. Il avait même, pour la première fois à Melbourne, rallié la finale sans perdre un set.

Mais il continue décidément de buter sur Djokovic sur dur: il a désormais perdu ses huit derniers matches contre le Serbe sur cette surface. Son dernier succès en date remonte à plus de cinq ans, à l’US Open 2013.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Tennis

Open d’Australie: Nadal et Kvitova en demie

Reuters

Published

on

By

Juste après la sensation Stefanos Tsitsipas, Rafael Nadal entrait sur le court en espérant ne pas se faire surprendre comme Roberto Bautista Agut un peu plus tôt.

L’ex numéro un mondial démarre sa rencontre en trombe contre l’Américain Frances Tiafoe en empochant le premier set (6-3). Puis le 39e joueur mondial tente de s’accrocher aux basques de l’Espagnol mais le numéro 2 mondial est beaucoup trop fort et termine le travail (6-4, 6-2).

Il affrontera donc la sensation grecque de ce tournoi, Stefanos Tsitsipas qui se hisse pour la première fois de sa carrière dans le dernier carré d’un Grand Chelem.

Chez les dames, c’est une Américaine qui a surpris tout son monde en atteignant la demi-finale. Danielle-Rose Collins s’offre le scalp d’Anastasia Pavlyuchenkova.

Pour se hisser pour la première fois en finale d’un Grand Chelem, la 35e joueuse mondiale devra battre Petra Kvitova, tombeuse d’Ashleigh Barty en deux manches (6-4,6-1).

Lire la suite

Tennis

Open d’Australie: désillusion pour Federer, battu par Tsitsipas en huitièmes de finale

AFP

Published

on

By

Nouvelle désillusion en Grand Chelem pour Roger Federer: le Suisse, 37 ans, double tenant du titre, s’est incliné face au jeune Grec Stefanos Tsitsipas, 15e mondial, en 8e de finale de l’Open d’Australie en 4 sets, 6-7 (11/13), 7-6 (7/3), 7-5, 7-6 , dimanche à Melbourne.

C’est la troisième contre-performance majeure consécutive de Federer en Grand Chelem, après Wimbledon et l’US Open la saison dernière. Le double tenant du trophée s’est pourtant procuré quatre balles de 2 sets à 0. A vingt ans, Tsitsipas atteint, lui, le premier quart de finale en Grand Chelem de sa jeune arrière.

A mesure qu’elles se répètent, ces éliminations précoces posent inévitablement, de manière à chaque fois un peu plus pressante, la question de la capacité de Federer à continuer à défier le temps qui passe –il fêtera ses 38 ans début août– et à pouvoir prétendre aux trophées les plus prestigieux.

« Je suis l’homme le plus heureux de la terre à cet instant, c’est indescriptible, a lâché Tsitsipas au micro de John McEnroe. Roger est une légende de notre sport, j’ai tellement de respect pour lui. C’est mon idole depuis mes six ans, jouer contre lui sur la Rod Laver Arena, c’était déjà un rêve qui devenait réalité, alors gagner à la fin, c’est indescriptible. »

Face à Tsitsipas, le Suisse aux vingt couronnes record en Grand Chelem s’est d’abord montré le plus déterminé sur les points importants quand il a remporté le premier set au jeu décisif, à sa quatrième occasion, après avoir écarté trois balles de set en faveur de son adversaire.

Il a ensuite payé très cher sa litanie d’occasions manquées: douze balles de break sur douze, et surtout quatre balles de set pour s’échapper 2 manches à 0, à 5 jeux à 4. Le Suisse a aussi payé ses trop nombreuses fautes en coup droit.

Tsitsipas, lui, a patienté plus de deux heures et demie – 2h39 précisément – pour se procurer ses premières opportunités de s’emparer du service de Federer. Il a au contraire su les concrétiser.

Lire la suite

Tennis

Open d’Australie : Caroline Garcia battue au troisième tour

Caroline Garcia, ex-numéro 4 mondiale aujourd’hui 19ème, était la dernière Française en lice dans le tableau féminin.

AFP

Published

on

By

La numéro 1 française Caroline Garcia a été étouffée par l’Américaine Danielle Collins (35ème) en deux sets 6-3, 6-2 en seulement 63 minutes au troisième tour de l’Open d’Australie, vendredi à Melbourne.

Caroline Garcia, ex-numéro 4 mondiale aujourd’hui 19ème, était la dernière Française en lice dans le tableau féminin. Deux joueurs tricolores sont encore engagés dans le tableau masculin, au même stade du tournoi: Lucas Pouille (31ème) et Pierre-Hugues Herbert (55ème).

Equilibré jusqu’à 3 jeux partout dans le premier set, le duel de cogneuses a subitement tourné en faveur de Danielle Collins quand Caroline Garcia a concédé le break sur une double faute, sa seule de la partie. La Lyonnaise de 25 ans a ensuite été mise KO. par son adversaire, très en réussite: sans solution, elle a encaissé six jeux de suite, jusqu’à se retrouver menée 6-3, 3-0, double break. Que Caroline Garcia réduise l’écart à 3 jeux à 1, sur ses premières occasions de break du match, n’a pas fait vaciller Danielle Collins, qui a frappé 26 points gagnants contre seulement onze fautes directes.

Avant l’édition 2019 de l’Open d’Australie, Danielle Collins n’avait pourtant jamais remporté le moindre match en Grand Chelem en cinq tentatives. Venue sur le circuit sur le tard après avoir privilégié ses études, la Floridienne de 25 ans ne débute que sa troisième saison en tant que joueuse professionnelle. Elle sera opposée à la numéro 2 mondiale, Angelique Kerber, ou à l’Australienne Kimberly Birrell en huitièmes de finale.

Avant d’affronter Danielle Collins, Caroline Garcia avait remporté ses deux premières victoires en 2019 après deux échecs d’entrée début janvier à Shenzhen puis Hobart. Quart-de-finaliste à Roland-Garros en 2017, elle a plafonné en huitièmes en Grand Chelem la saison dernière, à Melbourne et Paris.

Lire la suite
Advertisement

Facebook




cinéma

Advertisement