Connect with us

Football

Pavard sort de nulle part pour rebondir au Bayern

AFP

Publié le

Enfin ! Benjamin Pavard, qui rejoindra en juillet le Bayern Munich, recueille les fruits de son titre de champion du monde. Mais le défi est immense pour un garçon de 22 ans qui n’a pas retrouvé son niveau du Mondial et lutte pour le maintien avec Stuttgart.

« Nous avons engagé Benjamin Pavard pour le 1er juillet 2019, il a signé un contrat de cinq ans », a annoncé mercredi le directeur sportif du Bayern Hasan Salihamidzic au Qatar, où l’équipe est en stage hivernal.

L’indemnité de transfert pour le VfB Stuttgart est estimée à 35 millions d’euros par la presse allemande.

« Il sort de nulle part, une frappe de bâtard, on a Benjamin Pavard » chantaient les fans des Bleus au Mondial après cette frappe d’extra-terrestre face à l’Argentine en quarts de finale (4-3), élu « plus beau but du Mondial ». Les fans du Bayern reprendront-ils cet hymne ?

Pour ce défenseur rigoureux, Munich est un défi de taille, mais qui cadre parfaitement avec le plan de carrière qu’il s’est fixé.

  • « Mentalité allemande » –

Ce jeune homme raisonnable ne s’est pas laissé éblouir par la gloire soudaine née de sa reprise venue d’ailleurs en Russie. Cet été, il a refusé des offres de grands d’Europe pour rester une saison de plus à Stuttgart. Par reconnaissance pour un club qui était venu le chercher à Lille en 2016, alors qu’il n’avait que 20 ans et n’était même pas titulaire.

Cette fidélité coûte cher à « Jeff Tuche », surnom hérité de sa coupe de cheveux proche du héros du film. Pavard évolue cette saison avec une équipe qui lutte en toute fin de classement (16e à la trêve, en position de barragiste). Il n’a retrouvé ni la sérénité ni l’assurance qui lui avaient valu d’être repéré par Didier Deschamps la saison dernière.

Actuellement blessé (déchirure musculaire), il ne participe même pas au stage hivernal de son équipe en Espagne.

Au Bayern, il devra impérativement retrouver son niveau, pour espérer s’imposer dans un club du top-10 européen, et réaliser son rêve de jouer la Ligue des champions. Sa polyvalence défensive y sera un atout: il joue aussi bien latéral (en équipe de France) que central (en club).

Mais il est heureux de rester en Allemagne: « J’aime les gens ici. Ce pays me convient parfaitement et convient à mes valeurs. La mentalité, l’engagement, même à l’entraînement on ne lâche rien. C’est comme ça que je fonctionne aussi. Ma mentalité est allemande », disait-il début décembre.

  • « Frapper fort » –

Avec Corentin Tolisso, Pavard sera donc le deuxième champion du monde à évoluer sous le maillot du Bayern, et le troisième international français avec Kingsley Coman, qui n’était pas de l’aventure en Russie. Pavard est aussi le deuxième champion du monde à changer de club depuis la Russie, après Steven Nzonzi (du FC Séville à l’AS Rome).

La presse espagnole évoque également une piste Lucas Hernandez, que Salihamidzic n’a pas démentie mercredi: « C’est un joueur intéressant, il faut voir ce qui est possible », a-t-il déclaré à propos de l’autre latéral champion du monde, qui joue pour l’instant à l’Atlético Madrid, et dont la clause de départ est évaluée à 80 millions.

Uli Hoeness, le bouillant président du Bayern, avait annoncé depuis longtemps que son club allait frapper fort cette année sur le marché des transferts. Après six titres de champion d’Allemagne consécutifs, mais plus de Ligue des champions depuis 2013, les dirigeants veulent opérer un changement de génération.

Plusieurs anciens (Rafinha, 33 ans, Robben, 34 ans, Ribéry, 35 ans) sont en instance de départ, et d’autres « historiques » du club n’ont plus tout à fait le rendement qui était le leur depuis des années, comme Hummels, Boateng ou Müller.

La prochaine décennie devrait être celle des Kimmich, Süle, Coman, Tolisso et autre Gnabry. Pavard a maintenant une chance d’y prendre sa place.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Football

Cameroun: Lions Indomptables – Clarence Seedorf comme Tintin au Congo

Avatar

Published

on

clarence seedorf

Le respect de la hiérarchie semble ne point avoir de sens pour le sélectionneur des Lions indomptables. Aussitôt parti après chaque rencontre, le technicien devient insaisissable et n’en fait qu’à sa tête.

Dans la perspective du match de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, la presse locale a eu beau de tempêter pour voir le sélectionneur rendre publique la liste des joueurs convoqués, mais le coach, a choisi sa formule. Celle de publier la liste avant de débarquer au Cameroun où il ne réside pas, pour expliquer ses choix. « Je respecte mon contrat […] Mon employeur ne se plaint pas de mes méthodes », s’est-il défendu.

La Fédération camerounaise de football ne s’offusquerait donc pas que son employé réside essentiellement à l’étranger et discrimine son championnat. Un championnat pour lequel Seedorf a un regard défaitiste « Il n’y a pas des joueurs de niveau professionnel ici », a-t-il déclaré le 18 mars en conférence de presse à Yaoundé.

Revenu au Cameroun quatre mois après l’avoir quitté, Seedorf n’a pas eu la décence d’aller rencontrer son nouveau patron, élu à la tête de la Fédération camerounaise de football le 12 décembre 2018. Au contraire, et à l’étonnement général, c’est Seidou Mbombo Njoya qui est allé saluer son employé dans un hôtel qu’il a occupé peu après son arrivée dans la capitale Yaoundé.

Des confidences d’un membre de l’encadrement administratif de l’équipe nationale laissent entendre que l’ancien joueur du Milan AC et du Réal de Madrid donne le tournis à sa hiérarchie. « Vous l’appellez, il ne répond pas. Vous lui laissez des messages il ne réagit pas. C’est à quelques jours de la prochaine rencontre qu’il vous contacte pour vous demander les enjeux de ce match », confie notre source. Elle ajoute que ses adjoints lui vouent un respect de Pharaon. _« Il est certes le patron du staff technique mais quand vous voyez comment il s’adresse à des collaborateurs qui sont des anciens internationaux ( Joël Epalle, Boumsong, Bill Tchato, Alioum Boukar, Ndlr) vous avez l’impression qu’il s’agit des gamins en quête de reconnaissance. Il se fiche pas mal de ces garçons »

En cinq matchs avec les Lions indomptables, Seedorf compte une seule victoire, deux défaites et deux nuls. La sélection a encaissé quatre buts et n’en a inscrit que deux. Jusqu’à ce jour, le technicien néerlandais a brillé par une instabilité technique et tactique. Jamais il n’a disputé deux matchs avec le même 11 entrant ou le même capitaine.

Image associée

Dans la même veine, les Lions s’illustrent par une incapacité à produire du beau jeu. Aucun match n’a jusqu’ici permis de cerner la stratégie que le duo de techniciens hollandais veut implémenter.

A quelques jours du match décisif contre les Îles Comores, prévu le 23 mars au stade Ahmadou Ahidjo, et pour lequel le public est massivement attendu, difficile de deviner le 11 probable. Tellement le coach nous a habitué à des surprises au motif de rodage de l’effectif.

Merci

Christian Djimadeu,

Baromètre Communautaire
christiandjimadeu@gmail.com

Lire la suite

Football

Deschamps: « Il faut être méfiant » contre la Moldavie

AFP

Published

on

By

« Il faut être méfiant », car ce n’est « jamais simple » d’affronter une équipe regroupée en défense comme devrait l’être la Moldavie, a prévenu lundi le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, avant le déplacement à Chisinau vendredi, pour lancer les qualifications à l’Euro-2020.

Q: La Moldavie, est-ce l’adversaire idéal ou un match piège?

R: « Il faut être méfiant, il n’y a pas de match idéal. On sait très bien que ça dépendra beaucoup de nous, mais cette équipe moldave chez elle va jouer ses chances à fond. Il y aura probablement un bloc bas avec peu d’espace (…). On a déjà été confronté à ces situations-là, ce n’est pas les plus simples, ça passe par beaucoup de précision, de justesse, de mouvements, une animation qui doit être variée aussi. Ce n’est jamais simple mais on sait à quoi s’attendre ».

Q: Kingsley Coman revient en sélection. En quoi a-t-il fait évoluer son jeu ?

R: « Il a eu une grosse blessure, un enchaînement de blessures à répétition qui l’ont freiné. Il a toujours ces qualités-là de dribbles, de vitesse pour débloquer des situations. Il gagne aussi en maturité, arrive à avoir une efficacité plus importante, de pouvoir conclure au lieu de faire une bonne passe. Depuis le début de la saison, c’est un joueur important du Bayern Munich, souvent décisif avec eux. Il a été malheureux avant la Coupe du monde parce qu’il a eu cette grave blessure mais Kingsley, ça fait un moment qu’il vient avec nous. Il a prouvé pendant l’Euro aussi tout ce qu’il était capable de faire ».

Q: Comment garder Mbappé dans un bon état d’esprit quand tout est démesuré autour de lui?



R: « Je n’ai pas de souci (avec lui). Ca se fait naturellement parce que Kylian est comme ça. Il peut avoir lui aussi des périodes un peu plus difficiles où il a été amené à prendre un carton rouge, à être absent quelques matches, mais naturellement il est comme il est. Il s’inscrit dans un collectif, il le sait bien. Il dépend aussi des autres, c’est souvent le cas des joueurs offensifs, des attaquants, et ça se fait normalement, en toute tranquillité… »

Q: Pourquoi rappeler Kurt Zouma ? Quelles sont ses qualités ?

R: « Il a un gros potentiel athlétique bien évidemment, mais il dégage beaucoup de sérénité. C’est la force tranquille, j’espère que les pépins physiques vont l’épargner pour continuer à emmagasiner du temps de jeu. On parle d’un jeune joueur qui a débuté très très tôt et qui malheureusement a eu cette grave blessure au genou qui l’a freiné dans sa progression ».

Q: Avec du recul, la défaite aux Pays-Bas est-elle un avertissement pour la suite? Faut-il régénérer l’effectif ?

R : « C’était il y a quatre mois, c’est un mauvais souvenir puisqu’on a raté notre match, on est tombé face à une très belle équipe des Pays-Bas. La sanction au haut-niveau, elle est immédiate. Je suis toujours dans la réflexion. Il y a une évolution qui est positive pour certains moins positives pour d’autres. Régénérer, il n’y a pas d’obligations. Ca se passe toujours comme ça, vous l’avez vu, entre la finale de l’Euro 2016 et ceux qui ont été à la Coupe du monde en Russie, ils sont 13. Certains sont venus depuis septembre après notre titre de champion du monde, et il y en aura certainement d’autres. S’il n’y a pas de fermeture, je vais pas non plus ouvrir pour ouvrir ».

Propos recueillis en conférence de presse

Lire la suite

Football

Naples: le gardien David Ospina est sorti de l’hôpital

AFP

Published

on

By

Le gardien de but colombien de Naples, David Ospina, qui s’était écroulé sur le terrain lors du match face à l’Udinese dimanche après un choc à la tête, est sorti de l’hôpital et va « beaucoup mieux », a annoncé sa femme lundi.

« David va beaucoup mieux, nous sommes déjà chez nous un peu plus au calme et attendons que le choc soit complètement passé », a écrit Jesy Sterling sur Instagram, réseau social sur lequel elle a publié une photo du joueur assis sur un lit, entouré de ses deux enfants, un pansement sur le front.

Dimanche soir, le footballeur s’est blessé à la 10e minute du match entre Naples et l’Udinese lors d’un choc avec l’attaquant Ignacio Pussetto. Soigné au bord du terrain, il a d’abord repris le jeu avec des bandages autour du crâne.



Mais à la 41e minute, il s’est écroulé. Les soigneurs sont intervenus rapidement et des images de la chaîne Sky montrent un médecin se saisir de la langue du joueur, qui pourrait donc avoir perdu connaissance. Il a ensuite été transporté à l’hôpital.

Des informations font par ailleurs état du fait que Naples aurait diligenté une enquête pour comprendre les décisions prises par les médecins au bord du terrain, qui avaient initialement permis au gardien de continuer à jouer, et l’auraient ensuite transféré à l’hôpital voisin de San Paolo qui ne dispose pas de service de neurologie.

Selon le diagnostic communiqué dimanche par le club napolitain, Ospina aurait été victime d’une « crise hypotensive résultant d’un choc à la tête », c’est-à-dire une brusque chute de la pression sanguine à même de provoquer des étourdissements et des pertes de connaissance.

Selon son père, Hernan Ospina, le gardien napolitain devrait rester à l’écart des terrains pendant « une quinzaine de jours ».

Lire la suite




Derniers articles

Santé2 minutes ago

Médecine: suppression du stage obligatoire dans les « déserts médicaux »

L’Assemblée nationale a rétropédalé mardi à propos de l’idée d’un stage obligatoire en zone sous-dotée pour les étudiants en médecine,...

Sciences2 minutes ago

Un hic pour la Nasa: toucher l’astéroïde Bennu va être plus dur que prévu

Après deux ans de voyage dans le système solaire, la sonde de la Nasa Osiris-Rex est arrivée en décembre près...

Monde2 minutes ago

Cyclone Idai: 300 morts, les secouristes engagés dans une course contre la montre

Au moins 300 personnes, selon un dernier bilan, ont été tuées par le cyclone Idai qui a balayé la semaine...

France2 minutes ago

Nouvelle charge d’Alexandre Djouhri contre une « machination politique »

Alexandre Djouhri, personnage-clé de l’enquête sur le financement libyen présumé de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, a de...

Cameroun31 minutes ago

Cameroun: la journaliste Henriette Ekwé estime que Maurice Kamto n’a pas de convictions assez sérieuses

La « combattante » d’obédience nationaliste s’insurge cependant contre l’emprisonnement du leader du MRC. « On ne...

People39 minutes ago

Michel Legrand: Macha Méril veut un festival en son hommage

L’actrice Macha Méril, femme du compositeur français Michel Legrand décédé en janvier, veut créer un festival dédié aux comédies musicales...

Cameroun41 minutes ago

Cameroun: quatre trafiquants de pangolins interpellés

Ils ont été arrêtés en possession de deux tonnes d’écailles de pangolins et 200 tonnes de pointes...

Sports43 minutes ago

XV d’Italie: Castello rejoint la liste des blessés

Info Mise à jour 19.03.2019 à 23:00 AFP ...

Technologie46 minutes ago

Vidéo de Christchurch: des élus américains demandent aux géants de l’internet de s’expliquer

Des parlementaires américains ont demandé mardi aux dirigeants de quatre géants de l’internet de venir s’expliquer sur la prolifération en...

Afrique49 minutes ago

Au Zimbabwe, les miraculés du cyclone à la recherche de proches

Son visage tuméfié et son regard ahuri en témoignent. Praise Chipore revient de l’enfer. En pleine nuit, « ma maison a...

Advertisement

Nous suivre sur facebook