Connect with us

Autres Sports

Cyclisme: Paris-Nice ose un long chrono

AFP

Publié le

Suspens à préserver: la prochaine édition de Paris-Nice (10 au 17 mars) espère garder sa marque de fabrique, l’incertitude jusqu’aux derniers moments de course, malgré la mise en place d’un contre-la-montre de 25 kilomètres en milieu de semaine.

Pour la première fois depuis 2011 et la victoire de l’Allemand Tony Martin, les organisateurs, qui ont présenté le parcours mercredi à Versailles, ont fait le choix d’un « chrono » d’une distance conséquente, de 25,5 kilomètres autour de Barbentane (Bouches-du-Rhône), pour une course d’une semaine. Soit une longueur approchante de celle du contre-la-montre du Tour de France en juillet prochain à Pau.

« Le test est intéressant », a estimé le directeur de course François Lemarchand qui est resté fidèle à l’essentiel pour le dernier week-end, une arrivée au sommet le samedi suivie d’une étape courte mais dense le lendemain, propice aux renversements de situation (Soler en 2018).

Cette fois, la ligne sera placée le samedi 16 mars au col de Turini, une montée historique du rallye auto de Monte-Carlo, après une ascension de 14,9 kilomètres à 7,3% de pente moyenne. De quoi satisfaire les grimpeurs annoncés, les Colombiens Miguel Angel Lopez et Nairo Quintana, mais aussi Romain Bardet, de retour après une parenthèse d’un an, et le Britannique Simon Yates, dont la deuxième place au classement l’année passée augurait d’une grande saison (vainqueur de la Vuelta).

  • La solution des 23 équipes –

« C’est un Paris-Nice un peu moins dur que les années précédentes », a prévenu toutefois François Lemarchand bien qu’il souligne la difficulté de la 4e étape arrivant à Pélussin (Loire), dans le massif du Pilat.

Les sprinteurs qui viendront en nombre (Groenewegen, Cavendish, Démare, Ewan, S. Bennett, Kristoff, Coquard) disposeront au moins de trois arrivées favorables en début de semaine, à partir du lancement de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).

« Toutes les catégories auront leur mot à dire », s’est félicité Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, qui a invité les cinq formations françaises de deuxième division (Arkea-Samsic, Cofidis, Delko Marseille, Direct Energie, Vital Concept) en plus des 18 équipes qualifiées d’office au titre du WorldTour.

« A titre exceptionnel », a ajouté Christian Prudhomme qui s’est aussi projeté sur la sélection à venir pour le Tour, quatre cartes d’invitation devant être distribuées. « On veut pouvoir regarder chacune des formations. Cette année, c’est vraiment particulier. Il y a une très forte densité des équipes françaises de deuxième division françaises. Il faudra faire un choix ».

Il a exclu qu’une solution comparable (23 équipes) puisse être adoptée pour le Tour dès lors que la contrainte réglementaire (8 coureurs et non 7 comme à Paris-Nice) est différente: « C’est complètement impossible. Il y aura 22 équipes au Tour de France et la sélection se fera à la fois sur les résultats et aussi sur ce qui s’est passé ces dernières années. »

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Autres Sports

Boxe: le controversé Gafur Rakhimov démissionne de la présidence de l’AIBA (officiel)

AFP

Published

on

By

Le controversé homme d’affaires ouzbek Gafur Rakhimov a annoncé vendredi qu’il allait démissionner de la présidence de la Fédération internationale de boxe (AIBA), objet d’une enquête du CIO concernant notamment sa gouvernance.

« J’ai informé le Comité exécutif de l’AIBA de mon intention de démissionner de la présidence », a annoncé M. Rakhimov dans un communiqué, alors que face aux problèmes de gouvernance de la fédération, le CIO a gelé l’organisation du tournoi de boxe aux Jeux olymiques de Tokyo-2020.

Une réunion téléphonique du Comité exécutif de la fédération a été convoquée pendant le week end pour « entamer la procédure en vue de l’élection d’un président par intérim », a ajouté l’AIBA.

L’annonce de la démission de M. Rakhimov pourrait permettre d’obtenir une levée des sanctions du CIO qui pèsent sur l’AIBA et ce à quelques jours d’une réunion de la Commission exécutive du CIO qui doit aborder la question de mardi à jeudi à Lausanne.



Le CIO avait annoncé fin novembre l’ouverture d’une enquête visant la fédération et confiée à une commission ad hoc présidée par le Serbe Nenad Lalovic, membre de la commission exécutive du CIO et président de la Fédération internationale de lutte.

Dans l’attente des conclusions de cette commission, l’instance avait également décidé de geler l’organisation du tournoi de boxe aux Jeux olympiques de Tokyo-2020.

Le CIO avait mis en avant en novembre « plusieurs motifs d’inquiétude majeure » concernant les finances ainsi que la gouvernance et l’éthique de l’AIBA, tout en promettant de « faire le maximum » pour protéger les athlètes et s’assurer qu’un tournoi de boxe aura bien lieu à Tokyo-2020.

Les relations ne se sont pas améliorées avec l’élection début novembre de M. Rakhimov à la présidence de l’AIBA. Il est accusé d’être un « criminel majeur » dans son pays par le Trésor américain, ce qu’il a nié vigoureusement dans un entretien à l’AFP.

Lire la suite

Autres Sports

Boxe: Rakhimov jette l’éponge, sortie de crise en vue pour l’AIBA

AFP

Published

on

By

L’AIBA a-t-elle sauvé son avenir olympique? L’annonce vendredi de la démission du controversé homme d’affaires ouzbek Gafur Rakhimov de la présidence de la Fédération internationale de boxe ressemble à une concession envers le CIO qui avait gelé l’organisation du tournoi aux JO de Tokyo-2020.

« J’ai informé le Comité exécutif de l’AIBA de mon intention de me retirer de la présidence », a annoncé M. Rakhimov dans un communiqué, alors que face aux problèmes de gouvernance de la fédération, le CIO avait ouvert une enquête.

Une réunion téléphonique du Comité exécutif de la Fédération de boxe, basée à Lausanne (Suisse), a été convoquée pour ce weekend, afin « d’entamer la procédure en vue de l’élection d’un président par intérim », a ajouté l’AIBA.

L’annonce de la démission de M. Rakhimov intervient à quelques jours d’une réunion de la Commission exécutive du CIO qui doit aborder la question de mardi à jeudi à Lausanne. Son départ, même s’il conserve des responsabilités au sein du Comité exécutif de l’AIBA, pourrait permettre d’obtenir une levée des sanctions du CIO qui pèsent sur le fédération.

– Finance, gouvernance, éthique –

Dans une réaction transmise à l’AFP, un porte-parole du CIO indique que l’instance « prend note » de l’intention de M. Rakhimov de « se retirer de ses fonctions de président de l’AIBA ».

La commission d’enquête ad hoc du CIO « évaluera soigneusement les effets de cette décision sur la position de président au sein de la structure de l’AIBA et l’impact potentiel que celle-ci peut avoir », a ajouté le porte-parole.

Le CIO souligne ensuite que « comme nous l’avons dit dès le début, cette enquête porte sur de nombreux autres aspects liés à l’AIBA, tels que les finances de la fédération, sa gouvernance et l’éthique, la lutte contre le dopage, l’arbitrage et le jugement ».

Le CIO avait annoncé fin novembre l’ouverture d’une enquête visant la fédération et confiée à une commission ad hoc présidée par le Serbe Nenad Lalovic, membre de la commission exécutive du CIO et président de la Fédération internationale de lutte.

Une série de 41 questions a été adressée début février à l’AIBA via le cabinet d’audit Deloitte, portant sur la gouvernance, les finances, l’éthique ou la lutte antidopage.



Dans l’attente des conclusions de cette commission, l’instance avait également décidé de geler l’organisation du tournoi de boxe aux Jeux olympiques de Tokyo-2020, plaçant les fédérations nationales et les sportifs dans l’incertitude.

Si la décision d’écarter l’AIBA de l’organisation du tournoi olympique était maintenue, cette organisation pourrait être menée par le CIO, tout comme celle des tournois qualificatifs qui doivent débuter en septembre.

– « Des allégations fabriquées » –

« Malgré les efforts, il y a eu de nombreuses discussions ces derniers mois au sujet de l’avenir olympique de la boxe. Beaucoup de (ces discussions) ont porté sur la politique et non sur le sport », a estimé M. Rakhimov, cité dans le communiqué.

« Même si j’ai vraiment cru et espérer que sport et politique devaient être séparés et que le bon travail et les changements à l’AIBA seraient reconnus, les discussions basées sur la politique ont remis en question les progrès réalisés au sein de l’AIBA », a-t-il ajouté.

« Une fois de plus, comme je l’ai déjà affirmé à plusieurs reprises, je confirme que les allégations me visant ont été fabriquées et sont motivées par des raisons politiques », a encore répété l’homme d’affaires.

Le CIO avait mis en avant en novembre « plusieurs motifs d’inquiétude majeure » concernant les finances ainsi que la gouvernance et l’éthique de l’AIBA, tout en promettant de « faire le maximum » pour protéger les athlètes et s’assurer qu’un tournoi de boxe aura bien lieu à Tokyo-2020.

Les relations ne se sont pas améliorées avec l’élection début novembre de M. Rakhimov à la présidence de l’AIBA. Il est accusé d’être un « criminel majeur » dans son pays par le Trésor américain, ce qu’il a nié vigoureusement dans un entretien à l’AFP.

La crise de gouvernance à l’AIBA n’est pas récente. Sous la pression, le Taïwanais Ching Kuo Wu avait été contraint en novembre 2017 de démissionner de la présidence de la fédération. M. Wu, par ailleurs toujours membre du CIO, était accusé de mauvaise gestion et d’avoir placé l’AIBA « au bord de la faillite », selon ses opposants, ce qu’il a toujours fermement nié.

Lire la suite

Autres Sports

NBA: Harden assomme Miami avec 58 points, Golden State KO à Orlando

AFP

Published

on

By

Pour la sixième fois cette saison, James Harden a atteint la barre mythique des 50 points lors de la victoire à l’arrachée de Houston face à Miami (121-118), jeudi, tandis que Golden State a concédé une deuxième défaite en deux jours à Orlando (103-96).

« The Beard » est sur sa planète: le meneur à la barbe fournie a écœuré, seul ou presque, Orlando qui a pourtant compté jusqu’à 21 points d’avance en 3e période (82-61).

Harden, grand favori à sa propre succession pour le trophée de meilleur joueur (MVP) de la saison avec sa moyenne hallucinante de 36,6 points par match, a réveillé son équipe.

Il a fini la rencontre avec 16 paniers marqués sur 31 tentés, dont huit à trois points, et, comme souvent cette saison, avec un sans-faute aux lancers francs (18 sur 18).

S’il a échoué à seulement trois longueurs de son record personnel (61 points marqués le 23 janvier à New York), il est devenu le joueur à avoir marqué le plus de points dans un match disputé à Miami.

Harden, 29 ans, marche sur les traces des plus grands: lors des cinquante dernières saisons NBA, seuls deux joueurs, Kobe Bryant en 2006-07 et Michael Jordan en 1986-87, ont fini plus de rencontres que lui avec 50 points et plus avec respectivement 10 et 8 matches.

C’est son coéquipier Chris Paul qui a scellé la victoire des Rockets avec deux lancers francs, un panier et un rebond défensif dans les deux dernières minutes, durant lesquelles Harden est resté muet.

– Troisième défaite de suite pour OKC –

« C’est la victoire de toute une équipe, pas d’un joueur, tout le monde a pris ses responsabilités dans le final », a insisté le meilleur marqueur du Championnat, qui tourne à une moyenne hallucinante de 36,6 points par match.

Grâce à Harden et Paul, les Rockets ont enchaîné une quatrième victoire de suite (37 v-25 d) et se rapprochent à grands pas de Portland et d’Oklahoma City, respectivement 4e et 3e de la conférence Ouest avec le même bilan de 38 victoires pour 23 défaites.

Oklahoma City a concédé une troisième défaite de suite face à Philadelphie (108-104).

Sans le soutien de Paul George, blessé à l’épaule droite, Russell Westbrook n’a rien pu faire face à Ben Simmons, auteur d’un « triple double » (11 pts, 13 rebonds, 11 passes décisives) et Tobias Harris (32 pts).

Les Sixers (40 v-22 d), privés pour le quatrième match de suite de Joël Embiid, sont sur les talons d’Indiana (41 v-22 d) qui est venu à bout de Minnesota (122-115) malgré les 42 points et 17 rebonds de Karl-Anthony Towns.

Golden State a du mal à digérer la trêve du All Star Game. Le double champion en titre a concédé une troisième défaite en cinq matches disputés depuis la reprise de la saison régulière après la traditionnelle pause d’une semaine mi-février.

– Golden State reste leader –

Battus la veille à Miami (126-125) à la dernière seconde, les Warriors ont perdu pied lors du 4e quart-temps face à Orlando avec seulement quinze points marqués.

Les absences de Kevin Durant, ménagé pour la première fois de la saison, et d’Andre Iguodala, malade, n’expliquent pas à elles seules cette première défaite face au Magic depuis décembre 2012.

« On contrôlait ce match après la 3e période mais on a manqué trop de +shoots ouverts+ et on n’a pas réussi à les gêner, c’est vraiment frustrant, c’est dur à accepter », a regretté Stephen Curry (33 pts).

Orlando, porté par Aaron Gordon (22 pts, 15 rbds), s’est emparé grâce à cette 29e victoire de la saison de la précieuse 8e place de la conférence Est, occupée jusqu’à présent par Charlotte (28 v-33 d).

Golden State reste leader de la conférence Ouest (43 v-19 d) puisque son dauphin Denver (2e, 42 v-19 d) s’est incliné à domicile 111 à 104 face à Utah.

Le Jazz (6e, 35 v-26 d) s’est imposé grâce à 24 points de Donovan Mitchell et aux 16 points, huit rebonds et quatre contre de Rudy Gobert.

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés jeudi:

Denver – Utah 104 – 111

Oklahoma City – Philadelphie 104 – 108

New York – Cleveland 118 – 125

Houston – Miami 121 – 118

Indiana – Minnesota 122 – 115

Orlando – Golden State 103 – 96

Lire la suite




Derniers articles

Business5 minutes ago

Brexit : May mène d’intenses consultations avant une semaine cruciale

La Première ministre britannique Theresa May a mené dimanche d’intenses consultations avant une semaine cruciale pour le Brexit, dans un...

People5 minutes ago

Le prince Charles à Cuba, une visite royale inédite sur l’île

Le prince Charles et son épouse Camilla ont entamé dimanche à Cuba la toute première visite officielle d’un membre de...

Faits divers6 minutes ago

Pérou: atterrissage réussi d’un petit avion sur la canopée amazonienne

Les quatre occupants d’un petit avion porté disparu depuis samedi en Amazonie ont été retrouvés sains et saufs dimanche: le...

Faits divers7 minutes ago

Nouvelle-Zélande: enquête nationale officielle sur le massacre des mosquées

La Première ministre de Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern a ordonné lundi une enquête nationale officielle sur les attaques contre les mosquées...

France7 minutes ago

Xi Jinping à Paris, Macron veut modérer les appétits chinois

Le président chinois Xi Jinping entame lundi le volet officiel de sa visite en France, où Emmanuel Macron tentera de...

Afrique8 minutes ago

Tuerie au Mali: une milice de chasseurs dissoute, l’état-major limogé

Le gouvernement malien a prononcé dimanche la dissolution d’une milice de chasseurs dogons et limogé les chefs de l’armée, au...

Monde4 heures ago

La terreur sous l’EI: un quotidien de règles strictes et de châtiments

De la naissance à la mort de son « califat », le groupe Etat islamique (EI) a un temps exercé un contrôle...

Sports4 heures ago

France-Islande, presque un classique européen

Le chemin de l’équipe de France va recroiser celui des Islandais lundi à Saint-Denis pour la quatorzième fois en un...

Monde5 heures ago

Le « califat » de l’EI éradiqué, quelles perspectives pour la Syrie en guerre?

L’élimination du « califat » territorial du groupe Etat islamique (EI) clôt un long et tragique chapitre du conflit en Syrie, mais...

Sports5 heures ago

Top 14: un vent d’espoir souffle sur l’Occitanie

Incroyables remontées? Moribonds il y a quelques semaines, Montpellier et Perpignan peuvent encore espérer arracher respectivement une hypothétique qualification et...

Advertisement

Nous suivre sur facebook