Connect with us

Maroc

La 11ème édition de l’Africa Eco Race a bien traversé le Sahara marocain

La 11ème édition de l’Africa Eco Race a bien traversé le Sahara marocain

Avatar

Publié le

rallye_Africa_Eco_Race

Plus d’une centaine de conducteurs d’une trentaine de nationalités ont pris le départ de Monaco, le 30 décembre 2018, en motos, en autos et en camions pour la 11ème édition de l’Africa Eco Race qui devrait les mener à Dakar au Lac Rose (Sénégal), le 13 janvier 2019, tout en traversant la Méditerranée, le Maroc et donc ses Provinces Sahariennes ainsi que la Mauritanie.

Or, et comme toujours, les responsables algériens, odieux et racistes envers les véritables Sahraouis, n’ont pas hésité à actionner leurs troublions terroristes que sont les polisariens pour gâcher la fête.

Ainsi, ces terropolisariens ont décidé de faire claquer leurs bottes usées et trouées histoire de terroriser les participants et les organisateurs et ce, dans le but de compromettre cette compétition en menaçant de l’interrompre au niveau de la frontière maroco-mauritanienne, tout en entreprenant des mouvements plus que suspects près du poste frontalier de Guerguerat.

Suite à cette imbécile provocation algéro-polisarienne, le Maroc a fermement réagi en déclarant que le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies a été franc et clair dans ses recommandations en affirmant qu’un comportement de ce genre sera considéré comme une provocation et une menace pour la stabilité de la région.

De plus, le Maroc a fait valoir que les résolutions de l’ONU ont sommé le polisario à s’abstenir d’entreprendre de telles provocations dans la zone tampon. Nul ne peut ignorer que ces résolutions indiquent clairement que ces agissements voyous mettent les polisariens en confrontation avec la communauté internationale.

Face à cette réaction marocaine, le Conseiller à la Sécurité Nationale du Président américain, John Bolton, a exprimé sa vive colère auprès d’Alger, en exigeant de mettre fin immédiatement au langage belliciste avec lequel cette horde sauvage polisarienne croit pouvoir faire fléchir la communauté internationale en faveur de ses thèses et d’exiger que cessent les menaces de retour aux armes régulièrement.

Une mise en garde que pourrait aussi examiner le Conseil de Sécurité lors de sa session de ce mois de janvier 2019. De plus, John Bolton, se montre de plus en plus impatient de voir le dossier du Sahara marocain résolu une bonne fois pour toutes, en vue de voir les Sahraouis marocains séquestrés à Tindouf revenir chez eux, dans les Provinces marocaines du Sud.

Sur ce, les responsables algériens ont fait un rétropédalage digne des nuls en ordonnant aux polisariens d’annuler toutes activités, les obligeant même à affirmer n’avoir jamais menacé militairement le Rallye Monaco-Dakar. Quel gros mensonge !

Il est vrai que le péril terroriste couve en Algérie et le renforcement des réseaux salafistes sont le prélude à une série d’actions d’envergure qui risquent de faire basculer ce pays en totale décrépitude dans une vague de violences sans précédent.

Une probabilité d’autant plus forte que les responsables algériens travestissent la réalité en niant l’existence de cette menace jumelée à un ras-le-bol généralisé des citoyens algériens qui veulent en finir avec des décennies de règne de dirigeants prédateurs.

Au final, ces agissements du polisario ne sont que des provocations désespérées car le Maroc restera ferme vis-à-vis de ces provocations, comme c’était le cas depuis l’entrée en vigueur de l’accord du cessez-le-feu, dans les années 90 jusqu’à ce jour.

Il est vrai que les protestations des Sahraouis marocains séquestrés risquent de ne trouver aucun écho du côté d’Alger, dont le mépris envers ces réfugiés, considérés par les responsables algériens comme une “sous-race”, n’est plus à démontrer.

Dans tous les cas, en ce 07 janvier 2019, de Dakhla, ancienne base Villa Cisneros de l’Aéropostale des héros et pionniers de l’aviation commerciale, Mermoz, Saint Exupéry et tant d’autres, est devenue, aujourd’hui une ville balnéaire mondialement connue, et tous les participants à cette 11ème édition de l’Africa Eco Race ont traversé le Sahara marocain sans incident.

Quelle belle correction aux “clowns” algériens et à leurs mercenaires et lâches “petits” polisariens infligée par le Maroc en ce début d’année 2019 !

    NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

    Maroc

    Belle claque reçue par les terro-polisariens, les dirigeants algériens et sud -africains au Conseil de Sécurité de l’ONU

    Le Conseil de Sécurité de l’ONU vote une nouvelle résolution sur le Sahara marocain.

    Avatar

    Published

    on

    votecds

    Belle claque reçue par les terro-polisariens, les dirigeants algériens et sud -africains au Conseil de Sécurité de l’ONU

    Par sa résolution 2468, adoptée le 30 avril 2019 à une très large majorité, le Conseil de Sécurité de l’ONU a renouvelé l’importance du plein respect de ces engagements afin de maintenir l’élan du processus politique relatif à la question du Sahara marocain.​

    Dans cette résolution 2468, le Conseil de Sécurité de l’ONU a notamment exprimé sa totale préoccupation des violations par les terro-polisariens, aidés, il faut le préciser, par les hautes autorités algériennes, des accords militaires conclus avec la MINURSO concernant le cessez-le-feu au Sahara marocain, tout en leur intimant a respecter totalement leurs engagements pris à cet égard auprès de l’Envoyé Personnel du Secrétaire Général de l’ONU, Horst Köhler.​

    A noter que la prédominance des expressions “réalisme” et “compromis” dans le texte de la résolution 2468, aux dépens du principe “d’autodétermination”, a fait sortir de ses gonds les terro-polisariens, au point de faire miroiter la menace d’un retrait du processus politique.​

    Ainsi donc, pour les terro-polisariens, leurs soutiens algériens ainsi que sud-africains persister à prôner “l’indépendance” revient aujourd’hui à se tromper d’époque, et ignorer les nouvelle réalités géopolitiques. En s’enfermant dans cette vieille posture stérile, héritée de la défunte époque de la guerre froide, les terro-polisariens sont en train de battre en brèche le très peu de crédibilité qu’ils leurs restent en tant qu’”interlocuteurs” dans le processus engagé par l’ONU pour ménager une issue politique à un conflit qui met à rude épreuve la patience de la communauté internationale.​

    Au final, la résolution 2468 du Conseil de Sécurité de l’ONU répond largement aux attentes du Maroc et consacre le rôle de l’Algérie en tant que “partie prenante principale” à ce différend et a une nouvelle fois, réaffirmé que tous les plans irréalisables d’avant 2007 sont définitivement enterrés, et qu’il a, clairement et définitivement, lié l’autodétermination au compromis.

    Ce qui rejoint parfaitement la position du Maroc, exprimée lors de la 2ème table ronde, que l’autodétermination ne signifie ni le référendum, ni l’indépendance. L’Autonomie est la parfaite incarnation de ce compromis exigé par le Conseil de Sécurité de l’ONU.

      Lire la suite

      Maroc

      Reconnaissance du Roi du Maroc aux efforts constants et aux sacrifices élevés des éléments de la Direction Générale de la Sûreté Nationale marocaine

      Le Roi du Maroc lance les travaux de construction de la nouvelle Direction Générale de la Sûreté Nationale et inaugure le Centre de radiologie et d’analyses médicales de la Sûreté Nationale.​

      Avatar

      Published

      on

      nouveau-siege-dgsn

      Reconnaissance du Roi du Maroc aux efforts constants et aux sacrifices élevés des éléments de la Direction Générale de la Sûreté Nationale marocaine

      Le Roi Mohammed VI a procédé, le 24 avril 2019, au quartier Hay Riad à Rabat, au lancement des travaux de construction du nouveau siège de la Direction Générale de la Sureté Nationale (DGSN), un projet qui se veut un vecteur de modernité et d’efficience dans les actions de la DGSN, au service de la sécurité du Maroc et de la quiétude des Marocains.​

      Sa conception urbanistique moderne et son cachet architectural marocains répondent, à la fois, aux exigences et caractéristiques techniques requises par les installations sensibles de sécurité et aux enjeux esthétiques et écologiques. De même, le futur siège de la DGSN bénéficiera d’une accessibilité améliorée de par son emplacement au quartier Hay Ryad et sa connexion au réseau routier et autoroutier grâce à la rocade Sud de Rabat.​

      Le futur siège de la DGSN sera réalisé dans un délai de 05 ans sur une superficie de près de 20 hectares selon les normes architecturales marocaines et constituera un véritable complexe administratif moderne et intégré, abritant toutes les directions et services centraux de la Sûreté Nationale marocaine, ainsi qu’une salle de conférences d’une capacité de 1.200 places.​

      Il comprendra également un musée de la Sûreté Nationale marocaine, un centre pour archives, un centre pour activités sportives, un centre d’enregistrement des données identitaires et d’impression des cartes nationales, un centre d’hébergement des forces de réserve, un centre informatique et un parking d’une capacité de 1.500 véhicules.​

      Un projet structurant, qui respecte les standards internationaux en termes d’accessibilité des personnes à mobilité réduite, vise le regroupement des différents services centraux de la sûreté nationale dans un seul bâtiment, qui répond aux normes de sécurité les plus élevées, intègre les dernières technologies de pointe, accompagne le développement et la modernisation qu’a connus l’institution policière, tant en ressources humaines que matérielles, et participe à la consolidation du modèle marocain de sécurité nationale.​

      Ce nouveau geste du Souverain marocain envers les éléments de la Sûreté Nationale constitue une forte reconnaissance des efforts inlassables et des sacrifices considérables consentis par les femmes et les hommes de cette Institution, pour garantir la sécurité des citoyens, protéger leurs biens et préserver l’ordre public, ainsi que de l’esprit de mobilisation, de vigilance et de fermeté dont font preuve ses membres dans l’accomplissement de leurs fonctions.

      Par ailleurs, le Roi Mohammed VI a procédé, le même jour au quartier Hay Ryad de la capitale, à l’inauguration d’un Centre de radiologie et d’analyses médicales de la Sûreté Nationale.​

      Ce Centre est édifié en trois niveaux sur un terrain d’une superficie de 1.000 m2, comporte un centre de radiologie, un laboratoire d’analyses médicales, un Hôpital de jour, l’ensemble est doté de matériels et d’équipements de dernière génération et compte parmi ses effectifs médicaux et paramédicaux quatre médecins de différentes spécialités, huit techniciens de laboratoire, quatre techniciens de radiologie, quatre infirmiers anesthésistes préleveurs, quatre infirmiers polyvalents, quatre cadres administratifs et dix agents de soutien.​

      Le nouveau Centre est également doté de deux unités médicales mobiles équipées du matériel nécessaire, allant du relevage et brancardage jusqu’à des opérations de réanimation et des interventions chirurgicales sur place, l’objectif étant d’assurer au patient un transport médicalisé de qualité.​

      Ainsi donc, ce nouveau Centre de radiologie et d’analyses médicales s’inscrit aussi dans le cadre de l’élargissement de l’offre de soins au profit des fonctionnaires de la Sûreté Nationale, actifs et retraités, ainsi qu’à leur famille, et ce en développant des projets médicaux de niveau secondaire. Il vient ainsi renforcer le réseau des services de santé et de soins primaires de la Sureté Nationale, implanté sur tout le territoire national.​

      Sa réalisation entre dans le cadre de la mise en œuvre des orientations du Roi du Maroc prônant la promotion et la modernisation des prestations médico-sociales offertes à la famille de la Sureté Nationale, eu égard au sens du devoir et de sacrifices dont font preuve les femmes et les hommes de cette Institution tout au long de l’histoire de Royaume du Maroc.

        Lire la suite

        Maroc

        De nombreux projets réalisés ou lancés par le Roi du Maroc à Fès et initiative Royale de créer un musée de la culture juive

        Inauguration de nombreux projets à caractère sociaux-culturel par le Roi du Maroc à Fès.

        Avatar

        Published

        on

        aafes

        Le Roi du Maroc a visité, le 15 avril 2019, plusieurs projets réalisés dans le cadre des programmes de réhabilitation et de mise en valeur de l’ancienne médina de Fès, et procédé au lancement des travaux de restauration du musée “Al Batha” et de construction d’un musée de la culture juive.

        Ces projets s’inscrivent en droite ligne de la vision éclairée du Souverain marocain visant à préserver le patrimoine national dans toutes ses formes d’expression et de le protéger au bénéfice des générations futures, ainsi que dans le cadre des efforts déployés en vue de promouvoir le rayonnement de la cité millénaire de Fès qui a été, de tout temps, un modèle de coexistence entre les civilisations et les cultures.

        Ils traduisent également la volonté du Roi Mohammed VI d’assurer un développement durable et responsable du tourisme de qualité à haute valeur ajoutée humaine et culturelle, d’améliorer la qualité de vie des habitants, de préserver le caractère urbanistique et architectural et de valoriser le patrimoine, matériel et immatériel, de la capitale spirituelle du Royaume du Maroc.

        Ainsi, le Souverain marocain a visité “Hammam Seffarine” et “Foundouk Staouniyine”, dont les travaux ont été financés dans le cadre d’un partenariat entre le Maroc et les Etats Unis d’Amérique à travers le programme Millennium Challenge Account et permis la conversion du Foundouk en un Centre d’innovation et d’échange d’idées dédié aux métiers de tissage.

        Le Roi Mohammed VI a également visité le projet d’aménagement du complexe artisanal et d’animation “Place Lalla Yeddouna” puis procédé, par la suite, au lancement des travaux de restauration du musée “Al Batha” et de construction au quartier Fès Jdid d’un musée de la culture juive, des projets qui témoignent de la volonté constante du Souverain marocain de préserver le cachet architectural de la médina de Fès et de l’intérêt particulier qu’accorde Amir Al-Mouminine, au patrimoine culturel et spirituel de la communauté juive marocaine, et Sa détermination permanente à préserver la richesse et la diversité des composantes de l’identité marocaine.

        Créer ce lieu de mémoire dans une ville berceau de la civilisation marocaine, où l’empreinte du judaïsme marocain a été des plus marquantes, montre le dessein du Souverain marocain de voir que tous les courants qui ont irrigué la civilisation marocaine soient présents lors de la cérémonie de lancement des travaux de restauration du musée “Al Batha” et de construction d’un musée de la culture juive.

        Il est certain que ce musée aura un rôle symbolique d’une ‘très grande valeur à l’extérieur, en ce sens que les gens viendront voir comment, pendant des centaines d’années, juifs et musulmans vivaient paisiblement au Maroc et créaient un art de vivre-ensemble.

        Quant au nouveau musée des arts de l’Islam, il sera le premier du genre au niveau de la Méditerranée et constituera une fierté pour le Maroc, dans la mesure où il va couvrir toutes les époques depuis la création de l’Etat marocain.

        Les projets, visités ou lancés en ce jour par le Souverain marocain, confirment une nouvelle fois la détermination du Roi du Maroc à veiller à renforcer la dynamique de développement que connaissent les médinas des différentes villes marocaines, à conforter leur attractivité touristique et culturelle, à promouvoir leur patrimoine civilisationnel et humain, outre l’amélioration des revenus des artisans et le développement de l’économie sociale.

        Des milliers d’habitants de l’ancienne médina de Fès se sont massés, à cette occasion, le long du chemin qui mène aux différents sites visités par le Roi du Maroc, pour exprimer leurs marques de fidélité et de loyalisme au Souverain marocain et leur profonde gratitude pour cette visite qualifiée par la population de Fès de bénie.

          Lire la suite




          Derniers articles

          Cinéma23 minutes ago

          Les potins de Cannes: On a ressorti les vieilles reliques avant la fin

          Les potins de Cannes 24 mai 2019 06:45; Act: 24.05.2019 06:45 Alors que le festival entame sa dernière ligne droite,...

          Faits divers28 minutes ago

          Airbnb au Chili: Six touristes meurent intoxiqués dans un appart’

          Airbnb au Chili 24 mai 2019 01:41; Act: 24.05.2019 06:30 Une famille brésilienne a trouvé la mort après une fuite...

          France28 minutes ago

          Procès France Télécom : premiers témoignages de salariés, “je suis toujours sous antidépresseurs”

          Accepter de partir travailler à 450 kilomètres de sa famille et être finalement mis au placard : le tribunal a entendu...

          Divertissement28 minutes ago

          La UNE de la presse people ce vendredi : Alizée enceinte, Karine Ferri, Gad Elmaleh…

          Le vendredi, jour de sortie d nombreux hebdomadaires people dans les points presse. Ci-dessous, la Une des numéros parus ce...

          Divertissement28 minutes ago

          Les équipes de 13h15 se sont intéressées aux “petites mains” du Festival de Cannes.

          Un reportage de Sophie Broyet, Pierrick Morel, Edouard Mounier et Guillaume Salasca, diffusé samedi après le journal de 13 heures...

          Divertissement28 minutes ago

          RMC Découverte revient ce soir sur l’épopée des 177 fusiliers marins commandos français qui ont débarqué le 6 juin 44.

          Docteur en Histoire, journaliste et réalisateur, Serge Tignères incarne et présente la collection documentaire «Champs de Bataille». Épisode inédit ce...

          Divertissement28 minutes ago

          La UNE des quotidiens nationaux ce vendredi 24 mai.

          Voici la UNE des quotidiens nationaux ce vendredi 24 mai : La Croix Libération Le Figaro Aujourd’hui en France L’Équipe...

          Divertissement28 minutes ago

          Les enfants de la musique chantent les années 70 ce vendredi sur France 3 : liste des invités.

          Deuxième numéro du divertissement Les enfants de la musique chantent… ce vendredi 24 mai à 21h05 sur France 3. Après...

          Technologie28 minutes ago

          SpaceX a lancé la première grappe de sa constellation de satellites

          La société spatiale californienne SpaceX a lancé jeudi les 60 premiers mini-satellites de sa future constellation “Starlink”, destinée à fournir...

          France28 minutes ago

          Elections européennes: au tour de l’Irlande et de la République tchèque

          L’Irlande et de la République tchèque entrent vendredi en scène pour le deuxième jour des élections européennes qui attisent les...

          Advertisement

          Nous suivre sur facebook




          Cinéma